Archives par mot-clé : littérature

142e congrès national du CTHS

Le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques se réunit chaque année dans une ville universitaire francophone. Interdisciplinaire, il a pour mission de favoriser les échanges entre la recherche associative, les études doctorales et la recherche universitaire.
Il rassemble plus de 700 participants et entend chaque année plus de 400 communications.

Cette année, le 142e Congrès du CTHS aura lieu à l’université de Pau du 24 au 29 avril sur le thème « Circulations montagnardes, circulations européennes ».

Les montagnes sont des obstacles majeurs, hostiles et austères et pourtant elles ont été habitées, parcourues, représentées et cartographiées en permanence. Elles ont toujours laissé passer les migrants. Pourquoi cette attirance vers l’autre versant, celui qu’on ne voit pas mais qui est imaginé comme un ailleurs plus favorable ?

Par leur hostilité même, les montagnes poussent à  des adaptations communautaires et économiques spécifiques, variées et complémentaires, depuis d’étranges coutumes d’éleveurs, -aux yeux de ceux de la plaine et des touristes du moins-, jusqu’aux industries dynamiques et flexibles de l’agroalimentaire aujourd’hui « naturel » à l’hydraulique et à l’informatique.

Tant qu’ils stimulent les échanges avec les villes des piémonts et résistent aux sirènes de l’émigration, ces milieux génèrent des entités politiques qui peuvent jouer le rôle de gardiens des cols et des frontières, dans des modalités diverses qui les autorisent ou non à la construction d’un Etat et les prédisposent ou non à l’accueil des refuges en tout genre, y compris religieux.

Lieux de franchissement et de passage ; il ne faut pas s’étonner d’observer des vallées, des chemins et des routes structurés par des forteresses, parcourus de douaniers et de contrebandiers…

La montagne reste un objet d’étude et de représentations ; elle véhicule le long de ses routes, hommes, bêtes de somme et marchandises matérielles et immatérielles. Des styles, des modèles artistiques, architecturaux, des livres, des idées religieuses transitent malgré les censures et les dangers. Des littératures chantent le décor, les voyages et le dépassement de soi en cheminant dans ces lieux tour à tour effrayants ou purs. Bien avant de devenir le terrain de jeu de l’Europe avec un tourisme avide de sensations, les montagnes sont répulsives puis héroïques et parfois attractives selon les écritures multiples sur les lieux de ceux qui les arpentent.

Le congrès conjuguera ses analyses érudites et discussions communes en quatre thèmes généraux, multidisciplinaires et aux périodisations larges, deux ateliers et un colloque sur les monastères de montagnes qui correspond plus particulièrement à la mise au net de recherches en cours depuis quelques années.

Retrouvez le programme complet sur : http://cths.fr/

Inscription obligatoire : http://cths.fr/co/details.php?sc=in

Congreso internacional Azorín

EUROPA Y LA INVENCIÓN DE LA LITERATURA NACIONAL
Alicante (1-3 de marzo de 2017)
 

Turner, The Evening Star (ca. 1830)
«Levanta la vista y contempla la estrella de la tarde que da nombre al cuadro; la estrella es la misma; pero él no es
idéntico a como era antes. La estrella perdurará siglos y más siglos, y él pasará rápido en la corriente universal»
Azorín, La isla sin aurora (1944)

Miércoles 1

Auditorio de la Diputación de Alicante (sala de conferencias)

9h Saludo
César Augusto Asencio Adsuar – Vicepresidente 2º de la Diputación de Alicante
Juan F. Mesa Sanz – Decano de la Facultad de Filosofía y Letras de la Universidad de Alicante
Manuel Palomar Sanz – Rector Magnífico de la Universidad de Alicante
César Sánchez Pérez – Presidente de la Diputación de Alicante
10h-11h Conferencia inaugural
Christian Manso (Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Azorín. De la fecundación extraña
Pausa
11h30-13h. Preside Prof. Manso
Antonio Robles Egea (Universidad de Granada)  –  La idea de nación en Azorín: Carácter y voluntad
Manuel Menéndez Alzamora (Universidad de Alicante)  –  La idea de nación en Azorín: Historia y tradición
Béatrice Fonck (Université Catholique de París)  –  La ejemplaridad política en Azorín y Ortega: el caso de Antonio Maura
13h-14h15 Debate
16h30-17h30. Preside Prof. Rubio Cremades
Renata Londero (Università degli Studi di Udine)  –  Don Quijote según Azorín: los cuentos-ensayos de Con Cervantes (1947)
Ana L. Baquero (Universidad de Murcia)  –  Cervantes en la obra de Azorín
Pausa
18h-19h30. Preside Prof.ª Baquero
Francisco Javier Díez de Revenga (Universidad de Murcia)  –  Azorín, corresponsal en la Gran Guerra (1914-1918)
Enrique Selva Roca de Togores  –  Azorín y la preocupación del lector
José Ferrándiz Lozano (Universidad de Alicante)  –  Política y periodismo al alimón: la Europa azoriniana
19h30-20h30 Debate

