Archives de catégorie : Colloque, journée d’étude, séminaire

ARCHIFAM: journées d’étude à Gérone, 6-7 mars 2015

Après les journées d’étude de Pampelune, Vitoria, Lisboa, Pau, les journées d’étude de Gérone (6-7 mars 2015) auront pour thème “Archives de famille. Écritures familiales : patrimoine et documentation”.

Lors de ces journées d’étude du programme de recherche ARCHIFAM, seront plus particulièrement mises en avant des questions relatives au patrimoine et à l’identité des familles ou des maisons créatrices d’archives. La thématique de cette rencontre scientifique sera abordée pour diverses régions de péninsule Ibérique, en premier lieu pour les territoires septentrionaux et portugais. Les archives de famille — dites archives patrimoniales dans la zone catalane — sont pour les périodes médiévales et modernes le moyen de conserver la mémoire mais aussi de défendre les différents droits grâce à des preuves documentaires écrites, tant pour les seigneurs ou ceux qui avaient le dominium direct que pour ceux qui détenaient le jus utilis de diverses possessions, et de cette manière, de créer une identité propre. Cette identité, dans une société nobiliaire ou dans une société rurale dite « à maisons », nécessite et trouve une base documentaire dans les divers écrits des maisons, des exploitations agricoles ou des lignages, écrits conservés dans leurs propres archives. En ce sens, tant les inventaires d’archives que les archives notariées ou encore les livres de famille, y compris de paysans aisés, se révèlent être de très riches sources historiques dont l’étude met à jour les modes de gestion, de conservation, d’accroissement des patrimoines documentaires, qui, tout en expliquant le présent, s’écrivent pour l’avenir tout en préservant le passé de l’oubli.

programme ARCHIFAM Gérone

 

Ouverture des inscriptions à l’atelier “Archives de famille”

Les inscriptions pour l’Atelier doctoral Archifam qui se tiendra à la Casa de Velázquez du 23 au 26 mars prochain, à destination de Doctorants (médiévistes et modernistes), sont ouvertes.

Coord. : Véronique LAMAZOU-DUPLAN (Université de Pau et des Pays de l’Adour, coordinatrice programme ARCHIFAM) et Maria de Lurdes ROSA (Universidade Nova de Lisboa)

Org. : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Université de Pau et des Pays de l’Adour / EA 3002 (ITEM, UPPA), Universidad Pública de Navarra, Universidad del País Vasco-Euskal Herriko Unibersitatea, Universidade Nova de Lisboa, Universitat de Girona

Coll. : Communauté de travail des Pyrénées, Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, Fundação Ciência e Tecnologia

Limite des inscriptions : 15 février 2015

Présentation, programme et modalités de candidature sur le site de la Casa de Velázquez


Accéder au formulaire d’inscription

 

 

Séminaire du projet de recherche POEM, 23-01-2015

Le second séminaire du programme de recherche POEM “Échanges et mobilités dans les Pyrénées occidentales et leurs piémonts”, s’est tenu le 23 janvier 2015 à l’ Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud, campus de Pau.
Le matin a été consacré à un atelier de présentation du serveur ITEM-GIS pour la mise en commun des données du projet, tandis que l’après midi  a été un point d’étape sur les premiers résultats scientifiques.
Quelques clichés de la journée:
(photos Benoît Pacé)

Dernière conférence dans le cadre du centenaire de la Grande guerre le 10 décembre 2014

La dernière conférence dans le cadre des manifestations du centenaire de la Grande guerre a eu lieu lieu le mercredi 10 décembre de 16h00 à 18h00, amphithéâtre de la présidence: “Génération Grande Guerre ? Expériences enfantines de la Première Guerre mondiale“, par Manon Pignot, maître de conférence à l’Université de Picardie.

noname
 

Manon Pignot, et al. La Guerre des Crayons: Quand les Petits Parisiens Dessinaient la Grande Guerre. Paris : Editions Parigramme, 2004

Couverture: Manon Pignot, et al. Paris dans la grande Guerre. Paris : Editions Parigramme, 2014,

Café SHS avec Laurent Dornel « La vie quotidienne des travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre »

Flyer café SHS-Laurent DORNEL-2

Le service de coopération universitaire du Consulat général de France à Shanghai organise un café SHS (sciences humaines et sociales) le jeudi 13 novembre 2014 au Café WUJIE à 18h30.

Laurent Dornel, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Pau, interviendra sur le thème suivant : « La vie quotidienne des travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre : quelques aspects ».

