Archives par mot-clé : sources

Croiser les sources pour détruire et reconstruire

Croiser les sources pour construire et reconstruire: développer les approches interdisciplinaires pour relire l’Antiquité tardive

Vendredi 16 octobre 2020

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par Leticia Tobalina Pulido, Alain Campo, Sébastien Cabes et Mélanie Le Couédic.

Cette deuxième journée d’étude sur l’Antiquité tardive fait suite à la rencontre paloise d’avril 2019 portant sur le traitement des données archéologiques. Si ce séminaire se veut encore axé sur les problèmes d’ordre méthodologique, il s’orientera vers l’interdisciplinarité et le croisement des sources, souvent trop cloisonnées par nos disciplines académiques. La cohérence de l’Antiquité tardive, « crépuscule » de l’Antiquité ou «aube» du Moyen Âge, n’est plus à démontrer. Cependant, le chemin est encore long pour percevoir toute la complexité de cette période charnière. Les dix contributions proposées par des chercheurs espagnols, portugais et français, aux thématiques et aux méthodes variées, répondent à ce désir de tendre vers une « histoire totale » qui ne peut se réaliser sans une approche interdisciplinaire.

UPPA, Amphithéâtre de la Présidence

9h15 Ouverture de la journée d’étude. Leticia TOBALINA PULIDO (ITEM, UPPA/UNAV), Alain CAMPO (IRAA, UPPA/EHU), Sébastien CABES (IRAA, UPPA), Mélanie LE COUEDIC (ITEM, UPPA)

9h45 Introduction. Bertrand LANÇON (Université de Limoges)

PREMIÈRE PARTIE : POUVOIR, SOCIÉTÉ ET CITOYENNETÉ (Modérateur: François RÉCHIN, IRAA UPPA)

10h20 Mar MARCOS (Universidad de Cantabria), Conceptos de ciudadanía en la Antigüedad Tardía.

10h55 Eric MORVILLEZ (Université d’Avignon), Les jardins dans l’Antiquité tardive : l’enjeu du croisement et de la réévaluation des sources.

11h30 Session de posters

Mario FERNANDEZ PEREIRO, Laura BLANCO TORREJON, Celtia RODRIGUEZ GONZALEZ (Universidad de Santiago de Compostela -USC), ¿Como estudiar a una sociedad en un período de transición (ss. IV-V)?

David SERRANO ORDOZGOITI (Universidad Complutense de Madrid) Metodología interdisciplinar para el estudio de la imagen del poder imperial en el mundo romano durante la anarquía militar del siglo III d.C.

DEUXIÈME PARTIE : DE LA FOUILLE À L’ÉTUDE DU MOBILIER (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA DRAC Nouvelle-Aquitaine)

14h15 David EXPOSITO MANGAS, Bautista CEPRIAN DEL CASTILLO, Alfonso RAMIREZ CONTRERAS (Proyecto Cástulo). Viejos recursos, nuevas tecnologías. Aplicación de la metodología de trabajo del Proyecto Cástulo Siglo XXI en el proceso de excavación, estudio y difusión de contextos arqueológicos tardoantiguos.

14h50 José CARLOS QUARESMA (Universidade Nova de Lisboa) Étudier la céramique et sa diffusion : propositions méthodologiques.

15h25 François BLONDEL (Université de Bourgogne Franche-Comté), Les hiatus en dendrochronologie. L’exemple de l’Antiquité et du début de haut Moyen Âge : manque de données ou raréfaction de la ressource ?

TROISIÈME PARTIE : LA QUESTION DU VILLAGE (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA, DRAC Nouvelle Aquitaine)

16h20 Margarita FERNANDEZ MIER (Universidad de Oviedo) La arqueología de las aldeas habitadas en el Norte de la Península Ibérica.

16h55 Vanessa ELIZAGOYEN (INRAP / Ausonius), Saint-Geours-de-Maremne, Bellocq : un village de l’Antiquité tardive ?

17h30 Discussion et conclusions

­

Ouvrage numérique « Rethinking the Archive in Pre-Modern Europe »

Inventaires anciens d’archives de famille

 Les fruits d’un partenariat entre
UPPA /ITEM (EA 3002)
et un programme de recherche portugais, INVENT.ARQ
(Universidade Nova de Lisboa / IEM – FCT)

 

Rethinking the Archive in Pre-Modern Europe : Family Archives and their inventories from the 15th to the 19th Century, Maria de Lurdes Rosa, Randolph C. Head (eds.), IEM, coll. Estudos 13, Lisbon, 2015.

