Tous les articles par Joëlle Saucès

Les Alter Ego des souverains

L’ouvrage “Les Alter Ego des souverains. Vice-rois et lieutenants généraux en Europe et dans les Amériques, XV-XVIIe siècle” vient de paraître aux Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, sous la direction de Philippe Chareyre, Álvaro Adot Lerga & Dénes Harai.


Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
ISBN : 2-35311-114-9
ISSN : 2261-2300

479 pages, 2021
n°12, Collection Cultures Arts et Sociétés


À l’époque des déplacements longs et aléatoires, en raison de l’administration et de la défense de leurs nombreuses possessions, les souverains européens de la Renaissance et de l’époque moderne ne pouvaient pas être présents dans tous leurs États. Pour assurer la continuité du gouvernement en leur absence, ils déléguaient leur pouvoir à des représentants de confiance aux titres variés (vice-roi, lieutenant / gouverneur général, etc.) et attributions multiples (politiques, judiciaires, militaires, etc.) pendant une durée fluctuante selon les circonstances.

À travers l’étude de leur origine, de leur entourage et de leur production documentaire ainsi que l’analyse thématique de leur exercice du pouvoir, ce volume élaboré dans le cadre du programme ANR AcRoNavarre met en lumière pour la première fois les différentes déclinaisons des statuts de ces alter ego de la majesté en Europe et dans les Amériques.

Du site au territoire

Journée d’étude “Du site au territoire. Exemples d’applications sous Systèmes d’Information Géographique en archéologie et en Histoire”

Le 26 novembre 2021

Coordonnée par Mélanie Le Couédic, la journée d’étude Du site au territoire. Exemples d’applications sous Systèmes d’Information Géographique en archéologie et en Histoire” se tiendra en Salle Bulle, à la bibliothèque universitaire de Pau.

PASSE SANITAIRE OBLIGATOIRE

Cette journée est organisée dans le cadre du MASTER HCP. Séminaire transversal 1. Hommes, territoires, environnement  (ITEM/IRAA). Elle s’insère également dans le programme région Nouvelle Aquitaine MARGES.

Télécharger le programme

Matinée

Modérateur : Jean-François Bernard

9h accueil

9h30 Construire un SIG du sanctuaire Gallo-Romain des Bouchauds (Saint-Cybardeaux, Charente). Véronique Picard, IRAA

10h10 L’étude du peuplement de l’Antiquité tardive dans la péninsule Ibérique (Projet DYNAT-INC). Du terrain aux SIG. Leticia Tobalina, Casa de Velázquez

10h50 pause

11h Le Nouvel Atlas Archéologique de St Pierre (Martinique) (Naasp).

David Billon, INRAP

11h40 Le traitement des données du site de Castéja (Bordeaux, Gironde) dans Qgis. Amaia Legaz, HADES

12h30 déjeuner

Après-midi

Modérateur : Laurent Callegarin

14h30 Spatialiser des sites et des territoires à partir des sources écrites, quelques exemples. Mélanie Le Couédic, ITEM

15h10 Cartographier les bastides. Jean-Paul Valois, chercheur associé à ITEM

15h50 pause

16h Organiser une base de données d’objets médiévaux et la cartographier. Cécile Lagane, CRAHAM, université de Caen

Les Idées mènent le Monde 2021

Palais Beaumont, Pau

Du 19 novembre 2021 au 21 novembre 2021

Les 7èmes “Idées mènent le Monde”, rencontres littéraires gratuites, seront organisées au Palais Beaumont du 19 au 21 novembre 2021.

Le thème abordé cette année sera “Reconstruire, se reconstruire. Quels avenirs en ces temps incertains ?”.

