Georges Despaux à Buchenwald

Georges Despaux à Buchenwald
Des dessins pour l’histoire

Par Laurent Jalabert

Fils de pépiniéristes relativement prospères de Salies-du-Béarn, malheureux dans la gestion de l’entreprise familiale, Georges Despaux vit au Pays basque pendant la Deuxième Guerre mondiale. Arrêté à Bayonne le 1er février 1944, puis déporté comme prisonnier politique à Buchenwald de mai 1944 à avril 1945, il parvient comme d’autres artistes à se procurer le minimum nécessaire pour dessiner quelques scènes de la vie du camp, dans des conditions précaires, sur des feuilles de documents administratifs qu’il récupère et dont certains ont été conservées depuis sa sortie du camp au printemps 1945. Les dessins publiés dans l’ouvrage, pour beaucoup inédits, cédés à sa mort à la famille Vanmolkot qui en a autorisé la reproduction, sont un témoignage de l’horreur concentrationnaire. Accompagnés de textes de présentation brefs, ils sont avant toute chose un témoignage pour une page sombre de l’histoire européenne.

Ouvrage publié sous la direction de Laurent Jalabert, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (ITEM, EA3002), avec la participation de Philippe Chareyre, Sabine Forero-Mendoza et Henrik Vanmolkot.

Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, de l’ONAC-VG 64, et du ministère de la Défense (GIP 70ème anniversaire de la Libération).

9782350685557
septembre 2017
128 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.