Archives de catégorie : Colloque, journée d’étude, séminaire

Chroniques du Foirail. De la nature à la culture

Exposition

Dans le cadre du cours de Médiation culturelle, les étudiants de 1ère année du master Patrimoine et musées ont conçu et réalisé une exposition, intitulée Chroniques du Foirail. De la nature à la culture, qui sera présentée à l’Espace de rencontre du Foirail, situé au 45 rue Carnot.

Destinée à accompagner l’ouverture du nouveau Pôle culturel du Foirail, cette exposition retrace l’histoire d’un quartier qui a toujours joué un rôle important dans la vie des Palois. Elle est le fruit d’un projet pédagogique et participatif associant le master Patrimoine et musées de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, la mission Ville d’art et d’histoire de la Ville de Pau, les Archives et la Bibliothèque Patrimoniale de l’agglomération Pau-Béarn-Pyrénées et les habitants du quartier du Foirail.

L’exposition sera visible du 12 septembre au 15 octobre
Lundi, mardi et vendredi : de 14h à 17h30 
Jeudi : de 14h à 19h
Mercredi : de 10h à 12h30

Histoire, Patrimoine et Identité(s) dans le théâtre du XXIe siècle

Congrès international de l’AITS21 (Asociación Internacional de Teatro Siglo 21)

En hommage au Professeur José Romera Castillo, Président d’honneur de l’AITS21

En l’honneur du 30ème anniversaire du SELITEN@T

Université de Pau et des Pays de l’Adour

12, 13, 14 octobre 2022

Les créateurs de théâtre puisent leur inspiration aussi bien dans l’actualité que dans les archives. Ils font renaître sur scène l’Histoire des sociétés et des civilisations tout en participant à sa construction et à sa rédaction. Ils se nourrissent de l’Histoire, ils la mettent en scène et contribuent au devoir de mémoire. Comme le souligne le Professeur José Romera Castillo, Directeur du SELITEN@T, «el teatro en su doble vertiente (textual y representada), además de constituir un patrimonio cultural inmaterial dentro de unas coordenadas sociales, es como un río en el que confluyen afluentes del pasado y del presente, con el fin de reforzar la identidad de uno mismo, así como la de los otros». Le texte et la mise en scène se nourrissent des évènements qui surviennent au cours de la représentation mais également au dehors car le Théâtre implique le public dans une expérience à la fois esthétique, éthique et politique. Il accomplit un acte mémoriel dont le spectateur est le témoin, parfois l’acteur. Il le pousse à renoncer à l’oubli, le plonge dans les souvenirs du passé et lui permet d’analyser le présent sous un nouvel angle, à partir de perspectives inattendues. Les montages répondent à un désir de découvrir de nouvelles formes d’expression et de se projeter vers l’avenir qui deviendra Histoire. Il s’agira, ici, d’appréhender cette portée historiographique des spectacles ainsi que son évolution. 

Le Théâtre explore le patrimoine tout en faisant lui-même partie d’un héritage commun, transmis par les artistes et les architectes qui l’ont bâti. La diffusion des pièces, la réception du public, les réactions de la critique sont tout autant de témoignages qui permettent de reconstituer une époque, un évènement, une crise. Les archives des Théâtres, des créateurs, des chercheurs témoignent des bouleversements économiques, sociaux du XXIème siècle, qui ont parfois affecté les pratiques théâtrales. Certaines d’entre elles ont été sauvegardées et elles ont bénéficié d’un nouvel élan grâce à leur inscription au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Elles perdurent de nos jours et elles ont été reconnues par cette organisation comme représentatives de la tradition et de l’identité culturelle et linguistique d’une région. Citons parmi elles, le flamenco, Le Patum de Berga, Le mystère d’Elche, La fête de « La Mare de Déu de la Salut » d’Algemesí, La tradition du théâtre dansé Rabinal Achí au Guatemela, Le chamamé en Argentine, etc. Quels autres processus interviennent dans la patrimonialisation théâtrale du XXIème siècle ?

Les créateurs contemporains optent pour l’hybridité, ils sont en quête de nouveaux espaces de représentation et d’un rapport avec le public toujours plus étroit. Ils investissent des scènes inattendues, mélangent les arts, font appel, entre autres, aux nouvelles technologies, à la vidéo, aux arts plastiques, au cirque, au mime, à l’improvisation, pour mieux faire émerger une œuvre théâtrale métissée, éloignée des codes de la représentation d’une pièce de théâtre classique. Les spectacles peuvent alors être appréhendés au prisme de l’intermédialité afin de mieux saisir les rapports et les pratiques que le Théâtre entretient avec les autres médias qui, de leur côté, jouent les vecteurs de transmissions du patrimoine théâtral. Les scènes conventionnelles ou non, les espaces publics, historiques, deviennent des lieux où les arts scéniques et visuels développent une réflexion. Ils font appel à la mémoire historique et collective, manifestent une contestation afin de monter, en collaboration directe ou indirecte avec les spectateurs, des pièces qui contribuent à l’affirmation et à la construction d’une identité humaine, artistique et théâtrale

