Archives par mot-clé : société

Espaces urbains & réalisme social. Antonio Ferres

Séminaire International

UNIVERSITÉ DE PAU
ET DES PAYS DE L’ADOUR
Collège SSH – Salle du Conseil
Bâtiment LLSH

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMME

21 MARS 2018

15h00-16h00 – Session 1
Luis Beltrán (Universidad de Zaragoza)
La ciudad simbólica. Notas sobre Ferres, Zúñiga y el realismo social
Christian Manso (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
La ciudad amenazante. Crónica de un fabricante de perfumesDébat. Pause café
16h30-17h30 – Session 2
Javier Feijoo (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Antonio Ferres y Ramiro Pinilla: escritura y compromiso
Laura Palomo Alepuz (Universidad Católica de Murcia)
Simbolismo social en La piqueta de Antonio Ferres
Débat


22 MARS 2018

9h30-10h30 – Session 3
Leonardo Romero Tobar (Universidad de Zaragoza)
Los viajes de Antonio Ferres: ciudades y campos
Dolores Thion Soriano-Mollá (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Cartografias urbanas en la obra de Antonio Ferres
Débat. Pause café
11h00-12h00 – Session 4
Fleur Duplantier (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
París y otras ciudades, de Antonio Ferres
José Antonio Escrig (Universidad de Zaragoza)
Antonio Ferres y el teatro para niños

 

Télécharger le programme

Plus d’information sur le programme de recherche

Organisé par :
Réseau TCT,
Projet Espaces urbains – Département 64,
Projet GENUS NOVEL 17-82.662-P
Gobierno de España (Universidad de Zaragoza

 

Dialogues France-Brésil

Représentations de l’ailleurs. Espaces, imaginaires, circulations

Du 15 novembre 2017 au 17 novembre 2017

Colloque organisé par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Fédération de Recherche « Espaces, Frontières, Métissages », laboratoires Arc Atlantique, CRPHLL, ITEM & UMR PASSAGES), en partenariat avec l’Université Fédérale Fluminense (Niterói, Brésil), et le Groupe de recherche H-57 T3 AXEL « Textes, Territoires, Technologies. Analyses Croisées Entre Langages » (UNIZAR, Espagne).

Argumentaire :

Centré autour des représentations de l’ici et de l’ailleurs, ce colloque interdisciplinaire, transculturel et international souhaite interroger la question des territoires, des sociétés, des imaginaires et des circulations entre la France et le Brésil, de l’Indépendance à nos jours.

Thématiques privilégiées :
– Territoires : espaces, limites, frontières, imaginaires géographiques.
Pourquoi et comment l’histoire et la géographie respectives du Brésil et de la France interrogent-elles la question des imaginaires géographiques, et notamment celle des frontières ? Comment ces imaginaires géographiques dialoguent-ils entre eux ?

– Circulations : récits de voyageurs, explorations, migrations, diasporas, diffusion des textes et des idées, traduction, communication.
Comment la littérature inscrit-elle et traduit-elle l’ici et l’ailleurs dans ce dialogue France-Brésil ? Quelles interactions, quels croisements, quelles oppositions peut-on observer et analyser dans les représentations romanesques et poétiques de ces notions ? Comment les idées et les textes circulent-ils dans ces paysages géographique, textuel et linguistique ? Quels moyens et supports emploient-ils ? – Quelles traductions en découlent, peuvent les porter ?

– Sociétés : histoires, métissages, identités, mémoires, représentations.
Ici seront favorisées les approches interdisciplinaires autour des identités et mémoires (locales, régionales, nationales et transnationales). Quelles identités se sont construites, au fil du temps, dans les territoires de ces pays ? Quelles mémoires portent ces identités ?

