Tous les articles par Joëlle Saucès

Séminaire “Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe.s.)”

Le prochain Séminaire Frontières du Master CAS (M2) sur le thème:
“Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe siècles)”
(Coord. O. Caporossi)
aura lieu le jeudi 19 février 2016 de 9h30 à 16h00 en salle Chadefaud à l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.
Contrebandiers des laines et des sucres, trafiquants de monnaie et de chevaux, passeurs de métaux précieux et de tabacs, tous représentent l’une des principales figures sociales de la frontière pyrénéenne à l’époque moderne. La contrebande constitua l’une des réalités des échanges franco-espagnols, réalité qui dépassait de loin le simple cadre pyrénéen et touchait le commerce atlantique des colonies espagnoles d’Amérique. Reconstituer leurs parcours, leurs réseaux, l’économie illicite, parfois clandestine, que les contrebandiers avaient su bâtir, conduit l’historien à examiner les sources historiques les plus diverses : judiciaires, fiscales et administratives.
Les contrebandes

 

Couverture: lithographie, Edouard Pingret, 1834, Bibliothèque municipale de Toulouse, URL : http://numerique.bibliotheque.toulouse.fr/ark:/74899/B315556101_A_PINGRET_017

“Viollet-le-Duc, à la découverte des Pyrénées en 1833”

La Société des Sciences des Lettres et Arts de Pau et du Béarn
a le plaisir de vous inviter à la conférence de
Viviane DELPECH
docteur en histoire de l’art
Université de Pau et des Pays de l’Adour/Société d’Études Basques
« Viollet-le-Duc à la découverte des Pyrénées en 1833 »
le samedi 5 mars à 11 heures
à l’auditorium de la médiathèque André-Labarrère,
place Marguerite Laborde à Pau

Affiche conf. V. Delpech

Leader charismatique du mouvement néogothique et restaurateur de nombreux édifices médiévaux au XIXe siècle, Viollet-le-Duc se distingua de ses confrères par sa formation anti académique. Issu d’un milieu engagé dans la réhabilitation du patrimoine médiéval, il fut rapidement sensibilisé à la vogue élitiste du voyage pittoresque invitant à découvrir les confins de la France à travers ses paysages, son architecture et ses populations rurales. Encouragé par son père et son oncle, il prit la route des Pyrénées, en 1833, dans le but de découvrir une altérité proche, incarnée par une nature dépaysante et des identités locales fortes souvent bien étrangères à celle, mondaine, de la capitale. Ce voyage de plusieurs mois donna lieu à plus d’une centaine de représentations paysagères, depuis le Pays basque jusqu’à la frontière aragonaise, complétées, dans son journal, par les descriptions pittoresques de la population locale. Ces oeuvres richissimes proposent un apport notable en termes de géographie historique et d’histoire de l’art. Dressant un état des lieux de l’environnement pyrénéen en 1833, elles dévoilent la vision ambiguë du jeune Viollet-le-Duc à propos du paysage, mu, comme son époque, entre scientisme et le romantisme.

Couverture: Cauterets, cascade au dessus du pont d’Espagne, Viollet-le-Duc, aquarelle, 1833. Conservé à Charenton-le-Pont, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine. ©Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / image Médiathèque du Patrimoine

Séminaire Frontières “Retour aux sources : archives en question”

Vendredi 5 février 2016 Séminaire Frontières
MASTER CAS – Master Patrimoine
“Retour aux sources : archives en question”
(org. V. Lamazou-Duplan)

Séminaire Frontières 5 février 2015_def© ADPA-CG64. J.-M. Decompte
Séminaire Frontières 5 février© Radio France. A. Labbé

Au programme, les fameuses sources de l’historien, du chercheur… Cette journée croisera périodes, regards et disciplines. Des sources, de diverses natures, seront examinées en interrogeant la notion d’archives : archives comme lieu (le dépôt) mais aussi comme contenu (les documents archivés) ; des sources prises entre découverte d’archives inédites, relectures d’archives connues, sources croisées, mais aussi absence de sources, silences des archives… le tout au regard des pratiques de la recherche et de l’écriture de l’histoire.

Programme:

Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

9h Véronique Lamazou-Duplan (UPPA) Introduction
9h20 Jacques Pons (Directeur des ADPA) De la collecte des sources d’archives à leur communication aux chercheurs : l’exemple des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
10h Alvaro Adot (UPPA / EHEHI-Casa de Velázquez) Les premiers pas de l’organisation et classement de la documentation du Trésor de Chartes de Pau.
Débat et pause
11h Frédéric Bidouze (UPPA) Vérité et véracité dans les brochures de la campagne de presse aux élections des États généraux de 1789 (5 juillet 1788-5 mai 1789). D’une saine tension dans l’usage des sources.