Les créations correspondent à un besoin de communication avec l’Autre et à une prise de conscience à la fois individuelle et collective. Le Théâtre étudie le rapport à l’Autre, il dénonce les discriminations et il se veut être un lieu d’union et de communion. Les créateurs contemporains explorent non seulement la notion d’identité mais ils l’interrogent, ils la bousculent et ils dérangent l’être social que nous sommes. Se pose ici la question du féminisme et des études de genre. Comment les stéréotypes de genre sont-ils abordés dans les spectacles et comment ont-ils évolués. En outre, il s’agira par ce biais, de mettre en lumière le travail dramaturgique et scénique des créatrices, leur apport et leur contribution dans le domaine des arts scéniques et visuels.  

Ce IV Congrès International de l’AITS21 réunira des chercheurs spécialistes du théâtre du XXIème siècle, des professionnels des Arts Scéniques, des dramaturges, des metteurs en scène, des comédiens, des directeurs de Théâtre. Il s’inscrit dans une continuité scientifique, dans un travail de recherche sur les arts scéniques et visuels au XXIème siècle mené depuis la création de l’AITS21 et privilégiant l’axe hispanique et ibéro-américain. Le congrès rendra hommage au Professeur José Romera Castillo (Cofondateur, Président et Président d’honneur de l’AITS21) et en reconnaissance de son excellent et fructueux travail dans le cadre des études théâtrales du XXIème siècle, réalisé au sein du Centre de Recherche de Sémiotique Littéraire, Théâtrale et Nouvelles Technologies (SELITEN@T) dont il est le Directeur.

Le congrès s’articulera autour de cinq thématiques (au XXIème siècle uniquement) : 

– L’Histoire dans le Théâtre. 

– Le Théâtre et la Mémoire.  

– Le Théâtre comme Patrimoine. 

– Le Patrimoine comme Théâtre. 

– Identité, altérité, discrimination, sur scène. 

*

Inscription : 

Pour participer au Congrès, il est nécessaire d’être membre de l’AITS21 (la cotisation triennale s’élève à 40 euros ou 20 euros pour les demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minimas sociaux et les étudiants). Pour adhérer, contacter : aiteatros21@gmail.com

*

Les communications se feront dans les langues des aires hispanique et ibéro-américaine.

Les articles retenus par le comité de lecture seront publiés dans un ouvrage monographique. Les autres articles seront publiés en ligne. 

Le congrès fera l’objet d’une captation audiovisuelle. La cérémonie d’inauguration sera diffusée en direct.

Si les circonstances sanitaires le permettent, le congrès aura lieu en présentiel, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Des modalités hybrides ou à distance seront adoptées si nécessaire.

*

Comité d’organisation :

Audrey Berniard, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Vanessa Biraghi, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Beatrice Bottin, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Émilien Caruso, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Stéphane Carrouché, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Nathalie Delorme, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Laurent Jalabert, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Miguel Ángel Jiménez Aguilar, SELITEN@T / UNED. 

Aymeric Lesné, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Carmen Márquez Montes, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria.

Dolores Thion-Soriano Mollà, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

*

Comité scientifique :

Antonia Amo Sánchez, Université d’Avignon.

Susana Báez Ayala, Universidad Autónoma de Ciudad Juárez (México).

Beatrice Bottin, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Lourdes Bueno, Austin College Texas (USA). 

Ana R. Calero, Universitat de València.

Ana Contreras Elvira, RESAD (Madrid). 

Gabriela Cordone, Université de Lausanne.

Rosa de Diego, UPV/EHU.

Jorge Dubatti, Universidad de Buenos Aires (Argentine).

Francisco Gutiérrez Carbajo, SELITEN@T / UNED.

Laurent Jalabert, Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Miguel Ángel Jiménez Aguilar, SELITEN@T / UNED.

Carmen Márquez Montes, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria.

Nadia Mekouar, Université de Pau et des Pays de l’Adour. 

Cristina Oñoro Otero, Universidad Complutense de Madrid.

Veronica Orazi, Università di Torino.

Eduardo Perez-Rasilla, Universidad Carlos III de Madrid

Isabelle Reck, Université de Strasbourg

Simone Trecca, Università degli Studi Roma Tre.

Julio Vélez Sainz, Instituto del Teatro de Madrid / UCM.

Responsable :

Beatrice bottin

url de référence

https://theatre-plateau.unistra.fr/asociacion-internacional-de-teatro-siglo-21/los-congresos-de-la-aits21/iv-congreso-de-bayona-francia/

adresse

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Flaran 2022

Du 13 octobre 2022 au 14 octobre 2022

Musée national et domaine du château de Pau

Événement hybride : sur site et en ligne

Pour tous renseignements concernant le déroulement de ces journées, l’inscription ou le lien de connexion, s’adresser à  : Alain Champagne contact @ journeesflaran.org

Dans le cadre de la 43ème édition des Journées internationales d’histoire de Flaran, ce colloque s’intéresse aux paysans et aux rapports qu’ils entretiennent avec l’environnement montagnard dans l’Europe médiévale et moderne. Rapports aux marchés, liens de solidarités, vie matérielle ou organisation domestique seront notamment abordés par des historiens et des archéologues au cours des journées qui auront lieu au Musée national et domaine du château de Pau.

