Archives de catégorie : Calendrier

Exposition « Servir le roi de Navarre! Les administrateurs des Albret-Bourbon à la Renaissance »

Réalisée dans le cadre du projet Région Nouvelle-Aquitaine EANAR sous le commissariat de Philippe Chareyre et Dénes Harai, l’exposition Servir le roi de Navarre! Les administrateurs des Albret-Bourbon à la Renaissance est présentée au Musée Jeanne d’Albret, à Orthez, du 18 mai au 20 juillet 2024.

Visite guidée de l’exposition par Philippe Chareyre lors du vernissage (photo: Dénes Harai)
Photo: D. Harai
Photo: D. Harai
Photo: D. Harai

Marie Vielmas, lauréate d’une bourse de l’Association des Archivistes Français

Marie Vielmas, en Master 2 Histoire, Civilisations, Patrimoine à l’UPPA, est lauréate d’une bourse de soutien à la recherche de l’Association des archivistes français.

 

Marie Vielmas étudiante en Master 2 HCP, parcours Histoire et Anthropologie, prépare un mémoire sur La (re)naissance du Trésor des chartes de Pau. Le traitement et classement d’un dépôt d’archives au cours du XIXe siècle. Dirigée par V. Lamazou-Duplan (MCF en Histoire médiévale, ITEM UR 3002), co-dirigée par Ph. Chareyre (PR émérite en Histoire moderne, ITEM UR 3002), et avec la collaboration des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, elle s’intéresse à un pan méconnu de l’histoire du fameux « Trésor des chartes de Pau ».

Si l’inventaire de l’archiviste Paul Raymond, en poste à Pau de 1858 à 1877, fait encore aujourd’hui autorité, il a été précédé par d’autres classements et inventaires, notamment ceux de Joseph Ferron, premier archiviste départemental des Basses-Pyrénées des années 1830 à son décès en 1857. Ces inventaires étaient jusqu’à présent méconnus alors qu’ils témoignent du passage des systèmes de classement d’Ancien Régime à ceux de l’époque contemporaine, du chartrier royal au dépôt d’archives départemental, organisé empiriquement et par les instructions ministérielles – alors nouvelles – qui visaient à normer les usages et pratiques en archives à l’échelle nationale. M. Vielmas s’applique à saisir les logiques archivistiques de la première moitié du XIXe siècle et la progressive mise en place des principes de l’archivistique moderne qui conditionnent aujourd’hui le travail des historiens sur ces fonds anciens.

Marie Vielmas a candidaté à la 3e cam­­pa­­gne de sou­­tien finan­­cier de l’AAF aux tra­­vaux de recher­­che en archi­­vis­­ti­­que menés par des étudiant·es en master. Après une sélection de son dossier, elle a présenté son travail devant un jury qui lui a attribué une aide à la recherche d’un montant de 1000 €. La lauréate s’est engagée à remettre un exemplaire du mémoire soutenu à l’AAF et à fournir un article qui pourra être publié sur décision du jury et avis du comité de rédaction dans La Gazette des archives. L’autre lauréat est un étudiant de Master 1 Archives à Angers, Loïc Bourges.

 

Le communiqué des résultats du concours sur le site de l’AAF :

https://www.archivistes.org/L-Association-des-archivistes-francais-soutient-la-recherche-Edition-2023-2024

Colloque Hybridations, porosités, polyvalences

Questionner les frontières en art

Du 2 mai au 3 mai 2024

Colloque international organisé par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et Le Parvis centre d’art contemporain-CACIN, en collaboration avec l’Institut Heinrich Man.

 

Organisatrices

  • Sabine Forero Mendoza (Professeur des universités en Esthétique et Histoire de l’art contemporain, UPPA)
  • Magali Gentet (Directrice du Parvis centre d’art contemporain-CACIN)
  • Catherine Fontaine (Chargée des publics, Le Parvis centre d’art contemporain-CACIN)
  • Assistées de Matteo Gargiulo (doctorant en Histoire de l’art contemporain, UPPA)

Présentation

Caractérisé par la diversité des pratiques, des formes et des médiums, l’art actuel peut être très largement défini par la réfutation de toute clôture et placé sous le signe de l’hybridation. Son hétérogénéité constitutive, qui va au-delà du projet d’œuvre d’art totale et des logiques combinatoires déjà testées par les Modernes, se joue des partages instaurés entre les genres et les styles, brouille les hiérarchies et mêle les influences et héritages culturels. Bien loin du purisme greenbergien, qui voyait l’aboutissement de la modernité dans l’autarcie des arts « en sécurité à l’intérieur de leurs frontières » (Greenberg, 1940), les nouveaux régimes de la création se situent indiscutablement du côté de la transversalité, de l’échange et de « la prolifération de l’hybride » (Latour, 1991).
Ayant apprivoisé les nouvelles technologies, notamment numériques, les artistes expérimentent des modalités créatives inédites, en exploitant les possibilités de connexion, d’interrelation et de mixage qui leur sont offertes. Ils participent ainsi à la recomposition indéfinie des formules artistiques, en écho aux modifications profondes qui traversent les sociétés et à la mise en question généralisée  des affectations et des positions assignées.

L’élaboration de propositions intermédiales et transmédiales va de pair avec l’apparition d’une nouvelle identité artistique fondée sur la polyvalence : aujourd’hui, l’artiste se déclare rarement spécialiste et détenteur d’un unique savoir-faire. Se saisissant des divers moyens mis à sa disposition – techniques du son et de l’image, écriture, arts de la forme, de l’action et de la mise en espace –, il les utilise tour à tour ou les associe entre eux, en fonction de ses intentions et de ses volontés expressives.

