Archives de catégorie : Séminaire des doctorants

Contrats doctoraux Choral UNITA

Appel à candidatures : 14 thèses en cotutelle ouvertes en patrimoine culturel

Date limite de candidature 22 mars 2024

Dans le cadre de l’alliance UNITA, 14 excellents candidats de doctorat s’inscriront au programme CHORAL* sur le patrimoine culturel.

Coordonné par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, CHORAL (Cultural Heritage Outreach in RomAnce Languages) est un programme Horizon Europe Marie Skłodowska Curie co-financé par l’Union Européenne. Il est lié au hub patrimoine culturel, un réseau de recherche international au sein de l’alliance UNITA, qui structure son écosystème de recherche face aux défis liés à la culture.

CHORAL vise à former des chercheurs internationaux de grande qualité et à encourager le développement de la recherche interdisciplinaire, internationale et intersectorielle traitant de tous les aspects du patrimoine culturel.

Les candidats lauréats réaliseront une thèse en cotutelle qui demandera une mobilité à l’international. Les étudiants de CHORAL bénéficieront d’événements spécifiques et d’un programme de formation doctorale sur mesure.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 22 mars 2024, avec 14 places pour 25 sujets de recherche dans 7 universités de l’alliance UNITA (Université de Pau et des Pays de l’Adour, Université Savoie Mont Blanc, Università di Torino, Universidad de Zaragoza, Università degli Studi di Brescia, Universidad Pública de Navarra and Universitatea Transilvania din Brașov) pour une thèse de 3 ans entièrement financée, commençant à l’automne 2024.

Les candidats ne doivent pas avoir résidé ou exercé leur activité principale (travail, études, etc.) dans le pays de l’université qui recrute (“recruiting university”) pendant plus de 12 mois au cours des 36 mois précédant la date de clôture de l’appel.
Le service national obligatoire, les séjours de courte durée tels que les vacances et le temps passé dans le cadre d’une procédure d’obtention du statut de réfugié au titre de la Convention de Genève ne sont pas pris en compte.

Exemple : vous avez résidé ces 3 dernières années en France, vous ne pouvez pas candidater aux offres dont l’université de recrutement est l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) ou l’Université Savoie Mont-Blanc (USMB).

Plus informations et candidature ici

Pourquoi effectuer une thèse au sein du programme CHORAL ?

  • Bénéficier d’une formation et d’une recherche de haute qualité garanties par l’expertise des laboratoires de recherche d’UNITA alliance au sein du pôle dédié au patrimoine culturel.
  • Collaborer avec des partenaires et des leaders internationaux dans le domaine du patrimoine culturel.
  • Bénéficier d’un accompagnement dédié : de l’accueil à l’insertion professionnelle.
  • Être un acteur de la transformation sociale, économique et culturelle des territoires ruraux et transfrontaliers de montagne.
  • Bénéficier d’allocations de mobilité et de voyage et d’une aide aux frais de recherche.
  • Obtenir un double diplôme de deux universités européennes différentes.

Pour plus d’informations, contactez l’équipe CHORAL : choral @ univ-pau.fr

*CHORAL est un programme financé par l’Union européenne.

SEMINAIRE DES BOURSIERS/« JEUNES » CHERCHEURS – FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

Les recherches soutenues par la fondation pour la mémoire de la Shoah 2022-2024

JEUDI 18 JANVIER 2024
LIEU : MEMORIAL DE LA SHOAH
(17, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

Programme
9h30 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS
9h45 : INTRODUCTION GENERALE
Philippe Allouche, directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Claire Andrieu, présidente de la commission Histoire de l’antisémitisme et de la Shoah,
Fondation pour la Mémoire de la Shoah

10h00 : D’AUTRES GENOCIDES : LE CAS DU RWANDA ET DU BURUNDI
Présidence : Claire Andrieu
Violaine Baraduc
Des transporteuses de pierres aux mères infanticides. Sociabilités de genre et autonomie criminelle des femmes génocidaires rwandaises en 1994
Juliette Bour
Rwanda 1994 : Femmes de pouvoir et génocide

Philibert Nkurunziza (doctorant ITEM UPPA)
Les massacres de Ntega-Marangara au Burundi à l’aune de la Microhistoire (1958-1988)

Discussion

11h15 : FUIR LES PERSECUTIONS
Présidence : Veerle Vanden Daelen
Anna Cabanel
Les chemins de l’exil : destins croisés de femmes scientifiques juives dans les années 1930 et 1940
Cristina Parapar
Adorno en exil : Musique et philosophie d’une vie mutilée
Florent Serina
« Courage ». Psychologues et psychanalystes en exil à Paris (1933-1942)
Discussion
12 HEURES 30 : DEJEUNER

14h00: DOCUMENTER LA SHOAH
Présidence : Nadège Ragaru
Sarah Gruszka
Holocaust Diaries Project. Phase 1 : Le cas français et le fonds du Mémorial de la Shoah
Lukas Meissel (visio)
Photographic Testimonies. An Integrated Visual History of Survival and Resistance
Pawel Michna
Official visual documents of Łódź Ghetto’s Jewish Council of Elders
Laure Guilbert
Danser dans les ghettos et les camps. La Shoah comme histoire des gestes
Discussion

15h15 : VIE ET SURVIE
Présidence : Jean Solchany
Franciszek Zakrzewski
Living Together and Apart in Lubartów: a Microhistory of a Small Town in Poland, 1921-1944
Delphine Richard
Aux marges de l’histoire des prisonniers de guerre juifs de l’armée française. Des pistes complémentaires à approfondir
Marta Zawodna-Stephan
The female community in death zones. Prisoners in the women’s camps at KL Bergen-Belsen
Discussion

16h30 : RESISTER
Présidence : Marie-Anne Matard-Bonucci
Agathe Dorra
Esthétique et formes de résistance. Apport de dessins d’enfants réalisés en situations extrêmes
Nicolas Garraud
Laughing Beyond the Walls: Humour and Laughter in Jewish Communities in Warsaw during the German Occupation (1939-1943)
Justina Smalkyté
Espace, objets, corps : les matérialités des résistances anti-nazies en Lituanie sous occupation allemande (1941-1944)
Discussion

19h00 : DINER
20h00 : MEMORIAL DE LA SHOAH
PROJECTION DE « LA FRANCE CATHOLIQUE FACE A LA SHOAH » (2020), DE MARIE-CHRISTINE GAMBART ET LAURENT JOLY, EN PRESENCE DES REALISATEURS

VENDREDI 19 JANVIER 2024
LIEU : INSTITUT HISTORIQUE ALLEMAND
(8, rue du Parc Royal, 75003 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

9h15 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES I
Présidence : Paul Gradvohl
Julie Dawson
The Diaries of Blanka Lebzelter: Narratives of Trauma, Oppression, and Agency in Postwar Romania, 1948-1961
Emanuel Marius Grec
The Odessa Massacre Perpetrators: War crimes trials in post-war Romania (1944- 1948)
Victoria Gonzalez Maltes
« They are good human stock » : Les programmes d’accueil de réfugiés européens aux États-Unis après la Seconde guerre mondiale
Discussion

10h00 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES II
Présidence : La urent Veyssière
Anna Junge
Unexpected Neighbors: Jewish and non-Jewish Encounters in rural Hesse 1945–1948
Aliénor Brittmann
Droit, histoire et mémoire à l’aune des restitutions de biens culturels. Analyse des expériences françaises et italiennes, du XIXe au XXIe siècle
Discussion

11h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES LITTERAIRES
Présidence : Philippe Zard
Myriam Ackermann-Sommer
Du Yizkor au Kaddish : Éthique et esthétique du deuil impossible dans la fiction brève de la littérature juive américaine : Saul Bellow, Cynthia Ozick, Bernard Malamud et I.B.
Singer
Valentine Auvinet
Les représentations poétiques et politiques de l’histoire et des mémoires juives diasporiques chez Chantal Ackerman et Charles Reznikoff
Francesca Dainese
L’Holocauste dans le théâtre français contemporain (1980-2020). Pour la construction d’une bibliothèque numérique et l’étude de l’œuvre de Liliane Atlan
Astrid Greve Kristensen
Strangers in a Strange Land: The Returns of Orphans in Czech Literature of the 2000s

12h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES VISUELLES
Présidence : Denis Charbit
Judith Lenglart
Les mémoires de la Shoah dans l’art vidéo israélien depuis 1970
Rachel Perry
Who Will Draw Our History? Holocaust Graphic Narratives by Jewish Women
Survivors
Discussion
12h45 : DEJEUNER

14h00 : ANTISEMITISME, HIER, AUJOURD’HUI / LUTTE CONTRE L’ANTISEMITISME
Présidence : Denis Charbit
David Borras
Louis Veuillot (1813-1883), itinéraire d’un polémiste judéophobe
Maria Tarasova Chomard
L’entraide anarchiste en Amérique du Nord au prisme de la judéité et des identités politiques (première moitié du XXe siècle)
Carlotta Matesanz
Antisemitism and the Role of Holocaust denial in the Digital Age: An Approach from Social Media Companies
Discussion
15h15 : CLOTURE (Dominique Trimbur)

Soutenance de thèse – Nicolas Falxa

Nicolas Falxa soutiendra publiquement sa thèse en histoire contemporaine

“L’émergence d’une collectivité territoriale : regard des conseillers régionaux sur la construction régionale en Nouvelle-Aquitaine (1986 à nos jours)”

le jeudi 21 décembre 2023 à 14h, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Membres du jury

Laurent Jalabert,Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Directeur de thèse)

Christine Bouneau, PR émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux Montaigne,

Fabien Conord, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de CLermont-Ferrand,

François Dubasque, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Poitiers,

Jean-Noël Grandhomme, Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine.

Soutenance de thèse – Michel ESTEBAN

M. Michel Esteban soutiendra publiquement sa thèse de doctorat en Histoire

“Les populations juives de Bayonne et du Pays Basque (nord) pendant la Seconde Guerre Mondiale”

à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, le 7 décembre 2023 à 14h00, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Composition du jury

M. Laurent JALABERT, Professeur des universités, UPPA  (Directeur de thèse)

M. Jean-Marc DREYFUS , Profesor, University of Manchester (Rapporteur)

M. Jean-Claude LESCURE, Professeur des universités, Université de Cergy-Pontoise (Rapporteur)

Mme Judith LYON-CAEN, Directeur de recherche, EHESS (Examinatrice)

M. Patrick Cabanel, Directeur d’études, EPHE (Examinateur)

Résumé

Les populations juives de Bayonne et du Pays basque durant la Seconde Guerre mondiale sont entraînées dans un processus antisémite, organisé par l’occupant et le gouvernement de Vichy. Cette thèse porte sur la vie des juifs du Pays basque entre 1940 et 1944, afin de comprendre comment ces populations diverses, composées d’une ancienne communauté séfarade à Bayonne, d'”israélites” français et de “juifs étrangers” ont traversé la période d’occupation. Cette thèse propose trois phases : la mise en place d’un processus antisémite institutionnel allemand et français, les trajectoires des populations juives entre 1940 et 1942, le processus génocidaire au Pays Basque entre 1942 et 1944. Deux questions principales se posent. Comment un antisémitisme institutionnel partant du sommet de l’État peut s’appliquer aussi facilement sur le territoire du Pays basque et peut être aussi le cadre de la Shoah voulue par les nazis? Face aux mesures antisémites et au génocide, quels ont été les moyens de résistances développés parmi les populations juives du Pays basque, et avec quelles aides extérieures?

Soutenance de thèse – Nicolas Kevin

Monsieur Nicolas Kevin soutiendra publiquement sa thèse en Histoire du droit intitulée

“Histoire et influence du Conseil général des Hautes-Pyrénées et vie politique pyrénéenne de 1790 à la Révolution de 1848“,

le 1er décembre 2023 à 14h00, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Composition du Jury:

M. Renaud CARRIER, Professeur des universités, UPPA, Directeur de thèse

M. Philippe NELIDOFF, Professeur des universités, Université Toulouse 1 Capitole, Rapporteur

M. Philippe DELVIT, Professeur des universités, Université Toulouse 1 Capitole, Rapporteur

M. Jean-Pierre ALLINNE, Professeur émérite, UPPA, Examinateur

Résumé :

Cette thèse analyse l’histoire et le rôle du Conseil général des Hautes-Pyrénées et tente de comprendre son influence sur la vie politique locale. La période étudiée commence à la création du département en 1790 et se termine à la révolution de 1848. Il s’agit donc de montrer comment les conditions et les traits de la vie politique du département évoluent entre ces deux moments historiques. L’interventionnisme de l’Etat toujours plus centralisateur, la conjoncture économique difficile, la pauvreté ou encore les mentalités des populations favorisent les mouvements de protestation sous différentes formes, allant de la résistance passive à la violation des lois, et se traduisant parfois par des révoltes de plus ou moins grande ampleur. Ce contexte complexe et mouvant est analysé notamment à partir du prisme du Conseil général des Hautes-Pyrénées. L’étude dépasse toutefois les frontières départementales des Hautes-Pyrénées en mettant en perspective la situation de ce département et celle de ses voisins du piémont pyrénéen.

Le chercheur face aux sources. Recherche, compilation et exploitation

Séminaire doctoral ITEM

3 octobre 2023,  de 14h à 17h

Institut Claude Laugénie – Salle Chadefaud

Récits, rapports, témoignages, photographies, presse ou encore art pictural. Il ne s’agit ici que de quelques exemples de ressources à disposition des chercheurs. Si celles-ci sont multiples et offrent un matériel de recherche parfois riche et complexe, elles nécessitent une exploitation et une compilation inhérentes à chacune afin de les traiter de la meilleure des manières. Dès lors que différents types de sources se croisent et se côtoient dans le cadre de sujets bidisciplinaires, il convient d’adapter ces méthodes de collecte et de classification. Comment procéder dans ce cas-là ?
De quelle manière les traiter et les analyser pour mieux en extraire les informations nécessaires ?
Afin d’aborder les sources dans le cadre de la méthodologie du chercheur, plusieurs thématiques seront présentées. Celles-ci, toutes différentes par leurs disciplines, leurs périodes et leur sujet, permettront d’appréhender un panel de sources variées. Ces dernières offriront une vision, non exhaustive, du traitement des données dans le cadre de la recherche en sciences humaines et sociales.

Retour sur les événements, les lectures de l’actualité africaine

Séminaire pluridisciplinaire Master/Doctorat

Le 13 avril 2023

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Salle Chadefaud

9h – 12h

Pour assister à la matinée à distance via Teams :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

PROGRAMME

– Hervé MAUPEU, science politique,

Comment les politistes étudient les élections en Afrique: questionnements, paradigmes d’analyse et méthodes

– Jean-Pierre PABANEL, sociologie

Les coups d’Etat militaires en Afrique Noire : permanences et rupture

Christian THIBON, histoire contemporaine, démographie historique

Les manifestations anti-occidentales anti-francaises, les différentes durées d’une relation complexe en acte

– Abel KOUVOUAMA, anthropologie,

De quelques nouvelles épistémès dans les sciences sociales africaines et africanistes

Soutenance de thèse – E. Acerete de la Corte

ACERETE DE LA CORTE Eduardo

M. Eduardo ACERETE DE LA CORTE soutiendra sa thèse de doctorat en Histoire , Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en cotutuelle avec l’université de Saragosse (Espagne), le 12 décembre 2022 à 9h00 en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Sujet de la thèse :

Carlos E. Corona Baratech et le modernisme dans le franquisme

Directeur de thèse : L. Jalabert ITEM-UPPA

En savoir plus

Soutenance de thèse – Pie NDAYISHIMIYE

M. Pie NDAYISHIMIYE soutiendra sa thèse de doctorat en Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour le 13 décembre 2022 à 14h00 en salle Chadefaud, sur le sujet suivant :

“La fin de la monarchie au Burundi XIX-1962”

Directeurs de thèse C. THIBON (UPPA ITEM) et M. MUKURI (AUF Bujumbura)

Résumé :

Vers les années 1750, la Royauté burundaise sort de plus en plus des sombres périodes des origines pour imposer, à partir du mwami Mutaga Senyamwiza sa domination  sur une partie importante du territoire burundais actuel. Elle atteint son apogée dans la 1ère moitié du 19ème siècle sous le règne du Mwami Ntare Rugamba. Elle avait dans une large mesure construit sa légitimité populaire sur ses origines mythiques et divines, médiatisée par une série de  rituels magico-religieux qui la sacralisaient et l’imposaient sur l’échiquier national.
A la fin du XIXe siècle, la royauté a connu une série de crises (crise de successions, crises écologiques. rébellions,…) qui ont fragilisé la monarchie et l’ont rendue vulnérable avant même la conquête et l’occupation coloniales du pays au début 20ème siècle. Son affaiblissement s’est fait remarquer avec la désacralisation de l’autorité royale et le retrait au Mwami de l’essentiel de ses  attributs. Une telle mutation fut une étape importante vers la  modernisation de la monarchie qui, dans son basculement socio-historique et démocratique, a abouti  au tournant des années 1950/1960 à la fin de la monarchie de droit divin et à la consécration de la monarchie constitutionnelle à la veille de l’indépendance du Burundi en 1962.

Soutenance de thèse – Thierry CASSOU

Le 8 décembre 2022 – 14h00

M. Thierry Cassou soutiendra sa thèse de doctorat en Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, sous la direction de Laurent Jalabert

La métamorphose et les pratiques urbaines à Pau : la fabrique de la ville du Second Empire au début de la Troisième République“,

à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Résumé

Du Second Empire aux débuts de la Troisième République, la ville de Pau connaît une série de transformations qui l’inscrivent dans le cadre du mouvement du siècle : les influences de la rénovation urbaine qu’enclenche le baron Haussmann et du mouvement de l’hygiénisme conduisent à opérer à l’échelle de la ville des actions qui visent la salubrité et le bien-être, le tout dans un contexte local singulier, celui de sa mise en tourisme.
En s’appuyant sur des législations nationales, les municipalités successives mènent une lutte contre les foyers de l’insalubre au niveau de l’Habiter : sont alors visées la qualité des logements, la gestion des fluides délétères ou encore les industries polluantes. C’est durant ce quart de siècle, que la construction d’un système général d’égouts met fin à des formes de gestion individuelles plus qu’imparfaites. De manière liée, le ruisseau Le Hédas, qui était devenu au fil du temps un dépotoir à ciel ouvert, est recouvert. Enfin le Conseil départemental d’hygiène et de salubrité, nouvellement nommé, mène aux côtés des élus la lutte contre toutes les formes de l’insalubrité, tout particulièrement celles des logements et des industries polluantes. Au nom des théories aériste et miasmatique, les conditions de vie des habitants sont observées et de nombreuses préconisations données. Ce n’est finalement qu’à la fin du siècle que les avancées de Pasteur se font sentir.
L’autorité municipale poursuit l’amélioration de l’état sanitaire de la ville. Avec l’aménagement d’une conduite depuis les sources du Néez, un premier réseau d’adduction d’eau est mis en place. Etape majeure dans l’histoire de la ville, il signe son entrée dans la modernité et offre le loisir aux municipalités de mettre en œuvre une première politique municipale de l’eau. L’hygiène des rues qui lui est directement liée constitue un second levier. Si la ferme des boues est une activité ancienne à Pau, le remaniement de cette entreprise durant le Second Empire traduit, avec des succès mitigés, des préoccupations autour du propre et du sale. Enfin les efforts portent sur les activités dégradantes. Un nouvel abattoir est construit dans le quartier de Jurançon annexé, en lieu et place de celui de la Basse-Ville, confirmant ainsi que son éloignement est indispensable au bien-être des habitants. La question du marché couvert est plus épineuse. Disséminés dans la ville, ce n’est qu’aux débuts de la Troisième République, et après moult difficultés, que les élus parviennent à rassembler ces activités dans deux lieux spécialement dédiés, créant ainsi de nouvelles centralités dans la ville.

Enfin la voirie urbaine devient un levier pour garantir la sécurité et le bien-être des usagers. A la faveur d’un nouveau plan d’alignement, des rues sont redressées, lissées et même percées. Deux nouveaux quartiers voient également le jour. Mais si bâtir sur de l’inexistant reste largement possible, les élus reculent devant des projets qui mèneraient à de trop grandes expropriations. Le pavage des rues, la construction des trottoirs et la mise en place de l’éclairage de la ville au gaz conduisent également à améliorer et garantir la circulation dans la ville. Enfin, c’est dans ce contexte de mise en tourisme, que la cité paloise, capitale administrative et judiciaire, voit se développer une nouvelle activité, l’urbanité de promenade. Les élus cherchent alors à la garantir en embellissant et en aménageant les places. La construction du boulevard du Midi signe l’exemple le plus abouti de réalisation au service de cette activité. De même la place Royale devient la vitrine de la ville.

Au total, durant ce quart de siècle, toutes ces transformations conduisent lentement la cité d’Henri IV vers une nouvelle modernité : elles visent le bien-être des populations et participent de la définition de nouvelles urbanités et de nouvelles citadinités en lien avec le Care. Elles offrent enfin aux habitants la possibilité d’exprimer de nouvelles sensibilités.

Soutenance de thèse – Marie-Pierre Carassus

Marie-Pierre CARASSUS

soutiendra publiquement sa thèse en Langues et littératures étrangères

le 04 juillet 2022 à 14h30

à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour,

Salle du Conseil – Collège SSH



Sur le sujet suivant :

“Histoire, Littérature et Mémoires mises en perspective dans le roman Inés y la alegría d’Almudena Grandes”

JURY :

Géraldine GALEOTE, Professeur des Universités, UNIVERSITÉ DE NANTES
Christian MANSO, Professeur Émérite, UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L’ADOUR
José Manuel PEDROSA, Professeur, UNIVERSITÉ D’ALCALA MADRID (ESPAGNE)
Christine RIVALAN GUEGO, Professeur des Universités, UNIVERSITÉ RENNES 2
Dolores THION, Professeur des Universités, UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L’ADOUR

La parure, entre identité et transgression

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Vendredi 22 avril 2022, de 9h à 17h, à l’Institut Claude Laugénie en salle Chadefaud ou par Teams,

Journée d’étude organisée par les étudiants de Master 2 Histoire Civilisations Patrimoine

PROGRAMME


9h00 Accueil du public

9h15 Introduction à la Journée d’étude

9h30 Maria Giuseppina Muzzarelli (Université de Bologne) Reconnaître par le vêtement : significations et conséquences – Quelques remarques introductives

10h15 Isabelle Cartron (Université Bordeaux Montaigne) Les bijoux de la dame de Jau : discussion autour des parures des femmes du haut Moyen Age comme marqueurs des identités

10h50 PAUSE

11h00 Clément Fabre (Université Paris I) S’habiller en Chine : les pratiques vestimentaires comme outils de catégorisation des résidents occidentaux dans la Chine du XIXe siècle

11h45 Elise Marcia  (Université Toulouse II) L’Arlésienne et son costume : la beauté en patrimoine

12h30 PAUSE DÉJEUNER

14h30 Marion Cazaux (UPPA) Figure Drag : vers une explosion du genre

15h15 Cécile Lagane (Université de Caen – ICL) Les éperons de cavaliers, de l’objet fonctionnel à la parure symbolique
d’un statut

16h15 Aslan Baturalp (Université Toulouse II) Masque à ras de … réel

16h50 Conclusion et Table ronde

Télécharger le programme

 

Appel à communications – Journée d’étude “La parure”

L’ appel à communications pour la journée d’étude organisée par les étudiants du Master 2 Histoire, Civilisations, Patrimoine “La parure : entre identité et transgression ; De l’individu à la communauté : Intégrer et transgresser les codes de l’Antiquité à nos jours”, est ouvert jusqu’au 01 mars 2022.

