Cahier d’Histoire Immédiate n° 58

BD et environnement dans les années 1960-70

Résumé

La bande-dessinée, phénomène culturel majeur de l’histoire immédiate est utilisée par les chercheurs comme une source permettant de mieux comprendre les sociétés contemporaines. Parmi les multiples traits qui caractérisent ce genre littéraire, on retiendra qu’il a la capacité de toucher de fortes diversités de publics en termes générationnels comme sociaux. Ainsi donc, tant par le dessin, les scénarii, que par les courts textes des bulles ou les récits, etc. les auteurs captent des publics différents, et en même temps véhiculent, directement ou plus indirectement, des messages à plusieurs niveaux. Compte tenu de la forte durabilité de certains albums dans le temps, de leur large diffusion dans le public, ces messages ont une portée difficile à évaluer, mais bien réelle. C’est en ce sens que les auteurs ayant contribué à ce volume ont essayé de comprendre à travers quelques BD  francophones des années 1960-70, comment la question environnementale était traitée. Il s’est agi de voir si la BD, comme vecteur culturel, a pu être une courroie de transmission d’une quelconque pensée susceptible de réveiller les consciences politiques autour des questions liées à l’environnement.

Fiche technique

Nombre de pages: 164

Format: 210x270mm

Date de parution: Janvier 2024

Illustrations: Extrait de BD

Editeur : Cairn Editions



Citer ce billet
Joëlle Saucès (2024, 19 février). Cahier d’Histoire Immédiate n° 58. Les carnets d'ITEM. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vv3w

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.