Il lui arrive aussi d’endosser des rôles divers, se faisant, par exemple, commissaire d’exposition, metteur en scène, scénographe, organisateur d’événements culturels. Il s’aventure même en dehors du champ strictement artistique pour opérer des greffes avec d’autres disciplines proches (architecture, design, urbanisme, notamment) et favoriser des ensemencements féconds avec les sciences, qu’elles soient exactes, sociales ou humaines, trouvant dans « l’extra-disciplinarité » (Holmes, 2007) – qui n’est peut être qu’une in-discipline – de quoi revitaliser l’art, activer sa puissance signifiante et accroître ses effets sociaux.

Sabine Forero Mendoza

Programme

2 MAI
LE PARVIS CENTRE D’ART CONTEMPORAIN-CACIN – AU STUDIO

14h : Introduction Sabine Forero Mendoza et Magali Gentet

Paroles d’artistes

14h30 : Laurent Delom de Mézerac (artiste) : «diving in metaphors : stratégies et enjeux de la fabrique de l’hybride dans un projet de création de spectacle »
15h15 : Visite de l’exposition « Sweet Feast » d’Ulla von Brandenburg sous la conduite de Catherine Fontaine

[ Pause-café ]
16h45 : Conversation avec Olga Kisseleva (artiste, enseignante-chercheuse). Discutante Sabine Forero Mendoza
17h30 : Conversation avec Jean Bonichon (artiste). Discutante Corinne Melin (ESAD Pyrénées)
18h15 : Conversation avec Magali Daniaux et Cédric Pigot (artistes). Discutante Magali Gentet

[ 19h : Cocktail offert par Le Parvis ]

3 MAI
UPPA – SALLE DU CONSEIL LETTRES

Perspectives historiques
Médiatrice Delphine Trébosc (UPPA)

9h : Federica Carta (U. Paris Sorbonne) : « Un matériel polymorphe : Luca della Robbia et la terre cuite émaillée, entre sculpture, peinture et architecture »
9h40 : Hélène Bouquerel (UPPA) : « De la peinture au théâtre. Alexandra Exter (1882-1949) : une artiste polyvalente »
10h20 : Hélène Laplace-Claverie (UPPA) : « Le ballet comme creuset des arts dans l’entre-deux-guerres. L’exemple de La Création du monde (1923) de Blaise Cendrars, Fernand Léger, Darius Milhaud et Jean Börlin »

[ 11h : Pause-café ]
11h20 : Thierry Davila (HEAD, Genève) : « La ligne dans tous ses états »
12h : Beatriz Martinez Sosa (UPPA) : « L’hybridation artistique en place : quand l’exposition devient l’œuvre »

[ 12h30 : Pause déjeuner ]

Expérimentations contemporaines
Médiatrice Laurence Roussillon-Constanty (UPPA)

14h : Aline Wiame (U. Toulouse 2) : « Le dispositif d’enquêtes citoyennes
“Où atterrir ?” Réflexions sur une expérimentation de médiation arts- sciences »
14h40 : Marie Escorne (U. Bordeaux Montaigne) : « L’art mutant de Fabrice
Hyber : au risque de l’indistinction ? »
15h20 : Virginia de la Cruz (U. de Lorraine) : « Quand l’art éveille tous nos sens. Les œuvres interactives et immersives de Clemencia Echeverri et
Oscar Muñoz »

[ 16h : Pause-café ]
16h20 : Anna Sieradzka-Kubacka (artiste, théoricienne de l’art) : « L’hybridité comme caractéristique de l’image contemporaine en tant qu’“image élargie” »
17h : Maëlle Bardet (U. Toulouse 2) : « Recomposition et hybridation
dans une pratique plastique contemporaine. La figure mariale à l’épreuve de l’éclectisme »

[ 17h30 : Cocktail offert par l’Institut Heinrich Mann ]

DROITS D’INSCRIPTION POUR LA JOURNÉE DU 3 MAI (pour les personnes extérieures à l’UPPA) : 10 €

Renseignements et réservations

Université de Pau et des Pays de l’Adour
Laboratoire ALTER
UR 7504 – Arts/Langages : Transitions & Relations
muriel.guyonneau @ univ-pau.fr
marie-manuelle.marcos @ univ-pau.fr

Le Parvis centre d’art contemporain-CACIN
Catherine Fontaine : centredart @ parvis.net

Colloque international “Voces de papel: mujeres y prensa (siglos XIX-XXI)”

Aula Magna de la Facultad de Filosofía y Letras II

Universidad de Alicante

Du 29 avril 2024 au 30 avril 2024

Coordination scientifique

  • Helena Establier Pérez (Universidad de Alicante)
  • Dolores Thion Soriano-Mollá (Université de Pau – Université Rennes 2)
  • Laura Palomo Alepuz (Universidad de Alicante)

Contexte

  • Proyecto  de investigación “Género, cuerpo e identidad en las poetas españolas de la primera mitad del siglo XX” (AEI/10.13039/501100011033).
  • Projet de recherche  “Au-delà des Pyrénées: Patrimoines d’encre Transpyrénéens, de la Nouvelle Aquitaine à l’Espagne”, Nouvelle Région d’Aquitaine.  Université de Pau et des Pays de l’Adour, Laboratoire ITEM.

