Archives de catégorie : Séminaire des doctorants

La parure, entre identité et transgression

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Vendredi 22 avril 2022, de 9h à 17h, à l’Institut Claude Laugénie en salle Chadefaud ou par Teams,

Journée d’étude organisée par les étudiants de Master 2 Histoire Civilisations Patrimoine

PROGRAMME


9h00 Accueil du public

9h15 Introduction à la Journée d’étude

9h30 Maria Giuseppina Muzzarelli (Université de Bologne) Reconnaître par le vêtement : significations et conséquences – Quelques remarques introductives

10h15 Isabelle Cartron (Université Bordeaux Montaigne) Les bijoux de la dame de Jau : discussion autour des parures des femmes du haut Moyen Age comme marqueurs des identités

10h50 PAUSE

11h00 Clément Fabre (Université Paris I) S’habiller en Chine : les pratiques vestimentaires comme outils de catégorisation des résidents occidentaux dans la Chine du XIXe siècle

11h45 Elise Marcia  (Université Toulouse II) L’Arlésienne et son costume : la beauté en patrimoine

12h30 PAUSE DÉJEUNER

14h30 Marion Cazaux (UPPA) Figure Drag : vers une explosion du genre

15h15 Cécile Lagane (Université de Caen – ICL) Les éperons de cavaliers, de l’objet fonctionnel à la parure symbolique
d’un statut

16h15 Aslan Baturalp (Université Toulouse II) Masque à ras de … réel

16h50 Conclusion et Table ronde

Télécharger le programme

 

Appel à communications – Journée d’étude “La parure”

L’ appel à communications pour la journée d’étude organisée par les étudiants du Master 2 Histoire, Civilisations, Patrimoine “La parure : entre identité et transgression ; De l’individu à la communauté : Intégrer et transgresser les codes de l’Antiquité à nos jours”, est ouvert jusqu’au 01 mars 2022.

Supervisée par M Julien Marchesi et M Louis Genton, cette journée aura lieu à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, le 22 avril 2022, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Les propositions de communications (présentations rapides et problématisées de 25 à 30 minutes) sont attendues au plus tard le 01 mars 2022 à l’adresse suivante : orga.jemasters@gmail.com

Les contributions en visioconférence seront également acceptées.

Doctoriales de la biodiversité

Les Doctoriales de la biodiversité ont eu lieu du 01 au 04 février 2022 à la Maison de la nature du Bassin d’Arcachon, dans la Réserve ornithologique du Teich.

Organisées par Biosena, ces doctoriales ont accueilli 42 jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant·es) de toutes disciplines autour des problématiques du territoire, des cas pratiques concernant la préservation de la biodiversité, des services écosystémiques et de la gouvernance environnementale, issus des acteurs du territoire.

L’accent était tout particulièrement donné aux nouveaux indicateurs de l’état de la biodiversité. Ces indicateurs permettent d’appréhender les capacités de résilience d’un socio-écosystème, de comprendre sa capacité d’anticipation d’une crise ainsi que son potentiel de réponse, de récupération puis d’autoévaluation, afin de diminuer sa vulnérabilité.

Ce séjour formateur a été l’occasion pour 7 doctorants de l’UPPA, dont Elodie Rivière (laboratoire ITEM), d’échanger avec les acteurs du territoire et de collaborer sur les problématiques de Nouvelle-Aquitaine. Il a également permis de les conforter dans l’importance de l’interdisciplinarité et son apport dans les travaux de recherche.

De gauche à droite : Berk Öktem (Sciences économique, TREE), Élodie Rivière (Histoire, ITEM), Arnold Messie (Sciences Juridiques – Droit public, TREE), Mouad Belyamani (Sciences de gestion, LiREM), Asmae Ourdi (Sciences de gestion, TREE), Tematuanui Hantz (Sciences de l’ingénieur, LFCR) et Edel Lheureux (Écologie aquatique, Ecobiop).
Une pensée à Marjolaine Huguet (Géographie, TREE) qui n’apparaît pas sur la photo. 

Soutenance de thèse – Lisa Barrère

Lisa Barrère soutiendra sa thèse intitulée “Dulce Chacón : les débuts d’une romancière” le 16 décembre 2021.

Sous la direction de Mme Dolores Thion, elle aura lieu en salle du conseil du bâtiment Droit Eco Gestion de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, à 14h30.

RESUME

Le présent travail propose une étude des trois premiers romans de Dulce Chacón : Algún amor que no mate (1996), Blanca vuela mañana (1997) et Háblame, musa, de aquel varón (1998), un corpus qui n’a jamais été étudié dans son ensemble. Souvent reconnue pour ses deux dernières œuvres ayant pour toile de fond la Guerre Civile espagnole, il s’agit de proposer une thèse qui mette en lumière ses premiers pas dans l’univers du roman.

Ce travail consiste à analyser les trois premiers récits de l’autrice, afin d’examiner son processus de création au sein du genre littéraire romanesque. Nous considérerons ce corpus comme une unité matricielle de son expérience d’écriture en prose.

Dans cet objectif, nous proposons une étude basée sur la thématologie, afin de percevoir au mieux l’évolution de grands thèmes traités à travers les différents récits. Cette analyse nous permet de mieux comprendre l’évolution de thèmes existentiels, comme l’amour, la vie et la mort, à travers la psychologie de la femme. Cette étude nous permet également d’observer l’évolution du processus de création de l’écrivaine sur ses engagements, ainsi que sur la précision de sa plume en tant que romancière.

Mots-Clés : Dulce Chacón – Roman – Littérature du XXème – Mémoire –  Oralité – Société espagnole – Femmes – Mémoire Historique – Processus de création – Immigration –  Réalisme – Trilogie.

Soutenance de thèse – Fleur DUPLANTIER

Le 17 décembre 2021

Fleur Duplantier soutiendra sa thèse “Carlota O’Neill : l’épineux parcours d’une polygraphe espagnole (1924-1982)” le 17 décembre 2021 à 9h30.

Dirigée par Mme Dolores thion, elle aura lieu en salle du conseil au bâtiment des Lettres de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Résumé

Romancière, dramaturge et journaliste, Carlota O’Neill (Madrid, 1905 – Caracas, 2000) représente dans le panorama de la littérature et du journalisme espagnol un exemple symbolique de l’oubli auquel ont été condamnés nombre d’intellectuels et d’artistes du XXᵉ siècle espagnol.

Issue des milieux aisés du républicanisme espagnol, Carlota O’Neill amorce à l’âge de 18 ans sa carrière d’écrivaine. Elle fait partie des jeunes intellectuelles espagnoles, aux côtés de Margarita Nelken, Elisa Soriano, Federica Montseny, entre autres.

En 1936, mariée au capitaine, Virgilio Leret, en mission à Melilla – comme chef de la Base d’Hidros d’Atalayón – Carlota s’installe à ses côtés avec leurs deux filles pour y passer les vacances estivales en famille. Le 17 juillet 1936, ils seront témoins des premières attaques de l’armée franquiste. Son mari, fidèle à la République, meurt fusillé par les insurgés, ses deux filles sont rapatriées dans un orphelinat proche de Madrid et, elle est incarcérée dans la prison de Melilla où elle passera cinq longues années. Dans les années 40, elle connaîtra l’Espagne d’après-guerre avant de prendre la route de l’exil vers le Venezuela et le Mexique.

L’objectif de cette thèse est de reconstruire le parcours personnel, idéologique et littéraire de Carlota O’Neill. Pour cela, il est important d’étudier l’ensemble de sa production, de ses prémices littéraires à ses écrits en prison, et de la prison jusqu’à son exil : de l’écriture de l’intime à l’écriture de survie, pour finalement mettre sa plume au service de sa cause : la mémoire des femmes républicaines victimes du franquisme, de la répression et de l’exil.  

Ce travail de recherche prétend contribuer ainsi à la reconstruction de l’image d’une écrivaine oubliée de la sphère littéraire espagnole, dont la vie couvre quasiment un siècle de l’Histoire de l’Espagne.

Mots clés : Carlota O’Neill – Littérature espagnole – Journalisme – Médias – XXᵉ siècle – Féminisme – Guerre civile – Prison – Franquisme – Répression – Exil républicain.

Soutenance de thèse – Quentin Maillard

Le 8 décembre 2021

M. Quentin Maillard soutiendra sa thèse en histoire moderne le 08 décembre 2021 à 14h00 en salle du conseil du collège SSH.

Sous la direction de Philippe Chareyre, elle est intitulée :

Les officiers des Albret-Bourbon à la Renaissance en Aquitaine.

Résumé

Mots clés : Béarn, Navarre, Renaissance, Officier, Elite, Administration, Finance.

Cette recherche s’inscrit dans le programme EANAR (Les Elites Administratives en Nouvelle Aquitaine à la Renaissance sur les territoires de la maison d’Albret-Bourbon), elle a pour objectif de constituer le corpus prosopographique des élites administratives des territoires de la maison d’Albret-Bourbon à la Renaissance. Il s’agit principalement des territoires souverains de Navarre et Béarn ainsi que des territoires féodaux d’Angoumois, d’Albret, Périgord et Limousin auxquels on peut rajouter La Rochelle où la cour de Navarre a établi son siège durant une partie des guerres de religion. À partir de ce corpus, il s’agit de voir l’établissement, la mise en place et le développement d’un réseau administratif et familial des serviteurs de cette maison dans une grande partie du territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Il s’agit donc d’inventorier les noms de ces serviteurs que l’on peut qualifier d’« officiers secondaires » de la monarchie navarraise dans ses territoires aquitains ; puis d’en étudier les liens familiaux et professionnels afin d’appréhender la constitution d’un véritable réseau au niveau régional. C’est en effet au moment où l’administration de l’État moderne se met en place, que l’on voit se constituer un véritable corps d’administrateurs au service des Albret-Bourbons qui œuvrent pour la défense de leurs intérêts.

Key Words: Béarn, Navarre, Renaissance, Officer, Elite, Administration, Financial

            This research is part of the EANAR program (Les Elites Administratives en Nouvelle Aquitaine à la Renaissance on the territories of the house of Albret-Bourbon), it aims to constitute the prosopographic corpus of the administrative elites of the territories of the house of Albret-Bourbon in the Renaissance. These are mainly the sovereign territories of Navarre and Béarn as well as the feudal territories of Angoumois, Albret, Périgord and Limousin to which we can add La Rochelle where the court of Navarre established its seat during part of the wars of religion. From this corpus, it is a question of seeing the establishment, the establishment and the development of an administrative and family network of the servants of this house in a large part of the territory of Nouvelle-Aquitaine. It is therefore a question of making an inventory of the names of these servants who can be qualified as “secondary officers” of the Navarrese monarchy in its Aquitaine territories; then to study the family and professional links in order to understand the constitution of a real network at the regional level. It is in fact when the administration of the modern state is set up that we see the formation of a veritable body of administrators at the service of the Albret-Bourbons who work to defend their interests.

Cultures politiques en péninsule Ibérique et au Maghreb

École thématique en ligne

Du 13 décembre 2021 au 17 décembre 2021

L’École thématique Cultures politiques en péninsule Ibérique et au Maghreb (CPIM), co-organisée depuis 2017 par les universités de Bordeaux, Pau et Toulouse, en partenariat avec la Casa de Velázquez (activité désormais inscrite dans sa programmation), aura lieu du 13 au 17 décembre 2021.

Cette manifestation scientifique pluridisciplinaire (histoire, archéologie, histoire de l’art, philologie…) couvre la période médiévale et s’ouvre aux débuts des temps modernes.

Cette année, la thématique abordée sera “Tractations et accommodements” (coord. scientifique F. Gallon).

Après la suspension de 2020 (crise sanitaire), cette 4e session est organisée entièrement en ligne, contrairement aux trois premières (tenues en Vallée d’Ossau, à Bielle, mais la structure qui nous accueillait a fait faillite) ; le 100% distanciel résout les difficultés actuelles (visas, transports, restrictions sanitaires) et permet d’ouvrir au transatlantique (participants d’Amérique du sud, d’où les horaires fixés en fonction du décalage horaire).

[Rappel des sessions précédentes : 2017 Le recours aux armes (coord. D. Baloup) ; 2018 Écritures du pouvoir (coord. V. Lamazou-Duplan ; 2019 Expériences impériales (coord. Y. Dejugnat) ; elles ont donné lieu à 3 publications aux éditions Ausonius/Bordeaux]

Les sessions alterneront, comme d’habitude, conférences des professeurs invités, TD, communications des doctorants et jeunes docteurs sélectionnés sur appel à candidatures international. Les séances sont ouvertes aux étudiants des Master des universités organisatrices, sur inscription (gratuite).

Véronique Lamazou-Duplan centralisera les inscriptions des collègues et étudiant(e)s intéressé(e)s. Cette inscription est nécessaire pour obtenir le lien de connexion qui permettra d’assister à l’intégralité ou pour partie aux séances de travail.

 

Télécharger le programme

Contact : veronique.lamazou-duplan@univ-pau.fr

 

Soutenance de thèse – Tiphaine Besnard

Tiphaine Besnard

Le 6 décembre 2021

Melle Tiphaine Besnard soutiendra sa thèse L’odyssée de l’art néo-néo. Réceptions de l’Antiquité grecque et romaine dans l’art contemporain de 1980 à nos jours.

Elle se tiendra le lundi 6 décembre prochain, à partir de 9h, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (salle du conseil des Lettres – collège SSH).

Les références à l’Antiquité grecque et romaine se font très présentes dans la création des artistes plasticiens. Le recensement que nous avons mené dans le cadre de cette recherche (et réuni dans une base de données) le prouve : il comporte plus d’un millier d’œuvres d’art contemporain produites par plus de cent cinquante artistes entre 1980 et 2017. Ce phénomène de reprise de l’Antiquité n’est pas seulement européen, comme pourrait a priori le laisser penser une longue tradition culturelle : il concerne aussi bon nombre d’artistes américains et extrême-orientaux. Assurément, l’Antiquité constitue aujourd’hui un univers référentiel riche et stimulant dans lequel les artistes viennent avec grande liberté puiser.

Cette recherche doctorale, qui s’inscrit dans le champ des études portant sur la réception de l’Antiquité, s’intéresse tant aux œuvres artistiques produites ces quarante dernières années qu’aux artistes qui les façonnent et aux publics qui les reçoivent.

Elle se compose de trois parties. Une première partie porte ainsi sur les artistes récepteurs de la « matière antique ». Sont alors explorées les modalités de reprise et de transformations de l’Antiquité grecque et romaine. Nous avons voulu ensuite, dans notre deuxième partie, définir plus précisément les œuvres de notre corpus et fixer le vocabulaire. En ce sens, faire du spectateur le récepteur des œuvres produites nous a permis de remettre en question, notamment, les notions de kitsch et de beauté. Enfin, la troisième partie a consisté, en décentrant notre regard, à analyser ce qui se révèle être un phénomène artistique global. Il s’est agi, dans le même temps, de considérer les créations sous l’angle d’un syncrétisme entre les notions de culture élitiste et de culture populaire.

Du site au territoire

Journée d’étude “Du site au territoire. Exemples d’applications sous Systèmes d’Information Géographique en archéologie et en Histoire”

Le 26 novembre 2021

Coordonnée par Mélanie Le Couédic, la journée d’étude Du site au territoire. Exemples d’applications sous Systèmes d’Information Géographique en archéologie et en Histoire” se tiendra en Salle Bulle, à la bibliothèque universitaire de Pau.

PASSE SANITAIRE OBLIGATOIRE

Cette journée est organisée dans le cadre du MASTER HCP. Séminaire transversal 1. Hommes, territoires, environnement  (ITEM/IRAA). Elle s’insère également dans le programme région Nouvelle Aquitaine MARGES.

Télécharger le programme

Matinée

Modérateur : Jean-François Bernard

9h accueil

9h30 Construire un SIG du sanctuaire Gallo-Romain des Bouchauds (Saint-Cybardeaux, Charente). Véronique Picard, IRAA

10h10 L’étude du peuplement de l’Antiquité tardive dans la péninsule Ibérique (Projet DYNAT-INC). Du terrain aux SIG. Leticia Tobalina, Casa de Velázquez

10h50 pause

11h Le Nouvel Atlas Archéologique de St Pierre (Martinique) (Naasp).

David Billon, INRAP

11h40 Le traitement des données du site de Castéja (Bordeaux, Gironde) dans Qgis. Amaia Legaz, HADES

12h30 déjeuner

Après-midi

Modérateur : Laurent Callegarin

14h30 Spatialiser des sites et des territoires à partir des sources écrites, quelques exemples. Mélanie Le Couédic, ITEM

15h10 Cartographier les bastides. Jean-Paul Valois, chercheur associé à ITEM

15h50 pause

16h Organiser une base de données d’objets médiévaux et la cartographier. Cécile Lagane, CRAHAM, université de Caen

Soutenance de thèse – Alain Bousselin

Le 27 mai 2021

Alain BOUSSELIN soutiendra sa thèse de Doctorat en “Histoire des sciences” à 14h00, à l’UPPA.

Rejoindre la visioconférence

Directeurs de thèse : JALABERT (ITEM) et J. CRESSON (LMAP)

Sujet :

“Richard Feynman et la mécanique quantique : Genèse, développement et pérennité du concept d’intégrale de chemin”

Résumé :

Après le bouleversement à la fois intellectuel et philosophique qu’ont suscité qu’ont suscité la théorie des quanta et celle de la relativité restreinte, le vingtième siècle a été confronté au besoin d’approfondir la nature exacte des interactions fondamentales.

La contribution du physicien Richard Feynman suggéra, avec beaucoup d’audace, la formulation mathématique des intégrales des chemins.

Les travaux de Feynman en mécanique quantique à travers la genèse, le développement et la pérennité du concept d’intégrale de chemins constituent l’objet de notre thèse.

Bourse Doctorale en histoire contemporaine

 

Le laboratoire ITEM (EA3002), de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA, E2S), lance un appel à candidature pour une allocation doctorale dans le cadre du projet de recherche ELURENAQ (Les élus de la Région Nouvelle Aquitaine de 1986 à nos jours) pour une durée de 36 mois, soit 3 années universitaires. Le projet est un partenariat entre les laboratoires ITEM (UPPA), CRIHAM (Université de Poitiers) et CEMMC (Université Bordeaux Montaigne).

