Archives par mot-clé : vin

Feux et fleurs du Jurançon – juin 2016

L’été 2016 à Lacommande est sous le signe du feu et des fleurs. Inauguré à l’occasion de la Saint-Jean, l’Espitau-commanderie et la Maison des Vins du Juraçon déclinent ce thème par un programme d’animations pour tous durant le vendredi 24 et le samedi 25 juin et tout l’été avec l’exposition “Feux et Fleurs du Jurançon” de Jean-Paul Falguières et Pierre-Emmanuel MICHEL.

Lacommande - Fleurs & Feux-Programme-1
Lacommande – Fleurs & Feux, 2016

Vendredi 24 Juin

18 h 00 “Les Feux de la St-Jean”
conférence par Mathilde Lamothe, doctorante en ethnologie,
en cotutelle entre l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et l’Université Laval (Québec, Canada). Ses travaux portent sur les patrimoines immatériels et les processus de patrimonialisation de pratiques sportives, rituelles ou festives en Gascogne.
Les feux de la Saint-Jean se retrouvent largement dans les travaux
des folkloristes de la fin du XIXe – début du XXe siècle mais sont relativement délaissés par les ethnologues actuels. Cette pratique rituelle calendaire perdure, quoique désormais concurrencée par la fête de la musique. Dans les Pyrénées gasconnes, l’Andorre, l’Espagne, les feux ou “brandons”»restent des pratiques vivantes inscrites depuis peu dans le patrimoine culturel immatériel
de l’Unesco.
Salle de conférence du 2e étage de l’Espitau-commanderie.

 

Samedi 25 Juin

14 h 30-15 h 30 “Vin, vignes et vignerons pendant la Grande Guerre”
conférence par Stéphane Le Bras, Maître de conférences
à l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Spécialiste d’histoire viticole, d’histoire du commerce, des questions de ravitaillement et de consommation pendant les conflits.
Comment, dans une région où la vigne et ses productions jouent un rôle non-négligeable, les Béarnais doivent s’adapter aux conditions de la guerre : réquisitions, manque de main-d’oeuvre, lutte contre l’alcoolisme, éloignement des proches, etc.
Salle de conférence du 2e étage de l’Espitau-commanderie.

Lacommande – Fleurs & Feux-Programme

Journée d’étude « Petits vignobles aquitains » 18 mars 2016

La vigne et le vin dans le Midi aquitain à la lumière d’autres terroirs : histoire, cultures et patrimoines de petits vignobles

3ème journée d’étude

Vendredi 18 mars 2016
Salle Chadefaud – Institut Claude Laugénie
Université de Pau et des Pays de l’Adour

« Enjeux et dynamiques de la commercialisation dans les petits vignobles »

 

Programme:
9h00 : accueil des participants
9h30 : Laurent JALABERT (PR histoire contemp., UPPA-Pau)
Introduction de la journée d’étude
9h45 : Stéphane LE BRAS (MCF histoire contemp., UBP-Clermont-Ferrand) et Émilie BORDENAVE (Master histoire contempo., UPPA-Pau)
Vendre son vin, une activité complexe
10h30 : Serge VILLIER (Courtier assermenté près la Cour d’appel de Bordeaux et doctorant en anthropologie, Université de Tours., Université de Tours)
Fonctions sociales, symboliques et techniques des caves particulières : le cas des petits vignobles
11h15 : Jean DELFAUD (PR géologie, UPPA-Pau) et professionnels du Madiranais
Références et repères pour la commercialisation de vins de Madiran et Pacherenc
12h00 – Pause – Dégustation de vins du Béarn et repas
14h30 : Sandrine LAVAUD (MCF histoire médiévale, U. Bordeaux)
Les vignobles de l’Aquitaine médiévale. Entre « protectionnisme de clocher » et grand commerce
15h00 : Guilhem FERRAND (PRAG histoire médiévale, UPPA-Pau)
Les vignes du comte d’Armagnac en Rouergue à la fin du Moyen Âge
16h00 : Laurent JALABERT (PR histoire contemp., UPPA-Pau)
Conclusions de la journée d’étude

 

Contacts et renseignements : stephane.lebras[arobase]yahoo.fr

 

Journée d’étude les « Petits vignobles aquitains » 7 mars 2014

Progr_def_sem_Page_1

« L’Université de Pau et des pays de l’Adour et le laboratoire de recherche ITEM organisent le 7 mars 2014 une journée d’étude afin de lancer son programme de recherche interdisciplinaire sur la thématique des petits territoires viticoles du Midi aquitain.
Cette journée, ouverte au public, se veut une première étape dans un programme triennal : il visera à l’étude d’un champ encore peu abordé sous l’angle pluridisciplinaire (histoire, géographie, sociologie, ethnographie, sciences, droit, etc.), celui des aires de production de moins de 2.000 ha dans une région où la viticulture et sa civilisation sont depuis des siècles dominées par les vins de Bordeaux.
Outre la présentation du programme et des grandes problématiques qu’il recoupe, il s’agira d’une première rencontre entre professionnels de la filière, représentants d’organismes privés ou publics et chercheurs de l’université afin de mettre en œuvre un partenariat privilégié, profitant à l’ensemble des acteurs qu’ils soient institutionnels, touristiques, producteurs ou universitaires. »

 Progr_def_sem_Page_2Contacts : 
Stéphane Lebras, stephane.lebras@univ-pau.fr
Laurent Jalabert, laurent.jalabert@univ-pau.fr

Tel : 05 59 40 73 14