Archives par mot-clé : arrière en guerre

Parution « Être Prisonnier civil au camp de Garaison »

Être Prisonnier civil au camp de Garaison
(Hautes-Pyrénées) 1914-1919

Durant la Première Guerre mondiale, la France considéra les Allemands, les Austro-Hongrois, les Ottomans, les Bulgares présents sur son sol comme ennemis : ils furent concentrés dans des camps, dont celui de Garaison (Hautes-Pyrénées), installé dans l’ancien couvent et établissement scolaire des Missionnaires de l’Immaculée Conception.

Il existe sur ce camp un fonds photographique tout à fait exceptionnel et très peu connu, que cet ouvrage présente en partie. Les clichés évoquent les conditions de vie au quotidien ; ils mettent en scène les internés eux-mêmes, souvent accompagnés d’une épouse, d’une compagne, d’enfants ou de parents : Garaison est un camp de familles. Un témoignage très émouvant est ainsi livré.

Des archivistes et des historiens travaillent ensemble et croisent leurs regards pour mettre en lumière l’histoire de ce lieu d’enfermement et tenter de cerner ce que la photographie peut apporter à la compréhension de cette histoire. Ils rendent ainsi hommage à ces femmes, à ces enfants, à ces hommes, dont la Guerre bouleverse la vie en raison de leur nationalité.

Une introduction générale (traduite en allemand comme la conclusion) présente le fonds photographique et les conditions de sa création, le contexte général du camp. Les photographies sont ensuite exploitées par thèmes, avec une introduction pour chaque thème, et des légendes nourries. Sont ainsi abordés : la vie quotidienne, les travaux et métiers, la sociabilité et la vie culturelle, les femmes et les enfants, les cultes, les nationalités, les échanges, les traces et lieux et un thème intitulé « sous la neige » ; un portrait-parcours d’interné complète chaque thème.
Les sources utilisées font également appel aux journaux d’internés, déjà traduits et publiés ou non ainsi qu’à des fonds complémentaires publics et privés.
Cet ouvrage résulte de la collaboration d’une équipe d’archivistes, de chercheurs et d’enseignants, très au fait de l’histoire du département (François Giustiniani, Cédric Broët, José Cubero, Thomas Ferrer, Jean-Michel Delavault,) élargie à des spécialistes (Jean-Noël Grandhomme, professeur d’histoire contemporaine à
l’Université de Nancy ; Ronan Richard, chercheur associé du laboratoire de sciences historiques Tempora (EA7468), de l’Université de Rennes 2 , Elisabeth Parinet, professeur émérite à l’Ecole Nationale des Chartes, spécialiste de la photographie) et Linde Rachel, petite fille d’internée. Cette équipe est coordonnée par Pascale Leroy-Castillo, responsable des archives du diocèse de Tarbes et Lourdes, et Sylvaine Guinle-Lorinet, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Editeur : Cairn
Pages : 245 pages
Prix public : 30 €

ISBN :  9782350686431

Commande de l’ouvrage à adresser à:
Mme Pascale Leroy-Castillo
51, rue de Traynès
65000 TARBES
30 € (frais de port à rajouter) par chèque à l’ordre de Association Maris Stella

Une ville de l’arrière pendant la Grande Guerre: Tarbes

Cet ouvrage rassemble les actes d’un colloque organisé par l’Equipe d’Accueil ITEM (EA 3002 – Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, qui s’est tenu à Tarbes le 9 avril 2016.

Il aborde la problématique du « front intérieur », comme l’on désigne aujourd’hui l’arrière, pendant la Première Guerre mondiale, à l’échelle d’une ville moyenne du sud-ouest de la France, travaillant à l’effort de guerre, Tarbes (Hautes-Pyrénées).

Y ont collaboré des archivistes et des chercheurs qui connaissent bien l’histoire de Tarbes et des Hautes-Pyrénées : Monique Certiat, Pascale Leroy-Castillo, Jean Courtadet, José Cubero, Thomas Ferrer, Robert Vié et Sylvaine Guinle-Lorinet.

Sous le direction de Sylvaine Guinle-Lorinet
Mai 2017, 144 pages
ISBN : 978-2350684574
20 EUR

Une ville de l’arrière pendant la Grande Guerre : Tarbes

arriere en guerre tarbes copie

Ce colloque est organisé par le laboratoire ITEM (Identités, Territoires , Expressions, Mobilités) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
Avec la collaboration des structures suivantes :
Archives départementales des Hautes-Pyrénées
Archives du diocèse de Tarbes et Lourdes
Archives municipales de Tarbes
Association Guillaume Mauran
Société Académique des Hautes-Pyrénées
Université du Temps libre de Tarbes et de Bigorre
et avec le concours de l’ONAC-VG 65

Label centenaire

PROGRAMME
8 h 30 Accueil des participants
9 h Ouverture du colloque et introduction

Matinée : Vie quotidienne et efforts de guerre
Monique Certiat, Les mesures d’exception pour faits de guerre dans les délibérations municipales de Tarbes
Thomas Ferrer, Manger pour vivre : l’approvisionnement à Tarbes durant la Première Guerre mondiale
Robert Vié, Tarbes et l’économie de guerre (1917-1918)
Jean Courtadet, La vie tarbaise à travers la presse

Après-midi : De quelques aspects socio-culturels
José Cubero, Les ouvrières de l’Arsenal : dépendantes et autonomes
Pascale Leroy-Castillo, Le Grand Séminaire dans la tourmente
Sylvaine Guinle-Lorinet, La disparition des soldats : souvenir et culte des morts

Le colloque se déroulera à l’amphithéâtre des STAPS-UPPA, dont les bâtiments se trouvent dans la zone de Bastillac, à proximité
du pôle universitaire tarbais et du centre de tri postal.

