Archives par mot-clé : échanges

Soutenance de thèse: Vanessa Rodrigues

AVIS de soutenance de Thèse

—-

Madame Vanessa RODRIGUES

 

Soutiendra sa thèse en Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie

le 16 décembre 2016 à 14h00  à l’UFR LLSHSSalle du Conseil
Directeurs de thèse :
Monsieur François RECHIN
Madame Hélène LE MEAUX
Laboratoire :ITEM 
Sujet de la thèse :
  “Parures et échanges au premier âge du Fer, des Pyrénées à l’Atlantique (VIIIe-Ve siècles av. J.C.)”

Séminaire Frontières, UPPA, 25 mars 2016

“Frontières culturelles durant la Protohistoire et l’Antiquité :
enjeux méthodologiques et disciplinaires”

Vendredi 25 mars
Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud
UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L’ADOUR
UFR de LLSH (laboratoires IRAA et ITEM)
Licence Histoire de l’Art et Archéologie
Master CAS

 

seminaire frontières 25 mars

10 h :
M. Bats (Centre Camille Jullian, univ. d‘Aix-en-Provence) : Espaces emboîtés et frontières en Gaule méditerranéenne protohistorique (VIe – IIe s. av. J.-C.).
M. Kasprzyk (INRAP / ArTeHiS, univ. de Dijon) : De part et d’autre des frontières de l’Empire romain : l’Est de la Gaule et le barbaricum durant l’Antiquité tardive (IIIe-Ves.).
Limestor_Dalkingen,_Wp_12-81,_Phase_6
14 h 15 :
Ariane Bodin (ArScan, univ. de Paris-Nanterre) : Païens et chrétiens en Italie et en Afrique romaines tardo-antiques (IVe-Ve s). Frontières culturelles et sociales ou religieuses ?
Gabriel de Bruyn (CRAHAM, univ. de Caen) : Des images païennes aux frontières d’un espace civique profane ? Les déplacements de statues dans les cités africaines et italiennes aux IVe et Ve s.

Séminaire “Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe.s.)”

Le prochain Séminaire Frontières du Master CAS (M2) sur le thème:
“Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe siècles)”
(Coord. O. Caporossi)
aura lieu le jeudi 19 février 2016 de 9h30 à 16h00 en salle Chadefaud à l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.
Contrebandiers des laines et des sucres, trafiquants de monnaie et de chevaux, passeurs de métaux précieux et de tabacs, tous représentent l’une des principales figures sociales de la frontière pyrénéenne à l’époque moderne. La contrebande constitua l’une des réalités des échanges franco-espagnols, réalité qui dépassait de loin le simple cadre pyrénéen et touchait le commerce atlantique des colonies espagnoles d’Amérique. Reconstituer leurs parcours, leurs réseaux, l’économie illicite, parfois clandestine, que les contrebandiers avaient su bâtir, conduit l’historien à examiner les sources historiques les plus diverses : judiciaires, fiscales et administratives.
Les contrebandes

 

Couverture: lithographie, Edouard Pingret, 1834, Bibliothèque municipale de Toulouse, URL : http://numerique.bibliotheque.toulouse.fr/ark:/74899/B315556101_A_PINGRET_017

Atelier d’archéologie, Los Bañales, mars 2015

La ville hispano-romaine de Los Bañales (Aragon), site charnière de la vallée de l’Èbre, est actuellement l’objet d’un programme de recherche porté par J. Andreu Pintado (université de Navarre). L’étude de cet important établissement urbain romain offre un excellent potentiel de coopération scientifique et pédagogique transfrontalière entre la Fondation Uncastillo et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, engageant les archéologues de l’équipe d’accueil ITEM EA 3002 et du laboratoire IRAA.

Depuis 2011, les financements obtenus dans le cadre d’un projet de coopération Aquitaine-Aragon ont contribué au recueil d’informations importantes concernant la romanisation des espaces  pré-pyrénéens. Le projet 2013-2015 a pour objectif d’élargir les actions de formation et de recherche à l’Archéologie préventive; l’idée est de favoriser l’émergence d’un réseau transfrontalier ouvert aux entreprises d’archéologie préventive, sur la base de la convention passée avec l’INRAP et des coopérations en cours avec le secteur privé (essentiellement les sociétés HADES, IKER, EVEHA).

Dans ce cadre, plusieurs ateliers franco-espagnols, de niveau master et doctorat, ont eu lieu sur le site archéologique de Los Bañales et dans les locaux de la fondation Uncastillo, dans le village du même nom. Le dernier s’est déroulé du 23 au 28 mars 2015. La semaine a consisté pour les étudiants en conférences, ateliers photographie, céramiques et monnaies, visite guidée du site de Los Bañales, et s’est achevée par une journée d’étude sur la romanisation dans les Pyrénées dans le campus de l’université de Navarre, à Pampelune.

(photographies: Pauline Salanave-Pehe et Mélanie le Couédic)

Télécharger le programme du IVème atelier franco-espagnol d’archéologie

Séminaire du projet de recherche POEM, 23-01-2015

Le second séminaire du programme de recherche POEM “Échanges et mobilités dans les Pyrénées occidentales et leurs piémonts”, s’est tenu le 23 janvier 2015 à l’ Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud, campus de Pau.
Le matin a été consacré à un atelier de présentation du serveur ITEM-GIS pour la mise en commun des données du projet, tandis que l’après midi  a été un point d’étape sur les premiers résultats scientifiques.
Quelques clichés de la journée:
(photos Benoît Pacé)

Parution: Dynamiques caribéennes. Pour une histoire des circulations dans l’espace atlantique (XVIIIe-XIXe siècles)

Sous la direction d’E. Dubesset et J. De Cauna (membre associé ITEM)

Résumé: Les études figurant dans cette publication visent à éclairer certaines des constantes structurant les échanges transatlantiques et à mieux repérer aussi quelques-uns des déterminants majeurs de la complexe synergie interculturelle à l’œuvre pendant la période coloniale au sein de l’espace caribéen.
À travers cet objectif de recherche, les auteurs entendent donc participer au renouvellement des problématiques atlantiques et caribéennes en mettant l’accent sur la notion dynamique de      “circulation”.
La confrontation des situations de la caraïbe hispanophone, anglophone, francophone et, à la marge, néerlandophone, nous a paru tout à fait éclairante et opportune pour saisir ces dynamiques à la fois dans leur globalité et à travers les caractéristiques communes mais aussi les éléments de différences. Grâce à l’approche comparative, la caraïbe a pu être abordée dans son altérité et sa centralité, c’est-à-dire tant dans son rapport avec le Vieux Monde qu’entre ses diverses composantes archipélagiques et continentales.
Lien vers la page sur le site de l’éditeur

10801836_779718175435535_1566788834495068036_n
Couverture, Presses Universitaires de Bordeaux