Quelle coupure entre histoire contemporaine et histoire immédiate ?

 

L. Jalabert, professeur d’histoire contemporaine à l’UPPA (ITEM EA3002) participera à l’occasion de l’AG de l’Association des Historiens Contemporanéistes de l’Enseignement supérieur et de la recherche à la Table ronde sur le thème : « Quelle coupure entre histoire contemporaine et histoire immédiate ? »   qui aura lieu vendredi 10 novembre 2017, de 14h à 17h30, à la Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D040 (rez-de-chaussée à gauche en entrant).

1/ 14h-15h30 – Rencontre de l’AHCESR sur le thème : « Quelle coupure entre histoire contemporaine et histoire immédiate ? »

Avec les interventions de :

Anne Boitel, Aix-Marseille Université, TELEMME, auteure d’une thèse, soutenue en 2016, intitulée « Des camps de réfugiés aux centres de rétention administrative: la Cimade, analyse d’une action dans les lieux d’enfermement et de relégation (de la fin des années 1930 au début du XXIe siècle) ».

Françoise Daucé, EHESS, CERCEC, qui abordera le sujet à partir de ses travaux sur l’histoire immédiate de la Russie post-soviétique.

Armelle Enders, Université Paris 8, IHTP, qui relatera son expérience de rédaction d’une histoire du Brésil « jusqu’à nos jours » au cours d’une crise politique majeure.

Laurent Jalabert, Université de Pau, ITEM, qui évoquera son expérience à la rédaction de Cahier d’histoire immédiate.

La discussion sera animée par Julie d’Andurain et Clément Thibaud, pour le bureau de l’AHCESR.

https://ahcesr.hypotheses.org/777


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.