Pendant la Première Guerre mondiale, environ 140 000 Chinois partirent travailler en France, au service de la France (40 000) et de l’armée britannique. Cette histoire fut longtemps méconnue en France comme en Chine et on se propose d’en aborder quelques points. Comment ces travailleurs furent-ils accueillis et administrés ? Dans quels secteurs et lieux furent-ils employés ? Quelles furent leurs relations avec les travailleurs français et coloniaux ainsi qu’avec les populations civiles ? Que devinrent-ils à la fin du conflit ?

plus d’informations: http://www.ambafrance-cn.org/Cafe-SHS-avec-Laurent-Dornel-La-vie-quotidienne-des

Colloque international “Le clos et l’ouvert”, Saint-Louis du Sénégal – 29, 30 et 31 octobre 2014

Colloque international à l’Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal)

            Le clos et l’ouvert :

Acteurs religieux, Acteurs sociaux et Usages de la rue

(Europe, Afrique, Asie, Amériques)

 

29-30-31 octobre 2014

Organisé par le Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde (RIAM) – Programme Afriques de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et le Centre d’Etude des Religions (CER) de l’UFR CRAC (Civilisations, Religions, Arts et Communication) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal

photo-colloque-clos-225x300

MERCREDI 29 OCTOBRE

 

MATIN (Amphi A)

8h30 Accueil des participants

9h Mot de bienvenue du recteur de l’Université Gaston Berger, Pr Baydallaye Kane

9h15 Mots des organisateurs,

Mor Faye (directeur de l’UFR CRAC), Frédérique Louveau (CER-CRAC-IRD-IMAf-RIAM), Abel Kouvouama (Université de Pau et des Pays de l’Adour – RIAM)

10h Ouverture du colloque et signature de la convention entre l’UGB et la Fondation Maison des sciences de l’homme

10h30  CONFERENCE D’OUVERTURE :

« Espace public et espace privé »

par le Professeur Michel Wieviorka, sociologue, Administrateur de la Fondation Maison des sciences de l’homme, Directeur d’études à l’EHESS – CADIS

avec Pr. Ablaye Niang, UGB-UFR CRAC-Métiers des Arts et de la Culture (sous réserve)

12h15 Déjeuner

 

APRES-MIDI

14h-15h45 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Usages manifestés  de la rue

Discutants : Pr. Aly Tandian (UGB- Département de Sociologie) et Sylvie Bredeloup (IRD-AMU-LPED)

GOMEZ-PEREZ Muriel (Département d’histoire, Université Laval, Québec, Canada, Frédérick MADORE (Département d’histoire, Université Laval) et Mathias Boukary SAVADOGO (Université Félix Houphouët-Boigny Cocody Abidjan, Côte d’Ivoire, « Rue, islam associatif et enjeux citoyens : retour sur des orientations récentes au Sénégal, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire »

SENE Dominique (Université Gaston Berger de Saint-Louis, CIERVAL), « La rue, un espace de socialisation politique et de politisation de la religion au Sénégal »

DUMAS-CHAMPION Françoise (CNRS-IMAF,  Paris), « Au-delà des limites du temple : processions hindoues et processus de créolisation à l’île de La Réunion »

ARNAUD Raymond (CELFA, Université de Bordeaux Montaigne) « Création et limite des espaces par des acteurs religieux et sociaux lors de manifestations : comment les étudier à partir de films réalisés en cinéma direct »

TSAMBU Bulu Léon (Département de Sociologie, Université de Kinshasa) « Les concerts musicaux de plein air à Kinshasa »

15h45. PAUSE

16h00-17h45. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

L’aménagement des seuils et le sacré

Discutants : Boubacar Niane (FASTEF)

MANGA Jean Baptiste Valter (EHESS-IMAF, Paris), « Des enclos en pleine rue ! Aménagement communal et espaces initiatiques à Oussouye (Casamance/ Sénégal) »

SOW Abdoul et Milly AOUSTIN-SOW, Université Gaston Berger de Saint-Louis, UFR CRAC, MDP, « La Goutte d’Or, un islam populaire et informel face à un islam institutionnel et sélect : le culte musulman visé et revisité »

PONTANIER Emilie, (Lisst-Cas, Université Toulouse Jean Jaurès (Le Mirail), « Contournement des codes sociaux dans les lycées français de Tunisie : lorsque le seuil de l’établissement devient un espace de lutte contre l’islam fondamentaliste »

ESPINOSA  Laurence (Université de Pau et des Pays de l’Adour, Laboratoire Identités, territoires, expressions, mobilités), « Pèlerinage à Notre Dame du rugby à Larrivière-Saint-Savin le 9 juin 2014 – Approche anthropologique du « clos et l’ouvert »

