Les archives familiales dans l’Occident médiéval et moderne

Les archives familiales dans l’Occident médiéval et moderne. Trésor, arsenal, mémorial

Edité par Véronique Lamazou-Duplan

Avec la collaboration de Maria Lurdes Rosa, Eloísa Ramírez Vaquero, Tünde Mikes, Arsenio Dacosta et José Ramón Diaz de Durana

Collection de la Casa de Velázquez n° 185

ISBN 9788490963340

Madrid, 2021, XII-555 p.

Au Moyen Âge et aux temps modernes, les familles aristocratiques, nobles, mais aussi marchandes et paysannes, conservent et transmettent les documents utiles pour défendre leurs droits, administrer, construire leur domination et leur mémoire. Centré sur la péninsule Ibérique, ouvert à des comparaisons dans l’Occident chrétien, ce livre étudie le phénomène de l’archivage touchant l’histoire, les droits et la mémoire des familles, la genèse de ces archives familiales, leur histoire au fil des générations, leur statut et leur rôle : trésor, arsenal, mémorial.

Ce volume rassemble les textes de 46 historiens et archivistes qui ont noué un dialogue original et fécond. Ils proposent une réflexion sur les archives dites de famille, confrontant regards, recherches et expériences, sur un sujet inscrit à la croisée de champs scientifiques largement renouvelés : pratiques de l’écrit, histoire des archives (archivistique historique – Archival Science), de la parenté. Dans une péninsule Ibérique ouverte à la comparaison avec d’autres aires géographiques, toutes les dimensions des archives familiales sont interrogées : archives des familles royales – ou du royaume ? –, nobles, dans leur diversité, mais aussi marchandes et paysannes ; entre genèse et remaniements, fabrique des archives de la « famille », du lignage, de la Maison. Dépassant la classique césure entre Moyen Âge et modernité, la production, la conservation, la transmission et réorganisation des archives familiales, désormais sujets d’étude per se, sont saisies en mouvement, dans leur historicité et dans la transversalité sociale des pratiques.

L’auteur

Véronique Lamazou-Duplan est maître de conférences en Histoire du Moyen Âge à l’université de Pau et des Pays de l’Adour/ ITEM EA 3002. Ses recherches portent sur le monde urbain, la vie familiale, les pratiques de l’écrit aux XIVe et XVe siècles. Elle a dirigé les publications suivantes : Le cartulaire dit de Charles II roi de Navarre (2010, co-édition Principe de Viana-UPPA), Signé Fébus, comte de Foix, prince de Béarn. Marques personnelles, écrits et pouvoir autour de Gaston Fébus (2014, co-édition Somogy Editions d’art – UPPA), Écritures du pouvoir, coll. « Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb (VIIIe-XVe siècle) », vol. 2 (2019, éditions Ausonius). La Casa de Velázquez lui a confié la coordination scientifique du programme ARCHIFAM (2013-2015) qui a conduit à la publication de ce volume sur Les archives familiales dans l’Occident médiéval et moderne. Trésor, arsenal, mémorial dont elle a été l’éditrice principale et coordinatrice.

Intérêt et originalité de l’ouvrage

Cet ouvrage présente une triple originalité.

La première est de rapprocher les regards et les travaux d’historiens et d’archivistes. Professionnels des archives et historiens spécialistes d’archivistique et plus largement des pratiques de l’écrit, nouent dans ce livre un dialogue fécond, dans le cadre de champs de recherche renouvelés et très dynamiques.

Ce livre centré sur la péninsule Ibérique (Portugal, domaines insulaires et marges pyrénéennes inclus) et ouvert à des comparaisons dans l’Occident chrétien (France, Flandre, Italie…), propose, non pas une classique histoire des familles à partir des archives, mais étudie en soi le phénomène de l’archivage touchant l’histoire, les droits et la mémoire des familles. Il révèle les liens complexes entre archives et familles lors de la genèse de ces fonds puis dans l’histoire de leur accroissement et de leur conservation, au fil des générations et des évolutions familiales. On mesure alors le statut et le rôle de ces archives familiales, à la fois trésor, arsenal, mémorial.

Ce faisant, troisième originalité, ce livre dépasse les périodisations classiques de l’histoire, en inscrivant sa démarche dans la longue durée, entre Moyen Âge et Modernité.

Ce livre, tant par la méthode suivie que par les résultats présentés, est donc un point d’étape important dans un champ renouvelé de la recherche et peut également servir de guide aux chercheurs.

Public concerné

Enseignants-chercheurs, étudiants, professionnels (professionnels des services d’archives, des bibliothèques, du patrimoine écrit…), grand public curieux d’histoire et fréquentant les archives, propriétaires d’archives privées…

Diffusion

Disponible à la vente sous forme papier auprès de la Casa de Velázquez et de nombreuses librairies.

Accessible via un lien vers la version en accès libre sur Open Edition Books, sur le site des éditions de la Casa de Velázquez


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.