Archives par mot-clé : états généraux

Conférence Frédéric Bidouze

RENCONTRES DÉBATS – entrée libre

Jeudi 19 mai 2022 – 18h30

Parvis Espace Culturel Leclerc Pau

Résumé

Avant d’être le moment de la colère populaire et d’une réorganisation
totale de la France, la Révolution s’est préparée dans les discours, dans
le verbe haut et dans le dépassement des rôles et des fonctions des élites
du royaume de France. Les états généraux convoqués à contrecœur
par Louis XVI et réunis le 5 mai 1789 ont été le catalyseur d’émotions
et de revendications et la campagne électorale qui les a précédés avait
déjà fait basculer le royaume dans la servitude de l’exclusion de l’autre
comme système de pensée. Pour le bonheur d’une espérance sans fin
de progrès et de liberté, clergé, noblesse et tiers état se sont affrontés
par des personnalités interposées, bientôt les héros heureux puis
malheureux d’une aventure sans pareille.
De la salle des Menus Plaisirs au Jeu de Paume, c’est toute une culture
politique française à huit-clos qui s’ébauche, témoignage oublié du
bonheur d’être libre et des angoisses pour le demeurer.

Frédéric Bidouze est historien et maître de conférences à l’Université
de Pau et des Pays de l’Adour. Il est l’auteur dans la même collection
de Versailles à Versailles, 1789 (vol. 1). Les états généraux : concorde,
discorde et révolution, 2018, De Versailles à Versailles, 1789 (vol. 2). Le
peuple de Paris en marche : la nation, la loi et le roi, 2019, Massacre
d’une rive à l’autre, vers la Saint-Barthélémy (18-26 août 1572), 2017
(1ère ed. 2011) et de La Commune de Paris (18 mars-28 mai 1871), une
tragédie franco-française, 2014 ; avec Fabienne Coudin de Le Sac de
Rome, 6 mai 1527 : « Les Lansquenets ont fait courir le Pape … », 2012
et de Florence, La Conjuration des Pazzi, 26 avril 1478. Vengeance et
liberté, 2017.



 

Versailles

Frédéric Bidouze, maître de conférences en histoire moderne à l’UPPA interviendra les 24 et 28 mai prochains à Versailles, dans le cadre de la programmation culturelle de l’abonnement  « 1 An à Versailles » et dans le cycle sur le thème « La voix du peuple à Versailles » en échos aux 230 ans de l’ouverture des États généraux de 1789.

  • Le 24 mai à 19h, dans la salle du Jeu de Paume, la Compagnie théâtrale La Boîte du Souffleur interprètera une pièce en un acte, rédigée par Frédéric Bidouze :

Des Menus Plaisirs au Jeu de Paume, du serment au Roi au serment à la Nation.

Pièce historique, ce spectacle donne la parole aux divers protagonistes (roi, ministres, députés et gens du peuple) à travers leurs propos (Mémoires et surtout discours) lors des mois de mai et juin 1789. La pièce sera suivie d’un débat avec les spectateurs.

  • Le 28 mai à 15h, dans l’auditorium du pavillon Dufour du château de Versailles, Frédéric Bidouze donnera une conférence à deux voix avec Philippe Grateau intitulée :

Les États généraux à Versailles : voix des élites ou voix du peuple ?

Après une campagne électorale intense qui a inondé le royaume de brochures dès l’automne 1788, les députés élus aux états généraux de Versailles s’installent en mai 1789 dans la capitale royale ; ils apportent avec eux les cahiers de doléances de leur circonscription électorale qui rendent compte de l’état d’une société organique fondée sur le mode de représentation politique des corps comme de ses souhaits les plus urgents : égalité devant l’impôt et une constitution. Cette conférence se propose d’approcher ce sujet brûlant par un questionnement sur la représentativité culturelle des députés et des cahiers de doléances dont ils sont porteurs. En dénonçant très largement une société de privilèges et en imaginant offrir le bonheur aux hommes dans l’égalité (abbé Siéyès, Essai sur les privilèges), cahiers et brochures n’ont-ils pas porté haut le peuple jusqu’à faire des députés du tiers état ses représentants face à un pouvoir royal inflexible sur l’urgence de régler le seul déficit financier ? Aboutissant à la création de l’assemblée nationale le 17 juin, les états généraux n’ont-ils pas promis au « peuple » autre chose que la souveraineté lui léguant du même coup un imaginaire émancipateur à perte de vue?

http://www.chateauversailles.fr/abonnes/programmation-dediee/voix-peuple-versailles#evenements

Ces interventions font suite à ses travaux sur la Pré-révolution française et la sortie de son ouvrage, De Versailles à Versailles, 1789 (vol. 1). Les États généraux: concorde, discorde et révolution, Périégète, 2018, 236 p.