 

Jueves 2

Auditorio de la Diputación de Alicante (sala de conferencias)

10h -11h30. Preside Prof.ª Bottin
José María Ferri Coll (Universidad de Alicante)  –  Azorín y la literatura nacional
Francisco Fuster (Universidad de Valencia)  –  Historia y literatura nacional: a propósito de Una hora de España (entre 1560 y 1590)
Leonardo Romero Tobar (Universidad de Zaragoza)  –  La literatura nacional en El alma castellana y Los pueblos (1900-1905)
Pausa
12h-13h30. Preside Profª. Thion

Béatrice Bottin (Université de Pau et des Pays de l’Adour)  –  Clásicos de allende el Pirineo (1924)
Laura Palomo Alepuz (Universidad Católica San Antonio de Murcia)  –  La reivindicación de la cultura hispánica en los ensayos crítico-literarios de Azorín (1912-1914)
Elisabeth Delrue (Université d’Université de Picardie Jules Verne)  –  La narrativa de Azorín anterior a 1928 a la luz del contraste España/Europa
13h30-14h30 Debate
16h30- 17h30. Preside Profª. Sotelo

Sylvie Juillac (Université de Pau et des Pays de l’Adour)  –  Azorín, escritor y pintor, ¿levantino o europeo?
Blanca Ripoll (Universidad de Barcelona)  –  Azorín, colaborador literario insignia del Destino de los años 40
Pausa
18h-19h. Preside Profª Ripoll

Marisa Sotelo (Universidad de Barcelona)  –  Azorín, maestro de críticos y novelistas durante el primer Franquismo
Dolores Thion Soriano-Mollá (Université de Pau et des Pays de l’Adour)  –  Azorín, la nación literaria que acabó en nacionalismo
19h-20h Debate

 

Viernes 3

Centro de Estudios Iberoamericanos Mario Benedetti de la Universidad de Alicante

9h30 -11h30. Preside Prof. Ferri
María Martínez Cachero Rojo (Universidad de Oviedo)  –  Reflexiones de Azorín sobre literatura
Gemma Márquez Fernández (Universidad de Barcelona)  –  De Velázquez al Persiles: fugas de la imaginación española en la cultura europea
José Manuel Vidal Ortuño (IES José Luis Castillo-Puche de Yecla)  –  Literatura y exilio en Españoles en París
Enrique Rubio Cremades (Universidad de Alicante)  –  Azorín memorialista: París (1945)
11h30-12h15 Debate
Pausa
12h30-13h30 Conferencia de clausura

Miguel Ángel Lozano Marco (Universidad de Alicante)  –  Al margen de dos novelas ejemplares: La fuerza de la sangre y El licenciado Vidriera
13h30 Clausura
Christian Manso
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Real Orden de Isabel la Católica
César Augusto Asencio Adsuar
Vicepresidente 2º de la Diputación de Alicante

 

Organizan


 

Con la colaboración de

Dirección académica

José María FERRI COLL (U. Alicante)
Miguel Ángel LOZANO MARCO (U. Alicante)
Christian MANSO (U. Pau et des Pays de l’Adour)
Enrique RUBIO CREMADES (U. Alicante)
Dolores THION SORIANO-MOLLÁ (U. Pau et des Pays de l’Adour)

Inscripción y asistencia
La asistencia a las sesiones será libre.
Quienes acrediten una asistencia mínima del 80% recibirán el correspondiente diploma. Asimismo, para obtener el certificado del ICE (23 horas lectivas) será necesario realizar una reseña del congreso (equivalente a 5 horas de trabajo del alumno).
La inscripción es gratuita.
Envíe nombre, apellidos y DNI a centro.benedetti@ua.es indicando en el asunto Congreso Azorín.