Programme

Lundi 29 avril 2024

9:00 Inauguración del coloquio

9:15 Conferencia inaugural

Ángel Luis Prieto de Paula (Universidad de Alicante), “Testigo y algo más: Josefina Carabias en el advenimiento de la República”.

10:30 Pausa.

11:00-12:30 Creadoras en la prensa: de la posguerra al tardofranquismo

Fleur Duplantier (Université de Pau et des Pays de l’Adour), “La voz de papel de una exiliada: Carlota O’Neill en los años 50”.

Noémie François (Université de Pau et des Pays de l’Adour), “Hacia una evolución de las mentalidades: la labor de Concha Alos en la prensa española de los años 60 y 70”.

Assunta Polizzi (Università degli Studi di Palermo), “La voz dibujada. Núria Pompeia en la revista Triunfo”.

12:30-14:00. Las poetas españolas del siglo XX en la prensa. I

Helena Establier Pérez (Universidad de Alicante), “El silencio herido: las poesías de Ernestina de Champourcin en prensa durante la guerra civil española”.

Ana Isabel Ballesteros Dorado (Universidad CEU San Pablo), “Poetas olvidadas en La Estafeta Literaria”.

María Isabel López Martínez (Universidad de Extremadura): “En el límite: redes de mujeres poetas en la revista Al-Motamid (1947-1956)”.

14:00-15:30 Pausa

15:30-17:00 Escritoras e intelectuales en la prensa: de los años veinte a la posguerra. I.

Celia García Davó (Universidad de Alicante): “El componente autobiográfico en los artículos periodísticos de Mercedes Pinto”.

Davide Mombelli (Universidad de Alicante), “María Zambrano y la cuestión del género ‘artículo’”.

Eva Álvarez Ramos (Universidad de Valladolid): “La formación inicial falangista del periodismo de posguerra: el papel de Gloria Fuertes en los suplementos infantojuveniles Flechas y Pelayos, y Maravillas”.

17:00-19:00 Escritoras e intelectuales en la prensa: de los años veinte a la posguerra. II.

Dolores Thion Soriano-Mollá (Université de Pau, Université de Rennes 2), “Blanca de los Ríos, periodista de élites: Voluntad (1919-1920)”.

Ambra Pinello (Università degli Studi di Palermo), “En voz baja: narraciones de la mujer en la prensa española (1923-1945)”. 

Anna Cacciola (Universidad Internacional de La Rioja): “Aurelia Ramos y la resemantización lírica y feminista de Caperucita roja en La Estafeta Literaria (1944)”.

Marisa Sotelo Vázquez (Universidad de Barcelona), “Concha Castroviejo, una novelista y periodista olvidada”.

Mardi 30 avril 2024

9:00- 10:30 Voces de papel desde el tardofranquismo hasta el siglo XXI

Inmaculada Rodríguez Moranta (Universidad Internacional de La Rioja), “Recuperación de la voz progresista de Carmen Kurtz en la prensa del tardofranquismo”.

Claire Furlan-Deloeuil, (Université de Bordeaux, Université Rennes 2), “Montserrat Roig, literatura y periodismo”.

Alejandro López Verdú (Universidad de Alicante), “Recuperación feminista de los mitos clásicos en el articulismo de Irene Vallejo”.

10:30- 11:00 Pausa.

11:00- 12:30 Las poetas españolas del siglo XX en la prensa. II

Isabel Navas Ocaña (Universidad de Almería): “Una poeta hablando de poetas: el periodismo literario de María Enciso en el exilio”.

Laura Palomo Alepuz (Universidad de Alicante), “Desde la vanguardia hasta el existencialismo: Rosa Chacel, crónica de una poética forjada en las revistas literarias”.

Rosa María Belda Molina (Grupo PoGEsp, Universidad de Alicante), “Los poemas de Angelina Gatell publicados en prensa en las décadas de los 50 y de los 60”.

12:30-14:00 Mujer, escritura y prensa en el siglo XIX

Pilar María Vega Rodríguez (Universidad Complutense de Madrid), “El periodismo de Robustiana de Armiño”.

Elisabeth Delrue (Université de Picardie Jules Verne), “Voces preponderantes en la prensa española de los siglos XIX (Dolores Aguado, Dolores Amor y Rico, Carmen Balmes) y XX (Josefina Codina Umbert)”.

José María Ferri Coll (Universidad de Alicante), “Carolina Coronado y el concepto de escritora en la prensa de su tiempo”.

Inscriptions et informations supplémentaires

Jeudi d’ITEM – Camille Fauroux, 4 avril 2024

Camille Faroux, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès/Framespa, interviendra dans le cadre des Jeudis d’ITEM, le 04 avril 2024 en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Sa conférence portera sur “Le travail forcé des étrangers dans l’Allemagne en guerre : autour du cas des ouvrières françaises (1940-1945)“.

Pour assister en visioconférence à la conférence, cliquez ici

Résumé

Cette intervention porte sur les quelques 80 000 femmes françaises parties dans l’Allemagne nazie entre 1940 et 1945. Elle explore ce que cette histoire peut nous apprendre sur les dynamiques de genre en temps de guerre, mais  aussi ce qu’elle nous peut nous dire des points aveugles de la mémoire nationale

Nocturnes de l’Histoire 2024

A Pau, Hendaye et Bayonne

Le 27 mars 2024

Le mercredi 27 mars 2024 se déroulera la 4ème édition des “Nocturnes de l’Histoire“. Organisées par le laboratoire ITEM de l’université de Pau et des Pays de l’Adour, dans le cadre du label SAPS (Science Avec et Pour la Société), ces manifestations auront lieu sur plusieurs sites de la ville de Pau mais aussi à Bayonne, et au Château Observatoire Abbadia à Hendaye.

