Archives par mot-clé : archéologie

Croiser les sources pour détruire et reconstruire

Croiser les sources pour construire et reconstruire: développer les approches interdisciplinaires pour relire l’Antiquité tardive

Vendredi 16 octobre 2020

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par Leticia Tobalina Pulido, Alain Campo, Sébastien Cabes et Mélanie Le Couédic.

Cette deuxième journée d’étude sur l’Antiquité tardive fait suite à la rencontre paloise d’avril 2019 portant sur le traitement des données archéologiques. Si ce séminaire se veut encore axé sur les problèmes d’ordre méthodologique, il s’orientera vers l’interdisciplinarité et le croisement des sources, souvent trop cloisonnées par nos disciplines académiques. La cohérence de l’Antiquité tardive, « crépuscule » de l’Antiquité ou «aube» du Moyen Âge, n’est plus à démontrer. Cependant, le chemin est encore long pour percevoir toute la complexité de cette période charnière. Les dix contributions proposées par des chercheurs espagnols, portugais et français, aux thématiques et aux méthodes variées, répondent à ce désir de tendre vers une « histoire totale » qui ne peut se réaliser sans une approche interdisciplinaire.

UPPA, Amphithéâtre de la Présidence

9h15 Ouverture de la journée d’étude. Leticia TOBALINA PULIDO (ITEM, UPPA/UNAV), Alain CAMPO (IRAA, UPPA/EHU), Sébastien CABES (IRAA, UPPA), Mélanie LE COUEDIC (ITEM, UPPA)

9h45 Introduction. Bertrand LANÇON (Université de Limoges)

PREMIÈRE PARTIE : POUVOIR, SOCIÉTÉ ET CITOYENNETÉ (Modérateur: François RÉCHIN, IRAA UPPA)

10h20 Mar MARCOS (Universidad de Cantabria), Conceptos de ciudadanía en la Antigüedad Tardía.

10h55 Eric MORVILLEZ (Université d’Avignon), Les jardins dans l’Antiquité tardive : l’enjeu du croisement et de la réévaluation des sources.

11h30 Session de posters

Mario FERNANDEZ PEREIRO, Laura BLANCO TORREJON, Celtia RODRIGUEZ GONZALEZ (Universidad de Santiago de Compostela -USC), ¿Como estudiar a una sociedad en un período de transición (ss. IV-V)?

David SERRANO ORDOZGOITI (Universidad Complutense de Madrid) Metodología interdisciplinar para el estudio de la imagen del poder imperial en el mundo romano durante la anarquía militar del siglo III d.C.

DEUXIÈME PARTIE : DE LA FOUILLE À L’ÉTUDE DU MOBILIER (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA DRAC Nouvelle-Aquitaine)

14h15 David EXPOSITO MANGAS, Bautista CEPRIAN DEL CASTILLO, Alfonso RAMIREZ CONTRERAS (Proyecto Cástulo). Viejos recursos, nuevas tecnologías. Aplicación de la metodología de trabajo del Proyecto Cástulo Siglo XXI en el proceso de excavación, estudio y difusión de contextos arqueológicos tardoantiguos.

14h50 José CARLOS QUARESMA (Universidade Nova de Lisboa) Étudier la céramique et sa diffusion : propositions méthodologiques.

15h25 François BLONDEL (Université de Bourgogne Franche-Comté), Les hiatus en dendrochronologie. L’exemple de l’Antiquité et du début de haut Moyen Âge : manque de données ou raréfaction de la ressource ?

TROISIÈME PARTIE : LA QUESTION DU VILLAGE (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA, DRAC Nouvelle Aquitaine)

16h20 Margarita FERNANDEZ MIER (Universidad de Oviedo) La arqueología de las aldeas habitadas en el Norte de la Península Ibérica.

16h55 Vanessa ELIZAGOYEN (INRAP / Ausonius), Saint-Geours-de-Maremne, Bellocq : un village de l’Antiquité tardive ?

