Archives par mot-clé : patrimoine

Patrimoine, tourisme et territoire : Changer de regard

15ème Rencontres internationales des chercheurs de la relève en patrimoine

Du 25 avril 2024 au 27 avril 2024

Les Quinzièmes Rencontres internationales des chercheurs de la relève en patrimoine se tiennent cette année sous le thème «Patrimoine, tourisme, territoire: changer de regard» et sont accueillies à l’École d’architecture de l’Université technique de Crête, en collaboration avec l’EIREST, l’Équipe interdisciplinaire de recherches sur le tourisme.

Cette édition des Rencontres est l’œuvre d’Allison Strickland, Katerina Karadima, Xinyu Li, Juliette Passilly et Flore Vigné; les propositions qu’elles accueillent considèrent 16 pays sur cinq continents, observés par des chercheuses et des chercheurs de toute la planète.

Elodie Rivière, doctorante au laboratoire ITEM UPPA, interviendra sur le thème “Appropriation patrimoniale et intégration de la jeunesse en zone rurale : le cas du château de Lavardens (Gers, France)” entre 15h et 17h30 le 26 avril 2024.

Pour consulter le programme en pdf

Journée d’étude “Sombres Pyrénées. Récits et représentations”

Dans le cadre du programme euro-région Nouvelle-Aquitaine/Aragon PATMOS, Viviane Delpech (ITEM-UPPA) coordonnera le 8 mars 2024 une journée d’étude internationale intitulée “Sombres Pyrénées. Récits et représentations”.

Elle aura lieu en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Pour assister à la journée à distance, via un lien Teams : Join the meeting now

PRÉSENTATION


Ce projet associant l’Université de Saragosse et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour s’intéresse aux interconnexions et aux échanges culturels entre les régions de Nouvelle-Aquitaine et d’Aragon.
À l’appui de recherches sur les arts, l’histoire, l’architecture et les paysages, le projet vise à mettre en évidence la valeur culturelle et patrimoniale du territoire pyrénéen en tant qu’entité culturelle à part entière avec sa cohérence interne et ses spécificités.

Entre autres publications et manifestations réalisées dans le cadre du programme PATMOS, cette journée d’étude visant à rompre avec la vision idyllique du romantisme se focalise de façon inédite sur la perception péjorative et les réalités (sociales, environnementales, géopolitiques) d’un territoire de montagne tel que les Pyrénées, et ce, à travers les âges (de l’antiquité à l’époque contemporaine) et selon une approche multidisciplinaire (histoire, histoire de l’art, géographie, muséologie).

PROGRAMME

9h45  Accueil et introduction

Le revers du voyage : perception de l’altérité et de l’exotisme
10h    
Laurent Callegarin (UMR IRAA – Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Les Pyrénées vues et vécues par les Anciens

10h30  Pause

10h45    
Viviane Delpech (UR ITEM – Université de Pau et des Pays de l’Adour)      
La mort aux eaux : les stations thermales désenchantées 

11h15    
Guillermo Juberías (Universitat de Valencia)    

Les Pyrénées espagnoles au-delà du romantisme : visions picturales obscures à la fin du XIXème siècle

11h45  Discussion

12h  Déjeuner

Les dérives du géopolitique

14h    
Christophe Lastécouères (CEMMC – Université Bordeaux-Montaigne)

Chaînes pyrénéennes : les prisons de Blum et Mandel au fort du Portalet (1941-1942)

14h30    
Anna Biedermann (OAAEP – Universidad de Zaragoza)
Campos del olvido. Musealización y difusión del patrimonio trágico

15h  Pause

Quand les ressources défaillent 

15h15    
Sixto Marín (PUPC – Universidad de Zaragoza)        
Pueblos abandonados del Pirineo. Huella inalterada de la sociedad altoaragonesa preindustrial

15h45    
Anne Peltier (UMR Geode – Université Toulouse-Jean Jaurès)
Projection du documentaire Après la crue (2023), écrit par Anne Peltier et Jean-Marc Antoine, réalisé par Claire Sarazin ( Service de Production-Le Vidéographe / MIN : Université Toulouse-Jean Jaurès )

16h45  Discussion et conclusion générale

CONTACT

viviane.delpech@univ-pau.fr

Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Las artes escénicas como patrimonio del ámbito hispánico. Siglo XXI

Parution chez Peter Lang sous la direction de Béatrice Bottin

Résumé

Las artes escénicas exploran el patrimonio artístico y forman parte de una herencia común, transmitida por los artistas, los arquitectos, los escenógrafos que las construyen. La difusión de las obras, la recepción del público, las reacciones de la crítica son otros tantos testimonios que permiten reconstruir una época, un acontecimiento, una crisis. Los archivos documentales de los Teatros, de los creadores, de los investigadores demuestran los cambios económicos, sociales del siglo XXI, que han afectado a veces ciertas prácticas teatrales. Los veinticuatro estudios reunidos en este volumen dedicado al Profesor José Romera Castillo analizan las distintas facetas de la creación hispánica actual, la formación actoral, la arquitectura y los espacios, el alcance historiográfico de las obras y de los espectáculos, así como su evolución y su difusión.

