Archives par mot-clé : protestantisme

Pierre Viret : son ministère dans les églises de France et de Navarre

Conférence donnée à la Faculté Jean Calvin d’ Aix en Provence par Philippe Chareyre

Le 24 avril 2019

Pierre Viret est, avec Jean Calvin et Guillaume Farel, l’un des trépieds de la réforme helvétique francophone. Après avoir attiré Calvin à Genève, ce théologien et prédicateur de talent devient le réformateur de Lausanne et fonde le modèle académique dans cette ville. Mais il est sans doute moins connu pour avoir dressé, de 1561 à 1566, les principales églises du sud de la France puis, à partir de cette date et jusqu’à se mort, au printemps 1571, celle du Béarn, à la demande de Jeanne d’Albret, reine de Navarre, les marquant profondément de son empreinte. 

Conférence en partenariat avec la Faculté Jean Calvin et la Société d’Histoire du Protestantisme Français

Protestants et protestantisme

Protestants et protestantisme dans le sud aquitain au XIXe siècle. Une minorité plurielle

par Hélène Lanusse-Cazalé

À partir de l’exemple du Sud aquitain, véritable condensé des sensibilités protestantes de l’Europe du XIXe siècle, une analyse multi-scalaire permet d’appréhender les processus de réintégration et d’affirmation du protestantisme qui, au terme d’un siècle de persécutions et de clandestinité, devient une confession reconnue. De la promulgation des Articles organiques du 18 germinal an X à la Séparation des Églises et de l’État, l’étude du pluralisme protestant permet de définir de nouveaux espaces ainsi que de nouvelles et multiples formes de structuration institutionnelle. L’existence de lignes de partage externes, visibles au travers des modalités de coexistence, et internes, par les points de tension inhérents à cette pluralité, révèle, quant à elle, les différents traits d’une identité protestante qui ne se conçoit que dans la diversité. Au-delà de ses divergences, cette minorité active fait preuve d’une vision collective et spatiale : par la création d’un territoire concurrent de l’Église catholique, par sa reconstruction institutionnelle, par ses réseaux, par ses engagements politiques, par la relecture de son histoire, elle se forge une identité originale et prétend jouer un rôle moteur dans la société de son temps.

  • Editeur : PUR (Presses universitaires de Rennes)
  • Édition : 1 (8 novembre 2018)
  • Collection : Histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2753575126


Emancipating Calvin

Emancipating Calvin . Culture and Confessional Identity in Francophone Reformed Communities

The eleven essays in Emancipating Calvin: Culture and Confessional Identity in Francophone Reformed Communities demonstrate the vitality and variety of early modern Francophone Reformed communities by examining the ways that local contexts shaped the reception and implementation of reforming ideas emanating especially from John Calvin and the Reformed church of Geneva. The articles address three main themes important for understanding the development of Reformed communities: the roles of consistories in Reformed churches and communities, the development of various Reformed cultures, and the ways in which ritual and worship embodied the theology and cultural foundations of Francophone Reformed churches. This Festschrift honors the pioneering work of Raymond Mentzer and reflects his influence in modern Francophone Reformed studies.

Part 1: Consistories

4 On Consistorial Diversity       (p. 60-81)
Philippe Chareyre
Translated by Karin Maag

  • ISBN:978-90-04-36341-0

Parution : Le Livre noir de Salies (1517-1684)

Sous la direction de Jacques STAES, Benoît CURSENTE, Maurice ROMIEU et Jacques PONS

Publication intégrale annotée et commentée, éditée par la SSLA Pau Béarn

Le Livre noir n’est pas un document ordinaire en raison de la haute valeur, affective et identitaire, qu’il a revêtue et qu’il revêt encore pour la communauté de Salies-de-Béarn.

Ne comptant pas moins de 347 actes, il est riche d’une ample moisson d’informations inédites dont 86 actes de réception de « voisins » et la vivante évocation de la vie fébrile, au quotidien, d’une communauté protestante au temps de Jeanne d’Albret, entre 1564 et 1569.

Un long et patient travail a été nécessaire pour établir et présenter le texte, dans son intégralité, de façon à rendre accessible au plus grand nombre un document aux allures d’ésotérique grimoire.

