Archives par mot-clé : archives

Réseaux épistolaires et pouvoirs

Journée d’étude interdisciplinaire
Salle Chadefaud – ICL
Vendredi  4 novembre 2016
De 9h à 17h
journee-detude_hcp_4-novembre-2016
Programme :
9h 00 : Présentation de la journée d’étude
9h 15- 10h 30 : Jonathan REID, (Université  d’East Carolina, USA),
Le réseau évangélique de Marguerite de Navarre
10h 30 – 10h45 : pause
10h45 – 11h30 : Philippe CHAREYRE, (ITEM-UPPA)
La correspondance de  Jeanne d’Albret
11h 30 – 12h : Discussion
14h 00 – 15h : Marie-Hélène GRINTCHENKO, (Collège des Bernardins, Paris),
 La correspondance de Catherine de Bourbon
15h 00 – 16h : José Maria IMIZCOZ, (Université du Pays Basque)
La correspondance épistolaire, une source pour l’analyse de réseaux
16h 00 – 17h: discussion de l’après-midi  et débat général

Ouvrage numérique “Rethinking the Archive in Pre-Modern Europe”

Inventaires anciens d’archives de famille

 Les fruits d’un partenariat entre
UPPA /ITEM (EA 3002)
et un programme de recherche portugais, INVENT.ARQ
(Universidade Nova de Lisboa / IEM – FCT)

 

Rethinking the Archive in Pre-Modern Europe : Family Archives and their inventories from the 15th to the 19th Century, Maria de Lurdes Rosa, Randolph C. Head (eds.), IEM, coll. Estudos 13, Lisbon, 2015.

Capture

Adossé au programme Archives de famille en péninsule Ibérique (ARCHIFAM, Casa de Velázquez, 2013-2015, coord. V. Lamazou-Duplan, UPPA/ITEM) et aux travaux développés par l’Instituto de Estudo Medievais (IEM) de l’Université Nouvelle de Lisbonne sur les archives de famille (coord. M. de Lurdes Rosa), un programme de recherche portugais, INVENT.ARQ, porté par M. de Lurdes Rosa, financé par la Fundaçâo para a Ciéncia e a Tecnologia (FCT) a étudié des inventaires anciens d’archives de famille conservés au Portugal, dans des dépôts publics ou en mains privées.

Ce programme a alimenté une base de données sur ces inventaires portugais. Une publication collective, désormais accessible en ligne (ci-dessous), a été conçue pour servir de catalogue à une exposition à la Torre de Tombo à Lisbonne (archives nationales portugaises) de janvier à mars 2016. Dans la première partie de ce volume, les études liminaires mettent en perspective ces documents ; elles sont suivies des notices des inventaires portugais étudiés et exposés.

Plusieurs institutions ont collaboré au programme INVENT.ARQ, dont le laboratoire ITEM. Les chercheurs d’ITEM, déjà investis dans le programme ARCHIFAM, ont contribué à ce livre (article de V. Lamazou-Duplan, A. Adot, Ph. Chareyre, A. Goulet).

Cet ouvrage, paru en novembre 2015, a été présenté lors d’un séminaire organisé par M. de Lurdes Rosa et Patrick J. Geary à l’Institute of Advanced Study (IAS) à Princeton. S’y sont retrouvés les partenaires et auteurs du programme INVENT.ARQ. V. Lamazou-Duplan y a dressé un bilan du programme ARCHIFAM ; une autre communication à deux voix (V. Lamazou-Duplan et Ph. Chareyre) a porté sur les inventaires d’archives des Foix-Béarn-Navarre (XVe-XVIIe siècle).

Outre sa version papier, ce livre est désormais disponible en ligne. Partenaire, le laboratoire ITEM relaie le lien qui permet de le consulter.

http://iem.fcsh.unl.pt/ebooks/estudos13/

Séminaire Frontières “Retour aux sources : archives en question”

Vendredi 5 février 2016 Séminaire Frontières
MASTER CAS – Master Patrimoine
“Retour aux sources : archives en question”
(org. V. Lamazou-Duplan)

Séminaire Frontières 5 février 2015_def© ADPA-CG64. J.-M. Decompte
Séminaire Frontières 5 février© Radio France. A. Labbé

Au programme, les fameuses sources de l’historien, du chercheur… Cette journée croisera périodes, regards et disciplines. Des sources, de diverses natures, seront examinées en interrogeant la notion d’archives : archives comme lieu (le dépôt) mais aussi comme contenu (les documents archivés) ; des sources prises entre découverte d’archives inédites, relectures d’archives connues, sources croisées, mais aussi absence de sources, silences des archives… le tout au regard des pratiques de la recherche et de l’écriture de l’histoire.

Programme:

Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

9h Véronique Lamazou-Duplan (UPPA) Introduction
9h20 Jacques Pons (Directeur des ADPA) De la collecte des sources d’archives à leur communication aux chercheurs : l’exemple des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
10h Alvaro Adot (UPPA / EHEHI-Casa de Velázquez) Les premiers pas de l’organisation et classement de la documentation du Trésor de Chartes de Pau.
Débat et pause
11h Frédéric Bidouze (UPPA) Vérité et véracité dans les brochures de la campagne de presse aux élections des États généraux de 1789 (5 juillet 1788-5 mai 1789). D’une saine tension dans l’usage des sources.

Débat

14h Nadine Béague (INRAP), L’apport de l’archéologie dans la connaissance d’un site historique, l’exemple du château de Morlanne.
14h40 Eloísa Ramírez Vaquero (UPNA) Textos inesperados en un archivo real: libros de la burguesía del siglo XIV.
15h40 Dominique Bidot-Germa (UPPA) Les sources de l’histoire d’une ville (Pau, du XIe au XIIIe siècle) : quand archives et archéologie défaillent.
16h Débat et conclusions.

Colloque PODESCRIT, octobre 2015

Le premier colloque du programme PODESCRIT “Poderes, espacios y escrituras en los reinos occidentales hispánicos (siglos XI-XIV)” aura lieu à Valladolid, les 16 et 17 octobre 2015.

Tríptico PodescritCe programme vise à étudier l’écrit comme instrument de pouvoir dans une perspective spatiale, en particulier dans les zones frontalières, entre les puissants de différents espaces. Il s’agit aussi de saisir l’écrit comme instrument et expression du pouvoir dans sa projection spatiale (en distinguant espaces et territoires). Deux chercheurs d’ITEM font partie de ce programme qui sera actif jusqu’en 2016 : D. Bidot-Germa et V. Lamazou-Duplan.

Le programme du colloque PODESCRIT I

Journée d’étude “Leçon d’éducation physique, lendits et sport scolaire en images dans les Basses Pyrénées autour des années 1950”

MERCREDI 20 MAI 2015
ESPE d’Aquitaine site de Pau – Amphithéâtre
14 h – 18 h

A partir de films récemment numérisés, nous vous invitons à retrouver le temps où les écoliers du département troquaient galoches et pèlerines pour shorts et espadrilles afin de comprendre comment l’éducation physique et le sport scolaire ont pu se développer dans le département des Basses-Pyrénées au sortir de la deuxième guerre mondiale.

Cette demi-journée d’étude proposera donc des regards croisés d’historiens autour de plusieurs questions : quels sont les hommes qui ont porté ce projet du développement de l’éducation physique dans le département des Basses-Pyrénées dans les années 1950 ? Sur quelles structures se sont-ils appuyés ? Comment l’héritage de Philippe Tissié, inventeur des lendits, a-t’il joué ? Quelle(s) gymnastique(s) et quelles « techniques du corps » ont été privilégiées ? Comment le sport a-t’il été introduit à l’école ?

A l’initiative de Michel Syndique, passionné d’histoire et d’éducation, les archives de Pierre Barets, professeur d’éducation physique à l’Ecole Normale d’Instituteurs de Lescar, ont été sauvegardées, classées et numérisées. Ce « fonds Barets », dont la partie pédagogique est en cours de versement au centre Félix Pécaut de l’ESPE, est composé d’archives papier, mais aussi de reportages réalisés par René Pérony, cinéaste palois. Celui-ci a filmé des leçons d’éducation physique, des séances de sport organisées par l’USEP les jeudis après-midi et les fameux lendits, grands rassemblements sportifs scolaires qui se déroulaient dans tout le département.

Télécharger le programme de la journée