Appel à communication Colloque international “Misogynie et discriminations sexuelles”

Colloque international “Misogynie et discriminations sexuelles”

24-25-26 septembre 2015

Comité scientifique : Anne Emmanuelle BERGER (Paris 8), Christian BOIX (UPPA), Philippe CHAREYRE (UPPA), Maurice DAUMAS (UPPA), Abel KOUVOUAMA (UPPA), Nadia MEKOUAR-HERTZBERG (UPPA), Marta SEGARRA (Université de Barcelone), Sylvie MOUYSSET (Toulouse-Le Mirail), Mercedes YUSTA (Paris 8).

Les disciplines concernées sont l’anthropologie, la création artistique, le droit, la géographie, l’histoire, la linguistique, la littérature, la philosophie, la psychanalyse, la psychologie et la sociologie.

Les propositions, accompagnées d’une page de présentation, doivent être adressées à Maurice Daumas, PR Histoire moderne (laboratoire ITEM) ou à Nadia Mekouar-Hertzberg, PR Espagnol (laboratoire LLCAA) : mau.daumas@wanadoo.fr et nadia.mekouar-hertzberg@univ-pau.fr

Télécharger l’appel à communication sur le site de la fédération de recherche “Espaces, Frontières, Métissages” (FR 4153)

Appel à communication. Les “anthro-Pau-logiques”

Ah bé té ! Les « anthro-Pau-logiques ». Regards sur les sociétés actuelles

Rencontres du 15 au 17 avril 2015 à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour Organisées par des doctorants de l’ED SSH 481, Laboratoire ITEM EA 3002 (Rémi Berdou, Dominique Cunchinabe, Marie-Josée Kandou, Mathilde Lamothe, Idrissa Mané)

Genèse et objectifs du projet

L’idée des « Anthro-Pau-logiques » a été lancée au cours d’une discussion entre doctorants en anthropologie. Elle est sous-tendue par une volonté de donner aux doctorants un espace d’échange sur des concepts, pratiques et expériences anthropologiques sans se soustraire à la dynamique de trans/pluridisciplinarité. L’ouverture aux autres disciplines consisterait par exemple à questionner le regard anthropologique de l’économiste, du sociologue, du géographe, de l’historien, du juriste, du littéraire… Tous ces acteurs interrogent la société à leur manière, avec leurs propres réflexions ou concepts, mais également avec des pratiques anthropologiques variables selon la nature du terrain ou l’échelle de l’objet étudié. Nonobstant les particularités intrinsèques (qu’elles soient de nature disciplinaires, professionnelles, théoriques, etc.) ces pratiques anthropologiques portent toutes une interrogation sur la société et amènent à une réflexion sur le genre humain, appréhendé dans sa diversité culturelle. Ce qui, dans le cas présent, se traduit par trois axes traversant ces réflexions à travers les thèmes du film à caractère anthropologique, des expressions musicales, dansées et chantées ou encore de la gouvernance. La « semaine anthro-Pau-logique » est donc pensée comme un espace de questionnements, d’échange d’expériences, de transmission de savoirs et de pratiques des sciences de l’Homme. Il s’agit d’un questionnement, puisque nous invitons à réinterroger, par l’exemple de terrains précis, la gouvernance au travers de ses acteurs et de types et logiques de pouvoirs. Par la rencontre de chercheurs et d’acteurs, nous voulons favoriser un échange scientifique permettant de vivre une expérience inédite – à travers les regards anthropologiques que chacun porte en soi – qui se rencontre dans les pratiques sociales du quotidien.

Axes de réflexion
Axe 1 : Anthropo-film (mercredi, 15 avril 2015)

Axe 2 : Anthropo’zicales (musique, chant et danse) (Jeudi, 16 avril 2015)

Axe 3: Anthro-politique (Vendredi, 17 avril 2015)

Inscription aux rencontres : Les propositions de communication sont à envoyer avant le 18 février 2015 à minuit à l’adresse suivante : dominique.cunchinabe@univ-pau.fr Choisir un des trois axes, envoyer le titre provisoire ou définitif de la communication et un résumé de 15 lignes au maximum. Un comité de lecture choisira et validera les communications à publier.

Captation video de la journée d’étude sur Le Retour (30 janvier 2015)

Journée d’étude “Le retour”

ESPACES – FRACTURES – TRANSITIONS

Vendredi 30 janvier a eu lieu une Journée d’étude consacrée au thème du retour.  Cette journée, organisée par la Fédération de Recherche Espaces-Frontières-Métissages, prépare un colloque international et pluridisciplinaire, toujours sur le thème du retour, qui se tiendra à Pau les 27, 28 et 29 mai.
Voici les vidéos pour ceux qui n’ont pas pu assister à la journée ou qui souhaiteraient réécouter certaines communications.