Sommaire

Beatrice Bottin 
Introducción ………………………………………………………………………………………………. 13

Primera parte 
El patrimonio artístico y cultural a través de las artes escénicas . 19

Guadalupe Soria Tomás 
De actrices y maestras: investigaciones sobre la formación escénica en el siglo XXI …………………………………………………………………………………………………….. 21

Marcelo José Islas 
Cuando la arquitectura deviene escenografía: la puesta en escena de teatro clásico en espacios urbanos monumentales de la ciudad de Valparaíso . 39

Isusko Vivas Ziarrusta 
Del Teatro del mundo al teatro de la calle y del lugar. Ámbito patrimonial y esfera- escena pública que configura el paisaje (urbano) ……………………………. 53

Bárbara Díaz / José Ignacio Lorente 
Máquinas de caminar. Cine, danza y espacio urbano contemporáneo …………. 71

María Navarro Durán 
Tanztheater: el legado de Pina Bausch en la danza contemporánea española . 85

Enrico Di Pastena 
El Pau Casals de Música para Hitler, entre la historia y la creación teatral …… 97

Amy Bernardi 
La huella de la historia en el teatro contemporáneo: el caso de Reina Juana de Ernesto Caballero ……………………………………………………………………….. 113

Segunda parte 
El teatro de la memoria, escenas y escenarios ………………………………. 127

Émilie Lumière 
Enfoque biográfico y coralidad. Mujeres republicanas en el teatro de la memoria español ………………………………………………………………………………………. 129

Martín B. Fons Sastre 
Dramaturgias de la memoria y la posmemoria en la escena balear actual ….. 143

Jesús Peris Llorca 
Repetir Durruti. La memoria como genealogía de las luchas del presente en el teatro político de Carla Chillida y Atirohecho …………………………………… 157

Marina Ruiz Cano 
La memoria de los abusos político- jurídico- policiales en Sisiforen paperak .. 169

Gonzalo Toledo Albornoz 
Dramaturgias del desierto y malestar en la frontera: conceptos, temáticas y autores en el teatro del norte de México …………………………………………………. 181

Hugo Salcedo Larios 
Memoria y otredad como estrategias de (des)colocación identitaria en dos piezas jóvenes del teatro mexicano ……………………………………………………… 193

Dulcinea Segura Rattagan 
Danza, memoria y empatía kinestésica en las primeras obras de El Descueve …………………………………………………………………………………………………… 203

Eszter Katona 
¿Cómo traducir la memoria? Traducción húngara de varias piezas españolas del teatro de la memoria ……………………………………………………………. 215

Carlotta Paratore 
Teatro post- testimonial y traducciόn: hacia una versiόn italiana de 186 escalones de Rubén Buren ………………………………………………………………………….. 229

Francesca Leonetti 
“Vamos a ver qué nos dice el tiempo”: Josefina Manresa y la poesía de la memoria en Los días de la nieve de Alberto Conejero ……………………………….. 241

Tercera parte 
Escenarios e identidades patrimoniales ………………………………………… 255

Eduardo Pérez- Rasilla 
Del yo al nosotros: la búsqueda de lo común en los espectáculos de La Tristura …………………………………………………………………………………………………….. 257

Simone Trecca 
La música en los campos como patrimonio identitario: la memoria y sus manipulaciones en Cuarteto para el fin del tiempo de Antonio Tabares ……… 271

José Corrales Díaz- Pavón 
Una romántica del siglo XXI: Angélica Liddell ………………………………………….. 289

Raquel García- Pascual 
Prostitución femenina y masculina en el teatro español del siglo XXI ……….. 303

Cerstin Bauer- Funke 
La masculinidad tóxica en algunas piezas de Juana Escabias ……………………… 315

Mario de la Torre- Espinosa 
Diversidad sexual y autoficción en la escena española contemporánea ……… 331

Gabriela Cordone 
El imaginario lésbico en escena: tránsitos por la historia y la memoria ……… 345

Sobre los autores ……………………………………………………………………………………….. 359

Caractéristiques

Url de référence :
https://new.peterlang.com/book/isbn/9783631906507

Editions Peter Lang

sous la direction de Béatrice Bottin

EAN : 9783631906484

DOI : 10.3726/b21073

370 pages – Date de publication : 14 Janvier 2024

Patrimoine thermal : De la gloire au péril

Sous la direction de Viviane Delpech

À propos

Issu de pratiques ancestrales ayant conduit à son âge d’or au XIXe siècle, le thermalisme a produit un patrimoine bâti et paysager remarquable, qui témoigne des particularités de chaque période traversée mais qui, de nos jours, se trouve paradoxalement menacé.
Dans la continuité des travaux entrepris ces dernières années, ce volume, réalisé dans le cadre du programme de recherche PatrimPublic (Fonds commun de l’Euro-Région Nouvelle-Aquitaine/Aragon), vise de façon inédite à mettre en perspective les analyses architecturales et les appropriations culturelles de l’espace thermal avec la problématique de sa décadence.
À travers seize contributions portant principalement sur les Pyrénées françaises et ibériques mais aussi sur des exemples nationaux et internationaux, il s’agit d’explorer selon une approche diachronique les spécificités des diverses typologies architecturales générées par cette pratique devenue enjeu socioéconomique et politique majeur, ainsi que d’analyser les causes, souvent plurielles et complexes, de son alarmante situation actuelle.
L’ouvrage a pour objectif de susciter une prise de conscience de la valeur historique et matérielle de ce riche patrimoine en vue de sa sauvegarde pour les générations futures tout en faisant émerger son potentiel redynamisant pour des territoires ruraux et montagneux en contexte de dévitalisation économique et sociale.

 

Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour

https://www.vrin.fr/livre/9782353111510/patrimoine-thermal

ISBN 978-2-35311-151-0

274 pages

Octobre 2023

 

Une histoire environnementale de l’hydroélectricité

Colloque international

Du 6 décembre 2023 au 7 décembre 2023

UPPA, Institut Claude Laugénie, Salle Chadefaud

Le colloque “Une Histoire environnementale de l’hydroélectricité”, organisé par le laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), avec le soutien de la Société française d’histoire politique (SFHPo) aura lieu les 6 et 7 décembre 2023 à Pau.

Comité d’organisation : Laurent Jalabert, Laurent Dornel, Sébastien Repaire

Comité scientifique : Anne Dalmasso, Laurent Dornel, Alexandre Fernandez, Steve Hagimont, Laurent Jalabert, Fabrizio Loreto, Javier Martinez, Jean-Michel Minovez, Sébastien Repaire, Alexis Vrignon

Argumentaire

L’hydroélectricité est l’une des premières filières de production d’énergie considérée comme renouvelable à avoir été développées à grande échelle en Europe. Depuis les premières centrales hydroélectriques à la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, elle a joué un rôle clé dans la production d’électricité et a façonné les paysages là où s’implantaient les grands ouvrages. Ce faisant, le développement de l’hydroélectricité ne s’est pas réalisé sans impacts sur l’environnement, ceux-ci variant en fonction de l’ampleur et de la localisation des projets. La construction de barrages hydroélectriques a ainsi pu entraîner la submersion de vastes espaces et la modification d’habitats naturels, au risque de porter atteinte à la biodiversité et à la qualité de l’eau, tout en créant de nouveaux écosystèmes lacustres. De même, ces aménagements ont transformé les cours d’eau et leurs processus naturels (fluctuations du niveau de l’eau, accumulation des sédiments…), affectant ainsi les biotopes aquatiques. Enfin, au-delà des conséquences environnementales directes des ouvrages hydroélectriques, l’industrialisation permise par le développement de la « houille blanche » (scieries, papeteries, électrochimie, électrométallurgie, micro-centrales pour éclairage public et fourniture de force pour les ateliers et usines) a elle-même transformé les socio-écosystèmes à des échelles variables. 

Ces différents constats sont aujourd’hui à prendre en compte dans les choix qui président à l’élaboration du mix énergétique le plus décarboné possible. Ils justifient, s’il en était besoin, le recours à la perspective de l’histoire environnementale pour mieux comprendre le développement de l’hydroélectricité et son impact sur les territoires. S’inscrivant dans le sillage des nombreuses études qui interrogent les changements sociaux, économiques et techniques qui conditionnent et sont conditionnés par les énergies et leurs convertisseurs, ce colloque vise à répondre à plusieurs questions. Quelle histoire environnementale de l’hydroélectricité peut-on écrire ? Quels sont les apports de cette approche pour l’histoire des systèmes énergétiques, des politiques énergétiques et de leurs impacts économiques et sociaux ?

Ci-joint le lien Teams, valable pour assister aux 2 journées à distance :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

Programme 

Mercredi 6 décembre 2023 (après-midi)

UPPA, Institut Claude Laugénie, Salle Chadefaud

14h15. Ouverture du colloque

Accueil par Laurent Jalabert, directeur de l’unité de recherche ITEM

Introduction scientifique : Sébastien Repaire

Session 1 – Aspects industriels et technologiques

Présidence : Laurent Dornel

14h30. Marcela Efmertovà et Jan Mikeš (Université polytechnique de Prague). Vulnérabilité et limites techniques de l’hydroélectricité entre les deux guerres mondiales en Tchécoslovaquie : étude de cas de la centrale hydroélectrique « Hučák » dans la ville de Hradec Králové.

15h00. Isabelle Duval (Archéologue, Hydro-Québec). Site patrimonial, ethnohistoire et évolution technologique sur le site des aménagements hydroélectriques de Saint-Narcisse au Québec.

15h30. Philippe Pinet (Doctorant, Université du Québec, Montréal). La Direction Environnement d’Hydro-Québec : contexte, défi et orientations, 1970-1985.

16h00. Stéphanie Eveno (Anthropologue, Hydro-Québec). Appropriation des aménagements hydroélectriques par le milieu. Étude de cas au Québec.

16h30-17h00. Questions et débats.

Jeudi 7 décembre 2023

UPPA, Bâtiment des Lettres, Salle du Conseil

Session 2 – L’impact environnemental : enjeux écologiques, sociaux et culturels

Présidence : Laurent Jalabert et Julien Marchesi

9h00. Jo-Ansie Van Wyk (University of South Africa, Pretoria). A dam that does not exist: The Noordoewer/Viooldrift Dam on the lower Orange River between South Africa and Namibia.

9h30. Chiara Molinero (Doctorante, Université de Gênes). Le barrage de Brugneto (Italie) et ses effets temporels et spatiaux à plusieurs échelles.

10h00. Francesca Frisone (Université de Messine, Italie). The Dam of San Teodoro in Troina: emigration and the crisis of rural villages in post-war Sicily (1949-1953).

10h30. Questions et débats

10h45 : Pause café

11h00. Anna Safronova (ATER à l’Université Jean-Moulin Lyon 3). Peut-on critiquer un barrage quand il est la raison d’être d’une ville ? L’exemple de la station hydro-électrique la plus basse sur la Volga, à Voljski en Russie, 1958-années 1990.

11h30. Patrick Magloire Essomo Ngossia (Université de Douala, Cameroun). Le barrage hydroélectrique de Mekin au Cameroun : analyse des impacts d’activités sur la valeur universelle exceptionnelle de la réserve de faune du Dja au sud Cameroun

12h00. Questions et débats

12h30 : Pause déjeuner

Session 3 – Politiques publiques

Présidence : Sébastien Repaire

14h00. Pierre Manenti (Directeur adjoint du cabinet de Dominique Faure, secrétaire d’État chargée de la ruralité). La politique énergétique de Charles de Gaulle, de l’hydroélectrique au marémoteur.

14h30. Marie-Claude Prémont (École nationale d’administration publique, Montréal). La reconfiguration politique d’un vaste territoire du Québec pour le développement hydroélectrique de la région de la baie James.

