Archives par mot-clé : croyance

Marquer, modeler, manipuler, énoncer

Journée d’étude “Marquer, modeler, manipuler, énoncer: actes du quotidien et protection symbolique”

Le 8 mars 2019

Cette journée d’étude abordera quelques points anthropologiques sur la façon de nommer l’espace de vie et de le protéger par des gestes, des éléments architecturaux ou par des végétaux.

Associé à ces lieux symboliquement construits la “manipulation” du temps, par des expressions festives, permet l’intégration de classes d’âge à l’espace social.

Journée d’étude organisée dans le cadre du programme européen Feder TCV-PYR.

Contacts :

patricia.heiniger-casteret @ univ-pau.fr

mathilde.lamothe @ univ-pau.fr

Programme

10h – Introduction à la journée

10h30 – “La protection du serpent : le motif de la rampe d’escalier” Dominique Cunchinabe (Chercheur indépendant, doctorant en anthropologie, UPPA- ITEM EA 3002)

14h – “Les stratégies de protection symbolique de la maison” Mathilde Lamothe  (Ingénieur de recherche projet FEDER TCV-PYR, Chargée de mission inventaire du patrimoine culturel immatériel UPPA-ITEM EA 3002)

15h – “Les signes protecteurs dans le rite du feu de la Saint-Jean”Patricia Heiniger-Castéret (Maitre de conférence en anthropologie, Responsable de l’axe Patrimoine culturel immatériel en Aquitaine, UPPA-ITEM EA 3002)

Circa Uillam 2018

Croyances religieuses dans les villae de l’aire circumpyrénéenne durant l’Antiquité

Du 15 novembre 2018 au 16 novembre 2018

En collaboration avec:
Le Laboratoire d’Excellence Archéologie et Histoire de la Méditerranée et de
l’Égypte anciennes (Labex ARCHIMEDE), le Musée de Catalogne,
L’université de Girona, l’Institut Català de Recerca en Patrimoni Cultural.
Partenaires :
Communauté de Communes des Luys-en-Béarn

L’architecture des uillae, leurs soubassements économiques, leur emprise sur les territoires environnants ont été beaucoup interrogés ces dernières années, en particulier lors des rencontres Circa Uillam. Le millésime 2018 portera son attention sur l’univers religieux de ces établissements, dans le prolongement de la rencontre de 2013 (CV 2013 tenu à Banyoles) consacrée au thème suivant : « nécropoles et monde funéraire en milieu rural ». Les principaux objectifs poursuivis lors de la rencontre de 2018 peuvent être résumés de la façon suivante :

  • Rassembler des documents trop souvent inédits et dispersés, les relier précisément à leur contexte de découverte et les inscrire dans le cadre d’étude des uillae, toujours privilégié par Circa Uillam.
  • Tenter de mieux comprendre les attentes spirituelles spécifiques des groupes concernés par les cultes et gestes religieux, détectés grâce aux sources archéologiques. L’inertie culturelle, souvent mise en avant, pourra être confrontée ainsi aux fonctions anthropologiques de ces conduites.
  • Cerner, dans la mesure du possible, l’évolution des croyances et des pratiques religieuses des ces établissements. Un intérêt particulier pourrait être porté aux périodes charnières qui voient le passage des pratiques protohistoriques à celles qui s’imposent désormais dans les uillae puis, bien plus tard au passage du polythéisme au christianisme.

Le cadre géographique transfrontalier et péri-pyrénéen habituel des ces rencontres pourra être dépassé lorsqu’il paraîtra nécessaire aux organisateurs d’éclairer tel ou tel aspect de la question.

Voir le programme