Jeudi d’ITEM – Sébastien Rozeaux – 02 février 2023

Letras Pátrias : les écrivains et la création d’une culture nationale au Brésil (1822-1889)

02 février 2023

UPPA, Bâtiment des lettres, salle du conseil

14h00 -15h30

Conférence accessible à distance via TEAMS : Cliquez ici pour rejoindre la réunion   (Attention, nouveau lien !)

Letras Pátrias, les lettres de la patrie : c’est ainsi que les écrivains brésiliens qualifient une littérature dont la mission première est de fonder l’identité nationale, dans les décennies qui suivent l’indépendance, proclamée en 1822. Au croisement d’une histoire sociale du « petit monde » des hommes et femmes de lettres du Brésil à l’époque impériale (1822-1889) et d’une histoire intellectuelle d’une littérature nationale en gestation, cet ouvrage dresse le portrait collectif des premières générations d’écrivains, dont les œuvres littéraires composent ce « grand monument national » qu’exalte déjà le romancier José de Alencar en 1875. 

Ce faisant, l’auteur répond aussi dans ce livre à la question essentielle formulée par Ernest Renan en 1882, « Qu’est-ce qu’une nation ? », dans la mesure où les Letras Pátrias offrent au lecteur un miroir déformant de la réalité socio-ethnique du pays (esclavagiste jusqu’en 1888), alors que l’Empire est engagé sur la voie de la “civilisation” et du “progrès”. 

 

Sébastien Rozeaux est maître de conférences en histoire à l’université Toulouse Jean-Jaurès et membre de l’UMR FRAMESPA. Il est l’auteur de Préhistoire de la lusophonie. Les relations culturelles luso-brésiliennes au XIXe siècle (2019). Il est membre des comités de rédaction des revues Caravelle et Brésil(s), membre du Conseil consultatif de la Revista do Instituto Histórico e Geográfico Brasileiro (Brésil), et dirige depuis 2019 la revue e-Storia – Les Cahiers de Framespa.



Citer ce billet
Joëlle Saucès (2023, 5 janvier). Jeudi d’ITEM – Sébastien Rozeaux – 02 février 2023. Les carnets d'ITEM. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qjai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.