Archives par mot-clé : patrimoine culturel immatériel

Mise en ligne de l’exposition virtuelle  » (Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine »

Voici la dernière production de l’ethnopôle InOc Aquitaine: l’exposition virtuelle :

(Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine

à l’adresse  www.patrimoine-immateriel-aquitaine.org

10410838_761707603903259_7094251109946702672_nCette exposition a été réalisée en partenariat avec le laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et avec le Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux où se tient l’exposition physique  jusqu’au 29 mai 2015. Dirigée par Patricia Heiniger-Castéret, commissaire scientifique et maître de Conférences à l’UPPA, l’exposition a été réalisée dans le cadre d’un appel  à projets « Recherche – Enseignement supérieur » de la Région Aquitaine et des programmes d’Inventaire du PCI de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication. Cette exposition trilingue (français occitan et basque, et bientôt anglais et espagnol) propose une réflexion sur les pratiques culturelles présentes en Aquitaine : leur vitalité, leur ancrage dans le quotidien et leurs évolutions et adaptations à la société contemporaine. Elle instaure un dialogue avec le visiteur qui, à travers cette expérience virtuelle, découvrira ou redécouvrira le sens de ces/ses pratiques et les façons dont elles s’inscrivent dans le territoire régional. Bonne  navigation!

Point sur le programme d’Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine (PCIA)

Le Travail d’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) en Aquitaine poursuit son chemin. Les résultats ont été présentés lors d’une exposition qui a débuté  en novembre 2014 au Musée d’Ethnographie de Bordeaux (Annonce de l’exposition (extra)ordinaire quotidien, et le film du Making-of ) et lors d’une journée d’étude (voir ici) et d’un colloque international (voir ce billet).

Le site internet Son d’Aqui présente une première cartographie de l’inventaire sur l’Aquitaine. Les premiers résultats sont aussi accessibles en ligne sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication qui recense les fiches produites par les différents contributeurs de l’inventaire national. Vous pourrez notamment y trouver les fiches résultant des enquêtes menées par les chercheurs d’ITEM impliqués dans le programme. Voici un premier état des lieux :

  • Savoir-faire

Le tournage des quilles en Aquitaine (personne rencontrée : Alain Ducassou, enquêtrice : Mathilde Lamothe) : la fiche.

La transformation des canards gras en Aquitaine : Mode de préparation des canards gras sans gavage (personnes rencontrées : Christian et Maryse Ducassou. Enquêtrices : Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret, Mathilde Lamothe): la fiche.

Fabrication du « tom-tom » : Tambourin à cordes traditionnel en Aquitaine (personnes rencontrées : Pierre-Henri Fontespis-Loste et Jean Baudoin. . Enquêteurs : Mathieu Allard, Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret): la fiche.

Atandes de Larrau. Savoir-faire lié au système d’élevage en haute vallée de Soule (Pays Basque) (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et deux films:

Le film les éleveurs Atendes de la commune de Larrau.

Le film Atandes – la guérison par les plantes : un exemple du savoir naturaliste dans les Pyrénées.

Bortüsorhoka : Parcours journalier à la haute montagne dans le pays basque (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et  le film Bortüsohoka : le parcours journalier de l’Atendes.

Erekinka : Feu pastoral  de Larrau (Aquitaine, pays basque) pour la culture de l’herbe (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et le film Atandes-Erekinka.

soule_brebis

  • Jeux1

Les quilles de neuf (personnes rencontrées : joueurs et responsables de clubs de quilles de 9 enquêtrice : Mathilde Lamothe): la fiche et Le film De la rue droite au saute cor : les quilles de 9.

cropped-quille3.jpg

  • Pratiques festives

Le carnaval de Géronce, Carnaval de l’ensemble de la vallée de Josbaig, Corso fleuri, bals: la fiche et le film Faire les Blancs ou l’honneur du carnaval de Géronce.

cropped-Géronce-fin-de-défilé.jpg

  • Musiques et danses

La pastorale souletine (Auteurs de pastorales : Maïté Berrogain-Ithurbide, Pier-Paul Berzaitz, Jean Bordaxar, Junes Casenave, Patrick Queheille, Jean-Louis Davant et les habitants du village de Roquiague. Enquêteurs : Audrey Casahous et Rémy Berdou): la fiche.

pastoraleAuteurs de ce billet: Perrine Charteau, Patricia Heiniger-Castéret, Mélanie Le Couédic

  1. concernant les pratiques sportives et leurs contextes, le programme de recherche PCI/ITEM collabore avec le programme PCI/IDEMEC dont on peut retrouver le travail collaboratif sur le site « Restituer l’inventaire du PCI »,   http://pci.hypotheses.org/ dont il était question dans ce billet []

Conférence : Les quilles de neuf, un jeu, un patrimoine, une culture, Orthez, 25 novembre 2014.