Supervisée par M Julien Marchesi et M Louis Genton, cette journée aura lieu à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, le 22 avril 2022, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Les propositions de communications (présentations rapides et problématisées de 25 à 30 minutes) sont attendues au plus tard le 01 mars 2022 à l’adresse suivante : orga.jemasters@gmail.com

Les contributions en visioconférence seront également acceptées.

Doctoriales de la biodiversité

Les Doctoriales de la biodiversité ont eu lieu du 01 au 04 février 2022 à la Maison de la nature du Bassin d’Arcachon, dans la Réserve ornithologique du Teich.

Organisées par Biosena, ces doctoriales ont accueilli 42 jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant·es) de toutes disciplines autour des problématiques du territoire, des cas pratiques concernant la préservation de la biodiversité, des services écosystémiques et de la gouvernance environnementale, issus des acteurs du territoire.

L’accent était tout particulièrement donné aux nouveaux indicateurs de l’état de la biodiversité. Ces indicateurs permettent d’appréhender les capacités de résilience d’un socio-écosystème, de comprendre sa capacité d’anticipation d’une crise ainsi que son potentiel de réponse, de récupération puis d’autoévaluation, afin de diminuer sa vulnérabilité.

Ce séjour formateur a été l’occasion pour 7 doctorants de l’UPPA, dont Elodie Rivière (laboratoire ITEM), d’échanger avec les acteurs du territoire et de collaborer sur les problématiques de Nouvelle-Aquitaine. Il a également permis de les conforter dans l’importance de l’interdisciplinarité et son apport dans les travaux de recherche.

De gauche à droite : Berk Öktem (Sciences économique, TREE), Élodie Rivière (Histoire, ITEM), Arnold Messie (Sciences Juridiques – Droit public, TREE), – – , Asmae Ourdi (Sciences de gestion, TREE), Tematuanui Hantz (Sciences de l’ingénieur, LFCR) et Edel Lheureux (Écologie aquatique, Ecobiop).
Une pensée à Marjolaine Huguet (Géographie, TREE) qui n’apparaît pas sur la photo. 

Soutenance de thèse – Lisa Barrère

Lisa Barrère soutiendra sa thèse intitulée “Dulce Chacón : les débuts d’une romancière” le 16 décembre 2021.

Sous la direction de Mme Dolores Thion, elle aura lieu en salle du conseil du bâtiment Droit Eco Gestion de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, à 14h30.

RESUME

Le présent travail propose une étude des trois premiers romans de Dulce Chacón : Algún amor que no mate (1996), Blanca vuela mañana (1997) et Háblame, musa, de aquel varón (1998), un corpus qui n’a jamais été étudié dans son ensemble. Souvent reconnue pour ses deux dernières œuvres ayant pour toile de fond la Guerre Civile espagnole, il s’agit de proposer une thèse qui mette en lumière ses premiers pas dans l’univers du roman.

Ce travail consiste à analyser les trois premiers récits de l’autrice, afin d’examiner son processus de création au sein du genre littéraire romanesque. Nous considérerons ce corpus comme une unité matricielle de son expérience d’écriture en prose.

Dans cet objectif, nous proposons une étude basée sur la thématologie, afin de percevoir au mieux l’évolution de grands thèmes traités à travers les différents récits. Cette analyse nous permet de mieux comprendre l’évolution de thèmes existentiels, comme l’amour, la vie et la mort, à travers la psychologie de la femme. Cette étude nous permet également d’observer l’évolution du processus de création de l’écrivaine sur ses engagements, ainsi que sur la précision de sa plume en tant que romancière.

Mots-Clés : Dulce Chacón – Roman – Littérature du XXème – Mémoire –  Oralité – Société espagnole – Femmes – Mémoire Historique – Processus de création – Immigration –  Réalisme – Trilogie.