Archives par mot-clé : formation par la recherche

Chantier d’histoire, Projet E2S- UPPA

Projet lauréat E2S- UPPA Innovation pédagogique 2017

 

Présentation du projet

Sur le principe des chantiers archéologiques, qui font participer des étudiants à la vie d’une équipe de recherche, le chantier d’histoire est un stage en immersion en archives d’une huitaine de jours. Les objectifs principaux attendus étaient:

–          une formation en paléographie de l’époque médiévale au XIXe siècle

–          la formation par la pratique à la confection de bases de données, à la mise en application des SIG

–          un travail collectif de dépouillement qui s’intègre à une recherche pluridisciplinaire alliant le travail des textes, une pratique du terrain, des visites de sites ou de fonds remarquables

–          Initiation aux humanités numériques

Ce mode de formation par la recherche, expérimenté ici dès la Licence et en lien avec le Master, est un projet lauréat E2S- UPPA Innovation pédagogique 2017.

 

Public visé

 L3 Licence Histoire / M1 et M2 de deux Master (HCP et Patrimoine et Musée)

Cette formation immersive a été proposée aux étudiants de L3 inscrits à l’Atelier de l’historien (L3 Parcours Enseignement et Recherche, aux étudiants de M1 et M2 du Master HCP, parcours Histoire-Anthropologie, sur la base du volontariat (en fonction de leur sujet), aux étudiants de M1 et M2 Master Patrimoine et Musée, sur la base du volontariat (en fonction de leur projet).

 

Cadre pratique

Le stage est organisé et encadré par les enseignants-chercheurs et les chercheurs du département d’Histoire, du laboratoire ITEM, en collaboration avec des fonds d’archives et des collectivités, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et de l’Ariège. Celles-ci ont accueilli matériellement les stagiaires du 26 février au 2 mars 2018.

L’un des intérêts majeurs du chantier d’histoire a donc été de faire découvrir ce qu’est la recherche en L3, de former par la recherche en L3 et en Master (ici une recherche collective, active, intensive, pratique et encadrée).

D’autre part, alors que la nouvelle organisation de l’établissement vise à séparer administrativement les niveaux undergraduate et graduate, ce projet vise à établir des passerelles, par un projet pédagogique et innovant, pour permettre la cohésion disciplinaire et humaine, en rapprochant les étudiants de 3e année de Licence, souhaitant se tourner vers la recherche, des étudiants de Master déjà engagés dans cette voie, ou engagés dans la formation aux métiers du patrimoine. Au-delà du côtoiement, les étudiants ont appris à travailler sur un projet en équipe, au contact de professionnels.

 

Valorisation, médiation

  • Lettre de l’Upp@, n° 133, 2 mai 2018, Texte rédigé par V. Lamazou-Duplan en collaboration avec deux étudiantes de M2 HCP (L. Cabaret et C. Gigault, en stage labo, mars et avril 2018). Commande : un texte grand public et pour la communauté universitaire non spécialiste.
  • Vidéo réalisée par ARTICE. Captation de quelques moments de la semaine immersive aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et de l’Ariège : l’équipe au travail, entretiens avec des étudiants et des archivistes formateurs.

– Lien YouTube https://youtu.be/X_s7zXF-aog (chaîne UPPA)

– Lien Mediakiosque : https://mediakiosque.univ-pau.fr/video/5433-chantier-dhistoire/

La vidéo sera également déposée sur la chaîne E2S-UPPA sur YouTube.

  • Galerie photos de la semaine immersive en archives (Pau et Foix). Sera prochainement disponible sur le site ITEM.

Valorisation scientifique

  • Numérisation d’archives par V. Lamazou-Duplan, D. Bidot-Germa, par les étudiants participants
  • Réalisation d’un poster scientifique trilingue (français, anglais, espagnol) réalisé par un étudiant M2 HCP (J.C de Barutell, stage labo (mars 2018). Sera prochainement imprimé et également disponible sur le site ITEM.
  •  Rapport scientifique rédigé par les étudiants, relu par les formateurs. Prochainement disponible sur le site ITEM.
  •  Travail et résultats des binômes étudiants : dossiers scientifiques, transcriptions, bases de données, cartographie… Relectures et corrections des transcriptions par les formateurs et les étudiants de M2 en stage labo (L. Cabaret, JC de Barutell, C. Gigault, L. Lefort, mars-avril 2018). Ces matériaux feront l’objet à terme d’une édition numérique (base de données documentaire, édition en ligne) destinée à la communauté scientifique.
  •   Publication scientifique à venir, dans une revue liée au CTHS, automne 2018.

 

Le projet, validé, est porté par Véronique Lamazou-Duplan, Maître de conférences en histoire du Moyen Âge. Tel. (secrétariat du département Histoire, Licence) : 05 59 40 73 14

Chantier d’Histoire

E2S UPPA Bourses d’innovation pédagogique 2017

E2S UPPA Fellowship for Innovation Teaching 2017

 

 Véronique Lamazou-Duplan (coord.)