MAHAMAT Adam (Université de Maroua, Cameroun) « L’espace public sacralisé par l’islam au Cameroun. Notes sur l’occupation des voies publiques camerounaises pendant les prières de vendredi »

DOBBELS Rachel (LASC, ULg, Belgique), « Quand les acteurs font seuils. Analyse comparative des marchés de Liège et de Leeds »

 

19h30. DÎNER DE BIENVENUE

Au restaurant Galaxy, sur l’Ile de Saint-Louis

Concerts de musique

 


JEUDI 30 OCTOBRE

 

MATIN

8h30  CONFÉRENCE (Amphi A) :

« Dynamique de la construction des espaces de l’Homo Religiosus »

 par le Professeur I.-P.L. Lalèyê, socio-anthropologue, Université Gaston Berger

avec Pr. Robert Ziavoula (CESSMA-INALCO-IRD-Paris 7-Sorbone Paris Cité – RIAM)

10h15 – 11h45 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Les seuils du corps 1 : l’invisible

Discutant : Patrice Correa (UGB – UFR CRAC/ Communication)

NGWE Luc (RIAM-FMSH), « Quand le clos clôture l’ouvert et l’ouvert ouvre le clos : Les pratiques de deuil dans la ville au Douala au Cameroun »

KABUNGULU Ngoy-Kangoy (Centre d’études politiques, Université de Kinshasa), « Lindalala, le rameau ou arrêt sur funérariums dans les rues de Kinshasa »

MILLET Pamela (CEIFR, EHESS, Paris), « La conversion du corps »  en milieu pentecôtiste africain : une pratique de la différence »

MAWALA LUYINDA Walter (Centre d’Etudes Politiques et Université de Kinshasa), « Campagne de guérison-miracle » dans la rue à Kinshasa : lieu d’attraction, d’adaptation et de marchandisation évangélique »

KOUVOUAMA Abel, (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM, RIAM-FMSH), « Anthropologie du clos et de l’ouvert en contexte de violences guerrières : jalons pour une étude des subjectivités guerrières »

11h45 – 12h PAUSE

 12h – 13h30 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Les seuils du corps 2 : le visible

Discutante : Mariama Maïga (UGB – UFR CRAC/ MAC)

KAE Amo (IMAF, EHESS, Paris), « Saint-Louis du Sénégal : « Ville mémoire » et ses rues au partage des couleurs et des histoires »

MANE Idrissa, (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM), « S’enclore par le voile et s’ouvrir à Allah. Réflexion sur l’islamité chez les Sénégalaises »

DAYAN-HERZBRUN Sonia, (Laboratoire du changement Social et Politique, Université Paris Diderot-Paris 7-RIAM), « Le foulard islamique : clôture ou bien ouverture ? Essai de lecture politique »

EHAZOUAMBELA Doris (IMAF-EHESS-RIAM), « Expression Mémorielle des Mourides et l’espace public au Gabon »

 13h30 DEJEUNER

 APRES MIDI

14h30 – 16h30 ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

Expressions de l’espace public

Discutante : Pr. Mame Penda Ba (UGB)

FAYE Mody Ndiogou, (Laboration LASAP, Université Cheikh Anta Diop Dakar), « Religion et espace public au Sénégal. De la sur-visibilité religieuse des jeunes à la construction de nouvelles identités »

LECLERC-OLIVE Michèle, (IRIS-CNRS-EHESS-RIAM), « Places, rues, grains, cafés, ashram … De l’espace commun à l’espace public »

LORIN Jennifer, (Université Paris V Descartes, CANTHEL), « La clôture éphémère de l’espace public de la rue au Bénin. Un moyen d’interpellation des acteurs religieux vodun en direction des autorités administratives »

SILVA DE OLIVEIRA Rosenilton, (Universidade de São Paulo et EHESS – IMAF, Paris), « Essai sur le religieux dans l’espace public : des manifestations « afros » contre l’intolérance religieuse au Brésil »

16h45

VISITE «  PATRIMOINE DE L’ILE »

(guidée par les étudiants de la Section Métiers du Patrimoine de l’UFR CRAC de l’UGB)

 18h

DÉDICACE DU LIVRE DE AISSATA KANE LO, UGB – UFR CRAC/MDP

à la librairie L’Agneau carnivore, Ile-Nord Saint-Louis

 VENDREDI 31 OCTOBRE

MATIN

9h30 CONFÉRENCE (Amphi A) :

« Du religieux au Japon : entre autochtonie et universalisme »

 Par le Pr. Patrick Beillevaire (directeur de recherche au CNRS – Centre de Recherches sur le Japon, EHESS)

Avec Felwine Sarr, UGB, UFR SEG

11h-12h45. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

 L’argent des rues et transactions religieuses

Discutant : Mouhamedoune A. Fall (UGB – LCA)

GADOU Dakouri (Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire), « L’Islam et la mendicité de rue à Abidjan : faits et significations »

HOECHNER Hannah (Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains, Université Libre de Bruxelles), « Rue, mendicité et relations sociales : les expériences des jeunes étudiants coraniques à Kano, Nigeria »

BOUHDIBA Sofiane (Université de Tunis), « La culture de la mendicité des enfants de rue dans les sociétés arabo-musulmanes : le cas de l’Afrique du Nord »

ZIAVOULA Robert (CESSMA-INALCO-IRD-Paris 7-Sorbone Paris Cité – RIAM), « Au cœur de la rue : logiques marchandes et représentations des acteurs »

TRAORE N’gna (Institut des Sciences Humaines (ISH), Bamako), « Le recours à l’islam dans les cérémonies sociales : entre recherche de caution religieuse, politique d’islamisation, et quête de ressources »

13h. DÉJEUNER

 APRES-MIDI

14h15 – 16h. ATELIER (Salle des Actes du Rectorat)

 Rue, religion et esthétiques urbaines

Discutant : Saliou Ndour (UGB – CRAC/MAC)

DRAGANI Amalia (LabEx-CAP IIAC-MQB), « Seuils immatériels de l’expression poétique : un cas d’interdiction de la parole publique féminine au Nord du Niger »

PAM Bocar Aly (Université Cheikh Anta Diop Dakar-Sénégal), « La rue, espace de propagande politique dans le roman africain à travers  quelques romans :  L’Impasse de Daniel Biyaoula, La Folie et la Mort de Ken Bugul, Assèze l’Africaine de Calixthe Beyala »

HAENSEL Michèle (Université de Pau et des Pays de l’Adour Laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités), « La chanson comme seuil d’identité et espace de transgression »

MOUSSAOUI Fatima Nabila (Université d’Oran- Algérie) « La migration  entre croyance et esthétique »

16h. Fin de la séance et transfert vers l’île Saint-Louis

 17h Projection de films documentaires de création

réalisés par les étudiants du Master Réalisation de Documentaires de Création de l’UFR CRAC de l’UGB (organisée par Delphe Kifouani et Sellou Diallo, UGB-CRAC-RDC)

À l’Institut français de Saint-Louis, Ile-Nord

19h CONCLUSION DU COLLOQUE

 Séance plénière

DOZON Jean-Pierre, directeur scientifique de la FMSH, directeur d’études à l’EHESS et directeur de recherche à l’IRD

KOUVOUAMA Abel, Université de Pau et des Pays de l’Adour – Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde-Programme Afrique de la FMSH

SECK Abdourahmane, Centre d’Etudes des religions, UFR CRAC

LOUVEAU Frédérique, Centre d’Etudes des religions, UFR CRAC, Institut de recherche pour le développement – IMAf, Réseau Interdisciplinaire Afrique Monde-Programme Afrique de la FMSH

Colloque “Les échos internationaux de la Révolution des Oeillets”, Paris, 23-24 octobre 2014

Les échos internationaux de la Révolution des Oeillets

A l’occasion du quarantième anniversaire de la Révolution des Oeillets, ce colloque se propose de revenir plus particulièrement sur la dimension mondiale du « Processus Révolutionnaire en Cours » (PREC).

portugal.JPG

Programme

Jeudi 23 octobre 2014

9h00-9h30 Ouverture du colloque
João Caraça, Directeur de la Fondation Calouste Gulbenkian-Délégation en France
Victor Pereira (Univ. de Pau/ITEM)

9h30 -11h00 Les gauches en France face aux événements portugais
Présidence : Laurent Jalabert (Univ. de Pau/ITEM)
Christophe Batardy (Univ. de Nantes), « La gauche française malade du Portugal » (La Croix, 15 août 1975)
Fadi Kassem (Sciences Po Paris), « La Révolution est en marche ! » : les socialistes français face à la Révolution des Œillets
Ricardo Noronha (Univ. Nouvelle de Lisbonne/IHC), Letters from ‘Glaucos’: the Portuguese Revolution in Guy Debord’s correspondence