Nous noterons la participation de plusieurs membres du laboratoire ITEM le samedi 20 novembre 2021:

15h00-16h00 : Table ronde avec Laurent Jalabert, Victor Peirera, Jean-Yves Puyo, modérée par Laurent Callegarin “L’Université de Pau et des pays de l’Adour en sa ville : une histoire de reconstruction permanente”
https://www.youtube.com/watch?v=G4mXdDobXic

18h00-19h00 Laurent Dissard “Guerres de Syrie et dynamiques kurdes : 2011-2021”
https://www.youtube.com/watch?v=ehqVSC-TRTk

En marge de ces conférences, Frédéric Bidouze présentera son dernier ouvrage le 21 novembre de 15h à 16h.

Programme complet du salon et billetterie 

Ecole thématique UNITA”Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) en Pays de Béarn”

Vivant et contemporain le Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) comprend, selon la convention de l’UNESCO qui lui est dédiée (2003), les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire – ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés – que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Cette école d’hiver UNITA, “Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) en Pays de Béarn”, coordonnée par Patricia Heiniger-Casteret, abordera les questions d’inventaire et de sauvegarde du PCI en Béarn tant aux plans théoriques que pratiques.

Le patrimoine culturel immatériel imposant une expertise partagée entre praticiens, chercheurs et institutions patrimoniales, cette co-construction s’interrogera aussi sur les conséquences du contexte sanitaire de cette dernière année en abordant le « PCI empêché » qui malgré tout sera le terrain vivant d’expérimentation de cette semaine de formation.

  • Public : étudiants (Masters et Doctorants), chercheurs (postdoc, MCF, PR), professionnels.
  • Localisation : Pau
  • Certificat/diplôme délivré : Attestation de participation et de réussite, 4 ECTS
  • Dates : 08/11/2021 au 13/11/2021
  • Langue d’enseignement : français, occitan, portugais, espagnol, italien, roumain, anglais
  • Date limite de candidature : 15 octobre 2021
  • Structures partenaires : Laboratoire ITEM EA 3002, Ethnopôle Occitan CIRDOC – Institut occitan de cultura, Domaine Latapy (Gan), Pole métropolitain “Pays de Béarn”

Voir le programme et les informations pratiques

Une histoire des luttes pour l’environnement

18e – 20e Trois siècles de débats et de combats

Anne-Claude Ambroise-Rendu Steve Hagimont Charles-François Mathis Alexis Vrignon

Une première histoire des luttes environnementales en 100 focus illustrés.
 
Savez-vous que dès la fin du XVIIIe siècle, le grand naturaliste allemand Alexander von Humboldt accuse l’Occident de causer la ruine des civilisations en détruisant la nature ? Que la première enquête officielle sur le changement climatique est menée en France en 1821 ? Que dès 1888 à Ashio, au Japon, les agriculteurs se mobilisent contre les conséquences néfastes des produits toxiques dispersés dans l’atmosphère par l’activité minière ? Qu’en 1958, en Union soviétique, les menaces industrielles pesant sur le lac Baïkal suscitent une mobilisation de la société civile ? Ou encore que dès 1959 le biologiste Raoul Lemaire définit les bases de l’agrologie pour une agriculture sans engrais chimiques ni pesticides ?
Riche d’une documentation visuelle jamais encore rassemblée, cet ouvrage constitue le premier panorama des luttes environnementales à l’échelle mondiale, de la fin du XVIIIe aux dernières années du XXe siècle. Cette mise en perspective historique a été rendue possible par le partage des recherches des quatre historiens co-auteurs de ce livre.
À rebours du récit mythique d’une foi collective dans le progrès, ils présentent une histoire des voies et des voix divergentes, éclairent la façon dont elles ont été combattues ou domestiquées, mais montrent aussi combien elles constituent un socle précieux pour les combats d’aujourd’hui.

ISBN : 978-2-84597-865-2

18 x 24
relié
304 pages
100 récits – 250 images
45 €

Avec le soutien du Centre national du livre

Nuevos asedios a la novela entre fronteras. Aragón-Aquitania, relatos sin fronteras

Luis Beltrán Almería; Dolores Thion Soriano-Mollá (coords.)

