Archives par mot-clé : featured,

Jeudi d’ITEM – Guilhem Pépin, 07 mars 2024

M. Guilhem Pépin animera la séance des Jeudis d’ITEM du 07 mars 2024.

Intitulée Les changements d’allégeance en Aquitaine pendant la guerre de Cent Ans, la conférence se déroulera à 14h00 en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie, à l’ l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Pour assister à la conférence à distance : Cliquez ici pour rejoindre la réunion

Résumé

Les changements d’allégeance sont à l’évidence un sujet majeur de la guerre de Cent Ans. S’ils ont été parfois mentionnés pour l’histoire de cette période en Aquitaine, ils ont souvent été jugés négativement en soulignant la supposée versatilité atavique des seigneurs gascons. Or cette histoire, assez exceptionnelle pour le XIVe siècle, les changements d’allégeance dans la France du Nord datant essentiellement du XVe siècle, mérite d’être mieux abordée. C’est ce que nous allons tenter de faire en faisant connaître les traités de ralliement au roi d’Angleterre Édouard III (années 1340 et 1350), les ralliements de seigneurs gascons au roi de France Charles VII et les résistances au changement d’allégeance (années 1440 et 1450), tout en examinant également les changements d’allégeance, voulus ou subis, à la fin de la principauté d’Aquitaine du Prince Noir (1369 à 1372). »

Guilhem Pépin est docteur en histoire de l’Université d’Oxford. Il a travaillé pendant 10 ans à la publication en ligne (2009 à 2020) de résumés détaillés en anglais du contenu des rôles gascons (1317-1467), la source principale de l’Aquitaine-Gascogne des rois d’Angleterre. Ce travail est d’ailleurs en libre accès : www.gasconrolls.org

Il est spécialiste de l’histoire de l’Aquitaine-Gascogne au bas Moyen Âge et travaille sur son histoire politique, institutionnelle et militaire, en particulier pendant la guerre de Cent Ans. Il a publié de nombreux articles, tant en français qu’en anglais, a dirigé la publication du colloque Anglo-Gascon Aquitaine: Problems and Perspectives (éditions Boydell, 2017), et a co-dirigé la publication du colloque Routiers et mercenaires pendant la guerre de Cent ans (éditions Ausonius, 2016). Il travaille actuellement à l’édition d’un procès d’un ancien juge de Gascogne travaillant pour le roi d’Angleterre (1389), à celle des actes du Prince Noir en tant que prince d’Aquitaine (1362-1372) qui donnera lieu à la publication d’une biographie de ce même prince. 

Cahier d’Histoire Immédiate n° 58

BD et environnement dans les années 1960-70

Résumé

La bande-dessinée, phénomène culturel majeur de l’histoire immédiate est utilisée par les chercheurs comme une source permettant de mieux comprendre les sociétés contemporaines. Parmi les multiples traits qui caractérisent ce genre littéraire, on retiendra qu’il a la capacité de toucher de fortes diversités de publics en termes générationnels comme sociaux. Ainsi donc, tant par le dessin, les scénarii, que par les courts textes des bulles ou les récits, etc. les auteurs captent des publics différents, et en même temps véhiculent, directement ou plus indirectement, des messages à plusieurs niveaux. Compte tenu de la forte durabilité de certains albums dans le temps, de leur large diffusion dans le public, ces messages ont une portée difficile à évaluer, mais bien réelle. C’est en ce sens que les auteurs ayant contribué à ce volume ont essayé de comprendre à travers quelques BD  francophones des années 1960-70, comment la question environnementale était traitée. Il s’est agi de voir si la BD, comme vecteur culturel, a pu être une courroie de transmission d’une quelconque pensée susceptible de réveiller les consciences politiques autour des questions liées à l’environnement.

Fiche technique

Nombre de pages: 164

Format: 210x270mm

Date de parution: Janvier 2024

Illustrations: Extrait de BD

Editeur : Cairn Editions

Le genre à l’épreuve des institutions culturelles

Sous la direction de Maurice Daumas et Nadia Mékouar-Hertzberg

Collection : Espaces, Frontières, Métissages (EFM) (n°19)

Éditions : Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour (PUPPA)

Papier (broché) : 19€

Résumé

Cet ouvrage ne vise pas à qualifier le phénomène structurel de la misogynie et de ses dérivés (sexisme, androcentrie, machisme, etc.), mais à en mesurer l’ampleur, la permanence et les manifestations au sein des institutions culturelles. Comment les inégalités se déplacent-elles, se reconstituent-elles ? Quelle est la nature des forces qui œuvrent pour leur extinction comme de celles qui y font résistance ? Sachant que les institutions jouent par définition un rôle contraignant et normatif, dans quelle mesure exercent-elles une action réformatrice ou novatrice sur la question de la parité et des relations de pouvoir femmes/hommes ? Quelles sont les négociations de genre dans le cadre de ces institutions culturelles ? En somme, l’institution culturelle permet-elle de repenser l’une des articulations qui reste fondatrice de toutes sociétés : celle du masculin et du féminin ? Les contributions qui constituent le volume se concentrent notamment sur le croisement des analyses des institutions françaises et espagnoles ; elles s’inscrivent également dans une profondeur temporelle qui permet de mesurer les évolutions et les transformations des relations de genre au sein des institutions culturelles.