Programme :

Jeudi 13 octobre

9h30-10h10 : rapport introductif

Vie matérielle, organisation domestique et habitats
  • 10h10-10h50 (R) Christine Rendu et Sylvain Burri (Université de Toulouse – Jean Jaurès), Habiter les versants de montagne au Moyen Âge et à l’époque moderne (matérialité, temporalité, mode de vie)

10h50-11h10 : discussion

11h10-11h25 : pause

  • 11h25-11h50 : (C) Valentin Chevassu (Université de Franche-Comté), Paysans et moyennes montagnes. Données archéologiques, textuelles et paléoenvironnementales sur le Jura et le Morvan médiéval et moderne
  • 11h50-12h15 : (C) Joséphine Moulier (Université de Clermont-Auvergne), Être paysan et habiter la montagne : appropriation et préservation des biens communs dans la moyenne montagne cantalienne (XIIIe-début XVIe siècle)

12h15-12h35 : discussion

  • 14h30-14h55 : (C) Riccardo Rao (Université de Bergame), La maison sur le pré : habitat, prés et biens communaux dans la montagne lombarde du moyen âge tardif
  • 14h55-15h20 : (C) Anna Maria Stagno (Université de Gênes), Mountain landscape and settlements between seasonality and local practices: an archaeological perspective to the social occupation of the space. Case studies from Southern Europe

15h20-15h40 : discussion

15h40-15h55 : pause

Paysans de montagne, économie et rapports au marché
  • 15h55-16h20 : (C) Aleksander Panjek (Université de Primoska, SL), Historiographical concepts on peasant economy and the role of the mountains
  • 16h20-16h45 : (C) Roberto Leggero (Università della Svizzera italiana), Tra alpeggi e mercato. Economia delle comunità della Val Vigezzo tra esigenze locali e mercati sovralocali (secoli XII-XIV)
  • 16h45-17h10 : (C) Marc Conesa (Université de Montpellier 3), D’une montagne à tout prix au « grand marché » : La Solana d’Andorre et l’économie-monde paysanne (XVIIe-XIXe siècles)

17h10-17h30 : discussion

Vendredi 14 octobre
  • 9h-9h40 : (R) Verna Catherine (Université de Paris 8), Variations autour de la pluriactivité. Le paysan, les Pyrénées et l’économie globale (XIVe-XVIe siècles)
  • 9h40-10h05 : (C) Claudio Lorenzini (Université de Udine) et Matteo di Tullio (Université de Pavie), Contadine, artigiani, commercianti. Il lavoro agricolo delle donne in Friuli in età moderna

10h05-10h25 : discussion

10h25-10h40 : pause

Solidarités, dépendances, réseaux et structures politiques
  • 10h40-11h20 : (R) Sandro Guzzi-Heeb (Université de Lausanne), Confréries catholiques, discipline politique et sexuelle dans des communautés paysannes alpines
  • 11h20-11h45 : (C) Nicolas Carrier (Université de Lyon III), La dépendance paysanne dans les Alpes, de la seigneurie à l’Etat (XIe-XVe siècles)

11h45-12h05 : discussion

  • 14h-14h25 : (C) Mira Montanari (Università di Milano), L’Universitas della Valsesia. Una istituzione politico-amministrativa tra dipendenze sovralocali e solidarietà interna (XII-XIV sec.)
  • 14h25-14h50 : (C) Marco Cassioli (Université Aix-Marseille), Communautés rurales et pouvoirs centraux face aux conflits. La vallée de la Nervia dans le premier âge moderne

14h50-15h10 : discussion

15h10-15h30 : conclusions du colloque

Comité d’organisation :

Dominique Bidot-Germa  – ITEM UPPA

Alain Champagne – ITEM UPPA

Emmanuelle Charpentier – Université Toulouse Jean Jaurès

Anaïs Comet – FRAMESPA

Guilhem Ferrand – Université Toulouse Jean Jaurès

Thomas Labbé – ARTEMIS

Philippe Meyzie – Université Bordeaux Montaigne

Sylvain Olivier – Université de Nîmes

Guerres de Syrie et dynamiques kurdes 2011-2021

Dans le cadre des conférences du CAREP Paris, le débat avec Boris James et Laurent Dissard modéré par Salam Kawakibi se tiendra le mardi 13 septembre à 18h30 sur le thème :

Guerres de Syrie et dynamiques kurdes 2011-2021

Quelle est la place qu’ont occupé les Kurdes dans le conflit syrien ? Telle est la question à laquelle tente de répondre un collectif de chercheurs dans le 56e numéro de Cahier d’Histoire Immédiate. Si le sujet peut paraître largement abordé, voire surmédiatisé, les universitaires nous montrent qu’il reste beaucoup d’angles morts. Il s’agit en effet d’une thématique omniprésente mais souvent traitée à travers un prisme ethnique et macro-politique, ne permettant pas de saisir tous les éléments du débat. Dans ce webinaire, Boris James et Laurent Dissard, deux contributeurs à ce numéro, nous montrent qu’avec des approches multidisciplinaires et des pratiques ethnographiques, une autre lecture des événements devient possible. 