Débat

14h Nadine Béague (INRAP), L’apport de l’archéologie dans la connaissance d’un site historique, l’exemple du château de Morlanne.
14h40 Eloísa Ramírez Vaquero (UPNA) Textos inesperados en un archivo real: libros de la burguesía del siglo XIV.
15h40 Dominique Bidot-Germa (UPPA) Les sources de l’histoire d’une ville (Pau, du XIe au XIIIe siècle) : quand archives et archéologie défaillent.
16h Débat et conclusions.

Journée d’étude “Femmes artistes : les formes de l’engagement”

Dans le cadre de la Fédération Espaces-Frontières-Métissages, les laboratoires de recherche ITEM (EA 3002) et LLC-Arc Atlantique (EA 1925) organisent, en collaboration avec l’École d’Art des Pyrénées Pau-Tarbes, la journée d’étude « Femmes artistes : les formes de l’engagement ».Aline RibierePremière d’un cycle de trois journées, cette manifestation prend place dans le projet « Autonomie/Hétéronomie des créations littéraires et artistiques » de la Fédération EFM. Elle réunira des critiques d’art, des artistes et des enseignants-chercheurs en histoire de l’art, et sera l’occasion d’évaluer les résonances actuelles des réalisations pionnières des années 60 et 70 et, tout à la fois, de s’interroger sur les formes actuelles de l’engagement artistique des femmes.

Les interdits et tabous socio-culturels et artistiques jadis dénoncés sont-ils dépassés ? Alors que la scène artistique prend désormais les dimensions de la planète, au travers de quels choix, plastiques et esthétiques, les artistes femmes élaborent-elles des formes de résistance et confèrent-elles à l’art la fonction critique de « changer le spectateur en acteur conscient de la transformation du monde » (J. Rancière, Malaise dans l’esthétique, 2004, p. 65) ? Le propos voudrait éviter une double réduction interprétative, féministe, d’une part, essentialiste de l’autre.

« Femmes artistes : les formes de l’engagement » : jeudi 4 février 2016, Université de Pau et des Pays de l’Adour, amphithéâtre de la Présidence, de 9 h à 17 h. Entrée libre.

Le programme de la journée d’étude peut être consulté sur le site de la Fédération EFM, ainsi que le détail du projet « Autonomie/Hétéronomie des créations littéraires et artistiques ».

Auteurs : FORERO MENDOZA Sabine – PEYRAGA Pascale
Légende de la photo : Aline Ribière, photographie de Karl Harancot.

Colloque international : Les arts et la diaspora basque

Colloque international
Les arts et la diaspora basque (XIXe-XXIe siècles)
Coloquio internacional
Las artes y la diáspora vasca (Siglos XIX-XXI)
25-26 février 2016/25-26 febrero 2016
(Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne/Museo San Telmo, Donostia-San Sebastián)

Organisé par la Société d’Études Basques (Eusko Ikaskuntza)

Avec le soutien de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (EA 3002 ITEM), de la Universidad del País Vasco (Equipo País Vasco y América, vínculos y relaciones atlánticas) et de Donostia-San Sebastián 2016  Capitale Européenne de la Culture

 Microsoft Word - PROGRAMME COM ART ET DIASPORA.doc

JOUR 1/DÍA 1. MUSEE BASQUE ET D’HISTOIRE DE BAYONNE

9h. Accueil des participants/Bienvenida
9h30. Présentation/Presentaciones generales
Jean-Claude Larronde (Eusko Ikaskuntza/Musée Basque), Jean-Michel Larrasquet (Euko Ikaskuntza)
9h45. Introduction générale/Introducción general
Viviane Delpech (Université de Pau/Eusko Ikaskuntza)

 