15h. Williams Pokam Kamdem (Université de Dschang, Cameroun). Hydroélectricité, expropriation et mobilisation collective au Cameroun.

15h30. Questions et débats

16h00. Mariajosé Recalde (Mastérante, EHESS). Le barrage hydroélectrique Hidroituango et les conflits socio-économiques autour de la paix en Colombie.

16h30. Mathieu Roy (Doctorant à l’Université du Québec, Montréal). L’aménagement du territoire au cours du projet hydroélectrique de la baie James : territorialités, environnement et conflits politiques (1971-1984).

17h00. Stéphane Savard (Université du Québec, Montréal). Le patrimoine archéologique des Premières Nations comme mesure des impacts en « écologie humaine », 1972-1985.

17h30-18h00. Questions, débats et conclusions du colloque

Patrimoines du tourisme thermal et de la villégiature en montagne des Pyrénées et d’ailleurs

Sous la direction de Nicolas Meynen, Esteban Castañer Muñoz et Laurent Jalabert.

La construction des Pyrénées par le tourisme se constate tant dans son legs patrimonial que par ses relations directes et indirectes avec l ’ensemble des autres activités. En prenant appui sur les récentes données de la recherche produites de 2017 à 2021 par le programme européen FEDER TCV-PYR consacré à l ’inventaire du patrimoine culturel thermal pyrénéen, cet ouvrage apporte un regard élargi sur ce territoire en quittant l ’approche monographique pour étudier les stations à l ’échelle de leur maillage et de leurs caractéristiques, au prisme de comparaisons avec d’ autres sites français et européens.

Les 17 contributions s ’intéressent au cadre urbain et à l ’architecture, que le thermalisme a élaborés à la fois par mimétisme et souci de distinction, dans le but de permettre et de rendre désirables des soins et une sociabilité. Mais la montagne a produit bien plus que des équipements thermaux au service d ’ une clientèle à la fois consommatrice d ’eaux de source et désireuse de profiter à la belle saison d ’un cadre de vie saisonnier tranquille et paisible en harmonie avec la nature, adapté toutefois à son statut social. Elle est un espace d’ ouvertures et de rencontres, un creuset de formes, de paysages et d’ usages.

Presses Universitaire du Midi

Novembre 2023
23 × 23 cm
278 pages

collection : PATRIMOINES
ISBN : 978-2-8107-1263-2
35 €

Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Au-delà de la crise. Le patrimoine environnemental et culturel transfrontalier

Dans le cadre du consortium UNITA, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (ITEM – ALTER) organise un colloque international franco-italien, en partenariat avec l’Université de Turin.

Intitulé “Au-delà de la crise. Le patrimoine environnemental et culturel transfrontalier : enjeux, potentiels, perspectives”, il aura lieu les 19 et 20 octobre 2023 à Pau.

Lien pour participer au colloque en visioconférence  : https://unito.webex.com/meet/damiano.cortese

ATTENTION : En raison du nombre important de participants, les présentations prévues vendredi matin auront finalement lieu à l’amphithéâtre de la Présidence.

Colloque Transmissions brisées

Le colloque “Transmissions brisées” organisé par Dolores Thion  en partenariat avec le laboratoire CELLAM de l’Université de Rennes 2 et le laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, aura lieu sur le Campus Villejean, amphis B8 et E422 à Rennes les 28 et 29 septembre 2023.

Le Colloque International « Transmissions brisées» répond à une motivation exploratoire et se place dans une dynamique interdisciplinaire. Il prend pour objet le texte, depuis ses composantes linguistiques et grammaticales jusqu’à l’œuvre et son contexte, en tant qu’événement ou élément d’un patrimoine culturel qui vise à être lu, conservé et valorisé dans le temps. La transmission des textes, anciens, classiques ou contemporains, est un enjeu majeur pour (re)trouver nos racines et nous projeter dans l’avenir, individuellement et collectivement.

Alors qu’à l’ère digitale notre monde est un univers hyperconnecté et en réseaux, le champ littéraire est régi par des règles complexes qui, parfois, échappent à notre contrôle, voire à notre rationalité. La circulation et la transmission des textes,  à diverses échelles, à l’intérieur d’un pays ou à l’international, peuvent cependant être brisées pour des raisons multiples, lesquelles ne sont pas toujours le fruit du hasard. Les canons littéraires sélectifs, l’« effet patrimoine » ou la patrimonialisation, les conjonctures socio-politiques, les politiques éditoriales, les statuts des auteurs et des récepteurs, les pratiques de lecture et d’apprentissage, l’évolution des paradigmes esthétiques, communicatifs, sémiotiques et linguistiques sont, parmi d’autres, des facteurs pouvant intervenir dans l’interruption des transmissions et des transferts culturels et contre-culturels.  

Difficile d’imaginer, cependant, la finitude d’un texte, l’extinction d’une œuvre, ou la disparition définitive d’un auteur, célèbre ou maudit. Difficile parfois, également,  de suivre la nouvelle vie d’un texte, mais aussi ses « brisures » qui survivent,  souvenirs et fragments qui s’en détachent,  lesquels peuvent s’avérer porteurs de vie et reprendre souffle dans un nouveau cycle de création. Le rôle des acteurs et des passeurs, conscients ou inconscients,  pourrait venir éclairer ces processus (non-ir)réversibles de la transmission textuelle, même lorsque la fracture s’impose.  Ainsi, quels sont  les composants et mécanismes qui rendent possible l’avènement de brisures déstructurantes ou salutaires ?  Quels seront les outils permettant de mieux comprendre la trajectoire de nos textes et l’évolution de nos habitudes en tant qu’acteurs, créateurs et récepteurs des textes ?

L’interdisciplinarité qui préside à ce rendez-vous scientifique se veut une perspective fertile et efficace pour mieux cartographier les transmissions brisées, les abandons, les points aveugles, les pertes, les oublis, les effacements, et les stratégies de survie, de transformation et de reprise d’objets linguistiques et culturels qui configurent, dans leur dynamique même, nos expériences et notre histoire.

Contact : cellam-transmissions.brisées@univ-rennes2.fr 

Eaux Futures. Une ville dans un village

Journée d’étude. Casino des Eaux-Bonnes

Du 23 septembre 2023 au 24 septembre 2023

Dans le cadre du programme POPSU Eaux-Bonnes (2023-2026) porté par le laboratoire ITEM de l’UPPA en partenariat avec la commune des Eaux-Bonnes et le Pavillon de l’architecture de Pau, nous avons le plaisir de vous convier au lancement officiel de ce programme et au week-end prospectif qui se tiendra aux Eaux-Bonnes samedi 23 et dimanche 24 septembre 2023.

Utopie thermale du XIXe siècle, la station des Eaux-Bonnes offre une urbanité inattendue au coeur des montagnes par la monumentalité de son architecture héritée de l’époque faste des séjours de l’Impératrice Eugénie, aujourd’hui en grande partie vacante et laissée sous une forme de déshérence. Depuis la fermeture de la bulle thermoludique en 2017, elle semble suspendue en attente d’un devenir, dont il s’agira d’imaginer collectivement des pistes possibles à travers deux journées prospectives ouvertes à tous, proposant des ateliers, conférences et animations de toutes disciplines assurés par des historiens de l’art, architectes, hydrogéologues, philosophes, marbriers, sculpteurs, designers et artistes. Un week-end pour commencer à repenser la valorisation des lieux ayant fait le prestige de cette station thermale et qui sera suivi par d’autres actions menées dans le cadre du programme POPSU Eaux-Bonnes.

Contact

Viviane Delpech    viviane.delpech @ univ-pau.fr

Anna Maria Biedermann, professeur invitée

Anna Maria Biederman, profesora contratada doctora à l’Université de Saragosse, co-directrice du groupe d’investigation Observatorio Aragonés de Arte en la Esfera Pública (OAAEP), effectuera un séjour de recherche d’un mois au sein du laboratoire ITEM aux côtés de Viviane Delpech.


Ce séjour de professeur invité, effectué entre le 28 juin et le 28 juillet 2023, s’inscrira dans le cadre du projet « Sostenibilidad de servicios y productos culturales. Desarrollo de una metodología de diseño multidimensional », financé par une subvention spécifique du Gouvernement d’Aragon, dédiée aux projets de recherche I+D+i relevant de ses axes prioritaires et multidisciplinaires pour la période 2021-2023, dont Anna Biedermann est la chercheur principale (Principal Investigator).


Les objectifs de cette étude incluent la diffusion des résultats de recherche portant sur la durabilité des services culturels, des études de cas de services culturels réalisés par le musée de la Résistance et de la Déportation des Pyrénées-Atlantiques ainsi que le Camp de Gurs, mais aussi l’élaboration de futures collaborations avec les acteurs publics et universitaires.

L’actualité de la recherche en Afrique : nouvelles approches méthodologiques en sciences sociales et humanités


Sciences sociales et humanités en Afrique I


Ce séminaire organisé par les laboratoires l IRAA-CNRS (USR 3155), Laboratoire TREE (UMR 6031), Laboratoire ITEM EA 3002 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour(UPPA), aura lieu le vendredi 02 juin 2023 en Salle Chadefaud à l’Institut Claude Laugénie.

La journée est également accessible à distance, via Teams :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

Argumentaire :
Les débats scientifiques, les questionnements, les enjeux et perspectives de recherches en Afrique ne cessent de croitre depuis l’arrivée des explorateurs sur ce continent auparavant dit sans histoire. Dorénavant, l’Afrique est au cœur de tous les débats académiques à l’échelle continentale et mondiale. Chez les chercheurs africanistes ainsi que les universalistes, les interrogations sur la méthodologie de la recherche, les perspectives scientifiques ainsi que les moyens exigent une réflexion partagée qui aboutit à une solution commune pour le développement de l’investigation sur ce vaste continent dont le développement social, économique et politique sollicite toujours des réponses scientifiques multidisciplinaires.
Au fil du temps, les champs de recherches ont connu un renouveau méthodologique dans la pratique de la recherche, mobilisant de nouvelles méthodes et théories, de nouveaux concepts ainsi que de nouveaux champs d’investigation.
C’est dans ce contexte que l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique, IRAA-CNRS (UAR 3155), le Laboratoire TREE (UMR 6031) et le
Laboratoire ITEM (EA 3002) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), organisent un séminaire offrant un cadre de réflexion sur les nouvelles thématiques de recherche en Sciences Sociales et Humanités. Il rassemble des travaux de doctorants et chercheurs en archéologie, en histoire, en géographie, en économie et en sociologie sur l’Afrique. Dans ce cadre, nous adoptons un aspect méthodologique multidisciplinaire tout en présentant des méthodes d’analyse et d’interprétation des données à travers toutes les disciplines concernées.

Annales du Midi : Thermalisme et religion, les eaux sacrées du Midi

Philippe Chareyre, Viviane Delpech (dir.), Thermalisme et religion : les eaux sacrées du Midi, Annales du Midi, 2023.

