Croiser les sources pour détruire et reconstruire

Croiser les sources pour construire et reconstruire: développer les approches interdisciplinaires pour relire l’Antiquité tardive

Vendredi 16 octobre 2020

Journée d’étude interdisciplinaire organisée par Leticia Tobalina Pulido, Alain Campo, Sébastien Cabes et Mélanie Le Couédic.

Cette deuxième journée d’étude sur l’Antiquité tardive fait suite à la rencontre paloise d’avril 2019 portant sur le traitement des données archéologiques. Si ce séminaire se veut encore axé sur les problèmes d’ordre méthodologique, il s’orientera vers l’interdisciplinarité et le croisement des sources, souvent trop cloisonnées par nos disciplines académiques. La cohérence de l’Antiquité tardive, « crépuscule » de l’Antiquité ou «aube» du Moyen Âge, n’est plus à démontrer. Cependant, le chemin est encore long pour percevoir toute la complexité de cette période charnière. Les dix contributions proposées par des chercheurs espagnols, portugais et français, aux thématiques et aux méthodes variées, répondent à ce désir de tendre vers une « histoire totale » qui ne peut se réaliser sans une approche interdisciplinaire.

UPPA, Amphithéâtre de la Présidence

9h15 Ouverture de la journée d’étude. Leticia TOBALINA PULIDO (ITEM, UPPA/UNAV), Alain CAMPO (IRAA, UPPA/EHU), Sébastien CABES (IRAA, UPPA), Mélanie LE COUEDIC (ITEM, UPPA)

9h45 Introduction. Bertrand LANÇON (Université de Limoges)

PREMIÈRE PARTIE : POUVOIR, SOCIÉTÉ ET CITOYENNETÉ (Modérateur: François RÉCHIN, IRAA UPPA)

10h20 Mar MARCOS (Universidad de Cantabria), Conceptos de ciudadanía en la Antigüedad Tardía.

10h55 Eric MORVILLEZ (Université d’Avignon), Les jardins dans l’Antiquité tardive : l’enjeu du croisement et de la réévaluation des sources.

11h30 Session de posters

Mario FERNANDEZ PEREIRO, Laura BLANCO TORREJON, Celtia RODRIGUEZ GONZALEZ (Universidad de Santiago de Compostela -USC), ¿Como estudiar a una sociedad en un período de transición (ss. IV-V)?

David SERRANO ORDOZGOITI (Universidad Complutense de Madrid) Metodología interdisciplinar para el estudio de la imagen del poder imperial en el mundo romano durante la anarquía militar del siglo III d.C.

DEUXIÈME PARTIE : DE LA FOUILLE À L’ÉTUDE DU MOBILIER (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA DRAC Nouvelle-Aquitaine)

14h15 David EXPOSITO MANGAS, Bautista CEPRIAN DEL CASTILLO, Alfonso RAMIREZ CONTRERAS (Proyecto Cástulo). Viejos recursos, nuevas tecnologías. Aplicación de la metodología de trabajo del Proyecto Cástulo Siglo XXI en el proceso de excavación, estudio y difusión de contextos arqueológicos tardoantiguos.

14h50 José CARLOS QUARESMA (Universidade Nova de Lisboa) Étudier la céramique et sa diffusion : propositions méthodologiques.

15h25 François BLONDEL (Université de Bourgogne Franche-Comté), Les hiatus en dendrochronologie. L’exemple de l’Antiquité et du début de haut Moyen Âge : manque de données ou raréfaction de la ressource ?

TROISIÈME PARTIE : LA QUESTION DU VILLAGE (Modérateur: Léopold MAUREL, SRA, DRAC Nouvelle Aquitaine)

16h20 Margarita FERNANDEZ MIER (Universidad de Oviedo) La arqueología de las aldeas habitadas en el Norte de la Península Ibérica.

16h55 Vanessa ELIZAGOYEN (INRAP / Ausonius), Saint-Geours-de-Maremne, Bellocq : un village de l’Antiquité tardive ?

17h30 Discussion et conclusions

­


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.