Dans les petits papiers de l’État 

Savoir pour gouverner en Espagne et en France (XIXe- XXIe siècles)

  • Atelier de travail – 19 et 20 juin 2023
  • UPPA, Bâtiment des Lettres, salle du Conseil

Avec le soutien du laboratoire ITEM (UR 3002) et du Collège de sciences sociales et humanités de l’université de Pau et des pays de l’Adour.

  • Coordination

Benjamin Duinat (PRAG, UPPA) et Alexis Vrignon (Univ. d’Orléans)

  • Participant(e)s :

Mathieu Aguilera (agrégé et docteur en histoire)

Laurent Dornel (MCF – HDR, UPPA)

Maud Gelly (chercheuse à l’Assitance publique – Hôpitaux de Paris)

Anthony Hamon (docteur en histoire, ATER à l’univ Rennes 2)

Darina Martykánová (profesora contratada doctoraUniv. Autónoma de Madrid)

Laurence Montel (MCF, univ. de Poitiers)

Juan Pan-Montojo (catedráticoUniv. Autónoma de Madrid)

Jean-Yves Puyo (PU – UPPA)

Céline Vaz (MCF, univ. Polytechnique des Hauts-de-France)

 

Argumentaire:

Afin d’étudier l’État, plusieurs directions ont été prises à partir d’une prémisse : l’État a une histoire profonde dans la mesure où son déploiement ne correspond pas à une reproduction pure, sans arrêt augmentée, d’une figure qui aurait été formée à l’origine. Depuis les années 1990, au moins trois angles d’attaque ont été retenus pour le décortiquer comme organisation, cadre relationnel et pôle de production de connaissances sur la société. Certes, les trois questionnements ne sont nullement étanches et se recoupent, mais l’atelier de travail consiste justement à chercher à les articuler par le biais d’un croisement disciplinaire (histoire, géographie et sociologie politique) autour de la question des savoirs d’État, envisagés comme baromètre de santé politique.

Mais pourquoi, au juste, regrouper l’Espagne et la France dans un même dossier portant sur les savoirs d’État ? Certes le projet a mûri à Pau, à l’ombre des Pyrénées, ce qui pourrait en partie l’expliquer. Mais il y a aussi, au-delà de la proximité euclidienne, un jeu de miroir et d’écho entre les constructions étatiques de ces deux pays de l’Europe du Sud-Ouest.

Programme

Lundi 19 juin

  • 9h-9h30  Accueil et présentation
  • 9h30-10h30  Jean-Yves Puyo (PU, géographie humaine, UPPA) : « “Carter” et se renseigner sur le voisin espagnol l’épisode méconnu du bureau topographique de Madrid (1823-1841) »
  • 11h-12h  Darina Martykánová : (Profesora – Uni. Autónoma de Madrid) « Médecins et État dans l’Espagne des révolutions constitutionnelles (1820-1856) »
  • 14h-15h  Maud Gelly (médecin et chercheuse à l’APHP) « Le secteur privé au guichet d’une politique publique de vaccination (2021) »
  • 15h-16h  Mathieu Aguilera : «Estamos en Madrid al corriente de lo que pasa » : la fabrique des recensements de la population dans l’Espagne du xixe siècle (1857-1910)
  • 16h30-17h30  Premier tour de table : réflexion collective

Mardi 20 juin

  • 9h-10h  Anthony Hamon : Une manifestation de l’impérialisme informel au XIXsiècle : l’enquête agricole de 1866-1870 (France-Espagne)
  • 10h30-11h30  Céline Vaz : La loi de 1956 : genèse d’un projet de mise à niveau de l’urbanisme espagnol
  • 14h00-15h00  Benjamin Duinat et Alexis Vrignon : travail autour de l’introduction du dossier


Citer ce billet
Joëlle Saucès (2023, 2 juin). Dans les petits papiers de l’État . Les carnets d'ITEM. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qjb9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.