 

Boris James

Boris James

Boris James est maître de conférences à l’université Paul Valéry – Montpellier 3 et ancien directeur de l’antenne d’Erbil de l’Institut Français du Proche Orient. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur les Kurdes aux périodes médiévale, moderne et contemporaine.

 

Laurent Dissard

Laurent Dissard

Laurent Dissard est anthropologue rattaché aux laboratoires ITEM (Université de Pau et des Pays de l’Adour) et CETOBaC (EHESS). Il travaille notamment sur les politiques de patrimonialisation en Turquie et dans le Moyen-Orient.

 

La conférence se tiendra dans les locaux du CAREP Paris situés au : 12 rue Raymond Aron, 75013, Paris.

Semana internacional d’Estudios Medievales d’Estella

Milites Dei. Las órdenes militares: Encaje social y manifestaciones religiosas

Archivo Real y General de Navarra, Pamplona (Navarra)

19 – 22 juillet 2022

 

Las órdenes militares nacieron y se desarrollaron como resultado de la renovación continental plenomedieval, generando novedosas manifestaciones sociales y expresiones religioso-devocionales. La presente propuesta científica aborda el estudio del entramado social y religioso que surgió y se desplegó en torno a las principales órdenes militares europeas e hispánicas. De esta forma, se pretende ofrecer un enfoque renovador del estudio de estas instituciones a partir de los elementos que contribuyeron a dinamizar el tradicional paisaje y engranaje social y religioso, analizándolos en un plano transversal e internacional.

Teniendo en cuenta el desenvolvimiento de las órdenes y la articulación de su memoria, tanto en los espacios hispanos y como en los europeos, así como la cronología y las fases de su integración, las sesiones de la Semana de Estella 2022 se focalizarán en torno a los siguientes temas. Las dinámicas sociales y articulación de los espacios, los linajes receptores y promotores de las órdenes, las fórmulas de asociación y cofradías vinculadas a las órdenes militares, las sociedades urbanas, las actitudes y experiencias devocionales de los laicos o vivencias espirituales de los freires y las manifestaciones artísticas, entre otras cosas.

Comité Organizador

  • PRESIDENTA
    Dña. Rebeca Esnaola Bermejo
    Consejera de Cultura y Deporte
    Gobierno de Navarra
  • Alcalde del Ayuntamiento de Estella-Lizarra
    D. Koldo Leoz Garciandia
  • Rector de la Universidad Pública de Navarra
    En representación:
    Dña. Eloísa Ramírez Vaquero
  • Rectora de la Universidad de Navarra
    En representación:
    Dña. Julia Pavón Benito
  • Consejo Navarro de Cultura
    En representación:
    D. Roldán Jimeno Aranguren
  • Director del Servicio de Archivos y Patrimonio Documental
    D. Joaquim Llansó Sanjuan

Comité Científico

  • D. Pascual Martínez Sopena
    Universidad de Valladolid
  • Dña. Véronique Lamazou-Duplan
    Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • D. Juan José Larrea Conde
    Universidad del País Vasco
  • Dña. Eloísa Ramírez Vaquero
    Universidad Pública de Navarra
  • Dña. Julia Pavón Benito
    Universidad de Navarra
  • Dña. Ana Rodríguez López
    CSIC (Madrid)
  • Da. María Bonet Donato
    Universidad Rovira i Virgili

Voir le programme

JE “Processus de modernisation/ “réformation” des institutions à la renaissance

Journée d’étude dans le cadre de l’inauguration de l’exposition L’art de régner du programme ANR AcRoNavarre, actes royaux de Navarre

Jeudi 23 juin 2022

Casa de Velazquez, Madrid

Coordination

Álvaro ADOT LERGA Universidad Complutense de Madrid
Philippe CHAREYRE Université de Pau et des Pays de l’Adour -ITEM-
Dénes HARAI Université de Pau et des Pays de l’Adour -ITEM-

Organisation
École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université de Pau et des Pays de l’Adour

Collaboration
Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Universidad Complutense de Madrid, Musée national et Domaine du Château de Pau

PROGRAMME

11h Ouverture
Jean-Michel CASA Embajador de Francia en España
(por confirmar), Laurent BORDES Presidente de la UPPA (o representante), Nancy BERTHIER Directora de la Casa de Velázquez

