La construction territoriale de l’identité, entre norme et repère. Pour une épistémologie de la ritournelle

L’identité se construit le plus souvent sur un ou plusieurs territoires, dans la dialectique de l’identité et de l’altérité ou de la différence. Cette construction territoriale de l’identité s’accompagne dans la sphère publique, de la quête ou de la détention du pouvoir de transformer et d’adapter l’espace du territoire. La ritournelle, la chanson font partie des outils de cette construction.

La situation du migrant inscrit dans des dynamiques d’échanges et d’enchevêtrements des identités, si nous l’examinons sur le terrain de l’anthropologie, met en relief les différences par lesquelles se distinguent les sociétés et les cultures dans leurs discontinuités observables. Ce point de vue nous ouvre au rapport du local et du global et nous aide à penser l’autre et le même sous leurs aspects les plus divers.

La chanson qui rejoint les identités collectives, n’est pas un produit du passé. Elle procède au contraire d’une fabrication nouvelle, impulsée par la modernité. Elle résulte très concrètement d’une dynamique de groupe continuelle. Cela nous amène par conséquent à distinguer la notion d’individu de celle d’identité. Chaque individu articule deux processus : d’une part, celui d’incorporer le stock de la mémoire sociale, d’autre part, celui d’élaborer un système de fermeture subjective conférant le sens d’une totalité évidente. Le soi se met en scène, en particulier dans le chant, dans une relation d’altérité à l’autre, et l’identité apparaît alors comme une construction sociale et culturelle. C’est le rapport de soi à soi et le rapport entre soi et l’autre, entre l’autonomie et l’hétéronomie qui façonne une texture d’identité à l’individu par rapport à son groupe social ou politique d’appartenance.

Séance du 18 janvier 2013

Michèle Haensel
Doctorante en sciences de l’éducation et anthropologie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.