Présentation

La redécouverte, dans un fonds d’archives d’une famille de la vallée d’Aspe, de la Coalition des eaux thermales et minérales de France contre les eaux sacrées de Lourdes et de la Salette (1873), pamphlet sans doute méconnu à son époque et assurément tombé dans l’oubli aujourd’hui, a fait émerger un aspect à la fois évident et peu exploré de l’histoire récente du thermalisme : la perception métaphysique, voire magique, des eaux curatives en raison de leurs propriétés guérisseuses, et donc l’ambivalence persistante de leurs usages entre rites séculaires et croyances ancestrales, d’une part, puis médecine hydrominérale rationnelle et économie de la santé et du sacré, d’autre part.

Face aux évolutions sociales, scientifiques et techniques consécutives à la Révolution de 1789, mais aussi au renouveau clérical catholique et à l’émergence du mouvement protestant du Réveil au XIXe siècle, les sources thermales, sur lesquelles se fonde l’essor d’une puissante industrie, font progressivement l’objet d’un changement majeur de perception, passant de la déification et de la mythification établies par les populations préindustrielles, qui tentaient ainsi d’expliquer leurs vertus avec leurs moyens intellectuels et spirituels, à la médicalisation instituée par la société du savoir, où la croyance des eaux repose sur la connaissance rationnelle de la nature produisant à son tour de nouveaux gestes.

Compte-tenu de la richesse du sujet, la mise en perspective du thermalisme et du fait religieux proposée dans ce volume, quoique non exhaustive, entend apporter un éclairage neuf et pertinent sur la connaissance du phénomène de la villégiature thermale moderne, fondateur du tourisme de masse.  À travers une série d’articles et l’édition de textes méconnus, et selon une approche diachronique et multidisciplinaire mêlant histoire, histoire de l’art, anthropologie et littérature, il s’agit ici de conjuguer une réflexion dans le temps long en s’intéressant à l’analyse des aspects sociaux, cultuels et culturels, économiques et politiques, impliqués par la présence d’une source curative sacralisée, pour mieux définir la nature protéiforme et toujours transcendantale du lien unissant thermalisme et religion, depuis les mythes des origines jusqu’à l’exploitation pragmatique contemporaine.

Sommaire

Delpech Viviane, Chareyre Philippe, Introduction. Les eaux curatives, du mythe ancestral à l’économie du sacré

Lamothe Mathilde, De la déesse-mère aux savoirs naturalistes : qualifier les soins par les eaux dans les Pyrénées

Le Nail Jean-François, L’abbaye de Saint-Savin et les eaux de Cauterets

Goeury Julien, La « Complainte aux eaux chaudes des Monts Pyrenees » de Jacques de Constans : une poésie sur le motif ?

Annexe : La Complainte aux eaux chaudes des Monts Pyrenees de Jacques de Constans. Texte édité́ et annoté par Julien Goeury

Chareyre Philippe, Les eaux de Font Cluse à Meynes. Entre sacralité́ et enjeux médicaux

Annexes : La Fontaine de Meynes selon Anne Rulman. Récit des bains et des fontaines medicalles, des racines et herbes salutaires et des animaux servants de contrepoison

Poème de François Charbonneau, Poeme sur les proprietez et vertvs de la fontaine de Meyne. Textes édités et annotés par Philippe Chareyre

Lanusse-Cazalé Hélène, Réseaux protestants et thermalisme pyrénéen au XIXe siècle

Delpech Viviane, La coalition des eaux thermales contre les eaux sacrées. Débats et présence matérielle des cultes dans les villes d’eaux au XIXe siècle

Annexe : Coalition des eaux thermales et minérales de France contre les eaux sacrées de Lourdes et de La Salette (par Cratès), 1873. Texte édité́ et annoté par Viviane Delpech

Delpech Viviane, Chareyre Philippe, Conclusion. De la permanence des croyances en la nature

Caractéristiques

Éditeur : Privat

https://www.persee.fr/collection/anami

Tome 134, n° 317-318, 232 pages ; 24 x 15,5 cm ; broché

ISBN : 978-2-7089-9555-0

EAN : 9782708995550

Date de parution : 11/05/2023

 

 

 

 

 

Buzet, un château et un vignoble à travers les âges

Le 2 juin 2023, Pierre Courroux, maître de conférence en histoire médiévale à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, coordonne au Château de Buzet sur Baïse (47160), une journée d’étude organisée dans le cadre du Master Histoire, Cultures, Patrimoines.

Cette journée débutera par une visite du Château et de son parc. En raison du nombre limité de places disponibles, une inscription préalable est demandée ( contact : pierre.courroux@univ-pau.fr).

PROGRAMME

10H
Visite guidée du château de Buzet et de son parc

12H
Pique-nique dans le parc du château
(Les participants doivent apporter leur repas)

13H45
CARINE GALANTE
Introduction de la journée d’étude au château

14H00-14H45
PIERRE COURROUX
Buzet au Moyen Âge

14H45-15H30
SANDRINE LAVAUD
Les vignobles de l’Agenais à la fin du Moyen Âge : territoires  et identité

15H30-15H45 Pause

15H45-16H30
LAURENT JALABERT et STÉPHANE LE BRAS
La cave coopérative de Buzet-sur-Baïse et son histoire. Valorisation d’un patrimoine, valorisation d’un territoire

 

Liquoreux d’Aquitaine et d’ailleurs

Ouvrage édité chez CAIRN sous la direction de Laurent Jalabert et Stéphanie Lachaud

Liquoreux d’Aquitaine et d’ailleurs propose un éclairage neuf sur les vignobles qui produisent des vins blancs doux et liquoreux, avec une mise en perspective sur le temps long.