11h00-11h15 Pause

11h15-12h30 Syndicats politiques et immigration portugaise en Europe
Présidence : Victor Pereira (Univ. de Pau/ITEM)
Marie-Christine Volovitch-Tavares (CERMI), La CGT et la CFDT et le mouvement syndical portugais aux lendemains de la Révolution des Œillets
Thierry Hinger (Univ. de Luxembourg), La Révolution des Œillets, le mouvement ouvrier et l’extrême gauche portugaise au Luxembourg

12h30-14h00 Pause déjeuner

14h00-15h30 La Révolution des Œillets et les enjeux de la guerre froide
Présidence : Mario Del Pero (Sciences Po Paris)
Yves Léonard (Sciences Po Paris), La diplomatie française et le 25 avril 1974
Thomas Weißmann (Univ. Technique de Chemnitz), La République démocratique allemande et la Révolution des Œillets
Caroline Moine (Univ. Versailles St-Quentin/CHCSC), Un modèle pour les luttes de solidarité internationale? La Révolution des Œillets vue par les militants des droits de l’homme en RFA

15h30-15h45 Pause

15h45-17h45 Des passeurs entre le Portugal et le monde : témoignages
Modération : Yves Léonard (Sciences Po Paris)
Hugo Moreno, revue SIN PERMISSO
Antoine Blanca, ancien Ambassadeur de France

Vendredi 24 octobre 2014

10h30-12h00 Circulations et mobilisations internationales
Présidence : Maria-Benedita Basto (Univ. Paris-Sorbonne/CRIMIC)
Victor Pereira (Univ. de Pau/ITEM), « Portugal, tout prend un goût de liberté ». Le Portugal révolutionnaire et la construction d’une destination touristique
Manus McGrogan (Univ. de Portsmouth), Rendez-vous avec une révolution: les voyages, rencontres et échanges de radicaux britanniques au Portugal (1974-1975)
João Baía (Univ. Nouvelle de Lisbonne/IHC), Apoio internacional e aprendizagem mútua numa Operação SAAL (Serviço de Apoio Ambulatório Local)

12h30-14h00 Pause déjeuner

14h00-15h30 Circulations artistiques
Présidence : Nancy Berthier (Univ. Paris-Sorbonne/CRIMIC)
Mickaël Robert-Gonçalves & Raquel Schefer (Univ. Sorbonne Nouvelle-Paris 3), Faire tomber les barrières: cinéma et circulation d’idées et de pratiques révolutionnaires dans les années 1960-1970
Ana Balona de Oliveira (Univ. Nouvelle de Lisbonne, Univ. de Lisbonne, Courtauld Institute), ‘The scenes we have seen’: Echoes of Revolution in Artistic Practice
Maria-Benedita Basto (Univ. Paris-Sorbonne/CRIMIC), Le trou de mémoire des archives: ces échos filmiques que le Portugal ne veut pas (re)garder (à partir de Outro país de Sergio Tréfaut)

15h30-15h45 Pause

15h45-17h45 Deux regards de photographes témoins du 25 avril 1974
Modération : Didier Aubert (Univ. Sorbonne Nouvelle-Paris 3/THALIM)
Discussion autour des photographies de Gérard Bloncourt, en sa présence, et de Alécio de Andrade.

18h00 Clôture du colloque

> Consulter le programme complet [PDF – 85 Ko]

Centenaire 14-18 : calendrier des manifestations prévues pour le mois de septembre 2014

Dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale, deux nouvelles manifestations auront lieu à Pau durant le mois de septembre :

affiche-septembre-octobre-A3

  •  Conférence:

“Refuser le Grande guerre en France”
17 septembre 2014 – 16h00-18h00

Présentée par Rémi Fabre,  Professeur émérite d’histoire contemporaine Paris XIII
Université de Pau et des Pays de l’Adour – Amphithéâtre de la Présidence

 

  •  Cinéma:

Les Fragments d’Antonin
Film de Gabriel Le Bomin – France – 2006 – 1h30

17 septembre – 20h00
Cinéma Le Méliès

Venez nombreux!

 

Journées d’études internationales : ARCHIVES DE FAMILLE MATÉRIALITÉS ET INVENTAIRES : TRÉSOR, ARSENAL, MÉMORIAL , Pau, 2-3 octobre

Les journées d’études internationales ARCHIVES DE FAMILLE : MATÉRIALITÉS ET INVENTAIRES : TRÉSOR, ARSENAL, MÉMORIAL auront lieu à l’Université de Pau les 2 et 3 octobre 2014.