Le colloque est en accès libre à tout public ; l’amphithéâtre sera ouvert à partir de 8 h 30 et les bâtiments fermeront leurs portes de
12 h 30 à 13 h 45.

 

« Les fronts intérieurs européens: l’ Arrière en guerre (1914-1920) »

Colloque international

Les fronts intérieurs européens : l’ Arrière en guerre (1914-1920)

UPPA, 19-20 novembre 2015

programme recto

JEUDI 19 NOVEMBRE

9h00 – Accueil des participants
9h10 – Introduction
– M. le Président de l’UPPA
– M. le Président du Conseil départemental 64
– M. le Maire de Pau et Président de la Communauté d’Agglomération
– M. le Préfet des Pyrénées-Atlantiques (Comité du centenaire 64)
– M. le Directeur de l’ONAC-VG 64

9h30. Introduction scientifique par Emmanuelle Cronier (MCF, Université de Picardie Jules-Verne, CHSSC)

Session 1. La vie économique à l’Arrière : entre adaptations et opportunités
Modérateur : Stéphane Le Bras
10h00 – Nicolas Vabre (docteur, U. du Havre)
Le monde ouvrier face à la mobilisation à Cherbourg, 1914-1919
10h25 – Laurent Dornel (MCF UPPA, ITEM)
L’Empire au service de l’Arrière : les travailleurs coloniaux et l’économie de guerre. L’exemple du sud-ouest aquitain
10h45 – Discussion
11h00 – Pause
11h15 – Jean-Luc Mastin (MCF Paris 8, IDHES)
Une place évacuée dans la mobilisation de « l’Arrière ». Le repli en France libre des entreprises et des banques de la région lilloise, 1914-1920
11h40 – Nathalie Cabanas (Agrégée, docteur Histoire, CRHISM-Perpignan)
Être industriel et élu de la République à la frontière espagnole pendant la guerre
12h05 – Discussion
12h30 – Déjeuner

Session 2. Loin du front, encadrer les populations civiles
Modérateur: Laurent Dornel
14h15 – Iaroslav Golubinov (Samara State Medical University, Russie)
The food problem in Russian province during the First World War
14h40 – Jean-François Condette (PR Université d’Artois, CREHS)
« Votre tranchée est votre banc scolaire » ; structures et acteurs éducatifs : la mobilisation d’un front intérieur spécifique (1914-1918)

15h05 – Discussion
15h25 – Pause

15h40 – Ronan Richard (Docteur, Rennes 2, CERHIO)
Les autorités face à l’imprévu. La gestion des populations allogènes dans le grand Ouest français (1914-1919)
16h05 – Frank Gilson (Doctorant, EHESS)
Exploiter la mobilisation caritative : les fraudes à la philanthropie pendant le premier conflit mondial
16h30 – Chloé Pastourel (Master 2, Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand)
L’action philanthropique américaine face à l’usure des corps infantiles en Europe. Étude d’un orphelinat américain en Auvergne

16h55 – Discussion
17h25 – Remise du Prix du mémoire du meilleur mémoire de Master 2015 sur le thème « Guerres et sociétés dans le Midi aquitain »
17h 40 – Fin des travaux

VENDREDI 20 NOVEMBRE

9h00 – Accueil des participants.

Session 3. La routine et l’exceptionnel : villes et campagnes dans la Grande Guerre
Modérateur : Emmanuelle Cronier
9h15 – Cherilyn Lacy (Hartwick College, États-Unis)
The Medical Home Front in Rural Hautes-Alpes During the First World War
9h40 – Aline Fryszman (Docteure Histoire, Université Blaise-Pascal Clermont-Ferrand)
La mobilisation au village : Le cas des communautés villageoises de l’Allier et du Puy-de-Dôme en guerre
10h05 – José Cubéro (Professeur agrégé, Université de Pau et des pays de l’Adour)
Villes et campagnes des Hautes-Pyrénées : un effort de guerre commun ?

10h30 Discussion
10h50 Pause

11h05 – Oksana Dudko (Franko Lviv National University, Ukraine)
Lviv Artists’War : Ukrainian Theater Actresses and Actors In-Between Front and Home Front (1914-1918)
11h30 – Claire Morelon (Docteure, Birmingham-Sciences Po)
Fronts de rue : l’effondrement de l’arrière à Prague à la fin de la Première Guerre mondiale (1917-1920)

11h55 Discussion
12h10 Déjeuner

Session 4. Si loin, si proche : les expériences vécues de la guerre
Modérateur : Laurent Jalabert
14h00 – Roderick Bailey (Oxford University, Grande-Bretagne)
From « Baby-Killers » to « A Very Brave Enemy »: Home Front perceptions of the Zeppelin threat to Britain
14h25 – Elli Lemonidou (Université de Patras, Grèce)
Home front as an imponderable factor in the history of Greece during the First World War

14h50 – Discussion
15h10 – Pause

15h15 – Paul Dietschy (PR Université de Franche-Comté, LSH)
Le front intérieur du sport européen pendant la Grande Guerre
15h40 – Erwan Le Gall (Doctorant en histoire, Rennes 2, CERHIO)
« Syphiliser » Saint-Malo ? Prophylaxie et tourisme sur la Côte d’Émeraude pendant la Grande Guerre

16h05 – Discussion
16h25 – Conclusions des travaux par Laurent Dornel et Stéphane Le Bras
16h45 – Fin des travaux.

Télécharger le programme

En ligne sur Mediakiosque: