“Viollet-le-Duc, à la découverte des Pyrénées en 1833”

La Société des Sciences des Lettres et Arts de Pau et du Béarn
a le plaisir de vous inviter à la conférence de
Viviane DELPECH
docteur en histoire de l’art
Université de Pau et des Pays de l’Adour/Société d’Études Basques
« Viollet-le-Duc à la découverte des Pyrénées en 1833 »
le samedi 5 mars à 11 heures
à l’auditorium de la médiathèque André-Labarrère,
place Marguerite Laborde à Pau

Affiche conf. V. Delpech

Leader charismatique du mouvement néogothique et restaurateur de nombreux édifices médiévaux au XIXe siècle, Viollet-le-Duc se distingua de ses confrères par sa formation anti académique. Issu d’un milieu engagé dans la réhabilitation du patrimoine médiéval, il fut rapidement sensibilisé à la vogue élitiste du voyage pittoresque invitant à découvrir les confins de la France à travers ses paysages, son architecture et ses populations rurales. Encouragé par son père et son oncle, il prit la route des Pyrénées, en 1833, dans le but de découvrir une altérité proche, incarnée par une nature dépaysante et des identités locales fortes souvent bien étrangères à celle, mondaine, de la capitale. Ce voyage de plusieurs mois donna lieu à plus d’une centaine de représentations paysagères, depuis le Pays basque jusqu’à la frontière aragonaise, complétées, dans son journal, par les descriptions pittoresques de la population locale. Ces oeuvres richissimes proposent un apport notable en termes de géographie historique et d’histoire de l’art. Dressant un état des lieux de l’environnement pyrénéen en 1833, elles dévoilent la vision ambiguë du jeune Viollet-le-Duc à propos du paysage, mu, comme son époque, entre scientisme et le romantisme.

Couverture: Cauterets, cascade au dessus du pont d’Espagne, Viollet-le-Duc, aquarelle, 1833. Conservé à Charenton-le-Pont, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine. ©Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / image Médiathèque du Patrimoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.