Archives par mot-clé : immigration

Soutenance de thèse – Lisa Barrère

Lisa Barrère soutiendra sa thèse intitulée “Dulce Chacón : les débuts d’une romancière” le 16 décembre 2021.

Sous la direction de Mme Dolores Thion, elle aura lieu en salle du conseil du bâtiment Droit Eco Gestion de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, à 14h30.

RESUME

Le présent travail propose une étude des trois premiers romans de Dulce Chacón : Algún amor que no mate (1996), Blanca vuela mañana (1997) et Háblame, musa, de aquel varón (1998), un corpus qui n’a jamais été étudié dans son ensemble. Souvent reconnue pour ses deux dernières œuvres ayant pour toile de fond la Guerre Civile espagnole, il s’agit de proposer une thèse qui mette en lumière ses premiers pas dans l’univers du roman.

Ce travail consiste à analyser les trois premiers récits de l’autrice, afin d’examiner son processus de création au sein du genre littéraire romanesque. Nous considérerons ce corpus comme une unité matricielle de son expérience d’écriture en prose.

Dans cet objectif, nous proposons une étude basée sur la thématologie, afin de percevoir au mieux l’évolution de grands thèmes traités à travers les différents récits. Cette analyse nous permet de mieux comprendre l’évolution de thèmes existentiels, comme l’amour, la vie et la mort, à travers la psychologie de la femme. Cette étude nous permet également d’observer l’évolution du processus de création de l’écrivaine sur ses engagements, ainsi que sur la précision de sa plume en tant que romancière.

Mots-Clés : Dulce Chacón – Roman – Littérature du XXème – Mémoire –  Oralité – Société espagnole – Femmes – Mémoire Historique – Processus de création – Immigration –  Réalisme – Trilogie.

Travail et monde ouvrier en Europe occidentale

Journée d’étude

Université de Pau et des Pays de l’Adour

En raison des dernières mesures sanitaires, la journée d’étude n’aura pas lieu en présentiel à l’amphithéâtre de la Présidence comme indiqué précédemment.

Contact : laurent.dornel@univ-pau.fr

PROGRAMME

Michel Pigenet. Retour sur plus d’un siècle d’histoire du travail. Enjeux et perspectives.

Fabrice Bensimon. Genre et travail en Grande-Bretagne et sur le continent (1830-1914)

Marie-Bénédicte Vincent. Les ouvriers allemands du textile par eux-mêmes : étude de journaux ouvriers 1900-1933

Manuela Martini. Adaptation ou imitation ? L’industrie textile italienne et ses mains-d’œuvre entre continuités et innovations du milieu du XIXe siècle à la crise des années 1930

Jorge Muñiz Sánchez. Travail, techniques et climat social dans les Asturies, 1833-1936

Emmanuel Plat. Aux marges des mondes ouvriers, le travail des femmes à la lumière des grèves de la Belle époque dans le Midi aquitain

Bastien Cabot-Bru. Travail immigré, mouvement ouvrier et socialisme : entre « première mondialisation » et protectionnisme (années 1860-années 1930)

Un siècle d’immigration portugaise en France, 1916-2016

COLLOQUE
Centenaire de la première convention franco-portugaise de main-d’oeuvre civile et militaire du 28 octobre 1916

Mairie d’Hendaye, Place de la République

L’année 1916 fut cruciale pour l’histoire des Portugais en France !

C’est au cours de l’année 1916 que deux décisions politiques, dans le cadre de l’alliance militaire entre le Portugal, la France et la Grande-Bretagne, ont marqué un tournant décisif dans l’histoire des Portugais en France :
–  l’envoi des soldats du corps expéditionnaire portugais dans les tranchées du Pas-de-Calais,

–  la signature entre le Portugal et la France, le 28 octobre 1916, d’un accord de main-d’œuvre qui a ouvert les chemins de l’émigration à des milliers de travailleurs portugais en France.

A l’occasion des 100 ans de la signature de la première convention franco-portugaise de travailleurs civils et de travailleurs militaires, un colloque est organisé à Hendaye. Ouvert à tous, il a lieu le 28 octobre 2016 à la Mairie d’Hendaye, de 10h à 19h.

colloqueconventionfrancoportugaise2-1
Colloque Centenaire de la première convention franco-portugaise de main-d’oeuvre civile et militaire du 28 octobre 1916, Hendaye.

Ce colloque se terminera par la visite de l’exposition « Sala de Espera » à la Médiathèque d’Hendaye.

Organisateur: Réseau Aquitain pour l’Histoire et la Mémoire de l’Immigration (rahmi)

Conférenciers :
Cristina Climaco
Manuel Dias Vaz
Laurent Dornel
Victor Pereira
Yvette dos Santos
Marie-Christine Volovitch-Tavares

Centenaire-Hendaye_Dossier Participants

Mairie d’Hendaye, Place de la République

28 octobre 2016 – 10 à 19 h

Présentation d’ouvrage : Le sport en France à l’épreuve du racisme

Mercredi 9 mars, 18h, Librairie Tonnet, Pau.

Le sport en France à l’épreuve du racisme (sous la direction de Claude Boli, Patrick Clastres et Marianne Lassus, Nouveau Monde éditions)

84736100572480L

Marianne Lassus et Victor Pereira présentent cet ouvrage collectif auquel ils ont collaboré. Rencontre animée par Laurent Dornel, maître de conférences à l’université de Pau, spécialiste de l’histoire de la xénophobie en France. Tous trois sont membres du laboratoire ITEM.

Cette somme de recherches offre un panorama inédit des expressions du racisme, de la xénophobie et de l’antisémitisme dans le sport français du XIXème à nos jours. Contre les clichés aveuglément pro-sports ou férocement anti-sports, historiens et sociologues réunis dans ce livre démontrent la nature ambivalente de ce loisir et spectacle de masse. Parce que le corps est en jeu, les pulsions xénophobes et racistes s’y expriment avec une rare violence, en même temps que le sport peut constituer un espace de sociabilité trans-ethnique, un creuset d’intégration des étrangers, un corpus de valeurs érigé contre les vents mauvais qui soufflent sur la société française.
Ce livre évoque l’histoire des clubs d’immigrés et des clubs communautaires, le patriotisme manifesté par les champions d’origine étrangère à l’occasion des deux guerres mondiales, la politique d’exclusion menée par le régime de Vichy. Il aborde également le cas des champions français issus des colonies, la violence xénophobe au sein des stades de Foot ou l’infériorisation des boxeurs noirs par le racisme blanc…

Marianne Lassus est agrégée et docteure en histoire, vice présidente du Comité d’histoire des ministères chargés de la jeunesse et des sports. Victor Pereira est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Pau.