Archives par mot-clé : engagement

Exposition « Manières de faire, manières d’agir »

 

Fédération EFM (FR 4153) – Laboratoires ALTER (EA 7504) / ITEM (EA 3002) 

Le Bel Ordinaire (Les Abattoirs, Allée Montesquieu, 64140 Billère)

du mercredi au samedi de 15h à 19h

 

Nous vous rappelons que vous êtes invité.e.s à aller voir l’exposition « Manières de faire, manières d’agir » qui se tiendra jusqu’au 28 avril.

Cette exposition, conçue par nos collègues Sabine Forero Mendoza (ITEM) et Pascale Peyraga (ALTER) et soutenue par la fédération EFM, parachève un cycle de recherche sur les artistes femmes (2016 et 2018) : « Artistes femmes, les formes de l’engagement » (https://frontieres-metissages.univ-pau.fr/fr/programmes-de-recherche/artistes-femmes.html), conjointement mené à l’UPPA et à l’Ecole supérieure d’Art Pyrénées-site de Pau. Elle rassemble un ensemble de réalisations, produites par quatorze artistes femmes de notoriété variable, de nationalités et de générations différentes .

Une visite commentée est spécialement organisée à l’intention des personnels de l’UPPA. Elle aura lieu le 27 avril à 17h30. Merci de bien vouloir vous inscrire auprès de Armelle Revirieux (armelle.revirieux@univ-pau.fr) avant le 24 avril, 12h.

L’autre visite commentée est ouverte à toutes et à tous. Elle sera assurée le 28 avril à 16 h.

Des textes de présentation des œuvres, rédigés par des étudiantes des masters « Histoire, civilisations, patrimoines » et « Patrimoine et musées » sont disponibles à l’entrée du Bel Ordinaire. Vous pouvez également les télécharger, directement sur le site du Bel Ordinaire : Fiche de salle

Exposer / Être exposée

Journée étude

Longtemps, les femmes artistes ont travaillé dans le secret des ateliers, le plus souvent anonymement. À partir des années 60, non sans efforts et provocations, elles ont commencé à gagner le devant de la scène ; aujourd’hui, elles sont au moins aussi nombreuses que les hommes à embrasser la carrière artistique et à y révéler leur talent, mais les relais institutionnels peinent encore à suivre le mouvement et à assurer leur visibilité…

La journée d’étude « Exposer/être exposée » vient clôturer le cycle de recherche Artistes-femmes : les formes de l’engagement mené par la Fédération Espaces-Frontières-Métissages de l’UPPA (laboratoires LLCAA/ALTER et ITEM) et par l’École d’Art des Pyrénées entre 2016 et 2018.

Faisant suite aux journées « Artistes-femmes : les formes de l’engagement » (4 février 2016) et « Femmes dans la cité » (17 mars 2017), ce dernier volet réunira des professionnels du monde de l’art (commissaires d’expositions, critiques d’art, responsables institutionnels), des enseignants-chercheurs et des artistes. Il mettra en regard le point de vue des commissaires et celui des artistes elles-mêmes, pour se concentrer sur les questions de la muséographie, de l’exposition et du collectionnisme, et évaluer plus largement la reconnaissance et la visibilité données aux créations des femmes par le monde de l’art.

La journée d’étude sera précédée, la veille à 19h, du vernissage de l’exposition Manière de faire, manière d’agir (Le Bel Ordinaire, Centre d’art contemporain), organisée conjointement au cycle de recherche.

Elle sera suivie, le mercredi 7 mars à 18h (Le Bel Ordinaire), d’une performance proposée par Aline Ribière : La Robe du Japon.