17h30 Discussion et conclusions

­

Fête de la science – Orthez, conférence

Orthez – 8 octobre 2020

Conférence « Matérielle (im)mortalité, l’apport des fouilles archéologiques des abords de l’église Saint-Pierre à la connaissance du passé d’Orthez »

Par Nadine Béague, responsable scientifique à l’Inrap.

En amont des travaux d’aménagement des espaces urbains et de circulation aux abords de l’église Saint-Pierre, l’Inrap a mené, en 2017, sur prescription du service régional de l’Archéologie de Nouvelle-Aquitaine une fouille archéologique préventive.

Conflits, guerres et aménagements urbains ont entraîné des modifications de la physionomie du centre-ville d’Orthez entre le Moyen Âge et l’époque contemporaine. La fouille préventive de 2017 a permis de mettre au jour plusieurs éléments structurants qui témoignent d’une organisation urbaine précoce autour de l’église, avec son cimetière et son enceinte. C’est l’étude spatiale des sépultures couplée à l’étude du mobilier associé aux défunts et à plusieurs datations radiocarbone qui permettent finalement de restituer les gestes funéraires et le fonctionnement du cimetière entre le XIVe siècle et 1792. 

Cette présentation prend place dans le cycle de conférences proposé autour de l’exposition en cours au musée Jeanne d’Albret (Im)mortel, des pratiques funéraires.

Jeudi 8 octobre 2020 à 18h30 ; gratuit
Réservation conseillée : 05 59 69 14 03 ou contact@museejeannedalbret.com

Amphithéâtre de la communauté de communes Lacq-Orthez 
9 avenue du Pesqué 
64300 Orthez

Archéologie – conférence en ligne

Dans le cadre des « Actividades extraacadémicas », l’Universidade de Santiago de Compostela propose une conférence intitulée PROPUESTA METODOLÓGICA PARA EL ESTUDIO DE LAS DINÁMICAS DE POBLAMIENTO TARDOANTIGUO ENTRE EL EBRO MEDIO Y LOS PIRINEOS.

Donnée par Leticia Tobalina, Docteur en Archéologie et chercheur associée au laboratoire ITEM UPPA, elle aura lieu à Saint-Jacques-de-Compostelle le 30 septembre 2020 à 19h30.

Cette conférence est également accessible en ligne via Microsoft Teams : Conferencia Leticia Tobalina

(Im)mortel, des pratiques funéraires

Exposition du 17 septembre au 31 décembre 2020

Musée Jeanne d’Albret, Orthez

Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Une exposition présentée au Musée Jeanne d’Albret, conçue en partenariat avec l’Inrap, suite aux fouilles réalisées par l’archéologue Nadine Béague aux abords de l’église d’Orthez en 2017.

Ces fouilles ont révélé au public orthézien les tombes remontant au XVIIe siècle et disposées autour de l’église Saint-Pierre. Cheminement sur la manière dont le corps du défunt est pris en charge, préparé, inhumé ou incinéré. Ces gestes permettent aux vivants de s’en séparer quelles que soient les époques et le contexte religieux ou politique. Les morts s’inscrivent dès lors dans une histoire générationnelle à transmettre avant que leur souvenir ne s’estompe. A moins que, intégrés à une mémoire collective, tombes et cimetières ne deviennent des objets patrimoniaux protégés.

Hors-Champs

Séminaire TERRAE 2020. Hors-champs. Regards croisés sur les forêts et les incultes au Moyen-Age

Coordonné par Sylvain BURRI

17 janvier 2020, 14h-17h30 : Biodiversité et écologie des forêts médiévales

  • Corinne BECK (Université de Valenciennes, ArScAn UMR 7041 41) : Géohistoire des espaces forestiers médiévaux
  • Péter SZABÓ (Institute of Botany of the Czech Academy of Sciences) : Medieval al forests in Central al Europe: from history to ecology