(Identités, Territoires, Expressions, Mobilités – EA 3002 ITEM)

Sur le principe du chantier archéologique, Chantier d’Histoire est un atelier hors les murs qui intègre les étudiants à une équipe de recherche. L’immersion intensive d’une semaine en archives est préparée en amont puis suivie d’un travail d’exploitation des données scientifiques (rapports, base de données, préparation de l’édition, valorisation de la recherche). Encadrés par des enseignants et chercheurs de l’UPPA, par des professionnels des archives, 13 étudiants de 3e année de Licence d’Histoire (parcours Recherche et métiers de l’enseignement), 7 de Master 1 et 2 Histoire Civilisations Patrimoines et 2 Doctorants ont reçu une formation spécialisée et ont collaboré à un projet de recherche collectif adossé aux programmes et axes portés par le laboratoire ITEM EA 3002 : étudier la genèse, le contenu et les évolutions du chartrier (lieu et dépôt d’archives, de chartes) des comtes de Foix-Béarn-rois de Navarre, dont la majeure partie est conservée aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (Pau) et de l’Ariège (Foix).

La semaine d’immersion en archives s’est déroulée du lundi 26 février au vendredi  2 mars 2018. Elle a été précédée d’une formation en paléographie et archivistique tout au long du premier semestre, ainsi que d’une campagne de préparation et de numérisation des documents à exploiter.

Durant cette semaine intensive (30h de formation), accueillis aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques à Pau, puis dans les locaux de celles de l’Ariège à Foix, les étudiants ont bénéficié de cinq conférences spécialisées données par les archivistes, les enseignants et chercheurs : elles ont porté sur l’histoire des fonds, leur conservation, sur l’histoire et les enjeux des chartriers des comtes de Foix, des vicomtes de Béarn puis des rois de Navarre, les façons dont ils ont été constitués, remaniés du XIVe siècle au XVIIIe siècle, dont on peut les interroger aujourd’hui, en particulier à partir d’une rare et belle série d’inventaires anciens (XVe-XVIIIe siècles).

Les étudiants ont travaillé en binômes, chacun prenant en charge un dossier thématique ou un lot de documents. Sous la houlette constante des formateurs, ils ont approfondi leurs compétences en paléographie, se sont initiés à une démarche de recherche au contact des originaux (pour certains sortis à titre exceptionnel), tout en travaillant sur les documents numérisés. Les séances de travail ont été agrémentées par la visite des dépôts d’archives à Pau et à Foix (les coulisses !) et donc par la découverte des métiers des archives et du patrimoine écrit. Une visite conférence du château comtal a clôturé le séjour à Foix : l’équipe a ainsi pu voir les lieux où certaines archives, étudiées par le projet, avaient d’abord été bien gardées du XVe au XVIIIe siècle parmi les autres Trésors des comtes des Foix. Les liens plus informels tissés tout au long de cette semaine, et en particulier lors du séjour fuxéen (cohabitation et repas en commun entre étudiants et formateurs), ont participé à la réussite de ce projet collectif.

Depuis, chaque binôme a rendu les matériaux récoltés (transcriptions, tableaux, données, premières pistes…). En mars et avril 2018, quatre étudiants de M2 HCP ont été accueillis en stage au laboratoire ITEM EA 3002 : ils ont vérifié des transcriptions, configuré des données, établi des cartes (préparation éditoriale) ; ils ont participé à une première exploitation et valorisation de la recherche : rédaction du rapport scientifique, conception d’un poster scientifique (en français, anglais et espagnol). Un court reportage (en partenariat avec ARTICE) donnera bientôt quelques aperçus de cette expérience. À l’automne prochain, une partie de ces résultats sera publiée dans la Revue de Pau et du Béarn (S.S.L.A. de Pau et du Béarn, affiliée au CTHS). À terme, les matériaux progressivement récoltés seront mis à disposition des chercheurs sous forme d’édition numérique.

 

Équipe de formateurs :

UPPA / EA 3002 ITEM (encadrement et en appui aux stages labo) : V. Lamazou-Duplan, MC en Histoire du Moyen Âge (responsable du projet), Ph. Chareyre, PR Histoire Moderne, D. Bidot-Germa, MC en Histoire du Moyen Âge, A. Adot, contractuel ANR AcroNavarre ; T. Van de Weghe, IGE Statistiques – Bases de données, M. Le Couédic, IGR, SIG – Archéologie, J. Saucès, IGE, aide à la rédaction et à la documentation scientifique.

 

Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (Pau) : Jacques Pons (Directeur, diplômé de l’École nationale des Chartes), Mathilde Faure, Carine Freyssinet, Caroline Deleu, Georges-André Banguio-Mendibil.

 

Archives départementales de l’Ariège (Foix) : Claudine Pailhès (Directrice jusqu’au 1er déc 2017, diplômée de l’École nationale des Chartes), Marigeorges Allabert (Directrice, diplômée de l’École nationale des Chartes), Martine Portet.