Caractéristiques détaillées
  • Nombre de pages : 266
  • Dimensions (l x p) : 24,7×17 cm
  • ISBN : 2-35311-106-8
  • ISSN : 2269-0778
  • EAN : 9782353111060
  • Parution : 1 février 2024

Distributeur(s) :

Exposition Quilles de neuf. Un coup réussi!

Cette exposition raconte l'histoire et la pratique  d'un jeu qui connut ses lettres de noblesse dans tout le sud-ouest au XX° siècle. Dans tous les villages du Béarn, les  plantiers abondent, les quillous s'illustrent avec en tête réussir les 12 figures. Venez découvrir une exposition mêlant tradition, histoire, objets et archives.

Exposition du 13 février- 03 mai 2024

par Mathilde Lamothe (ITEM UPPA) et les archives communautaires Pau Béarn Pyrénées

 Gratuit / visite libre / du mardi au vendredi, à l’Usine des tramways de 13h à 17h30.

Voir le programme complet

Autour de l’exposition

Conférence – Histoire et évolution du jeu de quilles de neuf

Mardi 20 février 2024 – 18h (durée 1h) – à l’Usine des Tramways

Mathilde Lamothe, ethnologue et présidente du comité départemental de quille de 9, propose une conférence sur l’ « Histoire et évolution du jeu de quilles de neuf ».

Gratuit / Sur réservation  à L’Office de tourisme Pau : www.tourismepau.com | 05 59 27 27 08

Initiation aux quilles de neuf – Un coup réussi !

Mercredi 13 mars – 15h (durée 1h) – au Plantier de Pau, Allée du Grand-Tour, 64000 Pau

Démonstration et initiation aux quilles de neuf pour petits et grands.

Gratuit / Sur réservation à L’Office de tourisme Pau : www.tourismepau.com | 05 59 27 27 08

“Creacion musicau Klaustomi”

Vendredi 12 avril – 18h (durée 1h)

Klaustomi réinvente de nouveaux paysages sonores au travers de leur immersion dans le monde des quilles de 9. Constitué de deux quilles, une boule, une forêt de machines, ils retraitent le jeu des percussions en direct et dessine une interprétation électronique et rythmique d’une partie de quilles. 

 Gratuit / dans la limite des places disponibles

Jeudi d’ITEM – Fadi El Hage, 15 février 2024

M. Fadi El Hage, chargé d’études documentaires aux Archives nationales, présentera son livre La guerre de Succession de France (Paris, Passés/Composés, 2023) lors de la prochaine séance des Jeudis d’ITEM.

La conférence aura lieu le 15 février 2024 en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Pour assister à la journée à distance, en visioconférence :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

Résumé

L’histoire est écrite par les vainqueurs. C’est ainsi que s’est imposée la figure d’Henri IV comme successeur logique des Valois. Sa légitimité aurait-elle donc été toujours incontestée? Le déroulé des événements de la guerre de Succession de France et la lecture d’une certaine littérature remettent en cause ce qui a pu paraître comme une évidence. En réalité, le premier roi Bourbon a dû s’imposer face à d’autres prétendants plus ou moins crédibles. Même après que Paris lui a ouvert ses portes, il a dû confirmer qu’il était le souverain de l’ensemble de ses sujets, nonobstant les difficultés militaires et les complots, jusqu’au couteau de Ravaillac qui a consacré définitivement sa légitimité.

Plus surprenant encore, au-delà de sa dimension militaire et religieuse, la guerre de Succession de France a incarné un véritable laboratoire politique, où l’inspiration était puisée autant dans l’histoire antique que l’histoire de France, fraîchement dévoilées à un plus large public grâce à l’imprimerie, le plus grand legs de l’humanisme.

Fadi El Hage nous invite à une relecture inédite d’événements que nous croyons bien connaître, mais qui prennent une autre ampleur dès lors que nous nous éloignons des légendes et des passions.

Formation et appropriation des frontières en Europe (XVIIe- XXIe siècles)

Journée d’étude “Formation et appropriation des frontières en Europe (XVIIe- XXIe siècles). Approches pluridisciplinaires (anthropologie, géographie et histoire)”.

Le 16 février 2024

UPPA, Institut Claude Laugénie, Salle Chadefaud

Pour assister à la journée à distance (lien TEAMS) :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

 

Argumentaire

Dans les traités internationaux du XVIIe siècle, de ceux de Westphalie (1648) à celui des Pyrénées (1659), la répartition des territoires se fait par énumération zonale, telle surface revenant à la souveraineté de tel prince. Mais, un siècle plus tard, les traités de l’ère de la délimitation relèvent d’une logique de projection textuelle de lignes, que l’on dit alors « divisoires », dans l’espace. Ainsi en est-il, par exemple, des négociations entre la France et le Piémont-Sardaigne (1760) ou l’Espagne (1785). Dans les textes de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les mots reproduisent donc le sillon qui doit relier les points d’abornement sur le terrain. Cela traduit un véritable bouleversement dans les rapports que les agents des États royaux entretiennent avec les espaces frontaliers.

Mais d’aucun(e)s diraient à bon droit que cette perspective demeure trop verticale et laisse peu de place aux populations, qui font en réalité bien plus que subir passivement la formation des frontières européennes. Dans le processus de délimitation (tracer un figuré linéaire sur une carte), de démarcation (réaliser un abornement) ou même dans la spécification de droits, jamais les populations locales ne sont absentes et jouent un rôle déterminant dans la construction d’un système frontalier. Cela signifie par conséquent que les frontières ne doivent pas être abordées comme des formes d’aliénation, mais plutôt comme une ressource, une rampe de lancement, un catalyseur de l’agentivité, l’inventivité, on a presque dit la virtuosité louvoyante des populations que les autorités ne peuvent ignorer.

Entre formation et appropriation des frontières, il y a là un couple de quasi antonymes qu’il s’agit de réconcilier.

Programme

Matinée


8h00  Accueil en salle Chadefaud (UPPA, Institut Claude Laugénie)

8h30

Maxime Kaci (maître de conférences en histoire, Université de Franche-Comté, Centre Lucien Febvre, UR 2273)
Les frontières un enjeu de sociétés : populations frontalières et négociations diplomatiques (XVIIe- XVIIIe siècle, Europe)

9h10 
Jean-Yves Puyo (professeur de géographie humaine, UPPA– TREE, UMR 6031)
Délimiter une frontière : du respect des droits d’usage à la recherche d’évanescentes « limites naturelles » (Pyrénées, XVIIe-XIXe siècles)

9h50 
Paloma Puente Lozano (profesora ayudante doctora, géographie humaine, Universidad Carlos III de Madrid)
Territoire et frontière : concepts, acteurs, lieux (Espagne-Portugal)

10h20 Pause – café


10h50 
Francesco Olivo (doctorant en histoire contemporaine, Université Paris-Est-Créteil – CRHEC, UR 4392)
Des frontières dans les Alpes à la frontière alpine : l’histoire croisée comme méthode d’analyse (XIXe siècle) 


11h30 
Elena Casiriain (doctorante en anthropologie Université Toulouse Jean Jaurès – Universidad del País Vasco, LISST-CAS UMR 5193)
Faire et défaire la frontière au quotidien : vivre dans la région frontalière du Pays Basque aujourd’hui


 Après-midi

14h00
Reprise en salle Chadefaud (UPPA, Institut Claude Laugénie)

14h00-15h30
Atelier de travail et d’échange entre les intervenant(e)s et les étudiant(e)s

Après 15h30
Temps d’échange entre les intervenant(e)s

JE Frontières programme

Contact

benjamin.duinat@univ-pau.fr

Journée d’étude “Voyages aux Pyrénées. Récits et représentations”

Dans le cadre du programme euro-région Nouvelle-Aquitaine/Aragon PATMOS, Viviane Delpech (ITEM-UPPA) coordonnera le 26 janvier 2024 une journée d’étude internationale intitulée “Voyages aux Pyrénées. Récits et représentations”.

Elle aura lieu en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Pour assister à la journée à distance, via un lien Teams : Cliquez ici pour rejoindre la réunion

PRÉSENTATION


Ce projet associant l’Université de Saragosse et l’Université de Pau et  des Pays de l’Adour s’intéresse aux interconnexions et aux échanges culturels entre les régions de Nouvelle-Aquitaine et d’Aragon.
À l’appui de recherches sur les arts, l’histoire, l’architecture et les paysages, le projet vise à mettre en évidence la valeur culturelle et  patrimoniale du territoire pyrénéen en tant qu’entité culturelle à part entière avec sa cohérence interne et ses spécificités. 
Entre autres manifestations et publications réalisées dans le cadre du programme PATMOS, cette journée d’étude interroge les modes de représentations intellectuelles et visuelles de cet espace montagnard transfrontalier à travers le temps long (du Moyen-Âge au début du XXe siècle) et selon une approche multidisciplinaire (histoire, histoire de l’art, géographie).

PROGRAMME

9h45 Accueil et introduction

Session 1 : Regards sur une montagne incarnée 

10h  Véronique Lamazou-Duplan (UPPA – UR 3002 ITEM)
Jean Froissart : Voyage en Béarn… et aux Pyrénées ?