14 février 2020, 10h-17h : Actualité de la recherche sur le pastoralisme

  • Christine RENDU (FRAMESPA UMR 5136 CNRS-UT2J) : L’occupation et l’exploitation agro-pastorale de la haute montagne pyrénéenne au premier millénaire de notre ère : essai de synthèse
  • Carine CALASTRENC (TRACES UMR 5608 ; FRAMESPA UMR 5136 CNRS-UT2J) : Rechercher des cabanes. Les nouveaux outils de
    détection archéologique en haute montagne
  • Mélanie LE COUÉDIC et Alain CHAMPAGNE (ITEM EA 3002 UPPA) : Les cayolars et leur environnement (Pays basque) : approche croisée entre histoire et archéologie
  • Sylvain BURRI (TRACES UMR 5608 CNRS-UT2J) : Compter les moutons. Une histoire à vous rendre chèvre…

28 février 2020, 10h-16h : Industries forestières

  • Isabelle COMMANDRÉ (Inrap Méditerranée) : Les verreries forestières du Tarn et du Haut Languedoc (Moyen Âge-époque moderne)
  • Graziella RASSAT (Universités de Limoges et de Poitiers, GEOLAB UMR 6042 42) : Les forêts charentaises : des « territoires
    ressources » pour les métallurgistes du fer. Approche interdisciplinaire et multiscalaire.

6 mars 2020, 10h-16h : Construire en bois dans la péninsule ibérique

  • Marta DOMINGUEZ EZ-DELMAS (Universiteit van Amsterdam) : Oak forests and timber in the north of Spain in: supplying construction activities in the Early Modern Period (1400-1800).
  • Ricardo CÓRDOBA DE LA LLAVE (Universidad de Córdoba) : L’emploi du bois dans la construction hydraulique en Andalousie aux
    XVe et XVIe siècles

3 avril 2020, 14h-17h30 : Faune sauvage et chasse

  • Fabrice GUIZARD (Université polytechnique Hauts-de-France, ArScAn UMR 7041) : Gestion faunistique et ressources cynégétiques dans l’incultum altomédiéval.
  • Vianney FOREST (Inrap Méditerranée) : La chasse et l’animal sauvage dans le Midi de la France au Moyen Âge d’après les restes
    osseux

Télécharger le programme

 

Dynamiques spatio- temporelles entre l’Ebre et les Pyrénées

Leticia Tobalina Pulido, docteure en archéologie, ITEM EA 3002

Leticia a soutenu sa thèse sa thèse de doctorat en en cotutelle en « Histoire, Histoire de l’Art, Archéologie » le 9 décembre 2019 à Université de Navarre, à Pampelune,

Elle vient nous parler de sa thèse dans le cadre des jeudi d’ITEM le 16 Janvier 2020, salle 6 de l’institut Claude Laugénie.

Résumé:

Cette communication aborde l’analyse des dynamiques spatiales du peuplement rural tardif durant cinq siècles dans la zone sud-pyrénéenne, utilisant les Systèmes d’Information Géographique, les bases de données spatiales et la statistique descriptive pour établir des modèles d’occupation de l’espace qui varient au cours des différents siècles. Les rapports archéologiques qui s’accumulent dans les archives de l’administration se comptent par milliers. Avec l’objectif d’analyser le peuplement tardoantique, nous avons proposé “de fouiller les archives” de l’administration pour extraire des différents rapports et de l’inventaire archéologique régional les données nécessaires pour la connaissance des structures du peuplement tardif.