Le Pays d’Art et Histoire Béarn des Gaves propose une conférence sur les quilles de neuf le 25 novembre 2014 à 18h30 la Médiathèque Jean-Louis-Curtis à Orthez.

Présentée par Mathilde Lamothe, doctorante du laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et participante au programme de recherches « Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine« , cette conférence évoquera l’histoire des quilles de neuf et leur évolution plus spécifiquement en Béarn.

quille3

Durée 1h / Gratuit / Tout public à partir de 16 ans.

 

Le Making Of de l’Exposition « Extra(ordinaires) quotidiens »

Voici un petit avant goût de l’exposition « Extra(ordinaires) quotidiens : Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine » qui aura lieu au Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux du 18 septembre 2014 au 29 mai 2015 en vidéo.

expopcip

 

Exposition « (Extra)ordinaires quotidiens », Bordeaux, à partir du 18 septembre 2014

Le MEB (Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux) et le laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour inaugurent, le 18 septembre 2014, l’exposition « (Extra)ordinaires quotidiens » consacrée au Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine.

expopcip

Dirigée par Patricia Heiniger-Castéret, commissaire scientifique, maître de Conférences à l’UPPA, l’exposition propose une réflexion sur les pratiques culturelles présentes en Aquitaine : leur vitalité, leur ancrage dans le quotidien et leurs évolutions et adaptations à la société contemporaine.

L’InOc Aquitaine et l’Institut Culturel Basque ont prêté leur concours à la réflexion et à la coordination linguistique du parcours trilingue, occitan-basque-français.

Cette exposition instaure un dialogue avec le visiteur qui, à travers l’expérience muséale, découvrira ou redécouvrira le sens de ces/ses pratiques et les façons dont elles s’inscrivent dans le territoire régional.

Une exposition virtuelle produite par l’InOc Aquitaine, pendant numérique de l’exposition physique, sera également à la disposition des internautes.

 

Pour plus d’informations : http://www.meb.u-bordeaux2.fr

« (Extra)ordinaires quotidiens » du 18 septembre 2014 au 29 mai 2015.

Colloque « Le PCI : de l’Inventaire à la gouvernance », Pau, 15-17 mai 2014

 

La notion de Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) introduite par l’UNESCO en 2003 a amené à repenser la place des témoins et des chercheurs dans la construction des objets scientifiques. La France ayant ratifié la « Convention pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel » en juillet 2006, cette nouvelle notion a progressivement trouvé un écho au sein du tissu associatif français et dans les dispositifs publics et les organigrammes des collectivités territoriales et des services déconcentrés du Ministère de la Culture dans les régions (DRAC). C’est dans cette dynamique qu’a été mis en œuvre, dès 2008, un Inventaire du PCI en Aquitaine par le Laboratoire ITEM de l’UPPA et l’Ethnopôle InOc Aquitaine, comptant parmi les toutes premières expériences en France.

Ce colloque, ouvert au grand public (entrée libre sur inscription) et organisé à Pau du 15 au 17 mai 2014 sous le haut patronage de l’UNESCO, sera plus particulièrement l’occasion de revenir sur ces sept années d’expérimentation de la notion d’Inventaire et de les mettre en perspective avec d’autres entreprises conduites en France et dans le monde.

L’expérience aquitaine qui ne prétend pas à une quelconque exhaustivité mais à une exploration des méthodes relevant à la fois du travail ethnographique, de l’analyse anthropologique et des protocoles d’inventaire, révèle d’une part l’imbrication – au sein de systèmes – de pratiques diverses regardées – ou non – comme autant de patrimoines, soulevant également un certain nombre de questions.