Prensas de la Universidad de Zaragoza

  • 286 pages, 2021
  • Colección: Estudios
  • ISBN : 978-84-1340-242-0

Este volumen recoge estudios relacionados con la novela moderna y con la novelización de otros géneros literarios en el marco de las relaciones hispanofrancesas. La iniciativa se enmarca en los esfuerzos del grupo de investigación GENUS del Gobierno de Aragón, que dirige Luis Beltrán Almería, y del proyecto Patrimoine d’encre Transpyrénéens II de la Communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP), que dirige Dolores Thion.

Sommaire

Prólogo

Sobre la narrativa francesa contemporánea
 Rosa de Diego

Venturas y desventuras de un ansotano en el Río de la Plata y su reflejo lingüístico
  José M.ª Enguita

Una traducción al aragonés de Julio Verne
  Francho Nagore Laín

El estudiante en el costumbrismo español: escenas, tipos y fisiologías (Vicente de la Fuente y Jaime Tió)
  Fermín Ezpeleta Aguilar

La voz femenina epistolar: de Heloísa a la narrativa actual
  Patricia Urraca de la Fuente

Lezama Lima, transcreador de Pluies de Saint-John Perse
  Alicia Silvestre Miralles

Dostoievski a través de los Pirineos
  Carlos Ginés Orta

Novela y compromiso: los soldados olvidados del ejército colonial. Bataillons noirs (1941) de Joseph Peyré
  Dolores Thion Soriano-Mollá

Joseph Peyré: una terraza para el Pirineo
  Christian Manso

Teoría de la novela durante el tardofranquismo y la transición: el caso de Ramón Gil Novales (1928-2018)
  José Domingo Dueñas Lorente

Novela e inmigración
  Oliwia Baginska

Distopía y fracaso en Un incendio invisible (2011, 2017) de Sara Mesa
  Blanca Ripoll Sintes

El lugar del autor moderno en la historia literaria: el caso de Manuel Vilas
  Antonio Viñuales Sánchez

Berlín/Sevilla. Punto de fuga. Una novela biográfico-familiar
  Laura Escartín Corral

La novela según J. L. Rodríguez García
  Luis Beltrán Almería

L’UPPA, un demi-siècle d’Histoire

Presses universitaires de Pau et des Pays de l’Adour

Sous la direction de Victor Pereira

Dans le cadre des 50 ans de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour

Fille de mai 68, l’université de Pau et des Pays de l’Adour s’émancipe en 1970 de l’université de Bordeaux qui, depuis 1946, avait fondé dans la capitale du Béarn trois collèges universitaires. Soutenue par les collectivités locales, la jeune UPPA se déploie progressivement dans l’ensemble des Pays de l’Adour et multiplie sites, formations et laboratoires. Cet ouvrage retrace les différentes facettes de cette histoire, s’appuyant sur un solide corpus d’archives écrites, des témoignages de différents acteurs et une iconographie variée. La pluralité des angles et des points de vue offre un regard riche sur une histoire parfois mouvementée.

ISBN 2-35311-118-1

30 €

640 pages

Voir le sommaire

Le Kenya en marche 2000-2020

Marie-Aude Fouéré, Marie-Emmanuelle Pommerolle et Christian Thibon (eds.)

  • Éditeur : Africae Studies
  • Collection : Africae Studies
  • Lieu d’édition : Paris & Nairobi
  • Année d’édition : fin décembre 2020
  • Publication sur OpenEdition Books : 15 décembre 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782957305872
  • EAN électronique : 9782957305865
  • DOI : 10.4000/books.africae.2009
  • Nombre de pages : xii-433 p.

