Archives par mot-clé : thèse

Soutenance de Thèse-Bernard BOCQUENET, 8/12/17

AVIS de soutenance de Thèse
—-

Monsieur Bernard BOCQUENET

 

soutiendra sa thèse de doctorat  en HISTOIRE


le vendredi 8 décembre 2017 à 14H00 à L’UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L’ ADOUR

UFR DEG – Salle des thèses
Directeur de thèse :  M. Laurent JALABERT

Laboratoire :
ITEM
 
Sujet de la thèse :
  “La censure en Béarn sous Vichy 1940-1944″

—-

Soutenance de thèse : Laure Nonat, 15/12/17

MONDE FUNÉRAIRE DE L’ÂGE DU BRONZE ANCIEN ET MOYEN DE LA FAÇADE NORD DE L’ESPAGNE JUSQU’AU SUD-OUEST DE LA FRANCE : IDENTITÉS ET ESPACES

Vendredi 15 décembre 2017, à 14 h, à l’université de Pau et des Pays de l’Adour

Ce travail de doctorat vise à valoriser la pertinence du concept du – complexe culturel atlantique -, pour les périodes du Bronze ancien et du Bronze moyen, à partir de l’analyse des  manifestations funéraires documentées de la façade nord de l’Espagne jusqu’au sud-ouest de la  France. Nous avons effectivement choisi pour cette réflexion d’étudier les réglons les moins visibles  de la documentation du domaine atlantique afin, d’une part, de les valoriser individuellement, et d’autre part, de comprendre les relations qu’elles ont entretenues entre elles, mais aussi avec celles du domaine continental Ibérique. Sur cet espace méridional atlantique, les données ont été considérablement renouvelées ces trente dernières années, grâce au développement de l’activité archéologique préventive, et permettent ainsi de contextualiser celles issues des anciennes explorations. Notre objectif consiste à caractériser les solutions funéraires ainsi que les mobiliers qui ont été adoptés sur cet espace afin de définir et de délimiter les groupes culturels en présence. Pour cela, nous avons mis en place une double échelle d’analyse :- une micro-échelle centrée sur la Galice et le bassin de l’Adour, et- une macro-échelle, sur les réglons centres et orientales de la façade atlantique Ibérique. La première échelle nous permet d’analyser la documentation de façon exhaustive, en intégrant des données inédites, tandis qu’avec la seconde, globale et synthétique, nous  dressons un panorama général et critique sur celle des réglons cantabriques et du Pays Basque espagnol. La conjugaison de ces deux approches nous permet d’effectuer des comparaisons variées sur la documentation de ces espaces et d’identifier de nombreuses convergences, en particulier à partir d’aspects de la culture matérielle qui n’avaient pas été abordés lorsque le concept du Bronze Atlantique a été bâti. Elles concernent, notamment, des mobiliers céramiques, mais aussi la réponse  unanime de ces régions atlantiques face aux cultures de la Meseta : celle de l’immobilisme. Ces éléments ainsi que les changements funéraires qui se sont opérés entre le Bronze ancien et le  Bronze moyen nous permettent de caractériser ce qu’il convient de considérer comme des dynamiques atlantiques communes. Enfin, notre base documentaire, constituée de plus de 260 sites, nous amène, également, à aborder la question des facteurs qui ont été à l’origine de la constitution des groupes culturels, multiples, de cet espace, en valorisant la place des influences extérieures, des substrats locaux ainsi que des obstacles topographiques dominants du paysage.

Mots-dés : âge du Bronze, complexe culturel atlantique, identités culturelles, groupes culturels, préhistoire récente, funéraire, territoires.

Plus d’informations

Soutenance de thèse : Álvaro Adot Lerga

Avis de soutenance de thèse

Université de Pau et des Pays de l’Adour
École doctorale Sciences Sociales et humanités ED 481
Laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités)

 

Thèse pour l’obtention du doctorat (mention doctorat européen)
Discipline Histoire

 

Présentée et soutenue le 24 février 2017 par
Álvaro Adot Lerga
sous la direction de Philippe Chareyre

 

« Construire les archives : Du temps des Foix-Béarn à celui des rois de Navarre.
Pratiques de l’écrit et enjeux de pouvoir »

 