11h15-13h30 Processus de modernisation/réformation des institutions à la Renaissance

Presidencia
Oscar VILLARROEL Universidad Complutense de Madrid

José Manuel NIETO Universidad Complutense de Madrid
La “reformación” de los Reyes Católicos

Manuel RIVERO Universidad Autónoma de Madrid
La monarquía de Fernando el Católico, modelo de gobierno para Carlos V

Álvaro ADOT  Universidad Complutense de Madrid
Le cas de la Navarre et le Béarn sous les Albret entre 1484 et 1555 (« institutions civiles »)

Dénes HARAI Université de Pau et des Pays de l’Adour
Le cas de la Navarre et des domaines des Albret-Bourbon entre 1555-1594 (« institutions civiles »)

Philippe CHAREYRE Université de Pau et des Pays de l’Adour
Le cas de la Navarre et du Béarn sous les Albret-Bourbon entre 1484-1594 (« institutions religieuses »)

15h30-17h Projet ANR – AcRoNavarre. Exposition L’art de régner. Les rois de Navarre à la Renaissance

Presidencia
Véronique LAMAZOU-DUPLAN Université de Pau et des Pays de l’Adour

Philippe CHAREYRE Université de Pau et des Pays de l’Adour
Bilan du programme

Dénes HARAI Université de Pau et des Pays de l’Adour
La base de données AcRoNavarre

Conclusion

Carmén SÁNZ AYÁN
Universidad Complutense de Madrid
Real Academia de la Historia

Colloque Altérité, don, prestige

Colloque international Altérité, don, prestige. De l’anthropologie à l’histoire chez soi et ailleurs

16-17 juin 2022

Département d’histoire ancienne, d’archéologie et d’histoire de l’art
(Faculté d’histoire)
Institut d’Etudes Africaines – Chaire Senghor
CEREFREA Villa Noël de l’Université de Bucarest (Roumanie)
avec le soutien de l’Institut Français de Roumanie à Bucarest

Dans le cadre pédagogique, scientifique et institutionnel de l’Accord de Coopération Universitaire (ACI) existant entre l’Université de Bucarest (Roumanie) et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (France).

Comité scientifique :
Frédéric Bidouze (UPPA France)
Isabelle Chol (UPPA France)
Simona Corlan-Ioan (UB Roumanie)
Abel Kouvouama (UPPA France)
Alexandra Lițu (UB Roumanie)
Ecaterina Lung (UB Roumanie)
François Réchin (UPPA France)
Florin Țurcanu (UB Roumanie)

Format : hybride

  • En présentiel : dans la Salle de Conseil, Faculté d’Histoire, Université de Bucarest
  • En distanciel : sur Zoom
    Interventions : 20 minutes / Discussions : 10 minutes
    Horaire : heures de Bucarest
    Participation : sur inscription jusqu’au 15 juin 2022 (délai de rigueur), à l’adresse e-mail suivante : alteritedonpres@gmail.com

PROGRAMME
Mots d’ouverture
13h00-13h30 Bienvenue de la part des institutions organisatrices et ouverture du colloque


Jeudi, le 16 Juin – Enjeux modernes et contemporains I

13h30-14h00 Simona Corlan (Université de Bucarest), titre à pourvoir

14h00-14h30 Asma Slimani (Université Mhamed Bougara, Bourmedes, Algérie), L’écriture-traduction dibienne : l’Autre au miroir de l’identité

14h30-15h00 Abel Kouvouama (Université de Pau et des Pays de l’Adour ITEM-UPPA-E2S), Identité, altérité, prestige et mise en scène de soi des sapeurs congolais dans les micros-sociétés urbaines de Brazzaville et de Kinshasa

15h00-15h30 Ileana Dascălu (Université de Bucarest), Altérité et norme morale : la restitution du patrimoine culturel africain

15h30-16h00 Pause

Jeudi, le 16 Juin – Enjeux modernes et contemporains II

16h00-16h30 Cristian Bobicescu (Académie Roumaine), Louis XIV contre Pierre Bourdieu : sur la question de la générosité

16h30-17h00 Frédéric Bidouze (Université de Pau et des Pays de l’Adour ITEM-UPPA-E2S), D’une identité résistante à une altérité de la Révolution française : le cas du prestige « détruit » des magistrats d’Ancien régime

17h00-17h30 Martin Minost (Centre d’Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine UMR8173-CCJ ; ENSA Paris-Malaquais), Formes contemporaines d’orientalisme et d’occidentalisme en Chine. L’autre et le soi dans les décorations de logements à Thames Town, Shanghai

17h30-18h00 Maia Kvrivishvili (Université d’Etat de Tbilissi Ivané Javakhishvili), L’impérialisme russe soviétique et le processus de formation de la Géorgie soviétique

18h00-18h30 Bruno Bouchard (Université du Québec), L’altérité comptable : de sa première trace manuscrite de l’histoire à sa mondialisation anthropologique

Vendredi, le 17 Juin – Enjeux modernes et contemporains III

10h00-10h30 Doriane Molay (Centre d’Etudes Sociologiques et Politiques Raymond Aron, EHESS), Du prestige à l’altérité. L’évolution de la pratique photographique

10h30-11h00 Paul van Eersel (éducateur spécialisé), Addiction : de la composition de l’autre à son déni

Vendredi, le 17 Juin – Enjeux antiques et médiévaux

11h00-11h30 Tony Fouyer (UMR 6298 ARTEHIS, Université de Bourgogne), Signaler son altérité en invoquant le passé ? Réflexions à partir de cas d’études méditerranéens (VIIIe-IVe siècles av. J.-C.)