Profil de la recherche

Le projet ELURENAQ vise à porter une analyse sur la place et le rôle des élus de la décentralisation de la région Nouvelle Aquitaine entre 1986 et 2016. S’appuyant sur les travaux en cours sur l’évolution de la vie politique française depuis le milieu des années 1980, dans une perspective historique, il s’agira principalement de réfléchir aux recompositions du champ politique en oeuvre sous la Ve République à partir des années 1980 : émergence d’une nouvelle classe politique ? Prise en compte par les « notabilités » de la nouvelle collectivité ? Perception de la nouvelle assemblée par les élus ? Par les groupes politiques ? Par les opinions ? Il s’agit de mener une réflexion sur le caractère territorialisé de la démocratie française, en mesurant les enjeux et la portée de la décentralisation à l’échelle de la région en termes d’élections, de pouvoir, de politiques publiques ou identités. L’analyse des liens entre les élus régionaux et la nouvelle collectivité sera en effet approchée du point de vue de la mise en place de nouvelles politiques publiques incluses dans le champ des compétences dévolues aux régions dans le cadre réglementaire et ce au travers de quelques exemples qui seront définis par l’équipe des chercheurs, en fonction des sources disponibles. L’objectif vise donc à appréhender la perception par les élus du nouvel espace qu’ils ont à diriger depuis les lois de décentralisation. L’approche historique par la moyenne durée de l’historien (ici 30 ans), permettra d’observer et de mieux comprendre la construction de nouveaux liens entre les élus et leurs territoires. Elle nécessitera toutefois d’éclairer également la gestation de la régionalisation politique à partir de l’expérience des années 1970-1980 qui ont vu s’installer, à la tête des conseils régionaux, des figures politiques de premier plan telles que Jacques Chaban-Delmas, André Labarrère (Aquitaine), René Monory (Poitou-Charentes) ou encore André Chandernagor (Limousin).

Plus spécifiquement, la recherche doctorale menée dans le cadre de la bourse de thèse, sera essentiellement orientée sur une prosopographie des élus régionaux de la Nouvelle Aquitaine depuis la première élection au suffrage universel direct en 1986 (les trois sous-ensembles régionaux Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine seront pris en considération). Elle s’appuiera sur des enquêtes dans les archives des institutions régionales passées et celles de la NRA, et sur des enquêtes orales menées au sein de l’ensemble du territoire. Il s’agira d’interroger les processus de l’émergence d’une nouvelle fonction d’élus au sein de la Nouvelle Aquitaine dans le contexte de la France de la fin du XXe et du début du XXIème siècle.

Le doctorant s’efforcera d’établir une liste des élus par département, puis il procèdera à des recensions biographiques succinctes qui seront ensuite complétées par des études plus approfondies en fonction de l’importance de l’élu dans la collectivité. Les élus seront alors groupés selon une typologie à construire, puis certains d’entre eux interrogés par l’équipe des chercheurs de façon systématique. Les entretiens seront individuels de façon dominante, et semi-directifs. Il n’est pas exclu de mener quelques entretiens collectifs. Les élus en place ne seront interrogés que sur la période antérieure au mandat qu’ils exercent aujourd’hui.

Inscription et présence administrative

Le doctorant sera inscrit à l’ED SSH de l’Université de Pau sous la Direction de Laurent Jalabert, Professeur d’histoire contemporaine à l’UPPA, avec une co-direction assurée par François Dubasque (Université de Poitiers).


Le doctorant sera astreint aux règles de l’ED SSH de l’UPPA. La thèse n’excèdera pas les trois années (soutenance entre septembre et décembre 2022). Le doctorant sera quotidiennement présent au laboratoire ITEM de l’UPPA (salle des doctorants) sur le site de Pau, avec un bureau prévu à cet effet, en dehors des missions de terrain inhérentes au projet. Un budget d’accompagnement spécifique (matériel, missions) est prévu dans le projet ELURENAQ. Il suivra les formations obligatoires de l’ED SSH. Il sera présent à toutes les rencontres scientifiques et administratives inhérentes au projet. Un service d’enseignant de 48H00 ETED annuel pourra être envisagé en accord avec le directeur de recherche. Le montant de l’allocation est d’environ 1 750 € (brut mensuel) (hors charge enseignement éventuelle), avec cotisation retraite et sous le régime général de la sécurité sociale.


Les candidatures sont à expédier par courrier mail avant le 30 septembre 2019 à :
laurent.jalabert@univ-pau.fr comprenant:


– CV
– Lettre de motivation
– Fichier PDF du mémoire de master 2
– Lettre de recommandation du directeur de recherche de Master


Un entretien d’audition est prévu début octobre (possibilité d’entretien par visio conférence).