Les objectifs de cet événement

“Les nocturnes de l’Histoire”  est un événement national qui a pour vocation de proposer des manifestations scientifiques de qualité et accessibles à un large public. L’objectif est de faire sortir les chercheurs de leurs laboratoires de recherche et de l’université pour qu’ils aillent à la rencontre du grand public. 

Un programme riche et des activités diverses proposées par l’UPPA

Dénes Harai, Julien Marchesi et Pierre Courroux, enseignants chercheurs au laboratoire ITEM, proposent un programme pluriel à destination d’un public large: conférences, ateliers, tables rondes, balade historique commentée, projection de film.

A Pau

10h30-12h Lycée Louis Barthou 
Rencontre avec des historiens et des étudiants en histoire
Animée par François FOULON (professeur d’Histoire et Géographie, lycée Louis Barthou), Julien MARCHESI (historien contemporanéiste,UPPA, ITEM EA 3002), Dénes HARAI (historien moderniste,UPPA, ITEM EA 3002).
Événement réservé aux lycéens, étudiants de CPGE et équipes pédagogiques de l’établissement


14h-15h30 Centre historique de Pau
Balade «Coups de cœur de l’Inventaire du Patrimoine»

Visite guidée – Public adulte
De la pierre tombale à l’immeuble bourgeois, les frères Labétoure ont étoffé leur activité durant la deuxième moitié du XIXe siècle, pour adapter leur savoir-faire au service de la ville de villégiature. Chargée de l’Inventaire du patrimoine de Pau, Cécile DEVOS fera découvrir quelques-unes de leurs productions.
RDV : Porte Corisande, rue Lassansaa, 64000 Pau
Entrée gratuite, sur inscription à l’office de tourisme : www.tourismepau.com ou au 05 59 27 27 08


16h-17h Usine des Tramways (Bibliothèque patrimoniale)
«Retour aux sources !» 
– Les imprimés béarnais de la Renaissance

Conférence de Philippe CHAREYRE (historien moderniste, UPPA, ITEM UR 3002) retraçant la riche histoire du livre en Béarn à la Renaissance et présentant une sélection d’ouvrages remarquables conservés dans le fonds ancien et précieux de la Bibliothèque patrimoniale.
Avenue Gaston Lacoste, 64000 Pau
Entrée gratuite, sur inscription à l’Office de tourisme www.tourismepau.com ou au 05 59 27 27 08

18h-19h30 Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
«Retour aux sources !» 
– L’enquête sur l’assassinat du duc d’Orléans (1407)

Conférence de Pierre COURROUX (historien médiéviste, UPPA, ITEM UR 3002) suivie d’une visite guidée « Dans les coulisses des Archives » par Carine FREYSSINET (animatrice du patrimoine, AD 64).
Cité administrative, Boulevard Tourasse, Pau
Entrée gratuite, inscription obligatoire : archives @ le64.fr


17h-19h30 Musée national et domaine du château de Pau 
(Salle des officiers de service)
«La fabrique de l’histoire»  Les rituels des Foix-Béarn aux rois de Navarre, du berceau à la tombe
– Les honneurs funèbres des Foix-Béarn

Conférence par Véronique LAMAZOU-DUPLAN (historienne médiéviste, UPPA, ITEM UR 3002).
– Nouveaux éléments sur le « baptême béarnais » d’Henri IV 

Conférence par Dénes HARAI (historien moderniste, UPPA, ITEM UR 3002).
Une histoire de patrimoine…
– Autour d’une statue d’Henri IV

Conférence par Paul MIRONNEAU (conservateur général du Patrimoine, Directeur du Musée national et domaine du château de Pau), et Bérengère LÉCUSSAN (bibliothécaire, Musée national et domaine du château de Pau).
– Quelques protections récentes du patrimoine – Conférence par Claude MENGÈS-MIRONNEAU (conservateur des antiquités et objets d’art) et Clémentine PÉREZ-SAPPIA (architecte des Bâtiments de France).
Rue du château, 64000 Pau
Entrée gratuite, sur inscription : https://chateau-pau.fr/


18h-19h30 Médiathèque intercommunale André-Labarrère
Recherches sur l’histoire contemporaine du Béarn à l’époque contemporaine
– Le Béarn au XIXe siècle

Conférence par Thierry CASSOU (docteur en histoire contemporaine de l’UPPA, ITEM UR 3002).
– Rentrer à la maison : le retour de combattants béarnais 1918-1921

Conférence par Yannick POUEY-MOUNOU (doctorant en histoire contemporaine à l’UPPA, ITEM UR 3002).
Place Marguerite Laborde, 64000 Pau
Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles


20h Cinéma CGR Pau Saint-Louis 
«Cinéma d’histoire» 
Robin des Bois (Ridley Scott, 2010)

Ciné-conférence animée par Pierre COURROUX (historien médiéviste, UPPA, ITEM UR 3002), dans le cadre du cycle « Les historiens  de l’UPPA font leur cinéma ! ».
11 Rue du Maréchal Joffre, Pau 
Tarif étudiant : 4,00€ Tarif Le Club : 6,00€ Plein tarif : 8,00€

A Hendaye

16h-16h45 Médiathèque municipale François Mitterrand
« Une histoire de patrimoine… » 
– L’explorateur du XIXe siècle, autour de quelques cartes et documents du voyage d’Antoine d’Abbadie en Ethiopie