10h30 Pause

10h45 Dénes Harai (UPPA – UR 3002 ITEM)
Les Pyrénées dans l’écriture de l’enfance d’Henri IV

11h15 Jean-Yves Puyo (UPPA – UMR TREE)
La géographie militaire française et la découverte de l’altérité pyrénéenne (1750-1850)

11h45 Discussion

12h Déjeuner

Session 2 : Les Pyrénées, source d’inspiration pour les voyageurs


14h Viviane Delpech (UPPA – UR 3002 ITEM)
L’exotisme par l’habillement : costumes basques vus par les voyageurs du XVIe au XIXe siècle

14h30 Juan Ignacio Bernués Sanz (Universidad de Zaragoza – OAAEP)
El Alto-Aragón en la pintura francesa (1820-1920)

15h Pause

15h15 Guillermo Juberías Gracia (Universitat de València)
Ansó, une ville de l’Espagne noire ? Images artistiques et récits littéraires entre réalisme et symbolisme

15h45 Projection du film Sauvatge (2021), réalisé par Antoine Frioux, écrit par Benjamin Hourticq, produit par Ivresse Films et Scott Sports, avec Pierre Hourticq, Helias Millerioux et Victor De Le Rue (33 min)

16h30 Discussion et conclusion générale

Contact : viviane.delpech@univ-pau.fr

Las artes escénicas como patrimonio del ámbito hispánico. Siglo XXI

Parution chez Peter Lang sous la direction de Béatrice Bottin

Résumé

Las artes escénicas exploran el patrimonio artístico y forman parte de una herencia común, transmitida por los artistas, los arquitectos, los escenógrafos que las construyen. La difusión de las obras, la recepción del público, las reacciones de la crítica son otros tantos testimonios que permiten reconstruir una época, un acontecimiento, una crisis. Los archivos documentales de los Teatros, de los creadores, de los investigadores demuestran los cambios económicos, sociales del siglo XXI, que han afectado a veces ciertas prácticas teatrales. Los veinticuatro estudios reunidos en este volumen dedicado al Profesor José Romera Castillo analizan las distintas facetas de la creación hispánica actual, la formación actoral, la arquitectura y los espacios, el alcance historiográfico de las obras y de los espectáculos, así como su evolución y su difusión.

Sommaire

Beatrice Bottin 
Introducción ………………………………………………………………………………………………. 13

Primera parte 
El patrimonio artístico y cultural a través de las artes escénicas . 19

Guadalupe Soria Tomás 
De actrices y maestras: investigaciones sobre la formación escénica en el siglo XXI …………………………………………………………………………………………………….. 21

Marcelo José Islas 
Cuando la arquitectura deviene escenografía: la puesta en escena de teatro clásico en espacios urbanos monumentales de la ciudad de Valparaíso . 39

Isusko Vivas Ziarrusta 
Del Teatro del mundo al teatro de la calle y del lugar. Ámbito patrimonial y esfera- escena pública que configura el paisaje (urbano) ……………………………. 53

Bárbara Díaz / José Ignacio Lorente 
Máquinas de caminar. Cine, danza y espacio urbano contemporáneo …………. 71

María Navarro Durán 
Tanztheater: el legado de Pina Bausch en la danza contemporánea española . 85

Enrico Di Pastena 
El Pau Casals de Música para Hitler, entre la historia y la creación teatral …… 97

Amy Bernardi 
La huella de la historia en el teatro contemporáneo: el caso de Reina Juana de Ernesto Caballero ……………………………………………………………………….. 113

Segunda parte 
El teatro de la memoria, escenas y escenarios ………………………………. 127

Émilie Lumière 
Enfoque biográfico y coralidad. Mujeres republicanas en el teatro de la memoria español ………………………………………………………………………………………. 129

Martín B. Fons Sastre 
Dramaturgias de la memoria y la posmemoria en la escena balear actual ….. 143

Jesús Peris Llorca 
Repetir Durruti. La memoria como genealogía de las luchas del presente en el teatro político de Carla Chillida y Atirohecho …………………………………… 157

Marina Ruiz Cano 
La memoria de los abusos político- jurídico- policiales en Sisiforen paperak .. 169

Gonzalo Toledo Albornoz 
Dramaturgias del desierto y malestar en la frontera: conceptos, temáticas y autores en el teatro del norte de México …………………………………………………. 181

Hugo Salcedo Larios 
Memoria y otredad como estrategias de (des)colocación identitaria en dos piezas jóvenes del teatro mexicano ……………………………………………………… 193

Dulcinea Segura Rattagan 
Danza, memoria y empatía kinestésica en las primeras obras de El Descueve …………………………………………………………………………………………………… 203