Capture

Adossé au programme Archives de famille en péninsule Ibérique (ARCHIFAM, Casa de Velázquez, 2013-2015, coord. V. Lamazou-Duplan, UPPA/ITEM) et aux travaux développés par l’Instituto de Estudo Medievais (IEM) de l’Université Nouvelle de Lisbonne sur les archives de famille (coord. M. de Lurdes Rosa), un programme de recherche portugais, INVENT.ARQ, porté par M. de Lurdes Rosa, financé par la Fundaçâo para a Ciéncia e a Tecnologia (FCT) a étudié des inventaires anciens d’archives de famille conservés au Portugal, dans des dépôts publics ou en mains privées.

Ce programme a alimenté une base de données sur ces inventaires portugais. Une publication collective, désormais accessible en ligne (ci-dessous), a été conçue pour servir de catalogue à une exposition à la Torre de Tombo à Lisbonne (archives nationales portugaises) de janvier à mars 2016. Dans la première partie de ce volume, les études liminaires mettent en perspective ces documents ; elles sont suivies des notices des inventaires portugais étudiés et exposés.

Plusieurs institutions ont collaboré au programme INVENT.ARQ, dont le laboratoire ITEM. Les chercheurs d’ITEM, déjà investis dans le programme ARCHIFAM, ont contribué à ce livre (article de V. Lamazou-Duplan, A. Adot, Ph. Chareyre, A. Goulet).

Cet ouvrage, paru en novembre 2015, a été présenté lors d’un séminaire organisé par M. de Lurdes Rosa et Patrick J. Geary à l’Institute of Advanced Study (IAS) à Princeton. S’y sont retrouvés les partenaires et auteurs du programme INVENT.ARQ. V. Lamazou-Duplan y a dressé un bilan du programme ARCHIFAM ; une autre communication à deux voix (V. Lamazou-Duplan et Ph. Chareyre) a porté sur les inventaires d’archives des Foix-Béarn-Navarre (XVe-XVIIe siècle).

Outre sa version papier, ce livre est désormais disponible en ligne. Partenaire, le laboratoire ITEM relaie le lien qui permet de le consulter.

http://iem.fcsh.unl.pt/ebooks/estudos13/

Séminaire Frontières « Retour aux sources : archives en question »

Vendredi 5 février 2016 Séminaire Frontières
MASTER CAS – Master Patrimoine
« Retour aux sources : archives en question »
(org. V. Lamazou-Duplan)

Séminaire Frontières 5 février 2015_def© ADPA-CG64. J.-M. Decompte
Séminaire Frontières 5 février© Radio France. A. Labbé

Au programme, les fameuses sources de l’historien, du chercheur… Cette journée croisera périodes, regards et disciplines. Des sources, de diverses natures, seront examinées en interrogeant la notion d’archives : archives comme lieu (le dépôt) mais aussi comme contenu (les documents archivés) ; des sources prises entre découverte d’archives inédites, relectures d’archives connues, sources croisées, mais aussi absence de sources, silences des archives… le tout au regard des pratiques de la recherche et de l’écriture de l’histoire.

Programme:

Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

9h Véronique Lamazou-Duplan (UPPA) Introduction
9h20 Jacques Pons (Directeur des ADPA) De la collecte des sources d’archives à leur communication aux chercheurs : l’exemple des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
10h Alvaro Adot (UPPA / EHEHI-Casa de Velázquez) Les premiers pas de l’organisation et classement de la documentation du Trésor de Chartes de Pau.
Débat et pause
11h Frédéric Bidouze (UPPA) Vérité et véracité dans les brochures de la campagne de presse aux élections des États généraux de 1789 (5 juillet 1788-5 mai 1789). D’une saine tension dans l’usage des sources.

Débat

14h Nadine Béague (INRAP), L’apport de l’archéologie dans la connaissance d’un site historique, l’exemple du château de Morlanne.
14h40 Eloísa Ramírez Vaquero (UPNA) Textos inesperados en un archivo real: libros de la burguesía del siglo XIV.
15h40 Dominique Bidot-Germa (UPPA) Les sources de l’histoire d’une ville (Pau, du XIe au XIIIe siècle) : quand archives et archéologie défaillent.
16h Débat et conclusions.