Atelier jeune public animé par Viviane DELPECH 
(docteure en histoire de l’art de l’UPPA, enseignante et chercheuse, ITEM UR 3002)
Entrée gratuite, sur réservation : 05 59 48 00 77
4, rue du Jaizquibel 64700 Hendaye


18h15-19h30 Conférences au Château-Observatoire Abbadia
 — 18h15-18h45
– Voyages d’exploration et collections exotiques au XIXe siècle

Conférence par Viviane DELPECH (docteure en histoire de l’art de l’UPPA, enseignante et chercheuse, ITEM UR 3002)
 — 19h00-19h30
– Autour de l’aba, instrument d’Antoine d’Abbadie pour dresser les cartes Atelier animé par Frédéric SOULU (chargé de mission, Château observatoire Abbadia)
27 Route de la Corniche, 64700 HENDAYE
Observatoire d’Abbadia
Entrée gratuite, sur inscription : https://www.chateau-abbadia.fr/agenda

A Bayonne

18h-19h30 Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
« Retour aux sources ! » 
– Les fortifications de Bayonne à la Renaissance

Conférence de Hugues PAUCOT (doctorant en histoire moderne, UPPA, ITEM UR 3002) suivie d’une présentation commentée par Tere Garcia LARRACHE (archiviste et animatrice du patrimoine) de documents en rapport avec les fortifications de Bayonne.
Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, 
39, avenue Duvergier de Hauranne 64100 Bayonne
Entrée gratuite, inscription obligatoire : archives @ le64.fr

Les partenaires

Contact

denes.harai@univ-pau.fr

Journée d’étude “Sombres Pyrénées. Récits et représentations”

Dans le cadre du programme euro-région Nouvelle-Aquitaine/Aragon PATMOS, Viviane Delpech (ITEM-UPPA) coordonnera le 8 mars 2024 une journée d’étude internationale intitulée “Sombres Pyrénées. Récits et représentations”.

Elle aura lieu en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Pour assister à la journée à distance, via un lien Teams : Join the meeting now

PRÉSENTATION


Ce projet associant l’Université de Saragosse et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour s’intéresse aux interconnexions et aux échanges culturels entre les régions de Nouvelle-Aquitaine et d’Aragon.
À l’appui de recherches sur les arts, l’histoire, l’architecture et les paysages, le projet vise à mettre en évidence la valeur culturelle et patrimoniale du territoire pyrénéen en tant qu’entité culturelle à part entière avec sa cohérence interne et ses spécificités.

Entre autres publications et manifestations réalisées dans le cadre du programme PATMOS, cette journée d’étude visant à rompre avec la vision idyllique du romantisme se focalise de façon inédite sur la perception péjorative et les réalités (sociales, environnementales, géopolitiques) d’un territoire de montagne tel que les Pyrénées, et ce, à travers les âges (de l’antiquité à l’époque contemporaine) et selon une approche multidisciplinaire (histoire, histoire de l’art, géographie, muséologie).

PROGRAMME

9h45  Accueil et introduction

Le revers du voyage : perception de l’altérité et de l’exotisme
10h    
Laurent Callegarin (UMR IRAA – Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Les Pyrénées vues et vécues par les Anciens

10h30  Pause

10h45    
Viviane Delpech (UR ITEM – Université de Pau et des Pays de l’Adour)      
La mort aux eaux : les stations thermales désenchantées 

11h15    
Guillermo Juberías (Universitat de Valencia)    

Les Pyrénées espagnoles au-delà du romantisme : visions picturales obscures à la fin du XIXème siècle

11h45  Discussion

12h  Déjeuner

Les dérives du géopolitique

14h    
Christophe Lastécouères (CEMMC – Université Bordeaux-Montaigne)

Chaînes pyrénéennes : les prisons de Blum et Mandel au fort du Portalet (1941-1942)

14h30    
Anna Biedermann (OAAEP – Universidad de Zaragoza)
Campos del olvido. Musealización y difusión del patrimonio trágico

15h  Pause

Quand les ressources défaillent 

15h15    
Sixto Marín (PUPC – Universidad de Zaragoza)        
Pueblos abandonados del Pirineo. Huella inalterada de la sociedad altoaragonesa preindustrial

15h45    
Anne Peltier (UMR Geode – Université Toulouse-Jean Jaurès)
Projection du documentaire Après la crue (2023), écrit par Anne Peltier et Jean-Marc Antoine, réalisé par Claire Sarazin ( Service de Production-Le Vidéographe / MIN : Université Toulouse-Jean Jaurès )

16h45  Discussion et conclusion générale

CONTACT

viviane.delpech@univ-pau.fr

Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
Identités, Territoires, Expressions, Mobilités (ITEM) - Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)

Le numérique dans le projet ANR AcRoNavarre (2017-2023)

Par Dénes Harai – 22 février 2024

Séminaire de recherche de l’Institut d’Histoire de la Réformation, Université de Genève

12 h – 14 h | A04.2713 (CMU)

Il est possible de suivre le séminaire à distance.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le Secrétariat.

Formation et appropriation des frontières en Europe (XVIIe- XXIe siècles)

Journée d’étude “Formation et appropriation des frontières en Europe (XVIIe- XXIe siècles). Approches pluridisciplinaires (anthropologie, géographie et histoire)”.

