Archives par mot-clé : espace

Colloque international « Le clos et l’ouvert », Saint-Louis du Sénégal – 29, 30 et 31 octobre 2014

Colloque international à l’Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal)

            Le clos et l’ouvert :

Acteurs religieux, Acteurs sociaux et Usages de la rue

(Europe, Afrique, Asie, Amériques)

 

29-30-31 octobre 2014

Organisé par le Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde (RIAM) – Programme Afriques de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et le Centre d’Etude des Religions (CER) de l’UFR CRAC (Civilisations, Religions, Arts et Communication) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal

photo-colloque-clos-225x300

MERCREDI 29 OCTOBRE

 

MATIN (Amphi A)

8h30 Accueil des participants

9h Mot de bienvenue du recteur de l’Université Gaston Berger, Pr Baydallaye Kane

9h15 Mots des organisateurs,

Mor Faye (directeur de l’UFR CRAC), Frédérique Louveau (CER-CRAC-IRD-IMAf-RIAM), Abel Kouvouama (Université de Pau et des Pays de l’Adour – RIAM)

10h Ouverture du colloque et signature de la convention entre l’UGB et la Fondation Maison des sciences de l’homme

10h30  CONFERENCE D’OUVERTURE :

« Espace public et espace privé »

par le Professeur Michel Wieviorka, sociologue, Administrateur de la Fondation Maison des sciences de l’homme, Directeur d’études à l’EHESS – CADIS

avec Pr. Ablaye Niang, UGB-UFR CRAC-Métiers des Arts et de la Culture (sous réserve)

12h15 Déjeuner

 

APRES-MIDI

14h-15h45 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Usages manifestés  de la rue

Discutants : Pr. Aly Tandian (UGB- Département de Sociologie) et Sylvie Bredeloup (IRD-AMU-LPED)

GOMEZ-PEREZ Muriel (Département d’histoire, Université Laval, Québec, Canada, Frédérick MADORE (Département d’histoire, Université Laval) et Mathias Boukary SAVADOGO (Université Félix Houphouët-Boigny Cocody Abidjan, Côte d’Ivoire, « Rue, islam associatif et enjeux citoyens : retour sur des orientations récentes au Sénégal, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire »

SENE Dominique (Université Gaston Berger de Saint-Louis, CIERVAL), « La rue, un espace de socialisation politique et de politisation de la religion au Sénégal »

DUMAS-CHAMPION Françoise (CNRS-IMAF,  Paris), « Au-delà des limites du temple : processions hindoues et processus de créolisation à l’île de La Réunion »

ARNAUD Raymond (CELFA, Université de Bordeaux Montaigne) « Création et limite des espaces par des acteurs religieux et sociaux lors de manifestations : comment les étudier à partir de films réalisés en cinéma direct »

TSAMBU Bulu Léon (Département de Sociologie, Université de Kinshasa) « Les concerts musicaux de plein air à Kinshasa »

15h45. PAUSE

16h00-17h45. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

L’aménagement des seuils et le sacré

Discutants : Boubacar Niane (FASTEF)

MANGA Jean Baptiste Valter (EHESS-IMAF, Paris), « Des enclos en pleine rue ! Aménagement communal et espaces initiatiques à Oussouye (Casamance/ Sénégal) »

SOW Abdoul et Milly AOUSTIN-SOW, Université Gaston Berger de Saint-Louis, UFR CRAC, MDP, « La Goutte d’Or, un islam populaire et informel face à un islam institutionnel et sélect : le culte musulman visé et revisité »

PONTANIER Emilie, (Lisst-Cas, Université Toulouse Jean Jaurès (Le Mirail), « Contournement des codes sociaux dans les lycées français de Tunisie : lorsque le seuil de l’établissement devient un espace de lutte contre l’islam fondamentaliste »

ESPINOSA  Laurence (Université de Pau et des Pays de l’Adour, Laboratoire Identités, territoires, expressions, mobilités), « Pèlerinage à Notre Dame du rugby à Larrivière-Saint-Savin le 9 juin 2014 – Approche anthropologique du « clos et l’ouvert »

MAHAMAT Adam (Université de Maroua, Cameroun) « L’espace public sacralisé par l’islam au Cameroun. Notes sur l’occupation des voies publiques camerounaises pendant les prières de vendredi »

DOBBELS Rachel (LASC, ULg, Belgique), « Quand les acteurs font seuils. Analyse comparative des marchés de Liège et de Leeds »

 

19h30. DÎNER DE BIENVENUE

Au restaurant Galaxy, sur l’Ile de Saint-Louis

Concerts de musique

 


JEUDI 30 OCTOBRE

 

MATIN

8h30  CONFÉRENCE (Amphi A) :

« Dynamique de la construction des espaces de l’Homo Religiosus »

 par le Professeur I.-P.L. Lalèyê, socio-anthropologue, Université Gaston Berger

avec Pr. Robert Ziavoula (CESSMA-INALCO-IRD-Paris 7-Sorbone Paris Cité – RIAM)