 

Télécharger le détail des manifestations

 

Responsables scientifiques du programme :

–        Sabine FORERO MENDOZA (UPPA, laboratoire ITEM, EA 3002) – sabine.forero-mendoza @ univ-pau.fr

–        Corinne MELIN (ESAP-site de Pau) – corimelin @ gmail.com

–        Pascale PEYRAGA (UPPA, laboratoires LLCAA, EA 1925 et ALTER) – pascale.peyraga @ univ-pau.fr

 

Un partenariat entre Le Bel Ordinaire et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Avec le soutien du CNAP, des Fracs Franche-Comté, Normandie-Rouen, Lorraine, Pays de Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Femmes dans la cité

Dans le cadre du cycle
Artistes-femmes : les formes de l’engagement

vendredi 17 mars 2017
de 9 h à 17 h 30- Médiathèque André Labarrère
Place Marguerite Laborde – Pau

École supérieure d’art des Pyrénées – Pau Tarbes
École Nationale supérieure d’art de Limoges
UPPA – ITEM /Fédération Espaces Frontières Métissages

« S’engager » signifie s’avancer dans une voie étroite, entreprendre
une action que l’on sait difficile et parfois coûteuse, mais aussi
contracter devant autrui une responsabilité qui lie moralement.
Autant dire que l’engagement est un pari sur l’avenir qui implique
courage et partage. Il est, du moins idéalement, absolu (on ne
l’imagine pas se faire à demi) et libre, quoiqu’on puisse y être poussé
par l’insupportable ou l’inacceptable. C’est un acte foncièrement
éthique qui prend à témoin autrui et par lequel on se met à son
service ; c’est un acte politique car il porte sur le terrain commun,
dans l’espoir d’un changement, un enjeu initialement individuel.
La journée d’étude « Femmes dans la cité », la deuxième d’un cycle
intitulé « Femmes-artistes : les formes de l’engagement », permettra
d’examiner des projets artistiques prenant la forme d’engagements
politiques au sens large et proposant une alternative à l’exercice de
la citoyenneté, qu’il s’agisse d’interventions dans l’espace urbain,
d’interrogations des modes d’organisation des communautés,
des valeurs et normes qui les régissent, ou encore d’inventions
de nouvelles formes de partage culturel et de relation sociale.
Si les femmes sont mises à l’honneur, ce n’est pas pour
poser l’existence d’une spécificité féminine des manières
de faire artistiques, mais plutôt pour donner plus de visibilité
à des propositions souvent laissées dans l’ombre.

PROGRAMME
9h00 Accueil des participants
9h15 Ouverture de la journée d’étude
9h30 Annabelle Teneze | Conservatrice du patrimoine, Directrice des Abattoirs de Toulouse
Exposer les artistes femmes, Peindre dit-elle, l’Iris de Lucy
10h15 Corinne Melin | École Nationale Supérieure d’Art de Limoges
Vie et travail de l’artiste chinoise Cao Fei dans RMB CITY, cité entièrement simulée
10h45 Discussion et pause
11h15 Christelle Colin | Université de Pau et des Pays de l’Adour
Vision documentaire des femmes dans la ville : La ciudad de las mujeres de Vicky Calavia et Mínimas e íntimas de Irene Bailo
11h45 Véronique Lamare | Artiste (Bordeaux)
« L’espace urbain à l’échelle de mon propre corps. »
Entretien avec Corinne Melin | École Nationale Supérieure
d’Art de Limoges
12h30 Discussion
13h00 Déjeuner — ESAP, salle de théorie

14h30 Marie Escorne | Université Bordeaux Montaigne
Interventions artistiques dans l’espace public urbain :
les femmes « apportent » leur corps
15h00 Sabine Forero Mendoza | Université de Pau et des Pays de l’Adour
Les études de cas de Marjetica Potrč : la ville autrement
15h30 Discussion et pause
16h00 Pascale Peyraga | Université de Pau et des Pays de l’Adour
Les travaux collaboratifs de « Contenedores de feminismos » :
recréer la mémoire des femmes dans l’espace social
16h30 Rustha Luna Pozzi-Escot | Artiste (Pérou-France)
Entretien avec Sabine Forero Mendoza | Université de Pau
et des Pays de l’Adour
17h15 Discussion