Session 1/Sesión 1
Réception des arts basques à l’étranger
Recepción de las artes vascas en el extranjero
Président de session/Presidente de sesión : Viviane Delpech (UPPA)
10h. Juan Luis Blanco Mozo, profesor ayudante (UA Madrid)
La nueva iglesia de la Real Congregación de Loyola en Madrid : neomedievalismo y significación nacional
La nouvelle église de la Congrégation Royale de Loyola à Madrid : néomédiévalisme et signification nationale
10h30. Laura Martínez de Guereñu, profesora de arquitectura (IE University, Madrid-Segovia)
La villa Ocampo (1928) y la Maison Errázuriz (1930) : dos proyectos sudamericanos con lazos con Euskadi
La villa Ocampo (1928) et la maison Errázuriz (1930) : deux projets sud-américains liés au Pays basque
11h. Pause. Receso
11h15. Argitxu Camus Etxecopar, docteur en Etudes Basques (University of Nevada Reno/Office Public de la Langue Basque)
Les arts au service de l’identité basque de la diaspora : entre tradition et modernité
Las artes al servicio de la identidad vasca de la diáspora : entre tradición y modernidad
11h45. Eric Dicharry, docteur en Anthropologie (EHESS/Eusko Ikaskuntza)
New-York City, Eldorado des artistes basques (XXe-XXIe siècles)
New-York City, El Dorado de los artistas vascos (Siglos XX-XXI)
12h15. Déjeuner. Almuerzo

 

Session 2/Sesión 2
Perception et identité des Basques à travers les arts
Percepción e identidad de los vascos por las artes
Président de session/Presidente de sesión : Jean-Claude Larronde (Musée Basque)
14h. Claude Mehats, docteur en histoire contemporaine (Université Bordeaux 3/Eusko Ikaskuntza)
Déambulation dans les littératures écrites et orales et la peinture autour de la diaspora basque au XIXe siècle
Deambulación en las literaturas escritas y orales y la pintura en torno a la diáspora vasca en el siglo XIX
14h30. Edurne Arostegui, doctorante en historia de las Américas (Universidad del País Vasco-EHU)
La imagen de los vascos en las novelas de Harry Sinclair Drago
L’image des Basques dans les romans de Harry Sinclair Drago
 
15h. Oscar Álvarez Gila, profesor de historia de las Américas (Universidad del País Vasco-EHU)
Los estereotipos del emigrado vasco en el cine americano de las orígenes hasta hoy en día
Les stéréotypes de l’émigré basque dans le cinéma américain des origines à nos jours
15h30. Pause. Receso
15h45. Matteo Manfredi, profesor visitante (Universidad Andina Simón Bolivar, Ecuador)
Fotografía y emigración : el caso de los vascos en Uruguay
Photographie et émigration : le cas des Basques en Uruguay
16h15. Zoe Bray, artiste-peintre et visiting scholar (Hebrew University of Jerusalem)
Peindre les artistes basques de la diaspora
Pintar a los artistas vascos de la diáspora
18h. Vernissage de l’exposition Regards d’artistes sur la diaspora basque/Remise des prix
Inauguración de la exposición Miradas de artistas sobre la diáspora vasca/Entrega de premios
20h. Dîner. Cena

JOUR 2/DÍA 2. MUSEO SAN TELMO (DONOSTIA-SAN SEBASTIÁN)

Sesión 3/ Session 3
Artes vascas y exilio anti-franquista
Arts basques et exil anti-franquiste
Presidente de sesión/ Président de session : Oscar Álvarez Gila (UPV-EHU)
9h30. Miriam Alzuri (Museo de las Bellas Artes de Bilbao/Musée des Beaux-arts de Bilbao)
El crítico de arte Juan de la Encina durante la Guerra civil
Le critique d’art Juan de la Encina durant la Guerre civile espagnole
 
10h. Maddalen Narbaits-Fritschi (Archives d’Architecture de la Côte Basque)
L’exil de l’architecte Isidro de Monzón au Venezuela
El exilio del arquitecto Isidro de Monzón en Venezuela
10h30. Receso. Pause
10h45. Francisco Javier Muñoz, profesor de historia del arte (Universidad del País Vasco-EHU)
El museo ausente. La evacuación del Museo de Arte Moderno de Bilbao a Francia durante la Guerra Civil
Le musée absent. L’évacuation du musée d’Art Moderne de Bilbao vers la France durant la Guerre Civile
11h15. Nausica Sánchez, documentaliste/documentalista (Chillida Leku).
Los exilios de Chillida
Les exils de Chillida
11h45. Receso. Pause
Sesión 4/ Session 4
El dilema del retorno
Le dilemme du retour
Presidenta de sesión/ Présidente de session : Zoe Bray (Hebrew University of Jerusalem)
12h. Anthony Geist, professor of Spanish and Comparative Litterature (University of Washington, Seattle)
El imposible retorno del pintor Miguel Marina
L’impossible retour du peintre Miguel Marina
12h30. José Javier Azanza López, profesor de historia del arte (Universidad de Navarra)
Jorge Oteiza, 1948 : claves de un retorno
Jorge Oteiza, 1948 : clés d’un retour
13h. Viviane Delpech, docteur en histoire de l’art-chercheur (Université de Pau)
La arquitectura de los retornados en Iparralde (País Vasco Norte) (1800-1939)
L’architecture des retornados en Iparralde (Pays basque nord) (1800-1939)
13h30. Almuerzo/Déjeuner
Sesión de clausura/Session de clôture
15h30. Proyección de la película/Projection du film Thunder in the sun/El desfiladero de la muerte/La caravane vers le soleil (1959) de Russel Rouse, 81 min.
17h. Intercambios en torno a la película, animados por Oscar Álvarez Gila/Echanges autour du film, animés par Oscar Álvarez Gila
17h30. Conclusiones generales/Conclusion générale
Ismael Manterola, profesor de historia del arte contemporáneo (Universidad del País Vasco-EHU)