11h30-12h00 Alexandra Lițu (Université de Bucarest), La guerre de Troie chez Homère entre altérité et identité

12h00-12h30 Omer Arsène Ivora Mouangoye (Université Omar Bongo de Libreville, Gabon), Les guerres médiques et la fluctuation du concept et de l’image du barbare entre le VIe s. et le Ve av. J.-C.

12h30-13h00 Ferzi Gadea Bouckinda (Université Omar Bongo de Libreville, Gabon), La citoyenneté grecque : un modèle d’incubation d’altération entre les rapports sociaux (Ve-IVe siècles av. J.-C.)

13h00-13h30 Manuela Dobre (Université de Bucarest), Identité et altérité occidentales dans les sources historiques byzantines du XVe siècle

13h30-14h00 Sofia Serdari (Université d’Ioannina-UOI), « De saeuiore multo primis hoste » : Un cyceon d’altérité, don et prestige dans les Ages Obscures Britanniques

14h00-14h15 Conclusions et perspectives.

Journées Annuelles SO-Maté

Du 19 mai au 20 mai 2022

Les Journées Annuelles du réseau SO-Maté se sont déroulées à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour les 19 et 20 mai 2022.

Organisées par plusieurs ingénieurs du périmètre Sciences Humaines et Sociales de l’UPPA (UMR TREE, laboratoires ITEM et ALTER, en partenariat avec le SCD), elles avaient pour thème:

“De la documentation des pratiques au web sémantique”.

Programme

Jeudi 19 mai 2022 (après-midi)

12h : Déjeuner et accueil


14h-15h30 : Vie du réseau : l’année 2021 Karine ONFROY et Solenne ROUX


16h-18h30 : Les outils d’édition pour la documentation des pratiques pour une écriture FAIR

Panorama d’outils d’édition : À quoi ça sert ? Comment ça fonctionne ? Intérêt, avantages, inconvénients, coût d’entrée ? par Julien RABAUD et Gaëlle DELETRAZ UPPA

20h Dîner


Vendredi 20 mai 2022 (matinée)

8h30 : Accueil

9h-11h30 : Web sémantique et science ouverte, quelles articulations?

Présentation + Atelier pratique Requêter en SPARQL –  Jean-Baptiste PRESSAC, Université de Bretagne Occidentale

11h30-12h30 : Vie du réseau : perspectives et projets

Parcours et droits de parcours

Journée atelier organisée par Mélanie Le Couédic dans le cadre du programme de recherche MARGES et du Master HCP.
 
27 mai 2022, UPPA
 
 

PROGRAMME

9h30 accueil

9h45 Entre Bescat et Rébénacq (Béarn) : l’inguérissable cicatrice d’un espace de parcours mutilé (milieu XIVe-fin XVIIIe siècle)
Benoît Cursente, Jeanne et Jean-Paul Valois

10h30 Parcours, conflits et « paix » : la montagne béarnaise et le bas pays (XIIIe-XVe siècle)
Dominique Bidot-Germa

11h15 Le droit de parcours en Gascogne et Languedoc à la fin du XIIIe s.
Roland Viader

14h Vers une cartographie historique de la propriété des estives dans les Pyrénées ? Quelques schémas comparatifs et quelques questions
Christine Rendu

14h45 Cabanes, parcours et territoires dans les Pyrénées occidentales. Quelques exemples
Mélanie Le Couédic

15h30 Parcours, territoires, conflits ! Quand la montagne se met à crier (Andorre, XVIe-XVIIIe siècle)
Marc Conesa

Méthodes et apports de l’analyse spatiale pour la connaissance de l’Antiquité Tardive

Le 13 mai 2022

Journée d’étude hybride organisée par Leticia Tobalina-Pulido, Sébastien Cabes, Alain Campo et Mélanie Le Couédic

Sur inscription uniquement, en présentiel ou en ligne.

