Archives de catégorie : Colloque, journée d’étude, séminaire

Frontières

Séminaire transversal IRAA / ITEM coordonné par Françoise des Boscs

Université de Pau et des Pays de l’Adour – Bâtiment des Lettres – Salle du Conseil

10h15-12h30
Françoise des Boscs (UPPA – IRAA)
Penser les frontières de l’Empire romain : l’exemple de la Bretagne
Pierre Courroux (UPPA-ITEM)
Quelle frontières pour une principauté ? les terres des Albret (XIVème- XVème siècles)
12h 45- 14h15 pause déjeuner
14h15-16h00
Hernan González Bordas– ERC Patrimonium, Ausonius-Bordeaux Montaigne
Agri Caesaris nostris. Les limites des domaines impériaux et leurs implications pour les paysans
Cécile Lagane, chercheuse associée au CRAHAM/ UMR 6273 Caen
La culture matérielle à la croisée des disciplines : l’exercice difficile de la pluridisciplinarité

Ecrit, pouvoirs et société du XIIe au XIVe siècle

(Angleterre, France, péninsule italienne, péninsule ibérique)

Journée d’étude – 31 janvier 2020

Organisée par Véronique Lamazou-Duplan

Université de Pau et des Pays de l’Adour – Amphithéâtre de la Présidence

Dans le cadre des Masters MEEF (Histoire et Géographie) et HCP ( Séminaire  » Réseaux et pouvoirs, expressions et représentations »).

Dynamiques spatio- temporelles entre l’Ebre et les Pyrénées

Leticia Tobalina Pulido, docteure en archéologie, ITEM EA 3002

Leticia a soutenu sa thèse sa thèse de doctorat en en cotutelle en « Histoire, Histoire de l’Art, Archéologie » le 9 décembre 2019 à Université de Navarre, à Pampelune,

Elle vient nous parler de sa thèse dans le cadre des jeudi d’ITEM le 16 Janvier 2020, salle 6 de l’institut Claude Laugénie.

Résumé:

Cette communication aborde l’analyse des dynamiques spatiales du peuplement rural tardif durant cinq siècles dans la zone sud-pyrénéenne, utilisant les Systèmes d’Information Géographique, les bases de données spatiales et la statistique descriptive pour établir des modèles d’occupation de l’espace qui varient au cours des différents siècles. Les rapports archéologiques qui s’accumulent dans les archives de l’administration se comptent par milliers. Avec l’objectif d’analyser le peuplement tardoantique, nous avons proposé “de fouiller les archives” de l’administration pour extraire des différents rapports et de l’inventaire archéologique régional les données nécessaires pour la connaissance des structures du peuplement tardif.

Nous mettons l’accent sur les stratégies d’occupation du territoire, en permettant d’analyser leur implantation, leur répartition dans l’espace, les relations entre les différentes catégories de peuplement, la hiérarchisation sites, etc. Cela nous permettra, en plus, d’essayer d’extraire, dans certains cas, quelques hypothèses de caractère historioarchéologique sur les raisons des changements qui se produisent dans la zone d’étude au cours de cette fourchette chronologique. Ainsi, notre discours s’articulera autour de trois prémisses méthodologiques. Premièrement, en partant de la pensée systémique, toutes les entités qui composent notre corpus font partie d’un même système ; deuxièmement, pour pouvoir effectuer une analyse adéquate des entités distinctes et des modèles de peuplement, il est nécessaire de prendre en compte et d’évaluer la qualité des données disponibles (en nous basant sur trois critères : l’incertitude, l’imprécision et l’inexactitude). Mais cela ne serait pas possible sans une méthodologie pluridisciplinaire, notre troisième prémisse. Cela requière un effort constant d’analyse et de réflexion épistémologique de sa propre discipline, puisque notre recherche est située entre la géographie, l’informatique et l’archéologie.