Le 16 février 2024

UPPA, Institut Claude Laugénie, Salle Chadefaud

Pour assister à la journée à distance (lien TEAMS) :
Cliquez ici pour rejoindre la réunion

 

Argumentaire

Dans les traités internationaux du XVIIe siècle, de ceux de Westphalie (1648) à celui des Pyrénées (1659), la répartition des territoires se fait par énumération zonale, telle surface revenant à la souveraineté de tel prince. Mais, un siècle plus tard, les traités de l’ère de la délimitation relèvent d’une logique de projection textuelle de lignes, que l’on dit alors « divisoires », dans l’espace. Ainsi en est-il, par exemple, des négociations entre la France et le Piémont-Sardaigne (1760) ou l’Espagne (1785). Dans les textes de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les mots reproduisent donc le sillon qui doit relier les points d’abornement sur le terrain. Cela traduit un véritable bouleversement dans les rapports que les agents des États royaux entretiennent avec les espaces frontaliers.

Mais d’aucun(e)s diraient à bon droit que cette perspective demeure trop verticale et laisse peu de place aux populations, qui font en réalité bien plus que subir passivement la formation des frontières européennes. Dans le processus de délimitation (tracer un figuré linéaire sur une carte), de démarcation (réaliser un abornement) ou même dans la spécification de droits, jamais les populations locales ne sont absentes et jouent un rôle déterminant dans la construction d’un système frontalier. Cela signifie par conséquent que les frontières ne doivent pas être abordées comme des formes d’aliénation, mais plutôt comme une ressource, une rampe de lancement, un catalyseur de l’agentivité, l’inventivité, on a presque dit la virtuosité louvoyante des populations que les autorités ne peuvent ignorer.

Entre formation et appropriation des frontières, il y a là un couple de quasi antonymes qu’il s’agit de réconcilier.

Programme

Matinée


8h00  Accueil en salle Chadefaud (UPPA, Institut Claude Laugénie)

8h30

Maxime Kaci (maître de conférences en histoire, Université de Franche-Comté, Centre Lucien Febvre, UR 2273)
Les frontières un enjeu de sociétés : populations frontalières et négociations diplomatiques (XVIIe- XVIIIe siècle, Europe)

9h10 
Jean-Yves Puyo (professeur de géographie humaine, UPPA– TREE, UMR 6031)
Délimiter une frontière : du respect des droits d’usage à la recherche d’évanescentes « limites naturelles » (Pyrénées, XVIIe-XIXe siècles)

9h50 
Paloma Puente Lozano (profesora ayudante doctora, géographie humaine, Universidad Carlos III de Madrid)
Territoire et frontière : concepts, acteurs, lieux (Espagne-Portugal)

10h20 Pause – café


10h50 
Francesco Olivo (doctorant en histoire contemporaine, Université Paris-Est-Créteil – CRHEC, UR 4392)
Des frontières dans les Alpes à la frontière alpine : l’histoire croisée comme méthode d’analyse (XIXe siècle) 


11h30 
Elena Casiriain (doctorante en anthropologie Université Toulouse Jean Jaurès – Universidad del País Vasco, LISST-CAS UMR 5193)
Faire et défaire la frontière au quotidien : vivre dans la région frontalière du Pays Basque aujourd’hui


 Après-midi

14h00
Reprise en salle Chadefaud (UPPA, Institut Claude Laugénie)

14h00-15h30
Atelier de travail et d’échange entre les intervenant(e)s et les étudiant(e)s

Après 15h30
Temps d’échange entre les intervenant(e)s

JE Frontières programme

Contact

benjamin.duinat@univ-pau.fr

SEMINAIRE DES BOURSIERS/« JEUNES » CHERCHEURS – FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

Les recherches soutenues par la fondation pour la mémoire de la Shoah 2022-2024

JEUDI 18 JANVIER 2024
LIEU : MEMORIAL DE LA SHOAH
(17, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

Programme
9h30 : ACCUEIL DES PARTICIPANTS
9h45 : INTRODUCTION GENERALE
Philippe Allouche, directeur général de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
Claire Andrieu, présidente de la commission Histoire de l’antisémitisme et de la Shoah,
Fondation pour la Mémoire de la Shoah

10h00 : D’AUTRES GENOCIDES : LE CAS DU RWANDA ET DU BURUNDI
Présidence : Claire Andrieu
Violaine Baraduc
Des transporteuses de pierres aux mères infanticides. Sociabilités de genre et autonomie criminelle des femmes génocidaires rwandaises en 1994
Juliette Bour
Rwanda 1994 : Femmes de pouvoir et génocide

Philibert Nkurunziza (doctorant ITEM UPPA)
Les massacres de Ntega-Marangara au Burundi à l’aune de la Microhistoire (1958-1988)

Discussion

11h15 : FUIR LES PERSECUTIONS
Présidence : Veerle Vanden Daelen
Anna Cabanel
Les chemins de l’exil : destins croisés de femmes scientifiques juives dans les années 1930 et 1940
Cristina Parapar
Adorno en exil : Musique et philosophie d’une vie mutilée
Florent Serina
« Courage ». Psychologues et psychanalystes en exil à Paris (1933-1942)
Discussion
12 HEURES 30 : DEJEUNER

14h00: DOCUMENTER LA SHOAH
Présidence : Nadège Ragaru
Sarah Gruszka
Holocaust Diaries Project. Phase 1 : Le cas français et le fonds du Mémorial de la Shoah
Lukas Meissel (visio)
Photographic Testimonies. An Integrated Visual History of Survival and Resistance
Pawel Michna
Official visual documents of Łódź Ghetto’s Jewish Council of Elders
Laure Guilbert
Danser dans les ghettos et les camps. La Shoah comme histoire des gestes
Discussion

