Mémoires des camps, fonctions de l’art

22 février 2019

Université de Pau et des Pays de l’Adour, Bâtiment des Lettres – Salle du Conseil

Dans le cadre du projet de recherche « La mémoire des camps d’internement des années de la seconde guerre mondiale : étude muséographique et muséologique des mémoriaux européens », et à la suite des rencontres qui ont eu lieu les 15 et 16 février 2018 puis le 12 octobre 2018, le laboratoire ITEM de l’université de Pau organise une troisième et dernière journée d’étude : « Mémoires des camps/Fonctions de l’art ».


Qu’elles aient été le fait d’artistes professionnels plus ou moins confirmés, d’autodidactes ou d’artistes occasionnels, nombreuses ont été les activités artistiques développées dans les conditions précaires ou d’absolu dénuement qui étaient celles des camps de transit, d’internement et d’extermination durant les années de la seconde guerre mondiale.
Tantôt tolérées tantôt interdites, ces activités ont souvent trouvé leur inspiration dans les faits d’une quotidienneté sans commune mesure avec la vie ordinaire. Quand elles sont parvenues jusqu’à nous, leurs manifestations ou leurs traces sont porteuses d’une signification qui ne s’arrête pas à leur dimension documentaire et d’une puissance d’émotion qui ne saurait s’évaluer à partir des seuls critères esthétiques : en elles se conjoignent l’expérience de la sourance et de la mort et l’aaffirmation de la vie jusque dans les plus misérables conditions. Témoignages de l’horreur, elles sont
aussi des preuves de l’effort pour la dépasser.
Que savons-nous de ces pratiques et de la manière dont ont été réalisées ou se sont déroulées ? Comment pouvons-nous les appréhender, en parler ou les faire connaître ? Que nous disent-elles plus largement des dimensions existentielles, testimoniales et mémorielles de l’art ?
Pour donner toute son ampleur à ces dernières questions, nous souhaiterions aussi nous interroger sur les formes et les fonctions que peuvent aujourd’hui prendre des œuvres artistiques dans le contexte commémoratif des déportations, des détentions et des exactions commises pendant toute cette période.T

Contacts:


Jean Luc Poueyto jl.poueyto@gmail.com


Sabine Forero-Mendoza sabine.forero-mendoza@univ-pau.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.