Les jeudis d’ITEM

Le laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) EA 3002de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

a le plaisir de vous convier au troisième Jeudi d’ITEM* de l’année universitaire 2019-2020 


« La chanson congolaise de variétés et le bar comme terrain d’observation socio-anthropologique »
par Abel Kouvouama, ITEM EA 3002 

le jeudi 19 décembre 2019 à 13h30
Salle 6, Institut Claude Laugénie
Entrée libre, dans la limite des places disponiblesIdentités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM)

Institut Claude Laugénie

Avenue du Doyen Poplawski

64000 PAU

* Les Jeudis d’ITEM se veulent une série de rencontres scientifiques mensuelles, sous forme de séminaire, permettant aux enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants du laboratoire de présenter leurs thèmes, terrains et méthodes de recherche. Cette démarche vise, à travers le dialogue, à mettre en évidence les conditions de production des connaissances, la diversité des difficultés existant parfois dans le rapport au « terrain » ou aux « archives », les enjeux et les modalités de valorisation des recherches. 
 Veuillez trouver le programme 2019-2020 des Jeudis d’ITEM ci-dessous:

  • 10/10/19  – Laurent Dissard – Sauvegarder le passé dans la Turquie des années 1960
  • 21/11/19 – Dénes Harai – Un chapitre inédit de la vie d’Henri IV (1572)
  • 19/12/19 – Abel Kouvouama – La chanson congolaise de variétés et le bar comme terrain d’observation socio-anthropologique
  • 16/01/20 – Leticia Tobalina – Dynamiques spatiales et temporelles entre l‘Èbre et les Pyrénées (IIIe-VIIe s.)
  • 06/02/20 – Véronique Lamazou-Duplan – Un festin d’exception aux Jacobins de Toulouse. Fébus et Charles VI (1390). Recherche, reconstitution et exposition
  • 13/02/20 – Victor Pereira – Les Portugais dans les camps d’internement français (1939-1940)
  • 12/03/20 – Viviane Delpech – Le patrimoine thermal dans les Pyrénées du Moyen Âge à nous jours
  • 16/04/20 – Laurence Espinosa – Manhunt Unabomber : Conversation avec une cabane, une boîte aux lettres et un feu tricolore
  • 14/05/20 – Maurice Daumas – Comment on devient féministe… ou pas

L’art en partage citoyen

Cycle de conférence

Ces conférences font partie du programme de recherche « L’art en partage citoyen », porté par Mmes les Professeures Sabine Forero Mendoza (ITEM) et Pascale Peyraga (ALTER).

L’argumentaire du projet est détaillé à la fin du calendrier des conférences.

La première conférence sera donnée par Marion Hohlfeldt


Jeudi 12 décembre 2019 – 14h30


Salle du conseil, bâtiment Droit Économie Gestion du Collège SSH

MARGES. Vivre et gérer les zones périphériques

13 décembre 2019. Journée d’étude coordonnée par Mélanie Le Couédic et Alain Champagne (Salle 220 – Bâtiment LLSH, Université de Pau et des Pays de l’Adour).

Programme

9h Alain Champagne : accueil et introduction

Les marais littoraux

9h30 Eric Normand : Les cabanes de marais de Brouage, un des axes d’étude du PCR marais charentais

10h30 Julien Grellier : Micro-histoire du marais de Brouage à travers l’étude des cabanes du XIXe siècle à nos jours

11h30 Thierry Sauzeau : Faire reculer la mer, gagner de nouvelles terres: marais charentais aux XVIIe-XIXe siècles

La montagne

14h Aurélien Woifflard : Administrer l’indivision en Soule au XIXe siècle: source, méthode et données spatiales

15h Mélanie Le Couédic : Approche spatio-temporelle des accords pastoraux pyrénéens

16h Patricia Heiniger-Castéret : Enquête ethnographique sur les lies et passeriesRoncal/Barrétous, Jaca/Aspe

Plus d’information sur le programme: https://item.univ-pau.fr/fr/programmes-de-recherche/programmes-en-cours-2/programmes-en-cours/marges.html

Vous avez dit communs ?

Pratiques, Patrimoines, Paysages, Liens sociaux et économiques.