10h15 – 11h45 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Les seuils du corps 1 : l’invisible

Discutant : Patrice Correa (UGB – UFR CRAC/ Communication)

NGWE Luc (RIAM-FMSH), « Quand le clos clôture l’ouvert et l’ouvert ouvre le clos : Les pratiques de deuil dans la ville au Douala au Cameroun »

KABUNGULU Ngoy-Kangoy (Centre d’études politiques, Université de Kinshasa), « Lindalala, le rameau ou arrêt sur funérariums dans les rues de Kinshasa »

MILLET Pamela (CEIFR, EHESS, Paris), « La conversion du corps »  en milieu pentecôtiste africain : une pratique de la différence »

MAWALA LUYINDA Walter (Centre d’Etudes Politiques et Université de Kinshasa), « Campagne de guérison-miracle » dans la rue à Kinshasa : lieu d’attraction, d’adaptation et de marchandisation évangélique »

KOUVOUAMA Abel, (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM, RIAM-FMSH), « Anthropologie du clos et de l’ouvert en contexte de violences guerrières : jalons pour une étude des subjectivités guerrières »

11h45 – 12h PAUSE

 12h – 13h30 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Les seuils du corps 2 : le visible

Discutante : Mariama Maïga (UGB – UFR CRAC/ MAC)

KAE Amo (IMAF, EHESS, Paris), « Saint-Louis du Sénégal : « Ville mémoire » et ses rues au partage des couleurs et des histoires »

MANE Idrissa, (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM), « S’enclore par le voile et s’ouvrir à Allah. Réflexion sur l’islamité chez les Sénégalaises »

DAYAN-HERZBRUN Sonia, (Laboratoire du changement Social et Politique, Université Paris Diderot-Paris 7-RIAM), « Le foulard islamique : clôture ou bien ouverture ? Essai de lecture politique »

EHAZOUAMBELA Doris (IMAF-EHESS-RIAM), « Expression Mémorielle des Mourides et l’espace public au Gabon »

 13h30 DEJEUNER

 APRES MIDI

14h30 – 16h30 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Expressions de l’espace public

Discutante : Pr. Mame Penda Ba (UGB)

FAYE Mody Ndiogou, (Laboration LASAP, Université Cheikh Anta Diop Dakar), « Religion et espace public au Sénégal. De la sur-visibilité religieuse des jeunes à la construction de nouvelles identités »

LECLERC-OLIVE Michèle, (IRIS-CNRS-EHESS-RIAM), « Places, rues, grains, cafés, ashram … De l’espace commun à l’espace public »

LORIN Jennifer, (Université Paris V Descartes, CANTHEL), « La clôture éphémère de l’espace public de la rue au Bénin. Un moyen d’interpellation des acteurs religieux vodun en direction des autorités administratives »

SILVA DE OLIVEIRA Rosenilton, (Universidade de São Paulo et EHESS – IMAF, Paris), « Essai sur le religieux dans l’espace public : des manifestations « afros » contre l’intolérance religieuse au Brésil »

16h45

VISITE «  PATRIMOINE DE L’ILE »

(guidée par les étudiants de la Section Métiers du Patrimoine de l’UFR CRAC de l’UGB)

 18h

DÉDICACE DU LIVRE DE AISSATA KANE LO, UGB – UFR CRAC/MDP

à la librairie L’Agneau carnivore, Ile-Nord Saint-Louis

 VENDREDI 31 OCTOBRE

MATIN

9h30 CONFÉRENCE (Amphi A) :

« Du religieux au Japon : entre autochtonie et universalisme »

 Par le Pr. Patrick Beillevaire (directeur de recherche au CNRS – Centre de Recherches sur le Japon, EHESS)

Avec Felwine Sarr, UGB, UFR SEG

11h-12h45. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

 L’argent des rues et transactions religieuses

Discutant : Mouhamedoune A. Fall (UGB – LCA)

GADOU Dakouri (Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire), « L’Islam et la mendicité de rue à Abidjan : faits et significations »

HOECHNER Hannah (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains, Université Libre de Bruxelles), « Rue, mendicité et relations sociales : les expériences des jeunes étudiants coraniques à Kano, Nigeria »

BOUHDIBA Sofiane (Université de Tunis), « La culture de la mendicité des enfants de rue dans les sociétés arabo-musulmanes : le cas de l’Afrique du Nord »

ZIAVOULA Robert (CESSMA-INALCO-IRD-Paris 7-Sorbone Paris Cité – RIAM), « Au cœur de la rue : logiques marchandes et représentations des acteurs »

TRAORE N’gna (Institut des Sciences Humaines (ISH), Bamako), « Le recours à l’islam dans les cérémonies sociales : entre recherche de caution religieuse, politique d’islamisation, et quête de ressources »