Cet ouvrage vise en montrer l’originalité de ces vignobles mais aussi leur diversité et leur insertion dans l’économie, l’histoire et la culture des espaces ruraux d’un large Sud- Ouest. À partir d’études de cas, d’analyses ciblées mais aussi de perspectives synthétiques, ce livre est le premier à offrir une somme complète sur les vignobles et vins blancs liquoreux dont la réputation et celle des espaces qui les produisent sont intrinsèquement liées. Cet ouvrage est issu d’un programme de recherche sur les vins liquoreux de l’université Bordeaux Montaigne et de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour ayant bénéficié d’un soutien de la région Nouvelle Aquitaine.

Editions CAIRN

ISBN : 979-10-7006-182-4

avril 2023

311 pages

UNITA Days UPPA : CULTURAL HERITAGE SESSIONS

FRIDAY 28 APRIL 2023, MORNING
(with host speakers’ names and profiles)
[Provisional programme]
[Projects’ abstracts at the end of the document]


Venue: Rooms 20,21,22,23 Duboué building
Teas & biscuits provided in the hall – feel free to take your cup in the seminar rooms!


9:30-10:30 am – PLENARY SESSION: GUEST SPEAKERS’ PRESENTATIONS
Including: Jorge Goncalves (UBI), Adrian Mosoi (UBTV), Emilie-Anne Pépy (USMB), Marius-Mircea Crișan (WUT)


10:30-11:30 am – PARALLEL SESSIONS

Session 1. ‘Travelling and migrating to the Pyrenees’
Project 1.1 ‘Les Anglophones à Pau’ / Simona Tobia, Joana Etchart, Andrew Milne.
Project 1.2 ‘RESPYR, paysages et patrimoines en partage’ / Laurence Roussillon-Constanty, Tracey Simpson.

Session 2. Early Modern History
Project 2.1 16th century / Philippe Chareyre, Dénes Harai.
Project 2.2 17th century / Olivier Caporossi.
Project 2.3 18th century / Frédéric Bidouze.

Session 3. CH alumni providing examples of their careers in CH institutions, in particular in rural areas / Christel Venzal (Chair), Anais Bucciarelli (Etudiante en M2 valorisation et médiation des patrimoines UPPA et Apprenti chargée de mission valorisation des patrimoines
à la Régie d’Artouste), Elodie Rivière (Responsable de la recherche scientifique, Château de Lavardens et Doctorante en Histoire et Archéologie du bâti), Cécile Tizon (Responsable Ville d’art et d’histoire, Ville de Pau)


11:30-12:30 PARALLEL SESSIONS

Session 4. Plurilinguisme et situations de migration / Françoise Hapel, Nathalie Tucou-Blanquet

Session 5. Middle Ages + Projet ‘Littérature et Ruralité’
Project 5.1 Pierre Courroux
Project 5.2 ‘Littérature et Ruralité’ / Cécile Rochelois
Project 5.3 ‘Écrits patrimoniaux et corpus d’archives, périodes médiévale et moderne, en particulier dans ce que l’on appelle le « Trésor des chartes de Pau »’ / Véronique Lamazou-Duplan.

Session 6 InSite project: possible connections with CH Villages project / Marie Herreyre (InSite), Giovanna Hendel.

Project 1.1 Les anglophones à Pau : Life stories, migration and place / Simona Tobia, Joana ,Etchart, Andrew Milne.
The project Les Anglophones à Pau aims to explore the presence of the community of English- speakers in the area of Pau and the Pyrénées-Atlantiques. This community includes residents from English-speaking countries such as the United Kingdom, Ireland, the United States,
Canada as well as Australia and New Zealand and the project focuses on the contemporary reality of this unknown presence: who are these migrants? What is their “migratory route”? What are their experiences of living together with local communities?
The project is based on a series of interviews with English-speaking narrators, conducted with the methodology of oral history, which focus on the elements constituting the experience of migration, integration and the construction of identity for this rather invisible group.
In addition, the interviews will be documented so that they can be stored in the local archives thus contributing to the construction of the region’s cultural heritage.

Project 1.2. ‘RESPYR’, paysages et patrimoines en partage: Reviewing the Pyrenees in text and image. Laurence Roussillon-Constanty, Tracey Simpson.
The “RESPYR” project aims to study the mountain landscape by crossing several approaches and several views and by proposing a dialogue between specialists of different eras and disciplines. The starting point of the project is anchored in the nineteenth century and focuses
on the study of accounts, poems and drawings by British travellers in the Pyrenees and on the representation of the mountains by major writers of the time, such as John Ruskin. It also includes a translation of the travellers’ writings (English/French).
Its originality lies in the way it combines hands-on approaches to research – through translation seminars for Master students and field-trip to connect today’s landscapes with historical archives – and digital dissemination through the use of the academic platform, Cove (https://studio.covecollective.org/).
Initially based on a Franco-British collaboration (with Manchester Metropolitan), the project also aims to develop on a European scale thanks to projects with the University of Savoie Mont Blanc in Chambéry, and by starting collaboration with universities in the UNITA consortium. It has received funding from the UPPA (AAP incitative research scheme, 2021).
The scientific challenge of this project is twofold: to carry out research on a very local scale on the British presence in the Pyrenees and to participate in larger-scale projects on the literary and artistic representation of European mountain landscapes.