Télécharger le programme (851.9 KB)

 

Parution d’ouvrage : Le Retour

Le Retour
Espaces, Frontières, Métissages
N° 8, PUPPA.
Sous la direction de Laurent Dornel
 

Parabole dans la Bible (le retour du fils prodigue), paradigme matriciel dans la littérature (le retour d’Ulysse) comme dans la religion (le mythe de l’éternel retour), rituel militaire (le retour des combattants), horizon d’attente chez bien des exilés ou des migrants (le retour au pays, réalisé ou toujours repoussé), motif dramaturgique majeur au cinéma, le retour est un motif très riche dans ses formes comme dans ses très nombreuses significations. Ce qui est en jeu – et que cet ouvrage collectif et pluridisciplinaire entend analyser – ce sont notamment les questions de l’identité et de ses transformations, celle du parcours initiatique (l’errance, la guerre, l’exil) et de ses enjeux territoriaux. Générateur d’un « tiers-espace », le retour est une traversée du temps qui brouille et renouvelle les repères spatiaux mais aussi culturels, politiques et sociaux.

Voir le sommaire sur le site de l’éditeur

Présentation ouvrage « Les Anthro-Pau-Logiques », PUPPA

L’ ouvrage les « Anthro-Pau-Logiques. Regards sur les sociétés actuelles », dirigé par des doctorants du laboratoire ITEM, sera présenté le jeudi 23 juin à la librairie l’Escampette (10 rue des cordeliers, Pau), à 18h30.

rencontre anthro-pau-logiques

Les présentations seront faites par Dominique Cunchinabe doctorant en Anthropologie et Victor Peireira Directeur des Presses Universitaires de Pau.

Pour plus d’informations sur l’ouvrage : http://presses-univ-pau.fr/cart/Details/148/4/sciences-humaines/regards-sur-les-societes-actuelles.html

Sommaire

« Regards sur les Sociétés actuelles. Ah bé té ! Les anthro-Pau-logiques »

« Regards sur les Sociétés actuelles Ah bé té ! Les anthro-Pau-logiques »

Sous la direction de Rémy Berdou, Dominique Cunchinabe, Mathilde Lamothe et Idrissa Mané

PUPPA
ISBN : 2-35311-073-8
Prix : 18 €
273 pages
Couv ED2

L’idée de la « semaine anthro-Pau-logique » a été lancée au cours d’une discussion entre doctorants en anthropologie. Elle est sous-tendue par une volonté de donner aux doctorants un espace d’échange sur des concepts, pratiques et expériences anthropologiques sans se soustraire à la dynamique de transdisciplinarité. L’ouverture aux autres disciplines consisterait par exemple à questionner le regard anthropologique de l’économiste, du sociologue, du géographe, de l’historien, du juriste ou encore du littéraire.

Tous ces acteurs interrogent la société à leur manière, avec leurs propres réflexions ou concepts, mais également avec des pratiques anthropologiques variables selon la nature du terrain ou l’échelle de l’objet étudié. Nonobstant les particularités intrinsèques (qu’elles soient de nature disciplinaire, professionnelle, théorique, etc.), ces pratiques anthropologique portent toutes une interrogation sur la société et amènent à une réflexion sur le genre humain, appréhendé dans sa diversité culturelle. Ce qui, dans le cas présent, se traduit par trois axes traversant ces réflexions à travers les thèmes du film à caractère anthropologique, des expressions musicales, dansées et chantées ou encore de la gouvernance.

Aussi ces rencontres « anthro-Pau-logiques » sont pensées comme un espace de questionnements, d’échange d’expériences, de transmission de savoirs et de pratiques d’anthropologie. Il s’agit d’un questionnement, puisque nous invitons à réinterroger, par l’exemple de terrains précis, la gouvernance au travers de ses acteurs et de types et logiques de pouvoirs. Par la rencontre de chercheurs et d’acteurs, nous voulons favoriser un échange scientifique permettant de vivre une expérience inédite – à travers les regards anthropologiques que chacun porte en soi – qui se rencontre dans les pratiques sociales du quotidien.

Voir le Sommaire