Contact : laurent.dornel@univ-pau.fr

Captation vidéo: équipe ARTICE (Patrick Girard et Antoine Poursuibes)

 

Ouverture des inscriptions à l’atelier “Archives de famille”

Les inscriptions pour l’Atelier doctoral Archifam qui se tiendra à la Casa de Velázquez du 23 au 26 mars prochain, à destination de Doctorants (médiévistes et modernistes), sont ouvertes.

Coord. : Véronique LAMAZOU-DUPLAN (Université de Pau et des Pays de l’Adour, coordinatrice programme ARCHIFAM) et Maria de Lurdes ROSA (Universidade Nova de Lisboa)

Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université de Pau et des Pays de l’Adour / EA 3002 (ITEM, UPPA), Universidad Pública de Navarra, Universidad del País Vasco-Euskal Herriko Unibersitatea, Universidade Nova de Lisboa, Universitat de Girona

Coll. : Communauté de travail des Pyrénées, Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, Fundação Ciência e Tecnologia

Limite des inscriptions : 15 février 2015

Présentation, programme et modalités de candidature sur le site de la Casa de Velázquez


Accéder au formulaire d’inscription

 

 

Séminaire du projet de recherche POEM, 23-01-2015

Le second séminaire du programme de recherche POEM “Échanges et mobilités dans les Pyrénées occidentales et leurs piémonts”, s’est tenu le 23 janvier 2015 à l’ Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud, campus de Pau.
Le matin a été consacré à un atelier de présentation du serveur ITEM-GIS pour la mise en commun des données du projet, tandis que l’après midi  a été un point d’étape sur les premiers résultats scientifiques.
Quelques clichés de la journée:
(photos Benoît Pacé)

Mise en ligne de l’exposition virtuelle ” (Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine”

Voici la dernière production de l’ethnopôle InOc Aquitaine: l’exposition virtuelle :

(Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine

à l’adresse  www.patrimoine-immateriel-aquitaine.org

10410838_761707603903259_7094251109946702672_nCette exposition a été réalisée en partenariat avec le laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et avec le Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux où se tient l’exposition physique  jusqu’au 29 mai 2015. Dirigée par Patricia Heiniger-Castéret, commissaire scientifique et maître de Conférences à l’UPPA, l’exposition a été réalisée dans le cadre d’un appel  à projets “Recherche – Enseignement supérieur” de la Région Aquitaine et des programmes d’Inventaire du PCI de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication. Cette exposition trilingue (français occitan et basque, et bientôt anglais et espagnol) propose une réflexion sur les pratiques culturelles présentes en Aquitaine : leur vitalité, leur ancrage dans le quotidien et leurs évolutions et adaptations à la société contemporaine. Elle instaure un dialogue avec le visiteur qui, à travers cette expérience virtuelle, découvrira ou redécouvrira le sens de ces/ses pratiques et les façons dont elles s’inscrivent dans le territoire régional. Bonne  navigation!

Parution: Dynamiques caribéennes. Pour une histoire des circulations dans l’espace atlantique (XVIIIe-XIXe siècles)

Sous la direction d’E. Dubesset et J. De Cauna (membre associé ITEM)

Résumé: Les études figurant dans cette publication visent à éclairer certaines des constantes structurant les échanges transatlantiques et à mieux repérer aussi quelques-uns des déterminants majeurs de la complexe synergie interculturelle à l’œuvre pendant la période coloniale au sein de l’espace caribéen.
À travers cet objectif de recherche, les auteurs entendent donc participer au renouvellement des problématiques atlantiques et caribéennes en mettant l’accent sur la notion dynamique de      “circulation”.
La confrontation des situations de la caraïbe hispanophone, anglophone, francophone et, à la marge, néerlandophone, nous a paru tout à fait éclairante et opportune pour saisir ces dynamiques à la fois dans leur globalité et à travers les caractéristiques communes mais aussi les éléments de différences. Grâce à l’approche comparative, la caraïbe a pu être abordée dans son altérité et sa centralité, c’est-à-dire tant dans son rapport avec le Vieux Monde qu’entre ses diverses composantes archipélagiques et continentales.
Lien vers la page sur le site de l’éditeur

10801836_779718175435535_1566788834495068036_n
Couverture, Presses Universitaires de Bordeaux

 

Parution: La mémoire de la Première Guerre mondiale dans les Pyrénées-Atlantiques

Ouvrage publié sous la Direction de Laurent Jalabert (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des pays de l’Adour, ITEM), avec la participation de Dominique Dussol (Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM), Josette Pontet, (Professeur émérite d’histoire à l’Université Bordeaux Montaigne) et Jean-François Vergez (Directeur de l’ONAC-VG 64)

La Première Guerre mondiale est de tous les conflits contemporains, celle qui a laissé le plus de traces dans l’espace public.