Cet ouvrage offre une saisie synthétique et des visions particulières du Kenya en ce premier quart du XXIe siècle. Il rassemble des contributions rigoureuses et accessibles pour montrer comment, depuis l’alternance de 2002, le Kenya s’efforce de changer par la modernisation économique et la libéralisation politique. Les transformations annoncées voient le jour, même si les legs du passé et les habitus politiques en ralentissent la marche. Les différents chapitres nous mènent du capitalisme développemental kényan à la grande pauvreté et aux inégalités vivaces, des réformes sur le papier aux mises en œuvre en demi-teinte dans de multiples secteurs : gouvernance décentralisée, ressources naturelles, foncier, éducation. L’histoire ancienne et coloniale, la diversité du peuplement au Kenya permettent de mieux comprendre les clivages politiques, religieux et communautaires, les asymétries entre villes et campagnes, entre Nairobi et la côte, dans un Kenya ouvert sur le monde, autant par le commerce et la finance que par les réseaux de l’art.

MATé La Science Ouverte !

Pour continuer la dynamique autour de l’ouverture des données lancée lors des Journées Annuelles de MATE-SHS (Bordeaux, 24 et 25 juin 2021),

le groupe thématique “Ouverture des données” et le groupe local SO MATé de votre réseau préféré MATE-SHS s’associent pour lancer un nouvel événement :

MATé La Science Ouverte !

Jeudi 23 septembre – 9h30-12h

La dynamique de l’ouverture des données : panorama d’outils

animation : Mélanie LE COUÉDIC et Florence REVELIN

La « Fabrique numérique du passé ». Vers une plateforme open data pour les données géohistoriques
Laurent Costa, ArScan

L’e-infrastructure DATA-DRIIHM, un aiguilleur de la Science Ouverte pour renforcer l’interdisciplinarité et le partage des données des Observatoires Hommes-Milieux
Émilie Lerigoleur, GEODE, Kristell Michel, EVS, Corinne Pardo, ECCOREV, Marie-Laure Trémélo, ESPACE, Pascal Dayre, IRIT

Données du patrimoine Culturel Immatériel : de la collecte à la publication, quelle sauvegarde ?
Patricia Heiniger-Casteret, Mélanie Le Couédic, ITEM UPPA

Contribuer directement dans l’open data : l’open science avec OpenStreetMap – Application avec le projet de recherche « Décisif »
Delphine Montagne, TREE

Télécharger le programme sur 4 matinées de septembre et octobre (23,30 sept et 7,14 oct) 

Lien vers le site web de l’événement : https://mateshs-od-2021.sciencesconf.org/  

(inscription obligatoire)

Navarra 1521-2021 Guerra, identidad y conflictividad

Jornadas de estudio internacionales

18 de septiembre 2021 (Jornada 1)

Casa de Cultura de Villava/Atarrabia 9:30-14:00


En esta jornada se presenta el caso del tercer intento de recuperación del reino, por parte de la dinastía
Albret contextualizado con las revoluciones o revueltas existentes en otros reinos peninsulares contra
Carlos V, como fue el caso de las comunidades de Castilla y las germanías de Valencia. Además, se presentan casos como el de Hungría en el que entran en guerra los partidarios de dos dinastías por la Corona de este reino, y el interesante caso de los reyes naturales de Navarra y las guerras de religión.

En el trasfondo de estas guerras se encuentran elementos identitarios en el ámbito político, religioso y social, que chocan dando lugar a varias guerras en toda Europa. Además, para el caso de Navarra se añade el componente de la guerra de independencia, iniciada en 1512 por la invasión y conquista del reino por Fernando el Católico.

Por la tarde se realizará una visita guiada a “la Pamplona de la época de la conquista de Navarra”.

 

