Archives par mot-clé : culture populaire

Soutenance de thèse – Tiphaine Besnard

Tiphaine Besnard

Le 6 décembre 2021

Melle Tiphaine Besnard soutiendra sa thèse L’odyssée de l’art néo-néo. Réceptions de l’Antiquité grecque et romaine dans l’art contemporain de 1980 à nos jours.

Elle se tiendra le lundi 6 décembre prochain, à partir de 9h, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (salle du conseil des Lettres – collège SSH).

Les références à l’Antiquité grecque et romaine se font très présentes dans la création des artistes plasticiens. Le recensement que nous avons mené dans le cadre de cette recherche (et réuni dans une base de données) le prouve : il comporte plus d’un millier d’œuvres d’art contemporain produites par plus de cent cinquante artistes entre 1980 et 2017. Ce phénomène de reprise de l’Antiquité n’est pas seulement européen, comme pourrait a priori le laisser penser une longue tradition culturelle : il concerne aussi bon nombre d’artistes américains et extrême-orientaux. Assurément, l’Antiquité constitue aujourd’hui un univers référentiel riche et stimulant dans lequel les artistes viennent avec grande liberté puiser.

Cette recherche doctorale, qui s’inscrit dans le champ des études portant sur la réception de l’Antiquité, s’intéresse tant aux œuvres artistiques produites ces quarante dernières années qu’aux artistes qui les façonnent et aux publics qui les reçoivent.

Elle se compose de trois parties. Une première partie porte ainsi sur les artistes récepteurs de la « matière antique ». Sont alors explorées les modalités de reprise et de transformations de l’Antiquité grecque et romaine. Nous avons voulu ensuite, dans notre deuxième partie, définir plus précisément les œuvres de notre corpus et fixer le vocabulaire. En ce sens, faire du spectateur le récepteur des œuvres produites nous a permis de remettre en question, notamment, les notions de kitsch et de beauté. Enfin, la troisième partie a consisté, en décentrant notre regard, à analyser ce qui se révèle être un phénomène artistique global. Il s’est agi, dans le même temps, de considérer les créations sous l’angle d’un syncrétisme entre les notions de culture élitiste et de culture populaire.