La notion de transmission étant centrale dans la définition du PCI, l’inventaire aquitain s’est développé dans une optique dynamique prenant les faits observés comme des manifestations contemporaines, révélant dès lors en premier lieu l’actualité de pratiques et savoir-faire faisant sens dans un territoire donné. La notion de PCI invitant à travailler sur les pratiques sociales et culturelles aux plans synchronique et diachronique et à leur contextualisation, le chercheur est alors amené à prendre en considération les espaces, les bâtiments et les objets qui participent de ces pratiques. Quant aux processus de transmission, ils induisent un ensemble de connaissances qui relèvent des patrimoines linguistiques et oraux, le tout étant placé dans un cadre intergénérationnel. Ces pratiques et savoir-faire, qu’ils soient exceptionnels ou ordinaires s’inscrivent, en outre, aussi bien dans des sphères publiques que privées. Les interrogations portées sur les espaces et les savoir-faire font, quant à elles, émerger des pratiques coutumières inscrites dans le temps long qui par certains de leurs aspects peuvent rentrer en conflit avec les nouveaux usages de ces mêmes espaces.

Dès lors, si les notions de PCI et d’inventaire réinterrogent tout à la fois le patrimoine ethnologique avec une implication notable des groupes et des communautés, elles réinterrogent les différents dispositifs règlementaires ou de soutien au patrimoine culturel et naturel. De même, si la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel requiert un encadrement juridique et des dispositifs dans la mise en application du texte dès lors qu’un état membre la signe, quelles instances de gouvernance sont aujourd’hui à même de réguler l’action de ces différents dispositifs ?

Les vidéos des communications sont en ligne sur Mediakiosque à cette adresse.webmoyen

Le programme du colloque et le bulletin d’inscription sont téléchargeables sur le site du laboratoire ITEM.

CONTACTS : Patricia HEINIGER-CASTERET, maître de Conférences

patricia.heiniger-casteret@univ-pau.fr

PROGRAMME DU COLLOQUE:

15 mai, Pau, Pavillon des Arts, Conférence inaugurale dans le cadre du label « Ville d’Art et d’Histoire », 18h30

Chérif Khaznadar  (Président de la Maison des Cultures du Monde/Centre français du patrimoine culturel immatériel) : « Patrimoine Culturel Immatériel, sa genèse, sa philosophie et son développement.

16 mai, l’UPPA, Amphithéâtre de la présidence

9h15
Accueil par le M. le Président de l’Université
Introduction au colloque « Le Patrimoine Culturel Immatériel : de l’Inventaire à la gouvernance »
9h45 : « La notion de Patrimoine Culturel Immatériel »
Christian Hottin (Ministère de la Culture) : « De l’invisibilité à la mise en perspective : Le PCI en France (2006 – 2014 et au-delà). »
Leila Lankarani (CRDEI, Univ. Bordeaux) : « Le Patrimoine Culturel Immatériel et les collectivités infraétatiques : les aspects juridiques »

11h pause café

11h15 : « Acteurs, dispositifs,  outils »
Séverine Cachat  (CFPCI) : « Les acteurs du Patrimoine Culturel Immatériel en France »
Sylvie Grenet-Coye (Ministère de la Culture) : « Les inventaires du Patrimoine Culturel Immatériel en France au regard des communautés »
Laurier Turgeon (Univ. Laval – Québec) : « L’inventaire multimédia en ligne du patrimoine culturel immatériel du Québec : approches, méthodes, évolutions et retombées.»
12h30 : Déjeuner
14h : « Inventaires : retours d’expériences »
Patricia Heiniger-Castéret (ITEM – UPPA) : « 2008-2014, le Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine, une méthodologie de terrain pour une vision ascendante des expressions patrimoniales »
Samuel Régulus (LADIREP – UEH – Port-au-Prince) : « Conforter l’identité et valoriser les ressources locales par l’Inventaire du Patrimoine immatériel d’Haïti (IPIMH)»
Cyril Isnart (CIDEHUS – Univ. d’Evora) : « Inventaire national et inventaires associatifs au Portugal. Gouvernance, coopérations et alternatives autour du PCI »
16h15 : pause
16h30 : « Du jeu traditionnel à la pratique sportive »
Laurent Fournier (IDEMEC, UMR 7307 CNRS, MMSH – Aix-en-Provence) « La gouvernance dé-territorialisée des biens culturels territoriaux »
Cendrine Lagoueyte (ITEM – UPPA) : « Sports et jeux traditionnels en Aquitaine : le grand écart patrimonial »
Mathilde Lamothe (ITEM – UPPA / Univ. Laval) : « De « la partie » libre  aux « 12 jeux » réglementés, ou du local au global à travers le jeu de quilles de 9 »