CARTEL ARCHIFAM BD V3

La façon et les raisons pour lesquelles les archives de famille étaient inventoriées retiendront ici l’attention, tant pour la péninsule Ibérique que pour le piémont pyrénéen, entre Moyen Âge et modernité.
Les inventaires anciens d’archives, plus nombreux qu’on ne le croit, instruments de travail ou registres de prestige, témoignent de l’organisation matérielle des fonds alors constitués, ordonnés d’une certaine manière
(sacs, coffres, armoires, pièces et personnel dédiés…), et ce, pour gouverner, affirmer et défendre son pouvoir, construire une mémoire.
Pour les familles, en particulier de haut rang, la réalisation d’inventaires n’est jamais innocente : divers contextes, modalités et enjeux ont entouré leur confection, et a fortiori leur révision — en parallèle à des reclassements — ou leur mise en collection au cours du temps ou avec d’autres types d’objets et d’inventaires signifiants pour la famille (meubles, objets précieux, bibliothèques…). L’expertise de ceux qui les ont dressés — visible dans la qualité des descriptions, les cotations et recotations successives — se met ainsi au service d’une famille, d’une politique, de droits, d’un patrimoine qu’il s’agit de faire fructifier, défendre ou quasi sacraliser par la mémoire, une certaine mémoire, des archives, condensée dans les inventaires.

Télécharger ici le programme :

DIPTICO ARCHIFAM BD V3

36èmes journées internationales de l’Abbaye de Flaran, 17-18 octobre 2014

Les 36èmes journées internationales de l’Abbaye de Flaran auront lieu les 17 et 18 octobre 2014 à Valence-sur-Baïse dans le Gers.

Organisées sous la responsabilité scientifique de Guilhem Ferrand et de Judicaël Petrowiste, ces journées seront sous le thème :

LE NÉCESSAIRE ET LE SUPERFLU. LE PAYSAN CONSOMMATEUR DANS L’EUROPE MÉDIÉVALE ET MODERNE.

flaran 2014_Page_1

flaran 2014_Page_2

 

Veuillez trouver ci dessous le bulletin d’inscription:

Bullinscription14

Colloque international “Viollet-le-Duc [1814-2014]. Villégiature et architecture domestique”, Hendaye, 9 -10 octobre 2014

Le bicentenaire de la naissance de Viollet-le-Duc est inscrit au programme des Commémorations nationales du ministère de la Culture en 2014.
A cette occasion, le laboratoire EA 3002 ITEM, de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, organise un colloque international afin de célébrer l’œuvre et le parcours de cet architecte-théoricien, fondateur du renouveau identitaire national dans le domaine du patrimoine et des arts.
Cette manifestation intitulée “Viollet-le-Duc [1814-2014]. Villégiature et architecture domestique” aura lieu les 9 et 10 octobre 2014 à la salle des congrès Antoine d’Abbadie, à Hendaye, non loin du château d’Abbadia, édifice marquant du corpus viollet-le-ducien.
Programme VLD 2014 complet - copie 2-1_Page_1

Programme VLD 2014 complet - copie 2-1_Page_2_

Journées d’études “Les structures documentaires et familiales. Logique de production et de conservation”, Lisbonne, 20-22 juin 2014

Les journées d’études “Les structures documentaires et familiales. Logique de production et de conservation” auront lieu du 20 au 22 juin 2014 à Lisbonne.

CARTEL STRUCTURES BD3

DIPTICO STRUCTURES BD5

La relation entre la structure des organisations et la production / la conservation des archives a été soulignée maintes fois par l’historiographie et les études d’archivistique (ce lien a été et est d’ailleurs au coeur de la production des cadres de classement qui souhaitaient, et souhaitent, respecter la provenance et l’ordre originel des fonds).
Dans les dernières décennies, en ce qui concerne les archives de famille, la nouveauté a été de leur conférer une nature organique et organisationnelle, en abandonnant l’anachronisme de les considérer comme des « collections » ou des papiers sans ordre originel auxquels il faudrait imposer des classifications thématiques, surtout à l’usage des historiens. D’autre part, les historiens de la famille, en tenant compte à la fois de l’organisation et des contextes familiaux, mais aussi des compétences existantes et de l’accroissement des fonds, ont vérifié les mécanismes de domination et de reproduction sociales conférés par la conservation d’archives (gestion par l’écrit, écriture de la mémoire).
Au cours de ces journées, seront d’abord examinées les différentes façons de penser et d’analyser ces phénomènes (le « tournant documentaire », « metodo storico », l’étude de la famille d’Ancien Régime en tant qu’organisation / institution) ; seront ensuite présentées des études de cas, dans les aires ibérique et italienne, liées directement aux questions du croisement entre structures familiales / sociales, pratiques archivistiques et productions documentaires.