Vendredi 29 novembre

Salle 14 (matin) et 20 (après-midi)

Ex UFR LLSHS Université de Pau et des Pays de l’Adour

Journée d’étude coordonnée par Patricia Heiniger-Casteret (ITEM, 3002) et Rémy Berdou (CIRDOC – Institut Occitan de Cultura /ITEM EA 3002)

Dans le cadre du séminaire « Réseaux, pouvoirs, expressions et représentations » et du programme européen FEDER TCV-PYR « Thermalisme, culture, villégiature dans les Pyrénées »

PROGRAMME

9h30 Accueil et introduction à la journée

Patricia Heiniger-Castéret, Anthropologue, MCF, (ITEM EA 3002, UPPA) Jean-Jacques Castéret, Directeur de l’Ethnopôle Occitan, Centre international de recherche et documentation occitanes – Institut occitan de cultura.

Le cadre conceptuel

10h00 Les communs comme nouvelle catégorie patrimoniale ?

Marie Cornu, Directrice de recherches au CNRS, (Institut des Sciences sociales du politique, UMR 7220, ENS Paris Saclay, Université Paris X Nanterre)

Exemple de systèmes d’accès à la ressource pour les éleveurs pyrénéens

14h00 Les communs pastoraux au sein des systèmes de ressources indivises pyrénéens : comparaison transfrontalière et trans-valléenne

Anaïs Lanas, Doctorante en géographie (Univ. del País Vasco / Univ. Pau et des Pays de l’Adour, UMR 5319 Passages ; A.T.E.R., UPPA)

14h30 Le syndicat des habitants d’Assouste, une exception dans la gestion des communs pastoraux ossalois

Rémy Berdou, Ethnologue responsable des partenariats de l’Ethnopôle occitan et de l’action territoriale Gasconha-Pyrénèus, (CIRDOC – Institut occitan de cultura, doctorant en ethnologie, ITEM EA 3002, UPPA)

15h15 Se partager et accéder aux communs d’altitude. Études de cas dans les Pyrénées de l’ouest (XVIIIe– XXes.)

Mélanie Le Couédic, Ingénieure de recherche, archéologue (ITEM EA 3002, UPPA)

16h00 Le paysage des communs: histoire agraire d’une production culturelle en Iparralde

Dominique Cunchinabe, Chercheur indépendant en anthropologie et écologie historique

Frontera Pirineos

Congreso internacional de historia de las migraciones transfronterizas contemporáneas

Canfranc – Du 25 octobre 2019 au 26 octobre 2019

Tanto en Francia como en España, la historia de la migración, ha estado dominada, en gran medida, por la cuestión de la « integración ». De hecho, el análisis de la seguridad y asentamiento de los migrantes, ha descuidado el estudio de otras formas y experiencias migratorias, más temporales y menos lineales, como, por ejemplo, la primera acogida en destino y/o las vías y lugares a través de los cuales los principales flujos migratorios consiguieron atravesar la frontera. Con el objetivo de continuar trabajando en la línea de estudios recientes que han dedicado sus esfuerzos a implementar un análisis interdisciplinar del paso de fronteras, el proyecto SUM-PORT organiza este congreso internacional en torno al estudio en profundidad de dos puntos: las experiencias migratorias y los lugares de tránsito que fueron protagonistas, en época contemporánea, del paso de la frontera franco-española que separa las regiones de Aquitania y Aragón. Un periodo de tiempo en el que diferentes flujos de carácter político, económico y cultural atravesaron la cordillera pirenaica en ambas direcciones. No en vano, entre 1931 y 1976, además de los grandes flujos que conducen a la sedentarización, al asentamiento casi permanente de migrantes, observamos movimientos temporales, numéricamente más pequeños.
Centrado en el análisis de las experiencias migratorias desde una perspectiva interdisciplinar, este congreso internacional abordará temas como el control de los migrantes en tránsito, la memoria de las migraciones, las experiencias de contrabandistas, refugiados, pasadores y/o traficantes; así como la historia de las relaciones internacionales entre ambas regiones, sus contactos culturales y la forma en que la línea de Ferrocarril Zaragoza-Canfranc-Pau ha contribuido a modificar la historia de estos movimientos y de sus protagonistas. Mientras que, atendiendo a los lugares de tránsito, ya sea de grandes flujos migratorios o de migraciones de tránsito, este coloquio pretende reflexionar también sobre el análisis de su diversidad morfológica y funcional, así como de su topografía específica.
No obstante, más allá de estas dos problemáticas principales, emerge el tema de una economía general del tránsito que está llamada a implementar una metodología interdisciplinar en la que los análisis de historia, geografía, política, sociología, antropología y literatura se combinen en beneficio de una perspectiva original, novedosa y completa. En este sentido, este coloquio plantea diferentes cuestiones de memoria, patrimonialización de los lugares de paso y, finalmente, de la gestión de estos espacios por parte de los actores de los territorios. De modo que, si bien el área geográfica que define la cordillera Pirenaica y sus estribaciones no se ha considerado, en época contemporánea, como una gran región inmigratoria, la frontera pirenaica constituye un terreno de estudio relevante y original para analizar diferentes experiencias migratorias en un contexto histórico (1914-1976) que resulta especialmente rico en acontecimientos socio-políticos a uno y otro lado del límite fronterizo.