Membres du jury
Philippe Chareyre, professeur, Université de Pau et des Pays de l’Adour, directeur
Anne Goulet, conservateur général du patrimoine, Directrice des Archives départementale de la Haute Garonne, rapporteur
Véronique Lamazou-Duplan, maître de conférences, Université de Pau et des Pays de l’Adour
Eloísa Ramirez Vaquero, catedrática, Universidad Pública de Navarra, rapporteur
Maria de Lurdes ROSA, professor auxiliar, Universidade Nova de Lisboa

Soutenance de thèse: Vanessa Rodrigues

AVIS de soutenance de Thèse

—-

Madame Vanessa RODRIGUES

 

Soutiendra sa thèse en Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie

le 16 décembre 2016 à 14h00  à l’UFR LLSHSSalle du Conseil
Directeurs de thèse :
Monsieur François RECHIN
Madame Hélène LE MEAUX
Laboratoire :ITEM 
Sujet de la thèse :
  “Parures et échanges au premier âge du Fer, des Pyrénées à l’Atlantique (VIIIe-Ve siècles av. J.C.)”

Soutenance de thèse: Benjamin Astresses

AVIS de soutenance de Thèse

—-

Monsieur Benjamin ASTRESSES

 

Soutiendra sa thèse en Histoire

le 16 décembre 2016 à 14h00  à l’UFR LLSHSSalle polyvalente
Directrice de thèse :
Madame Sylvaine GUINLE-LORINET
Laboratoire :ITEM 
Sujet de la thèse :
  “Bertrand-Sévère Laurence, évêque de Tarbes, premier évêque de Lourdes (1790-1870)”

Prix Françoise-Claire Legrand

Les Amis des Eglises Anciennes du Béarn ont attribué le 05 mars dernier le Prix Françoise-Claire Legrand à Julie Gonzalez, ancienne doctorante au laboratoire ITEM.

Le Prix Françoise-Claire Legrand récompense l’auteure pour sa thèse soutenue en  mars 2015 à l’UPPA “Etude iconographique de la Gueule d’Enfer au Moyen-Age. Origines et symboliques” et son mémoire de master en histoire et histoire de l’art. Ces travaux ont contribué à enrichir la connaissance sur les églises du Béarn.

A cette occasion, Julie Gonzalez a donné, à la Médiathèque André Labarrère de Pauune conférence intitulée :

 “Monstres et merveilles de l’imaginaire médiéval. Le jeu subtil des formes monstrueuses dans la sculpture romane du Béarn”

Cette conférence a proposé de parcourir l’imaginaire monstrueux médiéval au travers du patrimoine roman béarnais. Le monstre, être fantastique et figure d’épouvante, fascine autant qu’il inquiète. Des créatures hybrides familières, sirènes, centaures, griffons…, ou insolites, certaines même dépourvues de corps, peuplent nos  églises. Elles sont porteuses d’une symbolique prégnante autour du démon, du péché et de son châtiment. Cette communication a tenté, d’une part, de soulever les mystères qui entourent ces étrangetés par le biais de quelques sources écrites médiévales et, d’autre part, de déterminer les fonctions de l’image du monstre au sein des édifices religieux béarnais dont la diversité demeure exceptionnelle.

Voir “La République des Pyrénées”, article paru le 09/03/2016 (accès réservé aux abonnés)

Ma thèse en 180s – Edition 2015

141877_Affiche2

Le concours “Ma thèse en 180 secondes” permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Le concours “Ma thèse en 180 secondes” est inspiré du concours “Three minute thesis (3MT®)”, conçu à l’Université du Queensland (Australie).

Le concept a été repris en 2012 au Québec par l’ACFAS (association francophone pour le savoir) qui a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones.

Sélection des candidats de l’UPPA pour la finale régionale :

Mercredi 22 avril 2015 à 14h sur la scène de la Maison de l’étudiant à Pau.

  • Mylène GHISLAIN, doctorante en chimie analytique et environnement,
  • Marlène DEZEST, doctorante sur aspects moléculaires et cellulaires de la biologie,
  • Vanessa ROUAUD, doctorante en physiologie et biologie des organismes, populations, interactions,
  • Dimitri DEL PIANTA, doctorant en chimie,
  • Yann BRUNA, doctorant en sociologie,
  • Gil GALASSO, doctorant en histoire de l’art.

Venez encourager nos candidats et participer au vote du public !

Nous apportons un soutien particulier à Gil Galasso qui représentera le laboratoire ITEM lors de cette manifestation.

son intervention en vidéo: “l’art de la découpe, histoire et enjeu”