Les Pyrénées-Atlantiques, département le plus éloigné des zones du conflit n’échappe pas à la règle. La mémoire de la Grande Guerre y est présente et recouvre bien des représentations qui se retrouvent à l’échelle nationale. Mais elle est aussi marquée par les fortes identités régionales qui s’y affichent, dans ses deux composantes, basques et béarnaises d’abord, mais aussi dans des micros sociétés, parfois très isolées, notamment dans les vallées pyrénéennes, où l’on retrouvera des traces originales du conflit. Des monuments aux morts reproduits en série, aux pierres gravées par les bergers de la vallée d’Ossau, en passant par quelques vitraux, noms de rues, plaques, ou célébrations mémorielles, la réflexion proposée par le collectif d’auteurs oscille entre analyses classiques qui recouperont les méthodologies et interprétations connues d’une mémoire nationale incontestable et spécificités locales, qui témoignent d’une approche plus originale.

Ces particularismes ne sont pas toujours liés aux cultures régionales, ils peuvent être le fait d’engagements individuels, d’élus, d’artistes, de représentants de l’État, ou de simples citoyens ayant cherché à marquer leur espace environnant d’une mémoire spécifique. Cet ouvrage a été publié avec l’aide du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques et de La Mission du Centenaire 14-18.

Paru aux éditions Cairn

COUV ESPACES.indd

Parution “Abbadia. Le monument idéal d’Antoine d’Abbadie”

abadiavu sur le site des Presses universitaires de Rennes:

Modèle éloquent de la vogue éclectique du Second Empire, le château d’Abbadia au pays Basque surprend par l’association de sources d’inspiration tantôt conformistes tantôt singulières, où s’entremêlent les charmes de l’Orient, la rêverie du Moyen Âge, l’esprit scientifique, une pratique austère du catholicisme et une passion intense pour l’Éthiopie. Cette œuvre d’art est due à l’implication quasiment viscérale de ses commanditaires, l’explorateur savant Antoine d’Abbadie et son épouse Virginie. Elle doit également beaucoup à Eugène-E. Viollet-le-Duc, Edmond Duthoit et au paysagiste Eugène Bühler.

Par Viviane Delpech, membre associée à ITEM,  avec une préface de Bernard Toulier.

voir aussi le site dédié: http://www.archives-abbadia.fr/

Esquisse du château et du premier observatoire d’Abbadia par Clément Parent (Ville d’Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d’Abbadia – Patrimoine du XIXe siècle (En ligne), http://www.archives-abbadia.fr)

 

 

Dernière conférence dans le cadre du centenaire de la Grande guerre le 10 décembre 2014

La dernière conférence dans le cadre des manifestations du centenaire de la Grande guerre aura lieu le mercredi 10 décembre de 16h00 à 18h00, amphithéâtre de la présidence: “Génération Grande Guerre ? Expériences enfantines de la Première Guerre mondiale“, par Manon Pignot, maître de conférence à l’Université de Picardie.

noname
Manon Pignot, et al. La Guerre des Crayons: Quand les Petits Parisiens Dessinaient la Grande Guerre. Paris : Editions Parigramme, 2004

Couverture: Manon Pignot, et al. Paris dans la grande Guerre. Paris : Editions Parigramme, 2014, http://www.parigramme.com/livre-paris-dans-la-grande-guerre-360.htm

 

 

Point sur le programme d’Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine (PCIA)

Le Travail d’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) en Aquitaine poursuit son chemin. Les résultats ont été présentés lors d’une exposition qui a débuté  en novembre 2014 au Musée d’Ethnographie de Bordeaux (Annonce de l’exposition (extra)ordinaire quotidien, et le film du Making-of ) et lors d’une journée d’étude (voir ici) et d’un colloque international (voir ce billet).

Le site internet Son d’Aqui présente une première cartographie de l’inventaire sur l’Aquitaine. Les premiers résultats sont aussi accessibles en ligne sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication qui recense les fiches produites par les différents contributeurs de l’inventaire national. Vous pourrez notamment y trouver les fiches résultant des enquêtes menées par les chercheurs d’ITEM impliqués dans le programme. Voici un premier état des lieux :

  • Savoir-faire

Le tournage des quilles en Aquitaine (personne rencontrée : Alain Ducassou, enquêtrice : Mathilde Lamothe) : la fiche.

