Archives par mot-clé : moyen-âge

Croiser les sources pour détruire et reconstruire

Croiser les sources pour construire et reconstruire: développer les approches interdisciplinaires pour relire l’Antiquité tardive

Vendredi 16 octobre 2020

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par Leticia Tobalina Pulido, Alain Campo, Sébastien Cabes et Mélanie Le Couédic.

Cette deuxième journée d’étude sur l’Antiquité tardive fait suite à la rencontre paloise d’avril 2019 portant sur le traitement des données archéologiques. Si ce séminaire se veut encore axé sur les problèmes d’ordre méthodologique, il s’orientera vers l’interdisciplinarité et le croisement des sources, souvent trop cloisonnées par nos disciplines académiques. La cohérence de l’Antiquité tardive, « crépuscule » de l’Antiquité ou «aube» du Moyen Âge, n’est plus à démontrer. Cependant, le chemin est encore long pour percevoir toute la complexité de cette période charnière. Les dix contributions proposées par des chercheurs espagnols, portugais et français, aux thématiques et aux méthodes variées, répondent à ce désir de tendre vers une « histoire totale » qui ne peut se réaliser sans une approche interdisciplinaire.

UPPA, Amphithéâtre de la Présidence

9h15 Ouverture de la journée d’étude. Leticia TOBALINA PULIDO (ITEM, UPPA/UNAV), Alain CAMPO (IRAA, UPPA/EHU), Sébastien CABES (IRAA, UPPA), Mélanie LE COUEDIC (ITEM, UPPA)

9h45 Introduction. Bertrand LANÇON (Université de Limoges)

PREMIÈRE PARTIE : POUVOIR, SOCIÉTÉ ET CITOYENNETÉ (Modérateur: François RÉCHIN, IRAA UPPA)

10h20 Mar MARCOS (Universidad de Cantabria), Conceptos de ciudadanía en la Antigüedad Tardía.

10h55 Eric MORVILLEZ (Université d’Avignon), Les jardins dans l’Antiquité tardive : l’enjeu du croisement et de la réévaluation des sources.

11h30 Session de posters

Mario FERNANDEZ PEREIRO, Laura BLANCO TORREJON, Celtia RODRIGUEZ GONZALEZ (Universidad de Santiago de Compostela -USC), ¿Como estudiar a una sociedad en un período de transición (ss. IV-V)?

David SERRANO ORDOZGOITI (Universidad Complutense de Madrid) Metodología interdisciplinar para el estudio de la imagen del poder imperial en el mundo romano durante la anarquía militar del siglo III d.C.

DEUXIÈME PARTIE : DE LA FOUILLE À L’ÉTUDE DU MOBILIER (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA DRAC Nouvelle-Aquitaine)

14h15 David EXPOSITO MANGAS, Bautista CEPRIAN DEL CASTILLO, Alfonso RAMIREZ CONTRERAS (Proyecto Cástulo). Viejos recursos, nuevas tecnologías. Aplicación de la metodología de trabajo del Proyecto Cástulo Siglo XXI en el proceso de excavación, estudio y difusión de contextos arqueológicos tardoantiguos.

14h50 José CARLOS QUARESMA (Universidade Nova de Lisboa) Étudier la céramique et sa diffusion : propositions méthodologiques.

15h25 François BLONDEL (Université de Bourgogne Franche-Comté), Les hiatus en dendrochronologie. L’exemple de l’Antiquité et du début de haut Moyen Âge : manque de données ou raréfaction de la ressource ?

TROISIÈME PARTIE : LA QUESTION DU VILLAGE (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA, DRAC Nouvelle Aquitaine)

16h20 Margarita FERNANDEZ MIER (Universidad de Oviedo) La arqueología de las aldeas habitadas en el Norte de la Península Ibérica.

16h55 Vanessa ELIZAGOYEN (INRAP / Ausonius), Saint-Geours-de-Maremne, Bellocq : un village de l’Antiquité tardive ?

17h30 Discussion et conclusions

­

Pratiques et rituels funéraires chez les Foix-Béarn à la fin du Moyen Âge

Conférence de Véronique Lamazou-Duplan, maître de conférences en histoire médiévale à l’UPPA (ITEM EA 3002) et membre du comité scientifique de l’exposition.

 

Les renouvellements bibliographiques permettent de mieux connaître l’articulation entre construction, représentation du pouvoir et mort princière. Cette conférence, adossée à des recherches récentes, propose d’envisager les pratiques funéraires et les enjeux des funérailles princières en Foix-Béarn à la fin du Moyen Âge à travers quelques dossiers qui, pour les uns, mettent en lumière des cérémonies funèbres organisées pour certains Foix-Béarn ou, au contraire pour d’autres, donnent des versions contradictoires, voire effacent la mémoire de certaines funérailles ou morts princières.

> Mercredi 14 octobre 2020 à 19 heures

> Amphithéâtre de la CCLO, 9 avenue du Pesqué à Orthez

> Gratuit

Cette conférence est proposée dans le cadre de l’exposition (Im)mortel, des pratiques funéraires, présentée au musée jusqu’au 31 décembre 2020.

Fête de la science – Orthez, conférence

Orthez – 8 octobre 2020

Conférence « Matérielle (im)mortalité, l’apport des fouilles archéologiques des abords de l’église Saint-Pierre à la connaissance du passé d’Orthez »

Par Nadine Béague, responsable scientifique à l’Inrap.

En amont des travaux d’aménagement des espaces urbains et de circulation aux abords de l’église Saint-Pierre, l’Inrap a mené, en 2017, sur prescription du service régional de l’Archéologie de Nouvelle-Aquitaine une fouille archéologique préventive.

Conflits, guerres et aménagements urbains ont entraîné des modifications de la physionomie du centre-ville d’Orthez entre le Moyen Âge et l’époque contemporaine. La fouille préventive de 2017 a permis de mettre au jour plusieurs éléments structurants qui témoignent d’une organisation urbaine précoce autour de l’église, avec son cimetière et son enceinte. C’est l’étude spatiale des sépultures couplée à l’étude du mobilier associé aux défunts et à plusieurs datations radiocarbone qui permettent finalement de restituer les gestes funéraires et le fonctionnement du cimetière entre le XIVe siècle et 1792. 

Cette présentation prend place dans le cycle de conférences proposé autour de l’exposition en cours au musée Jeanne d’Albret (Im)mortel, des pratiques funéraires.

Jeudi 8 octobre 2020 à 18h30 ; gratuit
Réservation conseillée : 05 59 69 14 03 ou contact@museejeannedalbret.com

Amphithéâtre de la communauté de communes Lacq-Orthez 
9 avenue du Pesqué 
64300 Orthez

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search