Jeudi d’ITEM – Florence Guillot

La recherche programmée au château de Penne (Tarn)

par Florence Guillot (médiéviste, associée CNRS TRACES-Terrae)

14 mars 2024 – 14h/15h30

Université de Pau et des Pays de l’Adour,

Institut Claude Laugénie, Salle Chadefaud

 
 

Argumentaire

Sur la frange sud-ouest du Massif central, le château de Penne domine la vallée encaissée de l’Aveyron au contact de l’Albigeois, du Quercy et du Rouergue. Érigé sur un relief isolé par une ancienne boucle de l’Aveyron, le sommet est tout en longueur.

La fortification est documentée au début du XIe siècle dans la narration d’un miracle de Sainte-Foy. Dès le début du XIIe siècle, le castellum de Penne est l’objet de reprises en fief de la part du vicomte d’Albi Trencavel. Puis, tout au long du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle, la documentation écrite évoque un fonctionnement selon le mode d’une large coseigneurie. Le château présente aujourd’hui les vestiges en élévation d’un ouvrage de style royal capétien. À la suite de l’immixtion du pouvoir royal français dans la région, cette fortification fût cédée par les seigneurs de Penne au comte de Toulouse en 1251. Après dédommagement des principaux seigneurs, le château et sa domination intégrèrent donc la directe du domaine toulousain, puis royal (1271). Le château fut utilisé en tant que caserne royale jusqu’au XVIIe ou XVIIIe siècle. Son église fut détruite à la Révolution. Il fut racheté en 2006 pour être restauré et ouvert au public.

L’élargissement des fouilles archéologiques à compter de 2019 impulsa la mise en place de programmes collectifs de recherche. La dernière opération de fouille et le dernier programme de recherche a eu lieu en 2023 et les chercheurs commencent actuellement à rédiger une publication monographique.



Citer ce billet
Joëlle Saucès (2024, 4 mars). Jeudi d’ITEM – Florence Guillot. Les carnets d'ITEM. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://item.hypotheses.org/11543

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.