El programa

25 octobre à 17h45 : Intervention de M. Javier Mur Royo (ITEM/Unizar) – « Dos destinos cruzados: la escuela francesa de Canfranc y la escuela española de Pau (1933-1952) »

Colloque international “Voyages réels, voyages imaginaires”

Bucarest, 24-25 octobre 2019

La thématique du voyage parcourt les sciences humaines et sociales, les lettres et les langues depuis très longtemps. Il est intéressant néanmoins de constater que les approches peuvent parfois se révéler complémentaires et/ou contradictoires, en fonction des angles privilégiés par les chercheurs. De sorte que cette thématique, qui est fondamentalement interdisciplinaire et internationale, suppose des réflexions d’ordre épistémologique, conceptuel et thématique.

 La mobilité, l’errance, la rencontre, l’altérité, l’ailleurs, l’exotisme, etc. sont autant de notions qui sont mobilisées dans les différents travaux sans que pour autant elles soient pensées en lien entre chaque discipline. Comment ces dernières articulent-elles ainsi leurs réflexions, notamment au sein des catégories établies du réel et de l’imaginaire ?

Nous proposons au cours de ce colloque international et interdisciplinaire de nous appuyer plus spécifiquement sur les concepts heuristiques que sont le sujet, le lieu et le récit.

L’émancipation par le sport et par l’EPS

Journée d’étude

Le 10 octobre 2019

Une journée d’étude sur le thème « L’émancipation par le sport et par l’EPS » aura lieu de 18h à 20h à l’ amphithéâtre du STAPS, sur le site de Tarbes de l’UPPA. 

Elle s’inscrit dans le projet MEPS-ITEM ( Bourdieu) intitulé « Sport scolaire et hors scolaire: quel lien social et quels espaces de liberté pour les pratiquants? » co-financé par les deux laboratoires et l’ancienne Fédération de recherche « Espaces, Frontières, Métissages ».

Sauvegarder le Passé dans la Turquie des années 60

Jeudis d’ITEM

Le jeudi 10 octobre 2019 à 14h00
Salle 6, Institut Claude Laugénie, UPPA Pau

Le laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) EA 3002 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour a le plaisir de vous convier au premier Jeudi d’ITEM de l’année universitaire 2019-2020

« Sauvegarder le Passé dans la Turquie des années 60 »
par Laurent Dissard

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

La seconde guerre mondiale en Haut-Béarn

À l’occasion des 80 ans du début du deuxième conflit mondial, trois temps de découverte autour de la Seconde Guerre Mondiale en Haut Béarn sont proposés depuis mai 2019 par la Communauté de Communes du Haut-Béarn en partenariat avec plusieurs acteurs du territoire et l’Office National des Anciens Combattants et du laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Labellisé par Le Ministère des Armées dans le cadre des opérations de mémoire liées au 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’acte III de ces manifestations se poursuit en octobre.

Juifs fuyant la France occupée, réfractaires au STO, évadés du camp de Gurs, résistants se soustrayant à la répression, des hommes et de femmes cherchent à échapper à leur situation, souvent précaire, au risque de périls parfois plus importants encore.