 

155448_programa_impreso

 

« Autofiction, métafiction » 13-14 décembre 2016

JOURNÉES D’ÉTUDE DU RÉSEAU
Tendances Culturelles Transpyrénéennes
En coopération avec le projet GENVS Mineco-FFI2013
de l’Université de Saragosse
AUTOFICTION METAFICTION
ET LES GENRES LITTÉRAIRES
Focus sur Antagonía de Luis Goytisolo
Université de Pau et des Pays de l’Adour
13-14 DÉCEMBRE 2016
PAU – Salle du conseil – UFR Lettres
affiche
Autofiction, métafiction, Pau, 13-14 décembre 2016

Programme:

13 de diciembre 2016

9h00 Acogida
SESIÓN 1
Autoficción, metaficción I
9h30 Luis Beltrán
“Una aproximación para las escrituras del yo”
10h00 Eneko Lorente
“Metaficción y reflexividad en el fake o falso documental”
10h30 Pausa café
11h00 Rosa de Diego
“ L’autobiographie contemporaine comme fiction de soi.
Un roman français de Beigbeder”
11h30 J. A. Escrig
“Escritura y vida para Juan Eduardo Zúñiga”
12h00 Lisa Barrere
“Los intertextos en las novelas de Dulce Chacón”
SESIÓN 2
Taller sobre Antagonía de Luis Goytisolo I
15h00 Mª Antonia Martín Zorraquino
“Comentario estilístico de un fragmento de Antagonía de Luis Goytisolo”
15h30 José María Enguita
“Algunas observaciones lingüísticas a través de Antagonía”
16h00 Dolores Thion
“Antagonia, de escritores y lectores”
16h30 Marta Giné
“La presencia de la cultura francesa en Recuento y en La cólera de Aquiles”

14 de diciembre 2016

SESIÓN 3
Autoficción, metaficción II
9h30 Leonardo Romero
« Inquietud en el Paraíso, historia y ficción en el Burgos de 1936 »
10h00 Fleur Duplantier
“¿Autoficción en la poesía de Carlota O’Neill?”
10h30 Pausa café
11h00 Javier Feijoo
“Metaficción e intertextualidad en la narrativa policiaca de Ramiro Pinilla”
11h30 Blanca Ripoll
“Estrategias de ficción, material autobiográfico: La lección de anatomía de Marta Sanz”
SESIÓN 4
Taller sobre Antagonía de Luis Goytisolo II
12h00 Laura Palomo
“La reflexión metaliteraria en Los verdes de mayo hasta el mar de Luis Goytisolo”
12h30 Christian Manso
“Sobre el ‘caganer’ en Recuento de Goytisolo”

 

Archives d’écrivain, archives de créateurs, 12 décembre 2016

TABLE RONDE
« Archives d’écrivain, archives de créateurs »
Usine des Tramways, Pau

12 décembre 2016, 14H30 – 16H30

Archives d’écrivain, archives de créateurs, Pau, 12 décembre 2016

Modératrice Dolores Thion

Avec la participation de :
• Nathalie Martin
Les archives de l’Usine de Tramways
• Pierre Peyré
A propos des documents personnels sur la vie de Joseph Peyré en Espagne
• Natalia Vara
El archivo de Pedro Salinas: las huellas de la escritura
• Eneko Lorente
Archivo vivo e investigación performativa. De la tinta al cuerpo

RÉUNION DE L’ÉQUIPE DE RECHERCHE
16H45 – 18H30
SÉMINAIRE INTERNATIONAL

Séminaire doctoral « L’écrivain face à la société »

Le VIIIème séminaire doctoral  « L’écrivain face à la société III »aura lieu le 29 juin 2016 à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (salle 204  – UFR Lettres, Langues, Sciences Humaines).

PROGRAMME

SÉANCE I
PARCOURS INITIATIQUES
• 15h30
Esther Saldaña
L’oeuvre de jeunesse de Concha Espina
• 16h00
Claire Lafaille
Une approche de Andrés Garcia, 19 años de edad, premier roman de Lourdes
Ortiz
• 16h30
Fleur Duplantier
L’exil artistique de Carlota O’Neill de 1949 à 1979 au Venezuela et au Mexique
• 17h00
Marème Dir Bachir
Emilia Pardo Bazan. La composition de Destripador de antaño

SÉANCE II
TÉMOIGNAGES D’ÉCRIVAIN
• 17h30
Clarisse Fontaine
Dictature et démocratie dans la trilogie de Rafael Chirbes
• 18h00
Lisa Barrere
Les femmes dans l’oeuvre de Dulce Chacón
• 18h30
Marie Carassus
Historie et mémoire dans Inés et l’alegría de Almudena
Grandes
• 19h00
Fabienne Toux
Benjamín Prado, roman et témoignage
• 19h30
Dominique Castells
Parcours dans la ville