17 mai, Ethnopôle – InOc Aquitaine, Auditorium du Château d’Este, Billère

9h15 : « Pratiques coutumières et conflits d’usages »
Cécile Bes (LAJP – UMR 8103 – Paris I Panthéon-Sorbonne) : « Usages et droit. Le cas du pastoralisme en Cévennes »
Dominique Cunchinabe (ITEM – UPPA) : « D’un patrimoine à l’autre : quelle place pour les particularismes locaux ? »
Pascal Palu (ITEM – UPPA): « On nous a dépossédés ! »
Marie Pendanx (ADES, UMR 5185, Univ. Bordeaux) : « Les fêtes patronales : entre traditions et règlementations »
11h : Pause
11H 15 : Table ronde « Patrimoine Culturel Immatériel et politiques territoriales »
André Berdou : Vice-président Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, Président du Parc National des Pyrénées.
Jean-François Broquères : Maire et conseiller général de Tartas, Vice-président de la Fédération Française de Course Landaise.
Pierre Casabonne : Maire d’Arette /La Pierre-Saint-Matin.
Anne-Laure Halphen : Institut Supérieur des Métiers
Frédéric Vilcocq : Conseiller Culture, Économie Créative et Numérique auprès d’Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine.
12h30 Déjeuner
14h : « PCI et dynamique de l’action culturelle »
Jean-François Sibers (DRAC Aquitaine) : « PCI et politique culturelle : l’expérience de la DRAC Aquitaine»
Jean-Jacques Castéret (InOc Aquitaine) : « De l’Inventaire du PCI à un dispositif public de Sauvegarde immatérielle pour le domaine occitan en Aquitaine »
Charles Quimbert (Bretagne Culture Diversité) : « Le label UNESCO comme politique de valorisation du PCI : le cas du Fest-Noz en Bretagne »
Joan Regant (Consultant en patrimoine culturel, Principat d’Andorra) : « La visibilité universelle de l’intangibilité locale »
16h15 : Pause
16h30 : Table ronde « Porteurs et passeurs de l’immatériel »
Jakie Metge : Technicien fromager
Christophe Pando : Fabriquant de parapluies de berger
David Ducassou : Chef restaurateur et joueur de quilles de neuf
Irène Guilhendou: Viticultrice, présidente de la route des vins du Jurançon
Mathieu Dufau : Musicien, enseignant Diplômé d’Etat.
18h : Conclusion du colloque

Carnet de recherche sur le PCI (fête et jeu)

Un carnet de recherche dédié au patrimoine culturel immatériel (PCI), centré sur les jeux traditionnels français, vient d’être mis en ligne :  Restituer l’inventaire du PCI. Usages, contextes et enjeux du Patrimoine Culturel Immatériel dans le domaine de la fête et du jeu en France.

Ce carnet est un outil numérique de valorisation de l’inventaire du PCI, mené depuis 2012 à la demande du Ministère de la Culture et de la Communication. Il a été créé par l’IDEMEC (UMR 7307 CNRS et Aix-Marseille Université) et la phonothèque de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme afin de valoriser et de restituer les données collectées, mais aussi pour susciter la participation des communautés de pratiquants et enrichir de manière interactive l’inventaire du PCI.

Patrimoine Culturel Immatériel. De l’inventaire à sa restitution

Patricia Heiniger-Casteret coordonne une journée d’étude intitulée « Patrimoine Culturel Immatériel. De l’inventaire à sa restitution », qui se tiendra le vendredi 1er mars de 9h à 17h salle Chadefaud à l’institut Claude  Laugénie, université de Pau et des pays de l’Adour (Avenue Poplawski 64000 Pau).

La première partie de la journée sera consacrée aux méthodes et outils de l’inventaire du PCI, la seconde partie à la pratique du terrain.

le programme complet