On trouvera donc :

– la transcription scientifique du texte intégral du manuscrit, avec analyse détaillée du contenu de chacun des actes,

– une présentation liminaire du document, de son contexte et de sa langue,

– un ensemble d’annexes comprenant des repères chronologiques, des cartes de situation, un glossaire complet, une présentation des monnaies utilisées dans les actes, un index thématique et la reproduction en fac-similé de la première édition imprimée du règlement de la Fontaine salée, avec sa traduction en français.

Le Livre noir n’est pas un document ordinaire en raison de la haute valeur, affective et identitaire, qu’il a revêtue et qu’il revêt encore pour la communauté de Salies-de-Béarn.

Télécharger le bon de commande

 

La place du religieux dans un musée du protestantisme

Le Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais, organise en collaboration avec le laboratoire ITEM, vendredi 11 décembre, dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville d’Orthez, de 9 h à 16 h 30, une journée d’étude ouverte à tous, consacrée à la place du religieux dans un musée du protestantisme.

12246854_992451087485622_9176892776246146754_n

Programme :
9 h : accueil par Yves Darrigrand, maire d’Orthez. Présentation de la journée par Philippe Chareyre.
9 h 30 : présentation du Musée rochelais d’histoire protestante et intervention sur : « Un parcours religieux au péril du politique » par Didier Poton, professeur à l’université de La Rochelle, président du Musée rochelais d’histoire protestante.
10 h 30 : présentation du Musée du protestantisme de Ferrières (de la Réforme à la laïcité) par Elodie Pagès, assistante de conservation.
Intervention de Patrick Cabanel, directeur d’études à l’EPHE, conservateur du Musée de Ferrières sur : « Pourquoi avoir choisi, à Ferrières, de présenter autre chose que du religieux ? ».
11 h 15 : présentation du Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais par Charlotte Abadie-Laborde, chargée de conservation. Intervention de Philippe Chareyre, professeur à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, président du Musée Jeanne d’Albret, sur : « Un musée d’histoire du protestantisme est-il fait pour des protestants ? ».
12 h : débats et conclusions suivis du déjeuner et de la visite du Musée Jeanne d’Albret et du temple d’Orthez en deux groupes.

Musée Jeanne d’Albret, histoire
du protestantisme béarnais,
37, rue Bourg-Vieux,
64300 Orthez.

www.museejeannedalbret.com
contact@museejeannedalbret.com

Parution “Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école”

sur le chemin de la laïcitéLe recueil des actes du cycle de conférences du Musée Jeanne d’Albret Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école vient de paraître.
Sommaire
Préface, Philippe Chareyre
Anne Ruolt, Pourquoi les Ecoles du Dimanche en France au XIXe siècle ?
Gabrielle Cadier Rey, L’enseignement des jeunes filles protestantes au XIXe siècle. L’exemple de Madame Reclus à Orthez
Patrick Cabanel, Les sources protestantes de la laïcité.
Cet ouvrage est en vente à la boutique du Musée Jeanne d’Albret. Pour toute commande, contact[at]museejeannedalbret.com

Parution de l’ouvrage “Huguenots et protestants francophones au Québec. Fragments d’histoire”, Editions Novalis.

couverture4e couverture

Tour à tour acceptés, interdits, tolérés et marginalisés, les huguenots, sujets protestants d’un royaume catholique, jouent pourtant un rôle de premier plan en terre d’Amérique. Pionniers, marins et marchands, la place des franco-protestants est loin d’être négligeable dans l’histoire du Québec.

Cet ouvrage porte un regard sur cette réalité historique encore peu reconnue. Réunissant à quasiégalité des historiens français et québécois, il pose une réflexion contemporaine sur l’ensemble des traces qu’a laissées la présence franco-protestante au Québec, sur son importance et sa pertinence actuelle.

Outre le Musée de la civilisation de Québec, quatre institutions muséales françaises, dont le Musée national du château de Pau, et cinq centres d’archives privées ont participé à l’illustration de ce livre. On y trouvera, par exemple, un document inédit : le Mandement signé de la main d’Henri IV promettant de payer l’instruction protestante du neveu de… Jacques Cartier. De tels objets ne sont que très rarement exposés au public, et ce livre constitue une occasion unique de les diffuser.

Lien vers le site de l’éditeur.