 

Organisatrice :
L. Thion Soriano-Mollá : lola.thion (at) univ-pau.fr

Séminaire international « Espaces urbains XXI » 10-11 mars

« Espaces urbains, espaces de vie et de création »
10 et 11 mars 2016
 affiche A3-web

JEUDI 10 MARS

Université de Pau et des Pays de l’Adour
Salle du Conseil – UFR Lettres – Pau

Séance 1
9h00 – 11h00
VILLES, RÉALITÉS ET IMAGINAIRES
• Christian Manso – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Cocaine Nights de J. G. Ballard
• Bénédicte de Buron-Brun – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Madrid en imágenes por Francisco Umbral
• Claire Lafaille – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Les espaces urbains dans La fuente de la vida de Lourdes Ortiz : entre mémoire et transition
• Lisa Barrère – Université de Pau et des Pays de l’Adour
La ville de Zafra selon Dulce Chacón

Séance 2
11h30 – 13h00
EXPÉRIENCES URBAINES
• Dominique Castells – Université de Pau et des Pays de l’Adour
La ville : espace perçu et vécu par les citadins
• Dolores Thion Soriano-Mollá – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Metamorfosis efímeras de la ciudad
• Eneko Lorente – Universidad del País Vasco
El cine piensa la ciudad. Imaginarios y representaciones de la ciudad en transformación

Séance 3
14h30 – 16h00
VILLE ET CRÉATION
• Rosa de Diego – Universidad del País Vasco
La literatura en la ciudad
• Béatrice Bottin – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Banksy, un escenógrafo del espacio urbano
• Hélène Larralde – Urbaniste et créatrice
Urumetopia

Séance 4
16h30 – 18h30
POLITIQUES DE LA VILLE
• Manolo Ménendez Alzamora – Universidad de Alicante
La ciudad, espacio de la modernidad política
• Nathalie Lemarchand – Université de Paris 8
Politique publique et espaces commerçants : des lieux au service de la ville ?
• Fernando Bajo – Universidad del País Vasco
Políticas urbanas hoy
• Agence d’Urbanisme Atlantiques-Pyrénées
Le projet urbain
• Jesús Cañada Merino – Architecte, COAVN Bizkaia
Les villes d’eau, nouveaux projets urbains

VENDREDI 11 MARS

CONSEIL D’ARCHITECTURE D’URBANISME
ET DE L’ENVIRONNEMENT
4 place Reine Marguerite – Pau

Table Ronde
9h00 – 12h00
LA VILLE EN CONSTRUCTION : ARCHITECTURE DURABLE,
CHANGEMENT CLIMATIQUE ET NOUVEAUX DÉFIS
Moderatrices :
Dolores Thion – Université de Pau et des Pays de l’Adour
Rosa de Diego – Universidad del País Vasco
• Régine Chauvet – CAUE 64
• Fernando Bajo – Architecte, Universidad del País Vasco
Arquitectura y sostenibilidad.
• e – Bearchitecture0.com
Elementos para la actualización del espacio público
• Pía Léibae Enciondo – Bilbao Architecture Team, LWS
rehabilitación de la piel de los edificios
• Eneko Lorente – Universidad del País Vasco
Sensibilizar al ciudadano. Sostenibilidad y comunicación
Avec la présence de : Marc Tillous – Architecte, Jesús Cañada Merino – Architecte, président du Colegio Oficial de Arquitectos Vasco-Navarro, Alain Franck – AUDAP, Marc Delanne – Architecte (sous-réserve)

Réunion de travail
14h00 – 17h00
ESPACES URBAINS XXI
Animée par Miguel Angel Ayllón
Université de Pau et des Pays de l’Adour

Contacts : dolores.thionsoriano-molla@univ-pau.fr

Comprendre l’univers concentrationnaire de la Seconde Guerre mondiale

« Comprendre l’univers concentrationnaire de la Seconde Guerre mondiale« 

Vendredi 04 mars 2016
Séminaire de recherche Master CAS / ITEM du vendredi 4 mars 2016 (9h30-12h00)
Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie.
Coordination, S. Forero, L. Jalabert
contacts :

mastercas@univ-pau.fr

item@univ-pau.fr

Programme :

9h30 : Ecrire l’histoire des camps au travers des récits / témoignages : dialogue entre Peter Kuon (professeur de philologie à l’Université de Salzbourg) et Catherine Coquio (Professeur de littérature comparée à l’Université de Paris Diderot).