La transformation des canards gras en Aquitaine : Mode de préparation des canards gras sans gavage (personnes rencontrées : Christian et Maryse Ducassou. Enquêtrices : Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret, Mathilde Lamothe): la fiche.

Fabrication du « tom-tom » : Tambourin à cordes traditionnel en Aquitaine (personnes rencontrées : Pierre-Henri Fontespis-Loste et Jean Baudoin. . Enquêteurs : Mathieu Allard, Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret): la fiche.

Atandes de Larrau. Savoir-faire lié au système d’élevage en haute vallée de Soule (Pays Basque) (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et deux films:

Le film les éleveurs Atendes de la commune de Larrau.

Le film Atandes – la guérison par les plantes : un exemple du savoir naturaliste dans les Pyrénées.

Bortüsorhoka : Parcours journalier à la haute montagne dans le pays basque (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et  le film Bortüsohoka : le parcours journalier de l’Atendes.

Erekinka : Feu pastoral  de Larrau (Aquitaine, pays basque) pour la culture de l’herbe (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et le film Atandes-Erekinka.

soule_brebis

  • Jeux1

Les quilles de neuf (personnes rencontrées : joueurs et responsables de clubs de quilles de 9 enquêtrice : Mathilde Lamothe): la fiche et Le film De la rue droite au saute cor : les quilles de 9.

cropped-quille3.jpg

  • Pratiques festives

Le carnaval de Géronce, Carnaval de l’ensemble de la vallée de Josbaig, Corso fleuri, bals: la fiche et le film Faire les Blancs ou l’honneur du carnaval de Géronce.

cropped-Géronce-fin-de-défilé.jpg

  • Musiques et danses

La pastorale souletine (Auteurs de pastorales : Maïté Berrogain-Ithurbide, Pier-Paul Berzaitz, Jean Bordaxar, Junes Casenave, Patrick Queheille, Jean-Louis Davant et les habitants du village de Roquiague. Enquêteurs : Audrey Casahous et Rémy Berdou): la fiche.

pastoraleAuteurs de ce billet: Perrine Charteau, Patricia Heiniger-Castéret, Mélanie Le Couédic

  1. concernant les pratiques sportives et leurs contextes, le programme de recherche PCI/ITEM collabore avec le programme PCI/IDEMEC dont on peut retrouver le travail collaboratif sur le site “Restituer l’inventaire du PCI”,   http://pci.hypotheses.org/ dont il était question dans ce billet []

Rencontre-dédicace avec Véronique Lamazou-Duplan

À l’occasion de la parution de Signé Fébus. Comte de Foix , Prince de Béarn,  Véronique Duplan-Lamazou présentera l’ouvrage  lors d’une rencontre-dédicace le jeudi 4 décembre à 18h30 à la Librairie L’Escampette.

Librairie L’Escampette
10, rue des Cordeliers
64000 Pau
Tél. 05 59 27 83 31
librairies@lescampette.org

Febus_Flyer_A5_HD

Parution “Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école”

sur le chemin de la laïcitéLe recueil des actes du cycle de conférences du Musée Jeanne d’Albret Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école vient de paraître.
Sommaire
Préface, Philippe Chareyre
Anne Ruolt, Pourquoi les Ecoles du Dimanche en France au XIXe siècle ?
Gabrielle Cadier Rey, L’enseignement des jeunes filles protestantes au XIXe siècle. L’exemple de Madame Reclus à Orthez
Patrick Cabanel, Les sources protestantes de la laïcité.
Cet ouvrage est en vente à la boutique du Musée Jeanne d’Albret. Pour toute commande, contact[at]museejeannedalbret.com

Deux parutions de Laurent Dornel

Étrangers dans la Grande Guerre, La Documentation française – Musée de l’Histoire de l’Immigration, 2014.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110098320/index.shtml
Quand la  Etrangers dans la GuerrePremière Guerre mondiale éclate, la France est déjà un pays d’immigration. Les étrangers, dont les situations sont très contrastées, sont immédiatement et durablement affectés. Mais la guerre provoque aussi l’arrivée de centaines de milliers de soldats et de travailleurs, recrutés dans les pays limitrophes ou dans
les colonies pour combler les besoins humains devenus considérables. Cet ouvrage analyse l’histoire peu connue de ces étrangers aux statuts et aux origines très divers, mais aussi leurs relations avec les armées et la société française. L’après-guerre hérite de la mise en place d’une politique racialiste qui se déploie notamment dans le monde du travail.

« Xénophobie et “blanchité” en France dans les années 1880-1910», en intégralité dans la revue en ligne Contretemps : http://www.contretemps.eu/lectures/à-lire-extrait-quelle-couleur-sont-blancs