Nous mettons l’accent sur les stratégies d’occupation du territoire, en permettant d’analyser leur implantation, leur répartition dans l’espace, les relations entre les différentes catégories de peuplement, la hiérarchisation sites, etc. Cela nous permettra, en plus, d’essayer d’extraire, dans certains cas, quelques hypothèses de caractère historioarchéologique sur les raisons des changements qui se produisent dans la zone d’étude au cours de cette fourchette chronologique. Ainsi, notre discours s’articulera autour de trois prémisses méthodologiques. Premièrement, en partant de la pensée systémique, toutes les entités qui composent notre corpus font partie d’un même système ; deuxièmement, pour pouvoir effectuer une analyse adéquate des entités distinctes et des modèles de peuplement, il est nécessaire de prendre en compte et d’évaluer la qualité des données disponibles (en nous basant sur trois critères : l’incertitude, l’imprécision et l’inexactitude). Mais cela ne serait pas possible sans une méthodologie pluridisciplinaire, notre troisième prémisse. Cela requière un effort constant d’analyse et de réflexion épistémologique de sa propre discipline, puisque notre recherche est située entre la géographie, l’informatique et l’archéologie.

L’artefact dans ses multiples facettes de l’ Antiquité à nos jours

Actes du premier séminaire interdisciplinaire et transfrontalier ED SSH481- ITEM, Université de Pau et des Pays de l’Adour, 12-13 avril 2018

Résultat de recherche d'images pour "l' artefact dans ses multiples facettes"

Sous la direction de Giuseppe Indino

Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

Collection Ecole Doctorale SShH, n°4

Décembre 2019, 304 pages

ISBN : 978-2-35311-104-6

Ce séminaire, interdisciplinaire et international, a pour ambition de réfléchir sur l’artefact, questionné dans ses multiples facettes. À ce titre, toutes les formes d’artefact feront l’objet d’une analyse croisant différentes approches. Qu’est-ce qu’un artefact pour un historien, un archéologue, un géographe, un sociologue, un économiste ? Comment chacun l’appréhende-t-il dans son domaine de recherche et d action ? En quoi le questionnement de l’artefact éclaire-t-il des approches qui peuvent finalement se compléter et interagir ? Les exemples qui seront présentés tenteront ainsi d’illustrer ces différents questionnements.

MARGES. Vivre et gérer les zones périphériques

13 décembre 2019. Journée d’étude coordonnée par Mélanie Le Couédic et Alain Champagne (Salle 220 – Bâtiment LLSH, Université de Pau et des Pays de l’Adour).

Programme

9h Alain Champagne : accueil et introduction

Les marais littoraux

9h30 Eric Normand : Les cabanes de marais de Brouage, un des axes d’étude du PCR marais charentais

10h30 Julien Grellier : Micro-histoire du marais de Brouage à travers l’étude des cabanes du XIXe siècle à nos jours

11h30 Thierry Sauzeau : Faire reculer la mer, gagner de nouvelles terres: marais charentais aux XVIIe-XIXe siècles

La montagne

14h Aurélien Woifflard : Administrer l’indivision en Soule au XIXe siècle: source, méthode et données spatiales

15h Mélanie Le Couédic : Approche spatio-temporelle des accords pastoraux pyrénéens

16h Patricia Heiniger-Castéret : Enquête ethnographique sur les lies et passeriesRoncal/Barrétous, Jaca/Aspe

Plus d’information sur le programme: https://item.univ-pau.fr/fr/programmes-de-recherche/programmes-en-cours-2/programmes-en-cours/marges.html

La maison-forte « Apatie Darré »

Dans le cadre du cycle de conférence organisé par le GAPO, une deuxième conférence sera dispensée par Nadine Béague (archéologue à l’INRAP et chercheuse associée au laboratoire ITEM).

Cette communication abordera les divers aspects et les résultats de sa fouille sur la maison forte « Apatie-Darré » de Cette-Eygun. 


Cette conférence aura lieu le 5 décembre 2019 à 18h. dans la salle du Conseil de Lettres à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour  et sera clôturée par un pot.


L’entrée est libre, gratuite et ouverte à tous.

Vous avez dit communs ?

Pratiques, Patrimoines, Paysages, Liens sociaux et économiques.