10h30 : Débat

11h00 Pause

11h15 : Image des camps : les dessins de Georges Despaux (Buchenwald 1944-45) : Ph. Chareyre (UPPA), L. Jalabert (UPPA)

11h45 : Débat

12h00 : Fin du séminaire.

Pe61-3H3zAzWL._SX341_BO1,204,203,200_ter Kuon est l’auteur de : L’écriture des revenants. Lecture de témoignages de la déportation politique, Kimé, 2014, 456 p. P. Kuon est professeur invité à l’UPPA (ITEM).

 

 

9782200271749-X_0Catherine Coquio est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’univers concentrationnaire, les génocides et leurs mémoires, son dernier ouvrage, « Le mal de vérité ou l’utopie de la mémoire », A. Colin, 2015

 

Colloque international : Les arts et la diaspora basque

Colloque international
Les arts et la diaspora basque (XIXe-XXIe siècles)
Coloquio internacional
Las artes y la diáspora vasca (Siglos XIX-XXI)
25-26 février 2016/25-26 febrero 2016
(Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne/Museo San Telmo, Donostia-San Sebastián)

Organisé par la Société d’Études Basques (Eusko Ikaskuntza)

Avec le soutien de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (EA 3002 ITEM), de la Universidad del País Vasco (Equipo País Vasco y América, vínculos y relaciones atlánticas) et de Donostia-San Sebastián 2016  Capitale Européenne de la Culture

 Microsoft Word - PROGRAMME COM ART ET DIASPORA.doc

JOUR 1/DÍA 1. MUSEE BASQUE ET D’HISTOIRE DE BAYONNE

9h. Accueil des participants/Bienvenida
9h30. Présentation/Presentaciones generales
Jean-Claude Larronde (Eusko Ikaskuntza/Musée Basque), Jean-Michel Larrasquet (Euko Ikaskuntza)
9h45. Introduction générale/Introducción general
Viviane Delpech (Université de Pau/Eusko Ikaskuntza)

 

Session 1/Sesión 1
Réception des arts basques à l’étranger
Recepción de las artes vascas en el extranjero
Président de session/Presidente de sesión : Viviane Delpech (UPPA)
10h. Juan Luis Blanco Mozo, profesor ayudante (UA Madrid)
La nueva iglesia de la Real Congregación de Loyola en Madrid : neomedievalismo y significación nacional
La nouvelle église de la Congrégation Royale de Loyola à Madrid : néomédiévalisme et signification nationale
10h30. Laura Martínez de Guereñu, profesora de arquitectura (IE University, Madrid-Segovia)
La villa Ocampo (1928) y la Maison Errázuriz (1930) : dos proyectos sudamericanos con lazos con Euskadi
La villa Ocampo (1928) et la maison Errázuriz (1930) : deux projets sud-américains liés au Pays basque
11h. Pause. Receso
11h15. Argitxu Camus Etxecopar, docteur en Etudes Basques (University of Nevada Reno/Office Public de la Langue Basque)
Les arts au service de l’identité basque de la diaspora : entre tradition et modernité
Las artes al servicio de la identidad vasca de la diáspora : entre tradición y modernidad
11h45. Eric Dicharry, docteur en Anthropologie (EHESS/Eusko Ikaskuntza)
New-York City, Eldorado des artistes basques (XXe-XXIe siècles)
New-York City, El Dorado de los artistas vascos (Siglos XX-XXI)
12h15. Déjeuner. Almuerzo

 

Session 2/Sesión 2
Perception et identité des Basques à travers les arts
Percepción e identidad de los vascos por las artes
Président de session/Presidente de sesión : Jean-Claude Larronde (Musée Basque)
14h. Claude Mehats, docteur en histoire contemporaine (Université Bordeaux 3/Eusko Ikaskuntza)
Déambulation dans les littératures écrites et orales et la peinture autour de la diaspora basque au XIXe siècle
Deambulación en las literaturas escritas y orales y la pintura en torno a la diáspora vasca en el siglo XIX
14h30. Edurne Arostegui, doctorante en historia de las Américas (Universidad del País Vasco-EHU)
La imagen de los vascos en las novelas de Harry Sinclair Drago
L’image des Basques dans les romans de Harry Sinclair Drago
 
15h. Oscar Álvarez Gila, profesor de historia de las Américas (Universidad del País Vasco-EHU)
Los estereotipos del emigrado vasco en el cine americano de las orígenes hasta hoy en día
Les stéréotypes de l’émigré basque dans le cinéma américain des origines à nos jours
15h30. Pause. Receso
15h45. Matteo Manfredi, profesor visitante (Universidad Andina Simón Bolivar, Ecuador)
Fotografía y emigración : el caso de los vascos en Uruguay
Photographie et émigration : le cas des Basques en Uruguay
16h15. Zoe Bray, artiste-peintre et visiting scholar (Hebrew University of Jerusalem)
Peindre les artistes basques de la diaspora
Pintar a los artistas vascos de la diáspora
18h. Vernissage de l’exposition Regards d’artistes sur la diaspora basque/Remise des prix
Inauguración de la exposición Miradas de artistas sobre la diáspora vasca/Entrega de premios
20h. Dîner. Cena

JOUR 2/DÍA 2. MUSEO SAN TELMO (DONOSTIA-SAN SEBASTIÁN)

Sesión 3/ Session 3
Artes vascas y exilio anti-franquista
Arts basques et exil anti-franquiste
Presidente de sesión/ Président de session : Oscar Álvarez Gila (UPV-EHU)
9h30. Miriam Alzuri (Museo de las Bellas Artes de Bilbao/Musée des Beaux-arts de Bilbao)
El crítico de arte Juan de la Encina durante la Guerra civil
Le critique d’art Juan de la Encina durant la Guerre civile espagnole
 
10h. Maddalen Narbaits-Fritschi (Archives d’Architecture de la Côte Basque)
L’exil de l’architecte Isidro de Monzón au Venezuela
El exilio del arquitecto Isidro de Monzón en Venezuela
10h30. Receso. Pause
10h45. Francisco Javier Muñoz, profesor de historia del arte (Universidad del País Vasco-EHU)
El museo ausente. La evacuación del Museo de Arte Moderno de Bilbao a Francia durante la Guerra Civil
Le musée absent. L’évacuation du musée d’Art Moderne de Bilbao vers la France durant la Guerre Civile
11h15. Nausica Sánchez, documentaliste/documentalista (Chillida Leku).
Los exilios de Chillida
Les exils de Chillida
11h45. Receso. Pause
Sesión 4/ Session 4
El dilema del retorno
Le dilemme du retour
Presidenta de sesión/ Présidente de session : Zoe Bray (Hebrew University of Jerusalem)
12h. Anthony Geist, professor of Spanish and Comparative Litterature (University of Washington, Seattle)
El imposible retorno del pintor Miguel Marina
L’impossible retour du peintre Miguel Marina
12h30. José Javier Azanza López, profesor de historia del arte (Universidad de Navarra)
Jorge Oteiza, 1948 : claves de un retorno
Jorge Oteiza, 1948 : clés d’un retour
13h. Viviane Delpech, docteur en histoire de l’art-chercheur (Université de Pau)
La arquitectura de los retornados en Iparralde (País Vasco Norte) (1800-1939)
L’architecture des retornados en Iparralde (Pays basque nord) (1800-1939)
13h30. Almuerzo/Déjeuner
Sesión de clausura/Session de clôture
15h30. Proyección de la película/Projection du film Thunder in the sun/El desfiladero de la muerte/La caravane vers le soleil (1959) de Russel Rouse, 81 min.
17h. Intercambios en torno a la película, animados por Oscar Álvarez Gila/Echanges autour du film, animés par Oscar Álvarez Gila
17h30. Conclusiones generales/Conclusion générale
Ismael Manterola, profesor de historia del arte contemporáneo (Universidad del País Vasco-EHU)

Comité scientifique/Comité científico:
Oscar Álvarez Gila, profesor de historia de las Américas (UPV-EHU)
Zoe Bray, profesor of anthropology (Hebrew University of Jerusalem)
Viviane Delpech, chercheur (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Dominique Dussol, professeur d’histoire de l’art contemporain (UPPA)
Ismael Manterola, profesor de historia del arte contemporáneo (UPV-EHU)
Olivier Ribeton, conservateur en chef (Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne)
Comité d’organisation/Comité de organización:
Viviane Delpech (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Jean-Michel Larrasquet (président de la Société d’Etudes Basques)
Jean-Claude Larronde (Président du musée Basque et de l’Histoire de Bayonne)
Nausica Sánchez (Ezmugak, Irun)
Susana Soto (directrice du Museo San Telmo, Donostia-San Sebastián)
Maialen Zamponi (Chef du projet Eusko Diaspora, Société d’Etudes Basques)
 
Coordination, direction scientifique/Coordinación, dirección científica :
Viviane Delpech (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Renseignements/Informaciones : viviane_delpech@yahoo.fr

Appel à communication Colloque international « Misogynie et discriminations sexuelles »

Colloque international « Misogynie et discriminations sexuelles »

24-25-26 septembre 2015

Comité scientifique : Anne Emmanuelle BERGER (Paris 8), Christian BOIX (UPPA), Philippe CHAREYRE (UPPA), Maurice DAUMAS (UPPA), Abel KOUVOUAMA (UPPA), Nadia MEKOUAR-HERTZBERG (UPPA), Marta SEGARRA (Université de Barcelone), Sylvie MOUYSSET (Toulouse-Le Mirail), Mercedes YUSTA (Paris 8).

Les disciplines concernées sont l’anthropologie, la création artistique, le droit, la géographie, l’histoire, la linguistique, la littérature, la philosophie, la psychanalyse, la psychologie et la sociologie.

Les propositions, accompagnées d’une page de présentation, doivent être adressées à Maurice Daumas, PR Histoire moderne (laboratoire ITEM) ou à Nadia Mekouar-Hertzberg, PR Espagnol (laboratoire LLCAA) : mau.daumas@wanadoo.fr et nadia.mekouar-hertzberg@univ-pau.fr

Télécharger l’appel à communication sur le site de la fédération de recherche « Espaces, Frontières, Métissages » (FR 4153)

Colloque « Le retour » 27-28-29 mai 2015

Colloque Le retour 27-28-29 mai 2015

 

Après la journée d’étude du 30 janvier 2015, le Colloque international « Le retour : espaces, fractures, transitions » aura lieu à Pau du 27 au 29 mai 2015.

Les résumés sont consultables ici

Université de Pau et des Pays de l’Adour
Colloque organisé dans le cadre de la Fédération de Recherche « Espaces-Frontières-Métissage », soutenu par l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (IRAA), le Laboratoire Identités-Territoires-Expression-Mobilités (ITEM), le Centre de Recherche en Poétique, Histoire Littéraire et Linguistique (CRPHLL) et le Laboratoire Langues, Littératures et Civilisations de l’Arc Atlantique (LLC Arc Atlantique).

Comité d’organisation : Jean-Yves CASANOVA, Laurent DORNEL, Michael PARSONS, François QUANTIN

Comité technique :Armelle Revirieux

image002

 

Captation video de la journée d’étude sur Le Retour (30 janvier 2015)

Journée d’étude « Le retour »

ESPACES – FRACTURES – TRANSITIONS

Vendredi 30 janvier a eu lieu une Journée d’étude consacrée au thème du retour.  Cette journée, organisée par la Fédération de Recherche Espaces-Frontières-Métissages, prépare un colloque international et pluridisciplinaire, toujours sur le thème du retour, qui se tiendra à Pau les 27, 28 et 29 mai.
Voici les vidéos pour ceux qui n’ont pas pu assister à la journée ou qui souhaiteraient réécouter certaines communications.

Présentation de la journée

Contact : laurent.dornel@univ-pau.fr

Captation vidéo: équipe ARTICE (Patrick Girard et Antoine Poursuibes)

« Variation autour du for privé. Arts et correspondances », n°6

L’ouvrage dirigé par Maurice Daumas, « Variation autour du for privé. Arts et correspondances » (n°6), vient de paraître dans la collection Cultures, Arts et Sociétés, aux Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Couverture CAS6-Daumas3

« Il est souvent dénié aux correspondances le caractère intime qui définit les écrits du for privé. Dans la perspective interdisciplinaire, il est légitime de débattre du lien qui unit ces documents choyés par les littéraires et les historiens. D’autres questions les concernent : celles des frontières qui séparent les écrits intimes de la littérature et de l’art. A quel moment l’écrit intime bascule-t-il de l’écriture ordinaire à la littérature ? Quels rapports l’expression graphique et l’expression littéraire entretiennent-ils ? »

Ce volume rassemble les communications réalisées à l’occasion des journées d’étude organisées en 2011 et 2012 dans le cadre du programme de recherche et de publication des écrits du for privé des Pays de l’Adour dirigé par Michel Braud et Maurice Daumas. Il fait suite au volume « Thèmes et figures du for privé» publié en 2012, qui rassemblait les journées d’étude de 2008 à 2010.

