Conférence Frédéric Bidouze

RENCONTRES DÉBATS – entrée libre

Jeudi 19 mai 2022 – 18h30

Parvis Espace Culturel Leclerc Pau

Résumé

Avant d’être le moment de la colère populaire et d’une réorganisation
totale de la France, la Révolution s’est préparée dans les discours, dans
le verbe haut et dans le dépassement des rôles et des fonctions des élites
du royaume de France. Les états généraux convoqués à contrecœur
par Louis XVI et réunis le 5 mai 1789 ont été le catalyseur d’émotions
et de revendications et la campagne électorale qui les a précédés avait
déjà fait basculer le royaume dans la servitude de l’exclusion de l’autre
comme système de pensée. Pour le bonheur d’une espérance sans fin
de progrès et de liberté, clergé, noblesse et tiers état se sont affrontés
par des personnalités interposées, bientôt les héros heureux puis
malheureux d’une aventure sans pareille.
De la salle des Menus Plaisirs au Jeu de Paume, c’est toute une culture
politique française à huit-clos qui s’ébauche, témoignage oublié du
bonheur d’être libre et des angoisses pour le demeurer.

Frédéric Bidouze est historien et maître de conférences à l’Université
de Pau et des Pays de l’Adour. Il est l’auteur dans la même collection
de Versailles à Versailles, 1789 (vol. 1). Les états généraux : concorde,
discorde et révolution, 2018, De Versailles à Versailles, 1789 (vol. 2). Le
peuple de Paris en marche : la nation, la loi et le roi, 2019, Massacre
d’une rive à l’autre, vers la Saint-Barthélémy (18-26 août 1572), 2017
(1ère ed. 2011) et de La Commune de Paris (18 mars-28 mai 1871), une
tragédie franco-française, 2014 ; avec Fabienne Coudin de Le Sac de
Rome, 6 mai 1527 : « Les Lansquenets ont fait courir le Pape … », 2012
et de Florence, La Conjuration des Pazzi, 26 avril 1478. Vengeance et
liberté, 2017.



 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.