Project 2.2 The counterfeiting and the Spanish monarchy (XVII & XVIII centuries) /Olivier Caporossi.
My project investigation was funded by PIR programme (2021-2022) and gave rise to several scientific publications.
Main problematic(s) : The different stages of repression and criminalisation of counterfeiting in Spain and Spanish America (XVII-XVIII centuries). The problematics concerning counterfeiters imply bringing out evolutions which run over two centuries.
Working hypothesis. The unbalanced and discontinuous aspects of the repression of forgery are at the heart of the construction of Spanish monarchy followed by that of the nation-state. Thus does the questioning tackle the historic challenges linked to the darkness of this sort of crime.
Field of research. The approach being resolutely that of comparative history, it gives a greater importance to the Iberian entities, in order to observe the different geographical levels -jurisdictions, state boarders, diverse territories – and their insertion in Europe seen as a whole.
Subject of study. This research is set out to describe the variety of strategies, practices and discourse which counterfeiting conveys in the societies we propose to study, from Ancient Regime so as to understand the dynamic of this polysemic issue within the construction of the
State and its political or normative models, such as the notion of sovereignty for instance.
Methods. Matching micro social studies with the comparative analysis of the points of view concerning counterfeiting, we wish to bring to light the dynamics of this form of delinquency, between judicial repression and socio economic interpretation. Studying the periods of transition will allow us to assess the relevance of the Hispanic policies towards counterfeiters and their operating techniques. By questioning the different approaches of historical, sociological and anthropological analysis of counterfeiting, we shall propose a critique of the
methodological tools and concepts used in these disciplines.
Keywords: Sovereignty monetary, Spanish Monarchy, counterfeiting, XVII and XVIII centuries.

Project 4 Plurilinguisme et situations de migration. Françoise Hapel, Nathalie Tucou-Blanquet
L’intercompréhension (IC) est « la capacité de comprendre une langue étrangère sur la base d’une autre langue sans l’avoir apprise » (Meissner 2003) . L’IC peut se faire entre langues d’une même famille (les langues romanes, germaniques, slaves, scandinaves) ou entre langues
de familles distinctes.
En didactique des langues, la tendance est de demander aux apprenants de faire abstraction de leurs connaissances linguistiques autres que celles de la langue cible. Or, les recherches en psycholinguistique démontrent que c’est une erreur. S’appuyer sur l’ensemble de son répertoire linguistique favorise l’apprentissage d’une nouvelle langue. Dans le cas des jeunes collégiens allophones en situation de migration, qui doivent apprendre la langue du pays d’accueil, prendre en compte l’ensemble de leur répertoire linguistique est une piste que nous avons choisi d’explorer. Nous vous proposons donc d’échanger sur cette recherche action en cours et sur l’accueil des élèves migrants dans les différents pays de l’Alliance.

Projet 5.2 Littérature et Ruralité / Cécile Rochelois.
Un programme de recherche pluri-annuel “Littérature et ruralité” est développé au sein du laboratoire ALTER à Pau depuis 2016, en partenariat avec l’université Rennes 2. https://alter.univ-pau.fr/fr/activites-scientifiques/projets-de-recherche/litterature-et-
ruralite.html
Il a donné lieu en 2022 à un double colloque qui s’est déroulé à Pau les 31 mars et 1er avril et à Rennes les 13 et 14 octobre. La publication des actes de ce colloque est en cours. Dans le prolongement de ce travail déjà avancé et afin de profiter de l’expertise acquise au sein
d’ALTER sur cette thématique, un projet sur les mots de la ruralité pourrait être développé dans le cadre du consortium UNITA et impliquer différentes disciplines représentées dans nos universités.

Project 5.3 Écrits patrimoniaux et corpus d’archives, périodes médiévale et moderne, enparticulier dans ce que l’on appelle le « Trésor des chartes de Pau » / Véronique Lamazou-Duplan, Maître de conférences en Histoire médiévale, laboratoire ITEM UR 3002.
Il s’agit des titres et archives de la famille royale de Navarre, résultat de l’agrégation de multiples chartriers seigneuriaux, princiers et finalement royaux, du Moyen Âge au XVIIe siècle. Les comtes de Foix-Béarn (unis en 1290), alliés à la puissante famille des Albret au XVe siècle, sont devenus rois de Navarre dans la seconde moitié du XVe siècle. Héritiers génération après génération de divers lignages et domaines, dont les archives se sont progressivement sédimentées et agrégées au fil des alliances et des successions (Foix, Béarn, Albret, Navarre). Depuis le XIXe siècle, il est d’usage de nommer ce fonds « Trésor des chartes de Pau ».
L’intérêt de ce fonds est d’autant plus grand que le chartrier des comtes de Foix à Foix a été détruit (Révolution, incendie en 1802) et que l’on peut le connecter à des archives conservées en Languedoc, en Navarre (Archivo General de Navara), dans l’ancienne Couronne d’Aragon (possessions du versant sud-pyrénéen, Castelbon, Moncade…Archivo de la Corona de Aragon) et dans d’autres lieux propres aux diverses branches de la famille royale de Navarre (Montauban, Périgueux, Limoges…), sans oublier les titres transférés à Paris, aujourd’hui
conservés aux Archives nationales et à la BnF.
Depuis près de 20 ans, des programmes de recherche ont été menés, sur le principat de Gaston III dit Fébus, prenant le relais des travaux fondateurs de P. Tucoo-Chala, mais aussi sur d’autres princes des Foix-Béarn et Grailly, des Albret. Les pistes de recherche, renouvelées par
l’historiographie récente, ont porté sur
– Le pouvoir princier à la fin du Moyen Âge et ses multiples facettes, en particulier les pratiques de gouvernement, les composantes de la société politique, l’idéologie politique…
– La société béarnaise, pyrénéenne
– Archives et chartriers à la fin du Moyen Âge et au début de l’âge moderne
– Les pratiques et la culture de l’écrit, la monumentalisation de l’écrit (des cartulaires aux inventaires, fabrique des archives, fabrique de l’histoire)
– Edition de documents
Si des partenariats réguliers ont lieu avec l’UPNA, il serait intéressant de nouer des contacts sur ces thématiques avec d’autres universités, en particulier Savoie Mont-Blanc, Saragosse et Turin.