Parution de l’ouvrage « Partages d’espaces. Regards croisés sur l’Art et la Géopolitique », PUPPA.

L’ouvrage « Partages d’espaces. Regards croisés sur l’Art et la Géopolitique » sous la direction d’Evelyne Toussaint (Aix Marseille Université) et Michael Parsons (UPPA – Fédération de recherche « Espaces, Frontières, Métissages ») vient de paraître aux Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Partages d’espaces

Faut-il, aujourd’hui, faire encore « l’éloge des frontières » ? La mondialisation actuelle relève-t-elle, comme l’espérait Edward Said, d’un « globalisme salutaire que l’on trouve, par exemple, dans les mouvements pour l’environnement, la coopération scientifique, le souci universel des droits de l’homme, des concepts de pensée globale qui font prévaloir la communauté et le partage sur une domination de race, de sexe et de classe », ou bien est-elle le symptôme d’une idéologie annonciatrice de tous les replis identitaires narcissiques et meurtriers ? Le partage d’espaces physiques et virtuels est-il la voie de l’émancipation ou, au contraire, la marque de l’assujettissement à un « Empire » totalisant, annonciateur d’un illettrisme généralisé cyniquement orchestré par des réseaux de communication inféodés aux cotations boursières ?
Que font les artistes de ces questions portant sur l’actualité de notre monde ? Quelles sont les théorisations élaborées en histoire de l’art, en philosophie, en histoire, en littérature et en esthétique au sujet de ces mutations géopolitiques, de leurs fondements et des productions artistiques qui s’y rapportent ?

http://www.presses-univ-pau.fr/cart/Details/131/4/sciences-humaines/partages-drsquoespaces.html

Connaissances sur l’Afrique antique : le poids des topiques dans la littérature latine

Les topiques sur l’Afrique tirés d’Homère permettent de mettre en  avant des héritages qui peuvent être qualifiés d’« obligés », de « malgré soi ». Leur perduration dans la littérature latine, mais  surtout les tentatives des auteurs postérieurs de les faire  correspondre avec une réalité qui n’est pas ou qui n’est plus,  montrent tout l’intérêt qu’il convient de porter à ces topiques dans  le cadre de la thématique de ce séminaire.

Un bref rappel des mécanismes de transmission (copie et diffusion) des  textes au cours de l’Antiquité s’impose pour bien saisir la valeur des  textes écrits.
L’étude de la double Éthiopie mentionnée par Homère (Odyssée 1.2.25)  permet de mettre en exergue la réutilisation de ce topique dans  différents genres littéraires. La « littérature non savante » se  contente d’y faire référence, sans l’expliquer : le lecteur ou  l’auditeur sachant pertinemment de quoi il retourne. En revanche, son utilisation dans la « littérature savante » pose plus de problèmes  étant donné que les auteurs de textes ethno-géographiques tentent,  bien souvent, de coller à cette conception préétablie. C’est ainsi que  de la double Éthiopie naissent, entre autres, les Éthiopiens d’Orient  et les Éthiopiens d’Occident, que les auteurs tenteront alors de localiser.
Deux autres tentatives de localisations, à partir des écrits  homériques, sont tout particulièrement intéressantes. Dans le premier  cas — l’épisode du combat des Pygmées contre les grues — la  connaissance des zones migratoires des grues permet, par analogie, de  localiser les Pygmées. Dans le second cas — les banquets des dieux chez les Éthiopiens — les textes d’Homère permettent seulement de  placer les Éthiopiens du côté de l’Océan, dans la partie méridionale  du monde aux confins de la terre féconde et de l’humanité. Ces  indications ne permettent pas un positionnement précis mais intègrent  les peuples dans un découpage global de l’oikoumène où l’exactitude n’est pas nécessaire.

En définitive, la réception des textes d’Homère se fait, à travers ces  exemples, soit par la réutilisation d’images dans le but de plaire au  public, soit par une tentative d’adaptation de l’épopée aux réalités   des auteurs. Dans tous les cas, cet héritage semble être un passage  obligé pour les auteurs. Cette étude doit faire prendre conscience des risques de mauvaises interprétations qui peuvent se faire jour en  approchant ces écrits littéraires de manière isolée. Il convient  toujours de les intégrer au sein de l’ensemble culturel auquel ils  appartiennent.

Séance du 22 mars 2013
Robin Ségalas
Doctorant en histoire ancienne