Vendredi 29 novembre

Salle 14 (matin) et 20 (après-midi)

Ex UFR LLSHS Université de Pau et des Pays de l’Adour

Journée d’étude coordonnée par Patricia Heiniger-Casteret (ITEM, 3002) et Rémy Berdou (CIRDOC – Institut Occitan de Cultura /ITEM EA 3002)

Dans le cadre du séminaire « Réseaux, pouvoirs, expressions et représentations » et du programme européen FEDER TCV-PYR « Thermalisme, culture, villégiature dans les Pyrénées »

PROGRAMME

9h30 Accueil et introduction à la journée

Patricia Heiniger-Castéret, Anthropologue, MCF, (ITEM EA 3002, UPPA) Jean-Jacques Castéret, Directeur de l’Ethnopôle Occitan, Centre international de recherche et documentation occitanes – Institut occitan de cultura.

Le cadre conceptuel

10h00 Les communs comme nouvelle catégorie patrimoniale ?

Marie Cornu, Directrice de recherches au CNRS, (Institut des Sciences sociales du politique, UMR 7220, ENS Paris Saclay, Université Paris X Nanterre)

Exemple de systèmes d’accès à la ressource pour les éleveurs pyrénéens

14h00 Les communs pastoraux au sein des systèmes de ressources indivises pyrénéens : comparaison transfrontalière et trans-valléenne

Anaïs Lanas, Doctorante en géographie (Univ. del País Vasco / Univ. Pau et des Pays de l’Adour, UMR 5319 Passages ; A.T.E.R., UPPA)

14h30 Le syndicat des habitants d’Assouste, une exception dans la gestion des communs pastoraux ossalois

Rémy Berdou, Ethnologue responsable des partenariats de l’Ethnopôle occitan et de l’action territoriale Gasconha-Pyrénèus, (CIRDOC – Institut occitan de cultura, doctorant en ethnologie, ITEM EA 3002, UPPA)

15h15 Se partager et accéder aux communs d’altitude. Études de cas dans les Pyrénées de l’ouest (XVIIIe– XXes.)

Mélanie Le Couédic, Ingénieure de recherche, archéologue (ITEM EA 3002, UPPA)

16h00 Le paysage des communs: histoire agraire d’une production culturelle en Iparralde

Dominique Cunchinabe, Chercheur indépendant en anthropologie et écologie historique

les cayolars de Larrau entre sources écrites et sources archéologiques

Conférence

« A la recherche des structures pastorales d’altitude : les cayolars de Larrau entre sources écrites et sources archéologiques »

Vendredi 22 novembre 2019, 21h, à Larrau (Pays Basque)

Par Alain Champagne et Mélanie Le Couédic (Archéologues, Laboratoire ITEM, Université de Pau et des Pays de l’Adour) dans le cadre du projet région Nouvelle-Aquitaine MARGES, Vivre et gérer les zones périphériques : estives et marais littoraux de Nouvelle-Aquitaine du Moyen Âge à nos jours

Sauvegarder le Passé dans la Turquie des années 60

Jeudis d’ITEM

Le jeudi 10 octobre 2019 à 14h00
Salle 6, Institut Claude Laugénie, UPPA Pau

Le laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) EA 3002 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour a le plaisir de vous convier au premier Jeudi d’ITEM de l’année universitaire 2019-2020

« Sauvegarder le Passé dans la Turquie des années 60 »
par Laurent Dissard

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Flaran 2019

Abbaye d’Arthous
Hastingues, Landes

organisées sous la responsabilité scientifique
d’Emmanuelle Charpentier et de Didier Lett

Le village à l’épreuve du genre dans l’Occident médiéval et moderne

Comité d’organisation :
Dominique BIDOT-GERMA
(Université de Pau et des Pays de l’Adour – ITEM EA3002)
Alain CHAMPAGNE
(Université de Pau et des Pays de l’Adour – ITEM EA3002)
Emmanuelle CHARPENTIER
(Université Toulouse – Jean Jaurès)
Guilhem FERRAND
(Université Toulouse – Jean Jaurès)
Sandrine LAVAUD
(Université Bordeaux Montaigne)