13h. DÉJEUNER

 APRES-MIDI

14h15 – 16h. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

 Rue, religion et esthétiques urbaines

Discutant : Saliou Ndour (UGB – CRAC/MAC)

DRAGANI Amalia (LabEx-CAP IIAC-MQB), « Seuils immatériels de l’expression poétique : un cas d’interdiction de la parole publique féminine au Nord du Niger »

PAM Bocar Aly (Université Cheikh Anta Diop Dakar-Sénégal), « La rue, espace de propagande politique dans le roman africain à travers  quelques romans :  L’Impasse de Daniel Biyaoula, La Folie et la Mort de Ken Bugul, Assèze l’Africaine de Calixthe Beyala »

HAENSEL Michèle (Université de Pau et des Pays de l’Adour Laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités), « La chanson comme seuil d’identité et espace de transgression »

MOUSSAOUI Fatima Nabila (Université d’Oran- Algérie) « La migration  entre croyance et esthétique »

16h. Fin de la séance et transfert vers l’île Saint-Louis

 17h Projection de films documentaires de création

réalisés par les étudiants du Master Réalisation de Documentaires de Création de l’UFR CRAC de l’UGB (organisée par Delphe Kifouani et Sellou Diallo, UGB-CRAC-RDC)

À l’Institut français de Saint-Louis, Ile-Nord

19h CONCLUSION DU COLLOQUE

 Séance plénière

DOZON Jean-Pierre, directeur scientifique de la FMSH, directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche à l’IRD

KOUVOUAMA Abel, Université de Pau et des Pays de l’Adour – Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde-Programme Afrique de la FMSH

SECK Abdourahmane, Centre d’Etudes des religions, UFR CRAC

LOUVEAU Frédérique, Centre d’Etudes des religions, UFR CRAC, Institut de recherche pour le développement – IMAf, Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde-Programme Afrique de la FMSH

Parution de l’ouvrage « Partages d’espaces. Regards croisés sur l’Art et la Géopolitique », PUPPA.

L’ouvrage « Partages d’espaces. Regards croisés sur l’Art et la Géopolitique » sous la direction d’Evelyne Toussaint (Aix Marseille Université) et Michael Parsons (UPPA – Fédération de recherche « Espaces, Frontières, Métissages ») vient de paraître aux Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Partages d’espaces

Faut-il, aujourd’hui, faire encore « l’éloge des frontières » ? La mondialisation actuelle relève-t-elle, comme l’espérait Edward Said, d’un « globalisme salutaire que l’on trouve, par exemple, dans les mouvements pour l’environnement, la coopération scientifique, le souci universel des droits de l’homme, des concepts de pensée globale qui font prévaloir la communauté et le partage sur une domination de race, de sexe et de classe », ou bien est-elle le symptôme d’une idéologie annonciatrice de tous les replis identitaires narcissiques et meurtriers ? Le partage d’espaces physiques et virtuels est-il la voie de l’émancipation ou, au contraire, la marque de l’assujettissement à un « Empire » totalisant, annonciateur d’un illettrisme généralisé cyniquement orchestré par des réseaux de communication inféodés aux cotations boursières ?
Que font les artistes de ces questions portant sur l’actualité de notre monde ? Quelles sont les théorisations élaborées en histoire de l’art, en philosophie, en histoire, en littérature et en esthétique au sujet de ces mutations géopolitiques, de leurs fondements et des productions artistiques qui s’y rapportent ?

http://www.presses-univ-pau.fr/cart/Details/131/4/sciences-humaines/partages-drsquoespaces.html

Espace et transmission : les accompagnateurs en montagne et l’espace fluvial urbain palois

La thèse que je prépare en doctorat de géographie-aménagement s’inscrit dans le cadre d’un programme de recherche initié en 2011 et porte sur la mise en tourisme d’espaces fluviaux urbains en cours de patrimonialisation dans le Sud-ouest de l’Europe (France / Espagne). Ne pouvant aborder les différents axes qui structurent cette thèse, la communication ne s’intéresse qu’aux thématiques d’ « espace et [de] transmission : [dans] l’espace fluvial urbain palois ».

En multipliant les projets intercommunaux tels que la réalisation d’un Parc Naturel Urbain ou le projet Porte des Gaves (dont la construction du Stade d’eaux vives) la CDAPP recherche la (ré)appropriation des berges du gave par les habitants. Dans le cas de ce processus de patrimonialisation en cours, c’est la collectivité qui prend en charge la valorisation des cours d’eau. En opérant un ensemble de choix pour gérer cet héritage, elle prend également en charge la transmission de cet espace fluvial auprès de ces habitants et/ou pratiquants favorisant ainsi le glissement des regards sur cet objet. D’un espace morcelé, souvent dénigré et considéré comme une ressource économique, les berges du Gave de Pau se transforment progressivement en un espace perçu comme continu, homogène, où la pratique d’activités récréatives se développe.

Séance du 18 janvier 2013

Kildine Leichnig, invitée
Doctorante en géographie – aménagement, Laboratoire SET