Retrouver plus d’informations sur le site web du laboratoire ITEM .

Colloque “Le PCI : de l’Inventaire à la gouvernance”, Pau, 15-17 mai 2014

 

La notion de Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) introduite par l’UNESCO en 2003 a amené à repenser la place des témoins et des chercheurs dans la construction des objets scientifiques. La France ayant ratifié la « Convention pour la sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel » en juillet 2006, cette nouvelle notion a progressivement trouvé un écho au sein du tissu associatif français et dans les dispositifs publics et les organigrammes des collectivités territoriales et des services déconcentrés du Ministère de la Culture dans les régions (DRAC). C’est dans cette dynamique qu’a été mis en œuvre, dès 2008, un Inventaire du PCI en Aquitaine par le Laboratoire ITEM de l’UPPA et l’Ethnopôle InOc Aquitaine, comptant parmi les toutes premières expériences en France.

Ce colloque, ouvert au grand public (entrée libre sur inscription) et organisé à Pau du 15 au 17 mai 2014 sous le haut patronage de l’UNESCO, sera plus particulièrement l’occasion de revenir sur ces sept années d’expérimentation de la notion d’Inventaire et de les mettre en perspective avec d’autres entreprises conduites en France et dans le monde.

L’expérience aquitaine qui ne prétend pas à une quelconque exhaustivité mais à une exploration des méthodes relevant à la fois du travail ethnographique, de l’analyse anthropologique et des protocoles d’inventaire, révèle d’une part l’imbrication – au sein de systèmes – de pratiques diverses regardées – ou non – comme autant de patrimoines, soulevant également un certain nombre de questions.

La notion de transmission étant centrale dans la définition du PCI, l’inventaire aquitain s’est développé dans une optique dynamique prenant les faits observés comme des manifestations contemporaines, révélant dès lors en premier lieu l’actualité de pratiques et savoir-faire faisant sens dans un territoire donné. La notion de PCI invitant à travailler sur les pratiques sociales et culturelles aux plans synchronique et diachronique et à leur contextualisation, le chercheur est alors amené à prendre en considération les espaces, les bâtiments et les objets qui participent de ces pratiques. Quant aux processus de transmission, ils induisent un ensemble de connaissances qui relèvent des patrimoines linguistiques et oraux, le tout étant placé dans un cadre intergénérationnel. Ces pratiques et savoir-faire, qu’ils soient exceptionnels ou ordinaires s’inscrivent, en outre, aussi bien dans des sphères publiques que privées. Les interrogations portées sur les espaces et les savoir-faire font, quant à elles, émerger des pratiques coutumières inscrites dans le temps long qui par certains de leurs aspects peuvent rentrer en conflit avec les nouveaux usages de ces mêmes espaces.

Dès lors, si les notions de PCI et d’inventaire réinterrogent tout à la fois le patrimoine ethnologique avec une implication notable des groupes et des communautés, elles réinterrogent les différents dispositifs règlementaires ou de soutien au patrimoine culturel et naturel. De même, si la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel requiert un encadrement juridique et des dispositifs dans la mise en application du texte dès lors qu’un état membre la signe, quelles instances de gouvernance sont aujourd’hui à même de réguler l’action de ces différents dispositifs ?

Les vidéos des communications sont en ligne sur Mediakiosque à cette adresse.webmoyen

Le programme du colloque et le bulletin d’inscription sont téléchargeables sur le site du laboratoire ITEM.

CONTACTS : Patricia HEINIGER-CASTERET, maître de Conférences

patricia.heiniger-casteret@univ-pau.fr

PROGRAMME DU COLLOQUE:

15 mai, Pau, Pavillon des Arts, Conférence inaugurale dans le cadre du label « Ville d’Art et d’Histoire », 18h30

Chérif Khaznadar  (Président de la Maison des Cultures du Monde/Centre français du patrimoine culturel immatériel) : “Patrimoine Culturel Immatériel, sa genèse, sa philosophie et son développement.