9h45- 10h. Apertura. Unai Hualde Iglesias, Presidente del Parlamento de Navarra, Marian Pérez, miembro de la organización, Álvaro Adot, miembro del comité científico.
Moderador: Adot Lerga, Álvaro (ITEM, UPPA)
10h-10h30. Anchústegui, Esteban (UPV): Identidad y conflictividad político-social en la época de la conquista de Navarra.
10h30-11h. Vicente Blasco, Dámaso Vicente (UVA): Nacionalidad y extranjería en las Comunidades de Castilla.
11h-11h30. Valor Moncho, Pilar (UCH Cardenal Herrera): La revuelta de las germanías.
11h45-12h15 Monteano, Peio (historiador, técnico de archivos AGN): La participación de los navarros en la guerra de 1521.
12h15-12h45. Harai, Dénes (ITEM, UPPA): Una corona, dos reyes: identidad y conflictividad en Hungría.
12h45-13h15. Chareyre, Philippe (ITEM, UPPA): Los reyes de Navarra y las guerras de religión : implicaciones feudales e identitarias.
13h15-13h35. Monjo, Emilio (CIMPE): Identidad religiosa y lenguas “vulgares”: 450 aniversario de la edición del catecismo en euskera (Abc edo Christinoen instructionea) de Joanes Leizarraga.
13h35- 14h. Debate.

Fête de la Science 2021

Recherche & Occitan, quels enjeux?

Le 6 octobre 2021

Dans le cadre des 30 ans de la Fête de la Science, l’Office public de la langue occitane (OPLO) organise le 6 octobre prochain un événement hybride (en présentiel et à distance) sur les enjeux de la recherche sur l’occitan.
La Fête de la Science est un événement organisé par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Depuis 1991, elle se déroule tous les ans aux mois d’octobre et de novembre. Il s’agit d’un événement incontournable de culture scientifique qui propose dix jours de manifestations gratuites en France métropolitaine, outre- et à l’international.  
A cette occasion, des milliers d’acteurs scientifiques mais aussi culturels et pédagogiques se réunissent pour partager avec le leur enthousiasme pour les sciences, les techniques et les innovations.
 
Pour cette édition 2021, l’OPLO a souhaité inscrire l’occitan dans le programme officiel  en organisant un événement de vulgarisation de la recherche sur l’occitan auprès du grand public. Si la Fête de la science permet chaque année de sensibiliser le public à la science et à ses enjeux et de favoriser le partage des savoirs entre chercheurs et citoyens, elle permet également de valoriser le travail de la communauté scientifique et susciter des vocations chez les jeunes.

Rappeler que l’occitan est un objet scientifique… en Nouvelle-Aquitaine et au-delà  

En Nouvelle-Aquitaine, la langue occitane est un objet scientifique à part entière : elle est étudiée dans plusieurs universités, fait l’objet de publications, de projets de recherche, mobilise une communauté importante de chercheurs. C’est également le cas dans les autres régions de l’espace occitan et, au-delà, dans plusieurs pays du monde.  

La table ronde du 6 octobre (16h) (dans laquelle interviendra Patricia Heiniger-Casteret ITEM/UPPA) vise à présenter les différentes pratiques de recherche et à expliquer comment les conclusions de l’ensemble de ces travaux permettent d’affiner la stratégie de reconquête engagée pour faire en sorte que les habitants se réapproprient la langue occitane, pour qu’elle soit à nouveau parlée et transmise.  

S’inscrire

POUR UNE HISTOIRE TRANSNATIONALE ET COMPARÉE DES INSTALLATIONS ET DES ESSAIS NUCLÉAIRES

Cycle de séminaire

Programme 2021-2022 : nouvelles archives, nouveaux
chantiers

Vendredi 8 octobre 2021
« La table-ronde de juillet 2021 et ses suites. Les enjeux de la déclassification des archives relatives au fait nucléaire (France métropolitaine et PF) »

Renaud Meltz, Professeur d’histoire contemporaine – IUF, Université de Haute-Alsace
Alexis Vrignon, Enseignant-chercheur en histoire contemporaine, Université de Pau et des Pays de
l’Adour / ITEM

Les séminaires ont lieu de 17h00 à 19h00 sur l’un des deux sites de l’INALCO.
Une diffusion ou une retransmission en ligne est prévue.
2 rue de Lille
75007 Paris
65 rue des Grands
Moulins 75013 Paris


Pour chaque séance, la salle, ainsi que les modalités de connexion sont indiquées à :
http://www.cresat.uha.fr/histoire-nucleaire-2021-2022