Ces manifestations visent à questionner ce qui pousse des individus à partir, à s’évader, et selon quelles modalités, par quels biais ces mobilités ont lieu. Pour ce faire, plusieurs études de cas régionales, s’inscrivant dans une perspective de micro-histoire et d’histoire sociale, seront présentées, avec un focus particulier sur le franchissement des Pyrénées :

  • Les 10 et 11 octobre > Auditorium Bedat à Oloron Sainte-Marie

LA SECONDE GUERRE AU PIED DES PYRENEES – Conférences

Pendant la Seconde Guerre mondiale, au pied des Pyrénées, les évasions de France vers l’Espagne ont constitué un moyen de sauver des pourchassés et un acte de Résistance à l’occupation. Elles reposaient sur des organisations clandestines, actives mais extrêmement menacées.

L’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour proposent d’en redécouvrir l’histoire et les mémoires conservées des Pyrénées-Orientales aux Pyrénées-Atlantiques.

  • Du sam. 28 sept. 2019 au sam. 19 oct. 2019 > Médiathèque des Gaves – Oloron Sainte-Marie

Exposition du Service Départemental des Pyrénées Atlantiques de l’ONACVG

Origines, construction et développement d’un mouvement qui, né de rien en Juin 1940, incarnera, quatre ans plus tard, l’honneur de la France et garantira sa place aux côtés des nations victorieuses. Pour illustrer cette page de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale, découvrez le destin de quelques Basques et Béarnais, membres des Forces Françaises Libres et le rôle des ports basques de Bayonne et Saint Jean-de-Luz en Juin 1940.

  • 13 octobre > BEDOUS

LES PYRÉNÉES DE LA LIBERTÉ – Randonnée transfrontalière entre Aumet, plateau de Lhers, et le refuge de la Mina, val de Hecho, Anso, par le col de la Cuarde.

Sur les sentiers du Plan Local de Randonnée de la Communauté de Communes du Haut-Béarn Juifs fuyant les persécutions, aviateurs devant rentrer en Angleterre, jeunes voulant rejoindre la France libre ou échapper au STO, des milliers de personnes ont tenté, parfois au péril de leur vie, de passer les Pyrénées. Pour les aider, des Aspois devenus passeurs ont pris des risques considérables.

 

Renseignements : Pays d’art et d’histoire Pyrénées béarnaises 0687946429

Télécharger le programme (875.6 KB)

Deuxième séminaire d’équipe FEDER TCV-PYR

Patrimoine culturel immatériel :

Définition, implantation en France, méthodologie et valorisation

12 septembre 2019

Université Toulouse – Jean Jaurès

Maison de le Recherche – Salle E411 – 14h00

Programme :

Yvon Hamon (ethnologue à la région Occitanie) : Introduction

Patricia Heiniger-Castéret (MCF anthropologie à l’UPPA) : « Définition du PCI : de l’article 2 à l’inscription à l’inventaire national »

Mathilde Lamothe (chercheur TCV-PYR) : « Méthodologie du PCI : traiter de la matière vivante »

Jean-Jacques Castéret (directeur-adjoint de l’EPCC CIRDOC-Institut Occitan de Culture) : « Les outils de valorisation du PCI »

Ce séminaire d’équipe propose d’aborder la question du patrimoine culturel immatériel (PCI) à travers les réflexions que suscite ce nouveau régime patrimonial, qui bouscule les méthodes et la façon de penser le patrimoine, en replaçant les acteurs sociaux au centre du regard.

À partir d’exemples situés dans les Pyrénées, nous aborderons les cadres du contexte d’élaboration du PCI et de son implantation en France, qui va permettre de développer une méthodologie d’inventorisation spécifique à cet objet d’étude puisqu’elle suppose une enquête de terrain et surtout un retour vers les praticiens (ou acteurs) qui valident les fiches d’inventaire. Des projets de valorisation du PCI émergent dans ce dialogue entre institutions culturelles et communautés locales : ils mettent en avant des éléments patrimoniaux qui ne sont plus identifiés comme des isolats mais sont interconnectés entre eux et démontrent à la fois de la vivacité des pratiques mais aussi des tensions sous-jacentes.