Soutenance de Thèse – Mathilde Lamothe

AVIS de soutenance de Thèse
en Cotutelle avec l’Université Laval, Québec (CANADA)
Madame Mathilde LAMOTHE

Soutiendra sa thèse en “Anthropologie / Ethnologie

le 29 juin 2016 à 14h00

à l’UPPA – Amphi de la Présidence
(en vision-conférence avec le Québec)

Directeurs de thèse:

Monsieur Abel KOUVOUAMA (UPPA)
Madame Patricia HEINIGER-CASTERET (UPPA)
Monsieur Laurier TURGEON (Université LAVAL)

  Sujet de la thèse :

  “De la neige à la terre battue : approche comparative ethnologique de pratiques sportives – raquettes à neige au Québec et quilles de 9 en France – au prisme du patrimoine culturel immatériel”

Quille de neuf

2013-01-20 11.57.49Reposant sur une apparente antinomie, les champs du patrimoine et du sport suscitent une réflexion sur les liens qu’ils entretiennent en dépassant le schéma binaire classique tradition/modernité. Aussi le repérage d’expressions sportives pouvant relever du patrimoine culturel immatériel (tel que défini par l’Unesco en 2003) permet de questionner les mécanismes de production de cette nouvelle forme patrimoniale, ainsi que les enjeux politiques, scientifiques et méthodologiques qui leur sont liés. L’hypothèse de cette étude repose sur le postulat que le concept de patrimoine culturel immatériel peut être opératoire pour saisir le vivant et apprécier la valeur patrimoniale des pratiques ou expressions culturelles. Sa vérification empirique, par l’entrée ethnographique des jeux et sports traditionnels, met en perspective ce champ patrimonial en confrontant deux terrains d’enquête différents : les raquettes à neige au Québec (Canada) et les quilles de 9 en Gascogne (Aquitaine, France). En effet l’étude comparée de ces activités sportives autorise une analyse des fondements et des évolutions des cultures québécoises et gasconnes, ainsi que la manière dont les acteurs locaux se positionnent par rapport à leur héritage culturel. Ce faisant, ils réinventent de nouveaux processus de transmission dans un syncrétisme singulier qui bouscule les définitions accordées au sport et au patrimoine.

 

Mots-clés : patrimoine culturel immatériel, Québec, France, jeux et sports traditionnels, patrimonialisation, sportivisation

Mathilde Lamothe
Doctorat en ethnologie en cotutelle internationale de thèse
ITEM EA 3002, Université de Pau et des Pays de l’Adour (France)
et CÉLAT, Université Laval (Québec, Canada)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.