13 mai – 9H30-17h00

Amphithéâtre de la présidence, Université de Pau et des Pays de l’Adour

Télécharger le fichier «programmeJAT2022.jpeg» (162.2 KB)

Télécharger le fichier «ProgrammeJAT20221.jpeg» (334.2 KB)

Jeudi d’ITEM – Eloísa Ramírez Vaquero , 05 mai 2022

Jeudi 5 mai 2022 à 16h,  en Salle Bulle de la  Bibliothèque Universitaire. Conférence ouverte aux chercheurs de l’UPPA, aux étudiants du Master HCP, de l’École doctorale SSH, MEEF et Licence

Trabajando con testamentos e inventarios de bienes: Navarra s. XIII-XIV

Présentiel ou distanciel via ce lien Teams

Résumé :

Testamentos e inventarios de bienes resultan fuentes bien conocidas, aunque utilizadas de manera desigual y diversa. Los primeros, sobre todo, desde un punto de vista jurídico o desde la perspectiva de las mentalidades y actitudes ante la muerte. Los segundos, en general como simples apéndices de otro tipo de acciones jurídicas (embargos, ejecuciones testamentarias). El objetivo aquí es presentarlos como instrumentos de trabajo relacionados con la vida de las personas (en este caso del mundo urbano), analizando los objetos y su relevancia para el dueño; o los espacios vitales que esos inventarios y testamentos muestran.

Les testaments et les inventaires de biens sont des sources bien connues, bien qu’elles soient exploitées de manière inégale et de différentes façons. Les premiers, surtout, d’un point de vue juridique ou dans la perspectives d’une histoire des mentalités et des attitudes face à la mort. Les seconds sont en général considérés comme de simples annexes à d’autres types d’actions en justice (saisies, exécutions testamentaires). L’objectif ici est de les présenter comme des instruments de travail liés à la vie des gens (dans ce cas dans le monde urbain), en analysant les objets et leur pertinence pour leur détenteur, ou pour les espaces de vie que ces inventaires et testaments révèlent.

Eloísa Ramírez Vaquero est Professeure (Profesora catedrática) en Histoire médiévale à l’UPNA. Elle enseigne en Licence Histoire et Patrimoine, en Master, dirige des doctorats, en particulier au sein du campus d’excellence international de la Vallée de l’Ebre, Campus Iberus, qui regroupe les universités de Saragosse, de Lleida, Publique de Navarre, de la Rioja (masters interuniversitaires, programme conjoint de doctorat) et dont l’UPPA est partenaire associé. Elle a récemment exercé deux mandats de vice-présidente de l’UPNA et est investie dans de nombreuses responsabilités administratives et académiques.

Ses champs de spécialité : l’histoire du royaume et des rois de Navarre, des groupes sociaux, l’histoire urbaine ; l’histoire politique et culturelle, les questions patrimoniales, le tout plutôt pour le second Moyen Âge (XIIe-XVe siècles).

Professeur invitée à l’UPPA/ITEM du 2 au 6 mai 2022 (org. Véronique Lamazou-Duplan), au sein d’un laboratoire ITEM.

Mémoire et représentation féminine en Navarre au Moyen Age

Le 2 mai 2022

Memoria y representación femenina en la Navarra medieval

Lundi 2 mai 2022, 16h-17h30, Salle Chadefaud, ICL UPPA.

Conférence donnée par Eloísa Ramírez Vaquero, Professeure (Profesora catedrática) en Histoire médiévale à l’UPNA, professeur invitée au laboratoire ITEM du 02 au 06 mai 2022. 

Conférence à l’attention des étudiants du Master HCP, de l’École doctorale SSH, MEEF et Licence, ouverte aux chercheurs de l’UPPA.

Eloísa Ramírez Vaquero est Professeure (Profesora catedrática) en Histoire médiévale à l’UPNA. Elle enseigne en Licence Histoire et Patrimoine, en Master, dirige des doctorats, en particulier au sein du campus d’excellence international de la Vallée de l’Ebre, Campus Iberus, qui regroupe les universités de Saragosse, de Lleida, Publique de Navarre, de la Rioja (masters interuniversitaires, programme conjoint de doctorat) et dont l’UPPA est partenaire associé. Elle a récemment exercé deux mandats de vice-présidente de l’UPNA et est investie dans de nombreuses responsabilités administratives et académiques.

Ses champs de spécialité : l’histoire du royaume et des rois de Navarre, des groupes sociaux, l’histoire urbaine ; l’histoire politique et culturelle, les questions patrimoniales, le tout plutôt pour le second Moyen Âge (XIIe-XVe siècles).

La parure, entre identité et transgression

Université de Pau et des Pays de l’Adour

Vendredi 22 avril 2022, de 9h à 17h, à l’Institut Claude Laugénie en salle Chadefaud ou par Teams,

Journée d’étude organisée par les étudiants de Master 2 Histoire Civilisations Patrimoine

PROGRAMME


9h00 Accueil du public

9h15 Introduction à la Journée d’étude

9h30 Maria Giuseppina Muzzarelli (Université de Bologne) Reconnaître par le vêtement : significations et conséquences – Quelques remarques introductives

10h15 Isabelle Cartron (Université Bordeaux Montaigne) Les bijoux de la dame de Jau : discussion autour des parures des femmes du haut Moyen Age comme marqueurs des identités