Eszter Katona 
¿Cómo traducir la memoria? Traducción húngara de varias piezas españolas del teatro de la memoria ……………………………………………………………. 215

Carlotta Paratore 
Teatro post- testimonial y traducciόn: hacia una versiόn italiana de 186 escalones de Rubén Buren ………………………………………………………………………….. 229

Francesca Leonetti 
“Vamos a ver qué nos dice el tiempo”: Josefina Manresa y la poesía de la memoria en Los días de la nieve de Alberto Conejero ……………………………….. 241

Tercera parte 
Escenarios e identidades patrimoniales ………………………………………… 255

Eduardo Pérez- Rasilla 
Del yo al nosotros: la búsqueda de lo común en los espectáculos de La Tristura …………………………………………………………………………………………………….. 257

Simone Trecca 
La música en los campos como patrimonio identitario: la memoria y sus manipulaciones en Cuarteto para el fin del tiempo de Antonio Tabares ……… 271

José Corrales Díaz- Pavón 
Una romántica del siglo XXI: Angélica Liddell ………………………………………….. 289

Raquel García- Pascual 
Prostitución femenina y masculina en el teatro español del siglo XXI ……….. 303

Cerstin Bauer- Funke 
La masculinidad tóxica en algunas piezas de Juana Escabias ……………………… 315

Mario de la Torre- Espinosa 
Diversidad sexual y autoficción en la escena española contemporánea ……… 331

Gabriela Cordone 
El imaginario lésbico en escena: tránsitos por la historia y la memoria ……… 345

Sobre los autores ……………………………………………………………………………………….. 359

Caractéristiques

Url de référence :
https://new.peterlang.com/book/isbn/9783631906507

Editions Peter Lang

sous la direction de Béatrice Bottin

EAN : 9783631906484

DOI : 10.3726/b21073

370 pages – Date de publication : 14 Janvier 2024

C’est le peuple qui commande – La Révolution des Oeillets 1974-1976

Parution aux Editions du Détour

Dans cet ouvrage, Victor Pereira propose une vision renouvelée de la Révolution des Oeillets. Plus que le renversement d’une dictature par l’armée, cette révolution enclenche un profond bouleversement social et démocratique au Portugal et débouche sur l’indépendance de ses anciennes colonies.

 

Résumé

Au Portugal, il y a 50 ans, le 25 avril 1974, de jeunes officiers, soutenus par une grande partie de la population, renversaient l’Estado Novo, régime autoritaire mis en place par António de Oliveira Salazar en 1933.
La fin de cette dictature de près de 40 ans signera également l’arrêt de mort d’un empire colonial européen majeur. Trop souvent réduite à un coup d’Etat pacifique qui ne dure que quelques heures, la Révolution des OEillets et ses conséquences (décolonisation, mobilisations sociales, quête d’une voie socialiste originale) sont encore mal connues. Cet ouvrage offre une synthèse actualisée du processus révolutionnaire portugais.
Il analyse non seulement la dynamique révolutionnaire, les oppositions entre partis politiques et militaires, les inquiétudes diplomatiques (cette prise de pouvoir démocratique est aussi socialiste), mais aussi les différents mouvements sociaux qui tentèrent de transformer radicalement la société portugaise, pour enfin penser ensemble ces éléments qui le sont rarement. 

 

Editions du Détour

ISBN : 978-2-38532-032-4

280 pages

Parution le 09/11/2023

Gouverner et administrer les principautés des Alpes aux Pyrénées (XIIIe-XVIe siècle)

Parution chez Ausonius Éditions

Sous la direction de Dominique Bidot-Germa, Pierre Courroux, Véronique Lamazou-Duplan

 

Résumé •••

 

Si depuis longtemps les principautés du royaume de France ont suscité de nombreuses études sur leur relation à la monarchie, leur administration, les princes qui les incarnent, des recherches récentes ont renouvelé les approches, en particulier par l’attention portée à la culture et pratique de l’écrit, aux réseaux et entourages princiers, aux expressions matérielles et symboliques de la puissance du prince.

Ce livre se focalise sur les principautés méridionales, implantées au sud de la Loire dans le royaume de France, ou de part et d’autre des Alpes (Savoie), des Pyrénées (princes français rois de Navarre). Des médiévistes y font part des recherches actuelles, ouvrent des pistes de travail sur les liens entre monarchie et principautés, interrogent les modèles et influences, les expressions et relais du gouvernement princier, les pratiques de l’écrit, les manifestations de la puissance et de la culture du prince, de la seconde moitié du XIIIe siècle au début du XVIe siècle.