16 mai, l’UPPA, Amphithéâtre de la présidence

9h15
Accueil par le M. le Président de l’Université
Introduction au colloque « Le Patrimoine Culturel Immatériel : de l’Inventaire à la gouvernance »
9h45 : « La notion de Patrimoine Culturel Immatériel »
Christian Hottin (Ministère de la Culture) : « De l’invisibilité à la mise en perspective : Le PCI en France (2006 – 2014 et au-delà). »
Leila Lankarani (CRDEI, Univ. Bordeaux) : « Le Patrimoine Culturel Immatériel et les collectivités infraétatiques : les aspects juridiques »

11h pause café

11h15 : « Acteurs, dispositifs,  outils »
Séverine Cachat  (CFPCI) : « Les acteurs du Patrimoine Culturel Immatériel en France »
Sylvie Grenet-Coye (Ministère de la Culture) : « Les inventaires du Patrimoine Culturel Immatériel en France au regard des communautés »
Laurier Turgeon (Univ. Laval – Québec) : « L’inventaire multimédia en ligne du patrimoine culturel immatériel du Québec : approches, méthodes, évolutions et retombées.»
12h30 : Déjeuner
14h : « Inventaires : retours d’expériences »
Patricia Heiniger-Castéret (ITEM – UPPA) : « 2008-2014, le Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine, une méthodologie de terrain pour une vision ascendante des expressions patrimoniales »
Samuel Régulus (LADIREP – UEH – Port-au-Prince) : « Conforter l’identité et valoriser les ressources locales par l’Inventaire du Patrimoine immatériel d’Haïti (IPIMH)»
Cyril Isnart (CIDEHUS – Univ. d’Evora) : « Inventaire national et inventaires associatifs au Portugal. Gouvernance, coopérations et alternatives autour du PCI »
16h15 : pause
16h30 : « Du jeu traditionnel à la pratique sportive »
Laurent Fournier (IDEMEC, UMR 7307 CNRS, MMSH – Aix-en-Provence) « La gouvernance dé-territorialisée des biens culturels territoriaux »
Cendrine Lagoueyte (ITEM – UPPA) : “Sports et jeux traditionnels en Aquitaine : le grand écart patrimonial”
Mathilde Lamothe (ITEM – UPPA / Univ. Laval) : « De « la partie » libre  aux « 12 jeux » réglementés, ou du local au global à travers le jeu de quilles de 9 »

17 mai, Ethnopôle – InOc Aquitaine, Auditorium du Château d’Este, Billère

9h15 : « Pratiques coutumières et conflits d’usages »
Cécile Bes (LAJP – UMR 8103 – Paris I Panthéon-Sorbonne) : “Usages et droit. Le cas du pastoralisme en Cévennes”
Dominique Cunchinabe (ITEM – UPPA) : “D’un patrimoine à l’autre : quelle place pour les particularismes locaux ?”
Pascal Palu (ITEM – UPPA): “On nous a dépossédés !”
Marie Pendanx (ADES, UMR 5185, Univ. Bordeaux) : « Les fêtes patronales : entre traditions et règlementations »
11h : Pause
11H 15 : Table ronde « Patrimoine Culturel Immatériel et politiques territoriales »
André Berdou : Vice-président Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques, Président du Parc National des Pyrénées.
Jean-François Broquères : Maire et conseiller général de Tartas, Vice-président de la Fédération Française de Course Landaise.
Pierre Casabonne : Maire d’Arette /La Pierre-Saint-Matin.
Anne-Laure Halphen : Institut Supérieur des Métiers
Frédéric Vilcocq : Conseiller Culture, Économie Créative et Numérique auprès d’Alain Rousset, Président du Conseil Régional d’Aquitaine.
12h30 Déjeuner
14h : « PCI et dynamique de l’action culturelle »
Jean-François Sibers (DRAC Aquitaine) : « PCI et politique culturelle : l’expérience de la DRAC Aquitaine»
Jean-Jacques Castéret (InOc Aquitaine) : « De l’Inventaire du PCI à un dispositif public de Sauvegarde immatérielle pour le domaine occitan en Aquitaine »
Charles Quimbert (Bretagne Culture Diversité) : « Le label UNESCO comme politique de valorisation du PCI : le cas du Fest-Noz en Bretagne »
Joan Regant (Consultant en patrimoine culturel, Principat d’Andorra) : « La visibilité universelle de l’intangibilité locale »
16h15 : Pause
16h30 : Table ronde « Porteurs et passeurs de l’immatériel »
Jakie Metge : Technicien fromager
Christophe Pando : Fabriquant de parapluies de berger
David Ducassou : Chef restaurateur et joueur de quilles de neuf
Irène Guilhendou: Viticultrice, présidente de la route des vins du Jurançon
Mathieu Dufau : Musicien, enseignant Diplômé d’Etat.
18h : Conclusion du colloque