Colloque “Représentations festives sur les places publiques du Pays basque Nord. Où en sommes-nous?

Organisé à Bayonne par l’Ethnopôle basque, les 30 et 31 mai 2024.

Les traditions populaires ont une histoire et reflètent la société qui les produit. A l’encontre des théories les plus réductrices de la modernisation, bon nombre de fêtes traditionnelles basques ont non seulement perduré mais connaissent également un renouveau inattendu.
Pastorales, mascarades, carnavals, libertimendu, cavalcades constituent autant de registres d’occupation de la place publique plus vivants que jamais, et dont la persistance, la transformation et/ou la redécouverte génèrent leur lot de questions. Le colloque se donne trois objectifs principaux : établir un état de la question en matière de recherche sur ces formes festives ; recueillir les témoignages des acteurs contemporains et mettre en discussion leurs pratiques ; identifier les défis pour l’avenir de ces formes festives spécifiques. Centré sur les pratiques du Pays Basque nord, le séminaire proposera également une perspective comparative. Le colloque ouvrira un dialogue interdisciplinaire où se croiseront analyses théoriques et exemples de terrain.

Renseignements

Institut Culturel Basque / info@eke.eus

A noter : Vendredi 31 mai 2024

Panel 1 : Les pastorales, d’hier à aujourd’hui


11:05 “Etablir un lien entre chercheur et grand public dans les pastorales en Soule” – Emilie SENTUCQ Doctorante en anthropologie au laboratoire ITEM-UPPA

11:20 Discutante – Patricia HEINIGER-CASTERET, Maître de conférences en anthropologie à l’UPPA




Citer ce billet
Joëlle Saucès (2024, 30 avril). Colloque “Représentations festives sur les places publiques du Pays basque Nord. Où en sommes-nous? Les carnets d'ITEM. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/10sbm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.