 

Sommaire •••

1 • Pierre Courroux, avec la collaboration de Véronique Lamazou-Duplan et Dominique Bidot-Germa,
Préface

Partie I. Historiographies croisées

2 • Olivier Mattéoni, Une “histoire française” ? Princes et principautés en France à la fin du Moyen Âge au prisme de l’historiographie

3 • Guido Castelnuovo, Une principauté entre France et Italie : un siècle de lectures de la Savoie médiévale, 1918-2018

Partie II. Le gouvernement princier : contextes et modèles

4 • Gaël Chenard, De Paris à Toulouse, les bases d’une principauté capétienne dans le Midi

5 • Eloísa Ramírez Vaquero, Los Evreux en el trono de Navarra: viejas y nuevas prácticas de gobierno

6 • Anne Curry et Guilhem Pépin, Les conséquences du traité de Troyes (21 mai 1420) sur le gouvernement du duché d’Aquitaine

Partie III.  Expressions et représentations du pouvoir princier

7 • Frédéric Boutoulle, Le prince en ville. Le Château-Vieux de Bayonne (XIIe-XVsiècles)

8 • Claudine Pailhès, L’administration du comté de Foix au temps des Foix-Béarn

9 • Erika Graham-Goering, Une principauté décentrée? Perspectives offertes par la vicomté de Limoges à partir de 1341

10 • Dominique Bidot-Germa, Distribuer et subdiviser le territoire pour l’administrer : des vegaraus aux vics et bailliages en Béarn (XIIe-XIVe siècles) 

11 • Laurent Hablot, L’emblématique des princes méridionaux, un outil de gouvernement

12 • Paul Mironneau, La maison de Foix et sa politique artistique de Gaston Fébus à Catherine de Foix : quelques caractères durables (fin du XIVe siècle-1517)

Partie IV. Écrits, comptabilités, archives : administrer et gouverner les principautés

13 • Roland Viader, Le domaine des comtes de Toulouse et son administration au XIIIe siècle : des Raimondins aux rois de France

14 • Anne Goulet, Enquêter pour réparer ? Étude de cas dans le domaine des Albret en 1374

15 • Anne Lemonde, Notaires des champs et administration princière en Dauphiné (XIIIe-XVe siècles) : quelques problèmes

16 • Guilhem Ferrand, Madama la comtessa”. Bonne de Berry, Bernard VII d’Armagnac, la gestion des domaines et la politique

17 • Véronique Lamazou-Duplan, Les chartriers des Foix-Béarn à la fin du Moyen Âge. Des inventaires au service du pouvoir et de la mémoire du Prince

Épilogue.
Quelques réflexions à partir d’une étude de cas

18 • Pierre Courroux, Peut-on parler d’une principauté d’Albret à la fin du Moyen Âge ?

 

Ausonius Éditions

doi.org/10.46608/primaluna20.9782356135438

SEMINAIRE DES BOURSIERS/« JEUNES » CHERCHEURS – FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

Les recherches soutenues par la fondation pour la mémoire de la Shoah 2022-2024

JEUDI 18 JANVIER 2024
LIEU : MEMORIAL DE LA SHOAH
(17, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

Programme
9h30 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS
9h45 : INTRODUCTION GENERALE
Philippe Allouche, directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Claire Andrieu, présidente de la commission Histoire de l’antisémitisme et de la Shoah,
Fondation pour la Mémoire de la Shoah

10h00 : D’AUTRES GENOCIDES : LE CAS DU RWANDA ET DU BURUNDI
Présidence : Claire Andrieu
Violaine Baraduc
Des transporteuses de pierres aux mères infanticides. Sociabilités de genre et autonomie criminelle des femmes génocidaires rwandaises en 1994
Juliette Bour
Rwanda 1994 : Femmes de pouvoir et génocide

Philibert Nkurunziza (doctorant ITEM UPPA)
Les massacres de Ntega-Marangara au Burundi à l’aune de la Microhistoire (1958-1988)

Discussion

11h15 : FUIR LES PERSECUTIONS
Présidence : Veerle Vanden Daelen
Anna Cabanel
Les chemins de l’exil : destins croisés de femmes scientifiques juives dans les années 1930 et 1940
Cristina Parapar
Adorno en exil : Musique et philosophie d’une vie mutilée
Florent Serina
« Courage ». Psychologues et psychanalystes en exil à Paris (1933-1942)
Discussion
12 HEURES 30 : DEJEUNER

14h00: DOCUMENTER LA SHOAH
Présidence : Nadège Ragaru
Sarah Gruszka
Holocaust Diaries Project. Phase 1 : Le cas français et le fonds du Mémorial de la Shoah
Lukas Meissel (visio)
Photographic Testimonies. An Integrated Visual History of Survival and Resistance
Pawel Michna
Official visual documents of Łódź Ghetto’s Jewish Council of Elders
Laure Guilbert
Danser dans les ghettos et les camps. La Shoah comme histoire des gestes
Discussion

15h15 : VIE ET SURVIE
Présidence : Jean Solchany
Franciszek Zakrzewski
Living Together and Apart in Lubartów: a Microhistory of a Small Town in Poland, 1921-1944
Delphine Richard
Aux marges de l’histoire des prisonniers de guerre juifs de l’armée française. Des pistes complémentaires à approfondir
Marta Zawodna-Stephan
The female community in death zones. Prisoners in the women’s camps at KL Bergen-Belsen
Discussion

16h30 : RESISTER
Présidence : Marie-Anne Matard-Bonucci
Agathe Dorra
Esthétique et formes de résistance. Apport de dessins d’enfants réalisés en situations extrêmes
Nicolas Garraud
Laughing Beyond the Walls: Humour and Laughter in Jewish Communities in Warsaw during the German Occupation (1939-1943)
Justina Smalkyté
Espace, objets, corps : les matérialités des résistances anti-nazies en Lituanie sous occupation allemande (1941-1944)
Discussion

19h00 : DINER
20h00 : MEMORIAL DE LA SHOAH
PROJECTION DE « LA FRANCE CATHOLIQUE FACE A LA SHOAH » (2020), DE MARIE-CHRISTINE GAMBART ET LAURENT JOLY, EN PRESENCE DES REALISATEURS

VENDREDI 19 JANVIER 2024
LIEU : INSTITUT HISTORIQUE ALLEMAND
(8, rue du Parc Royal, 75003 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

9h15 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES I
Présidence : Paul Gradvohl
Julie Dawson
The Diaries of Blanka Lebzelter: Narratives of Trauma, Oppression, and Agency in Postwar Romania, 1948-1961
Emanuel Marius Grec
The Odessa Massacre Perpetrators: War crimes trials in post-war Romania (1944- 1948)
Victoria Gonzalez Maltes
« They are good human stock » : Les programmes d’accueil de réfugiés européens aux États-Unis après la Seconde guerre mondiale
Discussion

10h00 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES II
Présidence : La urent Veyssière
Anna Junge
Unexpected Neighbors: Jewish and non-Jewish Encounters in rural Hesse 1945–1948
Aliénor Brittmann
Droit, histoire et mémoire à l’aune des restitutions de biens culturels. Analyse des expériences françaises et italiennes, du XIXe au XXIe siècle
Discussion

11h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES LITTERAIRES
Présidence : Philippe Zard
Myriam Ackermann-Sommer
Du Yizkor au Kaddish : Éthique et esthétique du deuil impossible dans la fiction brève de la littérature juive américaine : Saul Bellow, Cynthia Ozick, Bernard Malamud et I.B.
Singer
Valentine Auvinet
Les représentations poétiques et politiques de l’histoire et des mémoires juives diasporiques chez Chantal Ackerman et Charles Reznikoff
Francesca Dainese
L’Holocauste dans le théâtre français contemporain (1980-2020). Pour la construction d’une bibliothèque numérique et l’étude de l’œuvre de Liliane Atlan
Astrid Greve Kristensen
Strangers in a Strange Land: The Returns of Orphans in Czech Literature of the 2000s

12h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES VISUELLES
Présidence : Denis Charbit
Judith Lenglart
Les mémoires de la Shoah dans l’art vidéo israélien depuis 1970
Rachel Perry
Who Will Draw Our History? Holocaust Graphic Narratives by Jewish Women
Survivors
Discussion
12h45 : DEJEUNER

14h00 : ANTISEMITISME, HIER, AUJOURD’HUI / LUTTE CONTRE L’ANTISEMITISME
Présidence : Denis Charbit
David Borras
Louis Veuillot (1813-1883), itinéraire d’un polémiste judéophobe
Maria Tarasova Chomard
L’entraide anarchiste en Amérique du Nord au prisme de la judéité et des identités politiques (première moitié du XXe siècle)
Carlotta Matesanz
Antisemitism and the Role of Holocaust denial in the Digital Age: An Approach from Social Media Companies
Discussion
15h15 : CLOTURE (Dominique Trimbur)

Soutenance de thèse – Nicolas Falxa

Nicolas Falxa soutiendra publiquement sa thèse en histoire contemporaine

“L’émergence d’une collectivité territoriale : regard des conseillers régionaux sur la construction régionale en Nouvelle-Aquitaine (1986 à nos jours)”

le jeudi 21 décembre 2023 à 14h, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Membres du jury

Laurent Jalabert,Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Directeur de thèse)

Christine Bouneau, PR émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux Montaigne,

Fabien Conord, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de CLermont-Ferrand,

François Dubasque, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Poitiers,

Jean-Noël Grandhomme, Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine.

L’UPPA fait son cinéma

20 décembre 2023 | Cinéma CGR Pau Saint Louis (64)

L’UPPA fait son cinéma : ciné-conférence avec la projection du film “Le vent se lève

Séance à 20h00 – Payant (tarif normal : 8,00€ – tarif “Le Club” : 6,00€ – tarif réduit (étudiant) : 4,00€)

Rendez-vous à 20h00 le 20 décembre pour assister à une ciné conférence animée par Erwan Irachilo (Doctorant en Histoire Contemporaine au laboratoire ITEM – Identités, Territoires, Expressions, Mobilités), suivi de la projection du film Le vent se lève réalisé par Ken Loach avec Cillian Murphy, Padraic Delaney et Liam Cunningham.

En savoir plus sur cette ciné-conférence

Rendez-vous : Cinéma CGR Pau Saint Louis

11 Rue Maréchal Joffre – 64000 Pau

Séminaire conclusif international ANR AcRoNavarre

Le 14 décembre 2023

Musée national et domaine du château de Pau

Ce séminaire dresse le bilan des sept années de recherches menées sur les actes des souverains de Navarre (1483-1594) dans le cadre du programme ANR AcRoNavarre (2017-2023) réunissant historiens et archivistes de France et d’Espagne.

L’activité des membres et des partenaires du programme, le travail de recensement documentaire et son environnement numérique, les temps forts ainsi que les résultats du programme (publications, événements scientifiques, actions de valorisation, etc.) seront abordés lors de ce séminaire international.

 

Programme

9h15 : Introduction par les organisateurs (Philippe Chareyre, Dénes Harai et Álvaro Adot Lerga)

Le programme ANR AcRoNavarre dans son environnement

9h30 : Isabelle Baraille, vice-présidente à la recherche de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), Le programme au sein de l’UPPA

9h50 : Laurent Jalabert, directeur d’ITEM UR3002 (UPPA), Le programme au sein d’ITEM

10h10 : Paul Mironneau, directeur du Musée national et domaine du château de Pau, Le programme et le château

10h30 : Pause-café

10h40 : Gwladys Bernard, directrice des études à la Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques), Véronique Gilles de La Londe, responsable du service des publications de la Casa de Velázquez, Le programme et la Casa de Velázquez

11h00 : Laurent Callegarin, directeur des Presses universitaires de Pau et des pays de l’Adour (PUPPA), Le programme dans l’activité des PUPPA

11h20 : Olivier Guyotjeannin, professeur à l’École nationale des chartes (ENC), Le programme et l’ENC [intervention en visio]

11h40 : Jacques Pons, directeur des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Le programme et les AD 64

12h00 : Pause déjeuner

Bilan du programme ANR AcRoNavarre

14h : Recensement d’actes, base de données, rencontres scientifiques

14h30 : Publications des résultats de la recherche : travaux publiés ou en cours de publication

15h : Opérations de valorisation (expositions, conférences grand public)

L’après-ANR AcRoNavarre

15h30 : Outils de recherche et de valorisation

16h00 : Perspectives de recherche

16h30 : Échanges et clôture du séminaire

17h00-18h : Visite guidée de l’exposition Poètes au Jardin. De Pétrarque à Shakespeare par Paul Mironneau, commissaire de l’exposition

18h-19h30 : Cocktail dînatoire

Soutenance de thèse – Michel ESTEBAN

M. Michel Esteban soutiendra publiquement sa thèse de doctorat en Histoire

“Les populations juives de Bayonne et du Pays Basque (nord) pendant la Seconde Guerre Mondiale”

à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, le 7 décembre 2023 à 14h00, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Composition du jury

M. Laurent JALABERT, Professeur des universités, UPPA  (Directeur de thèse)

M. Jean-Marc DREYFUS , Profesor, University of Manchester (Rapporteur)

M. Jean-Claude LESCURE, Professeur des universités, Université de Cergy-Pontoise (Rapporteur)

Mme Judith LYON-CAEN, Directeur de recherche, EHESS (Examinatrice)

M. Patrick Cabanel, Directeur d’études, EPHE (Examinateur)

Résumé

Les populations juives de Bayonne et du Pays basque durant la Seconde Guerre mondiale sont entraînées dans un processus antisémite, organisé par l’occupant et le gouvernement de Vichy. Cette thèse porte sur la vie des juifs du Pays basque entre 1940 et 1944, afin de comprendre comment ces populations diverses, composées d’une ancienne communauté séfarade à Bayonne, d'”israélites” français et de “juifs étrangers” ont traversé la période d’occupation. Cette thèse propose trois phases : la mise en place d’un processus antisémite institutionnel allemand et français, les trajectoires des populations juives entre 1940 et 1942, le processus génocidaire au Pays Basque entre 1942 et 1944. Deux questions principales se posent. Comment un antisémitisme institutionnel partant du sommet de l’État peut s’appliquer aussi facilement sur le territoire du Pays basque et peut être aussi le cadre de la Shoah voulue par les nazis? Face aux mesures antisémites et au génocide, quels ont été les moyens de résistances développés parmi les populations juives du Pays basque, et avec quelles aides extérieures?