ORGANISATEURS
Sabine Forero Mendoza | UPPA
sabine.forero-mendoza@univ-pau.fr
Corinne Melin | ENSA Limoges
corinne.melin@ensa-limoges.fr
Pascale Peyraga | UPPA
pascale.peyraga@univ-pau.fr
Charles Gauthier | ESAP
gautiercharles@hotmail.com

CONTACT & RENSEIGNEMENTS
Armelle Revirieux : armelle.revirieux@univ-pau.fr
http ://frontieres-metissages.univ-pau.fr

 

Journée d’étude « Femmes artistes : les formes de l’engagement »

Dans le cadre de la Fédération Espaces-Frontières-Métissages, les laboratoires de recherche ITEM (EA 3002) et LLC-Arc Atlantique (EA 1925) organisent, en collaboration avec l’École d’Art des Pyrénées Pau-Tarbes, la journée d’étude « Femmes artistes : les formes de l’engagement ».Aline RibierePremière d’un cycle de trois journées, cette manifestation prend place dans le projet « Autonomie/Hétéronomie des créations littéraires et artistiques » de la Fédération EFM. Elle réunira des critiques d’art, des artistes et des enseignants-chercheurs en histoire de l’art, et sera l’occasion d’évaluer les résonances actuelles des réalisations pionnières des années 60 et 70 et, tout à la fois, de s’interroger sur les formes actuelles de l’engagement artistique des femmes.

Les interdits et tabous socio-culturels et artistiques jadis dénoncés sont-ils dépassés ? Alors que la scène artistique prend désormais les dimensions de la planète, au travers de quels choix, plastiques et esthétiques, les artistes femmes élaborent-elles des formes de résistance et confèrent-elles à l’art la fonction critique de « changer le spectateur en acteur conscient de la transformation du monde » (J. Rancière, Malaise dans l’esthétique, 2004, p. 65) ? Le propos voudrait éviter une double réduction interprétative, féministe, d’une part, essentialiste de l’autre.

« Femmes artistes : les formes de l’engagement » : jeudi 4 février 2016, Université de Pau et des Pays de l’Adour, amphithéâtre de la Présidence, de 9 h à 17 h. Entrée libre.

Le programme de la journée d’étude peut être consulté sur le site de la Fédération EFM, ainsi que le détail du projet « Autonomie/Hétéronomie des créations littéraires et artistiques ».

Auteurs : FORERO MENDOZA Sabine – PEYRAGA Pascale
Légende de la photo : Aline Ribière, photographie de Karl Harancot.

Ah bé tè ! Deuxièmes rencontres anthro-Pau-logiques, février 2016

Les 2èmes Rencontres Ah bé té! Les anthro-Pau-logiques organisées par les doctorants de l’Ecole Doctorale SSH 481 auront lieu les 11 et 12 février à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

affiche1

Plus de détails sur le site web du laboratoire ITEM

En Ligne sur Médiakiosque:

Du militantisme à la politique – Partie 02

 JEUDI 11 FÉVRIER 2016
8h45 Accueil
9h00 Présentation de la journée
LA MUSIQUE ENGAGÉE
  • 9h15 Tiphaine BESNARD, doctorante en histoire de l’art (ITEM/UPPA)
    « Écrire l’histoire de l’art : lorsque l’engagement n’est pas exclusivement du côté des artistes »
  • 9h35 Idrissa MANÉ, doctorant en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « La musique de Dieu : le bruit et le silence »
  • 10h00 Anna CUOMO, doctorante en anthropologie (EHESS-IMAF)
    « Engagements et contournements d’identités en situation : la pratique du rap au Burkina Faso »
  • 10h30 Pause
  • 11h00 Fatiha CHOUIREF, doctorante en sciences politique (Centre de recherche IE2IA/UPPA)
    « La chanson kabyle : le passage d’une thématique descriptive et culturelle à une revendication politique »
  • 11h20 Peio ETCHEVERRY-AINCHART, historien et écrivain
    « Martxa eta borroka : le rock comme outil militant au Pays basque »
  • 11h40 Lontzi AMADO-BORTHAYRE, docteur en sciences politiques (Sciences-Po Bordeaux)
    « De la txalaparta à la telecaster, le rock radical basque et le nationalisme radical basque : une rencontre contingente »
  • 12h30 Repas
DISSIDENCES ÉCONOMIQUES, DÉMONDIALISATION ET ALTERNATIVES AU MONDIALISME (PARTIE 1)
  • 14h30 Txomin POVEDA, doctorant en sociologie (SET/UPPA)
    « De la recherche engagée au militantisme éclairé par la recherche, ou comment déplacer l’axiome de la neutralité anxiolytique »
  • 14h50 Adrienne BONNET, juriste-doctorante en droit privé (CDRE/UPPA)
    « Le contrôle des concentrations de sociétés : une barrière à la libération mondiale des échanges ? »
  • 15h10 Julien MATTERN, maître de conférences en sociologie (SET/UPPA)
    « Chercheur engagé, chercheur embarqué ? 1981-1982 : la recherche au service de la modernisation »
  • 15h45 Pause
  • 16h15 Guillaume de GRACIA, chercheur indépendant
    « Des piqueteros aux zadistes : émergence de l’horizontalisme et essence d’une alternative hétérotopique au capitalisme »
  • 16h35 Dominique CUNCHINABE, doctorant en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « S’engager entre nature et biodiversité »
  • 17h00 Discussions

VENDREDI 12 FÉVRIER 2016

9h15 Accueil

DU MILITANTISME À LA POLITIQUE
  • 9h30 Maryse CLUCHET, doctorante en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « La nature de l’engagement politique du mouvement  »Balai citoyen » au Burkina Faso »
  • 9h50 Hervé TERRAL, professeur de sociologie (Université de Toulouse Jean Jaurès)
    « Le mouvement Convergence occitane (Toulouse) : entre militantisme et lobbying »
  • 10h10 Babacar FAYE, master en sciences politiques et sociologie (Université Charles-de-Gaulle Lille 3)
    « À la recherche d’une normativité sociale au Sénégal : Médias sociaux, Y’en A Marre et le projet d’un Nouveau type de Sénégalais »
  • 10h45 Pause
  • 11h15 TABLE RONDE : discussions avec le monde politico-militant
    David Grosclaude, journaliste et ancien conseiller régional d’Aquitaine, Michel Braud, syndicaliste et vice-président du CFVU de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • 12h30 Repas
DISSIDENCES ÉCONOMIQUES, DÉMONDIALISATION ET ALTERNATIVES AU MONDIALISME (PARTIE 2)
  • 14h00 Arnaud DUPIN, doctorant en histoire (ITEM/UPPA)
    « La SFIO des années 1960 et la jeunesse : un  »rendez-vous » entièrement raté ? »
  • 14h20 Philippe CORCUFF, maître de conférences en sciences politique (Institut d’Études Politiques de Lyon – CERLIS)
    « Enjeux de la critique sociale aujourd’hui, entre sciences sociales, engagement et dérives néoconservatrices »
  • 14h40 Questions
  • 15h00 Pause
  • 15h15 David GARCIA, Manuel QUESADA CARRASCO et Ermengol GASSIOT BALLBÉ (Département de Préhistoire, Université autonome de Barcelone), Alba ARAN HERRERA, Lorena MERLOS
    « L’exhumation de fosses communes de la guerre et de la dictature franquiste. Quelques notes sur l’engagement de l’archéologie et des archéologues dans la lutte contre l’impunité »
  • 15h25 Fanny PARISE, anthropologue et chef de projet innovation (centre de recherche du Groupe SEB pour l’Activité Électrique Culinaire)
    « Moi, l’Anthropologue  »de la Seb  » : entre immersion dans l’industrie et engagement local… »
  • 17h00 Clôture des rencontres