10h50 PAUSE

11h00 Clément Fabre (Université Paris I) S’habiller en Chine : les pratiques vestimentaires comme outils de catégorisation des résidents occidentaux dans la Chine du XIXe siècle

11h45 Elise Marcia  (Université Toulouse II) L’Arlésienne et son costume : la beauté en patrimoine

12h30 PAUSE DÉJEUNER

14h30 Marion Cazaux (UPPA) Figure Drag : vers une explosion du genre

15h15 Cécile Lagane (Université de Caen – ICL) Les éperons de cavaliers, de l’objet fonctionnel à la parure symbolique
d’un statut

16h15 Aslan Baturalp (Université Toulouse II) Masque à ras de … réel

16h50 Conclusion et Table ronde

Télécharger le programme

 

JE Les élus régionaux en Nouvelle Aquitaine (1986 à nos jours)

Journée d’étude à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie

08 avril 2022

Programme de recherche ELURENAQ, (Région Nouvelle Aquitaine, Laboratoires ITEM (UPPA), CEMMC (UBM) et CRHIAM (Université de Poitiers)

Journée de formation Master HCP/UPPA, ED SSH (UPPA)

Cliquez ici pour assister à la journée en ligne (liens TEAMS)

Programme

10h00 Ouverture de la journée. Rappel sur le projet ELURENAQ (L. Jalabert)

10h15 Renaud Carrier (Professeur d’histoire du droit, ITEM). Le statut d’élu régional depuis les lois de décentralisation

10h45 François Dubasque (MC en histoire contemporaine, CRIHAM). Portrait de groupe et perception de la place de la région dans les réformes territoriales à partir d’une enquête orale menée en Poitou-Charentes

11h15 Nicolas Falxa (Doctorant en histoire. ITEM) La région demeure-t-elle une collectivité locale ? Regards d’élus à partir d’une enquête orale menée dans les Pyrénées Atlantiques

11h45: Discussion

12h30 Pause

14h00: Nadia Ayache (Docteur en histoire, CEMMC), Les Conseillers régionaux du Lot-et-Garonne, Bilan et Perspectives

14h30: Christine Bouneau (Professeur en histoire contemporaine, CEMMC) et Sylvie Guillaume (PR émérite en histoire contemporaine, CEMMC), Les conseillères régionales de Gironde: bilan et perspectives

15h00: Laurent Jalabert (Professeur en histoire contemporaine, ITEM), Présider une région de 1986 aux années 2000: le regard des grands élus sur l’exécutif régional.

15h30 Discussion

16h00 Fin de la journée

Jeudi d’ITEM – Julien Marchesi, 07 avril 2022

Réformer l’enseignement supérieur français après 1968 : le cas du groupe L’École et la Nation et des emprunts américains de la gauche française

Après 1968, c’est l’université à l’américaine qui avance ses pions en France dirais-je avec provocation. En 1968, la jeunesse étudiante française était en but avec une génération de dirigeants politiques et d’intellectuels qui lui témoignait une condescendance bienveillante. La révolte étudiante actée, l’ensemble des organisations politiques françaises, ou presque, essaya de reformuler ses propositions de réforme dans un sens favorisant l’autonomie de la jeunesse. Cela se traduit par un renouvellement du personnel intellectuel et militant participant à l’élaboration des programmes. Or, l’étudiant qui venait de descendre dans la rue, bien qu’on lui témoignait une plus grande attention, était encore trop tendre pour prendre la direction d’un important mouvement politique. Entre jeunesse turbulente et vieille garde, c’est donc une cohorte intermédiaire qui prit la parole. Aux intellectuels formés sous la IIIe République, succédèrent ceux formés durant l’Occupation et la Libération.

L’École et la Nation est exemplaire de cette dynamique. La revue commença de paraître en 1951 comme la revue du PCF à destination des instituteurs français. En moins d’une décennie, elle devint l’une des revues les plus diffusées et influentes dans les milieux enseignants de tous les degrés. Après 1968, elle accorda une part plus grande aux problèmes de l’enseignement supérieur et ouvrit ses colonnes à une nouvelle génération de dirigeants et d’intellectuels. En apparence, leur volonté semble claire, et simple, tenir compte des aspirations de Mai tout en défendant l’héritage des propositions portées par la gauche depuis la Libération. Or, il y a un troisième élément au tableau. L’université qu’ils dessinent a quelque chose d’américain dans la façon dont elle articule les rapports entre enseignement, recherche et culture. En quoi ? Pourquoi ? et surtout comment est-ce arrivé ?

Cliquez ici pour rejoindre les Jeudis d’ITEM en ligne le 7 avril 2022 à 14h00

Julien Marchesi est ATER en Histoire contemporaine à l’UPPA, il prépare une thèse sur Les gauches socialistes et communistes et l’enseignement supérieur des années 1940 aux années 1980 au sein de l’école doctorale Bordeaux Montaigne.

Cette présentation est organisée avec la Société Française d’Histoire Politique (SFHPo) Nouvelle-Aquitaine.