15h15 : VIE ET SURVIE
Présidence : Jean Solchany
Franciszek Zakrzewski
Living Together and Apart in Lubartów: a Microhistory of a Small Town in Poland, 1921-1944
Delphine Richard
Aux marges de l’histoire des prisonniers de guerre juifs de l’armée française. Des pistes complémentaires à approfondir
Marta Zawodna-Stephan
The female community in death zones. Prisoners in the women’s camps at KL Bergen-Belsen
Discussion

16h30 : RESISTER
Présidence : Marie-Anne Matard-Bonucci
Agathe Dorra
Esthétique et formes de résistance. Apport de dessins d’enfants réalisés en situations extrêmes
Nicolas Garraud
Laughing Beyond the Walls: Humour and Laughter in Jewish Communities in Warsaw during the German Occupation (1939-1943)
Justina Smalkyté
Espace, objets, corps : les matérialités des résistances anti-nazies en Lituanie sous occupation allemande (1941-1944)
Discussion

19h00 : DINER
20h00 : MEMORIAL DE LA SHOAH
PROJECTION DE « LA FRANCE CATHOLIQUE FACE A LA SHOAH » (2020), DE MARIE-CHRISTINE GAMBART ET LAURENT JOLY, EN PRESENCE DES REALISATEURS

VENDREDI 19 JANVIER 2024
LIEU : INSTITUT HISTORIQUE ALLEMAND
(8, rue du Parc Royal, 75003 Paris ; métro : Saint-Paul – Le Marais)

9h15 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES I
Présidence : Paul Gradvohl
Julie Dawson
The Diaries of Blanka Lebzelter: Narratives of Trauma, Oppression, and Agency in Postwar Romania, 1948-1961
Emanuel Marius Grec
The Odessa Massacre Perpetrators: War crimes trials in post-war Romania (1944- 1948)
Victoria Gonzalez Maltes
« They are good human stock » : Les programmes d’accueil de réfugiés européens aux États-Unis après la Seconde guerre mondiale
Discussion

10h00 : APRES-GUERRE, JUSTICE, ITINERAIRES II
Présidence : La urent Veyssière
Anna Junge
Unexpected Neighbors: Jewish and non-Jewish Encounters in rural Hesse 1945–1948
Aliénor Brittmann
Droit, histoire et mémoire à l’aune des restitutions de biens culturels. Analyse des expériences françaises et italiennes, du XIXe au XXIe siècle
Discussion

11h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES LITTERAIRES
Présidence : Philippe Zard
Myriam Ackermann-Sommer
Du Yizkor au Kaddish : Éthique et esthétique du deuil impossible dans la fiction brève de la littérature juive américaine : Saul Bellow, Cynthia Ozick, Bernard Malamud et I.B.
Singer
Valentine Auvinet
Les représentations poétiques et politiques de l’histoire et des mémoires juives diasporiques chez Chantal Ackerman et Charles Reznikoff
Francesca Dainese
L’Holocauste dans le théâtre français contemporain (1980-2020). Pour la construction d’une bibliothèque numérique et l’étude de l’œuvre de Liliane Atlan
Astrid Greve Kristensen
Strangers in a Strange Land: The Returns of Orphans in Czech Literature of the 2000s

12h00 : REPRESENTATIONS, APPROCHES VISUELLES
Présidence : Denis Charbit
Judith Lenglart
Les mémoires de la Shoah dans l’art vidéo israélien depuis 1970
Rachel Perry
Who Will Draw Our History? Holocaust Graphic Narratives by Jewish Women
Survivors
Discussion
12h45 : DEJEUNER

14h00 : ANTISEMITISME, HIER, AUJOURD’HUI / LUTTE CONTRE L’ANTISEMITISME
Présidence : Denis Charbit
David Borras
Louis Veuillot (1813-1883), itinéraire d’un polémiste judéophobe
Maria Tarasova Chomard
L’entraide anarchiste en Amérique du Nord au prisme de la judéité et des identités politiques (première moitié du XXe siècle)
Carlotta Matesanz
Antisemitism and the Role of Holocaust denial in the Digital Age: An Approach from Social Media Companies
Discussion
15h15 : CLOTURE (Dominique Trimbur)

Soutenance de thèse – Nicolas Falxa

Nicolas Falxa soutiendra publiquement sa thèse en histoire contemporaine

“L’émergence d’une collectivité territoriale : regard des conseillers régionaux sur la construction régionale en Nouvelle-Aquitaine (1986 à nos jours)”

le jeudi 21 décembre 2023 à 14h, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Membres du jury

Laurent Jalabert,Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Directeur de thèse)

Christine Bouneau, PR émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux Montaigne,

Fabien Conord, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de CLermont-Ferrand,

François Dubasque, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Poitiers,

Jean-Noël Grandhomme, Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine.

L’UPPA fait son cinéma

20 décembre 2023 | Cinéma CGR Pau Saint Louis (64)

L’UPPA fait son cinéma : ciné-conférence avec la projection du film “Le vent se lève

Séance à 20h00 – Payant (tarif normal : 8,00€ – tarif “Le Club” : 6,00€ – tarif réduit (étudiant) : 4,00€)

Rendez-vous à 20h00 le 20 décembre pour assister à une ciné conférence animée par Erwan Irachilo (Doctorant en Histoire Contemporaine au laboratoire ITEM – Identités, Territoires, Expressions, Mobilités), suivi de la projection du film Le vent se lève réalisé par Ken Loach avec Cillian Murphy, Padraic Delaney et Liam Cunningham.

En savoir plus sur cette ciné-conférence

Rendez-vous : Cinéma CGR Pau Saint Louis

11 Rue Maréchal Joffre – 64000 Pau

Séminaire conclusif international ANR AcRoNavarre

Le 14 décembre 2023

Musée national et domaine du château de Pau

Ce séminaire dresse le bilan des sept années de recherches menées sur les actes des souverains de Navarre (1483-1594) dans le cadre du programme ANR AcRoNavarre (2017-2023) réunissant historiens et archivistes de France et d’Espagne.

L’activité des membres et des partenaires du programme, le travail de recensement documentaire et son environnement numérique, les temps forts ainsi que les résultats du programme (publications, événements scientifiques, actions de valorisation, etc.) seront abordés lors de ce séminaire international.

 

Programme

9h15 : Introduction par les organisateurs (Philippe Chareyre, Dénes Harai et Álvaro Adot Lerga)

Le programme ANR AcRoNavarre dans son environnement

9h30 : Isabelle Baraille, vice-présidente à la recherche de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), Le programme au sein de l’UPPA

9h50 : Laurent Jalabert, directeur d’ITEM UR3002 (UPPA), Le programme au sein d’ITEM

10h10 : Paul Mironneau, directeur du Musée national et domaine du château de Pau, Le programme et le château

10h30 : Pause-café

10h40 : Gwladys Bernard, directrice des études à la Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques), Véronique Gilles de La Londe, responsable du service des publications de la Casa de Velázquez, Le programme et la Casa de Velázquez

11h00 : Laurent Callegarin, directeur des Presses universitaires de Pau et des pays de l’Adour (PUPPA), Le programme dans l’activité des PUPPA

11h20 : Olivier Guyotjeannin, professeur à l’École nationale des chartes (ENC), Le programme et l’ENC [intervention en visio]

11h40 : Jacques Pons, directeur des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Le programme et les AD 64

12h00 : Pause déjeuner

Bilan du programme ANR AcRoNavarre

14h : Recensement d’actes, base de données, rencontres scientifiques

14h30 : Publications des résultats de la recherche : travaux publiés ou en cours de publication

15h : Opérations de valorisation (expositions, conférences grand public)

L’après-ANR AcRoNavarre

15h30 : Outils de recherche et de valorisation

16h00 : Perspectives de recherche

16h30 : Échanges et clôture du séminaire

17h00-18h : Visite guidée de l’exposition Poètes au Jardin. De Pétrarque à Shakespeare par Paul Mironneau, commissaire de l’exposition

18h-19h30 : Cocktail dînatoire

Soutenance de thèse – Michel ESTEBAN

M. Michel Esteban soutiendra publiquement sa thèse de doctorat en Histoire

“Les populations juives de Bayonne et du Pays Basque (nord) pendant la Seconde Guerre Mondiale”

à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, le 7 décembre 2023 à 14h00, en salle Chadefaud de l’Institut Claude Laugénie.

Composition du jury

M. Laurent JALABERT, Professeur des universités, UPPA  (Directeur de thèse)

M. Jean-Marc DREYFUS , Profesor, University of Manchester (Rapporteur)

M. Jean-Claude LESCURE, Professeur des universités, Université de Cergy-Pontoise (Rapporteur)

Mme Judith LYON-CAEN, Directeur de recherche, EHESS (Examinatrice)

M. Patrick Cabanel, Directeur d’études, EPHE (Examinateur)

Résumé

Les populations juives de Bayonne et du Pays basque durant la Seconde Guerre mondiale sont entraînées dans un processus antisémite, organisé par l’occupant et le gouvernement de Vichy. Cette thèse porte sur la vie des juifs du Pays basque entre 1940 et 1944, afin de comprendre comment ces populations diverses, composées d’une ancienne communauté séfarade à Bayonne, d'”israélites” français et de “juifs étrangers” ont traversé la période d’occupation. Cette thèse propose trois phases : la mise en place d’un processus antisémite institutionnel allemand et français, les trajectoires des populations juives entre 1940 et 1942, le processus génocidaire au Pays Basque entre 1942 et 1944. Deux questions principales se posent. Comment un antisémitisme institutionnel partant du sommet de l’État peut s’appliquer aussi facilement sur le territoire du Pays basque et peut être aussi le cadre de la Shoah voulue par les nazis? Face aux mesures antisémites et au génocide, quels ont été les moyens de résistances développés parmi les populations juives du Pays basque, et avec quelles aides extérieures?

Les idées mènent le monde 2023

Du 1 décembre 2023 au 3 décembre 2023

Les 9es rencontres littéraires Les idées mènent le monde

Tout public, gratuit

L’UPPA renouvelle sa participation aux rencontres littéraires Les idées mènent le monde. Plusieurs enseignants-chercheurs de l’UPPA interviendront pour des conférences et des tables rondes sur le thème : “Nos raisons d’espérer“.

Le laboratoire ITEM sera représenté par :

– D. Harai “La naissance d’Henri IV (1553): une raison d’espérer d’il y a 470 ans” – 1er décembre 2023

https://www.youtube.com/watch?v=lVgoIhGNuj

– F. Bidouze “Espérance et Révolution française de 1789: magie et effets pervers d’un élan commun” – 3 décembre 2023, 10h30-11h30.

https://www.youtube.com/watch?v=lVgoIhGNuj(ouvre un nouvel onglet)

Rendez-vous : Palais Beaumont – Salle Lamartine

Allée Alfred de Musset – 64000 Pau