Comité scientifique/Comité científico:
Oscar Álvarez Gila, profesor de historia de las Américas (UPV-EHU)
Zoe Bray, profesor of anthropology (Hebrew University of Jerusalem)
Viviane Delpech, chercheur (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Dominique Dussol, professeur d’histoire de l’art contemporain (UPPA)
Ismael Manterola, profesor de historia del arte contemporáneo (UPV-EHU)
Olivier Ribeton, conservateur en chef (Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne)
Comité d’organisation/Comité de organización:
Viviane Delpech (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Jean-Michel Larrasquet (président de la Société d’Etudes Basques)
Jean-Claude Larronde (Président du musée Basque et de l’Histoire de Bayonne)
Nausica Sánchez (Ezmugak, Irun)
Susana Soto (directrice du Museo San Telmo, Donostia-San Sebastián)
Maialen Zamponi (Chef du projet Eusko Diaspora, Société d’Etudes Basques)
 
Coordination, direction scientifique/Coordinación, dirección científica :
Viviane Delpech (UPPA/Société d’Etudes Basques)
Renseignements/Informaciones : viviane_delpech@yahoo.fr

Ah bé tè ! Deuxièmes rencontres anthro-Pau-logiques, février 2016

Les 2èmes Rencontres Ah bé té! Les anthro-Pau-logiques organisées par les doctorants de l’Ecole Doctorale SSH 481 auront lieu les 11 et 12 février à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

affiche1

Plus de détails sur le site web du laboratoire ITEM

En Ligne sur Médiakiosque:

Du militantisme à la politique – Partie 02

 JEUDI 11 FÉVRIER 2016
8h45 Accueil
9h00 Présentation de la journée
LA MUSIQUE ENGAGÉE
  • 9h15 Tiphaine BESNARD, doctorante en histoire de l’art (ITEM/UPPA)
    « Écrire l’histoire de l’art : lorsque l’engagement n’est pas exclusivement du côté des artistes »
  • 9h35 Idrissa MANÉ, doctorant en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « La musique de Dieu : le bruit et le silence »
  • 10h00 Anna CUOMO, doctorante en anthropologie (EHESS-IMAF)
    « Engagements et contournements d’identités en situation : la pratique du rap au Burkina Faso »
  • 10h30 Pause
  • 11h00 Fatiha CHOUIREF, doctorante en sciences politique (Centre de recherche IE2IA/UPPA)
    « La chanson kabyle : le passage d’une thématique descriptive et culturelle à une revendication politique »
  • 11h20 Peio ETCHEVERRY-AINCHART, historien et écrivain
    « Martxa eta borroka : le rock comme outil militant au Pays basque »
  • 11h40 Lontzi AMADO-BORTHAYRE, docteur en sciences politiques (Sciences-Po Bordeaux)
    « De la txalaparta à la telecaster, le rock radical basque et le nationalisme radical basque : une rencontre contingente »
  • 12h30 Repas
DISSIDENCES ÉCONOMIQUES, DÉMONDIALISATION ET ALTERNATIVES AU MONDIALISME (PARTIE 1)
  • 14h30 Txomin POVEDA, doctorant en sociologie (SET/UPPA)
    « De la recherche engagée au militantisme éclairé par la recherche, ou comment déplacer l’axiome de la neutralité anxiolytique »
  • 14h50 Adrienne BONNET, juriste-doctorante en droit privé (CDRE/UPPA)
    « Le contrôle des concentrations de sociétés : une barrière à la libération mondiale des échanges ? »
  • 15h10 Julien MATTERN, maître de conférences en sociologie (SET/UPPA)
    « Chercheur engagé, chercheur embarqué ? 1981-1982 : la recherche au service de la modernisation »
  • 15h45 Pause
  • 16h15 Guillaume de GRACIA, chercheur indépendant
    « Des piqueteros aux zadistes : émergence de l’horizontalisme et essence d’une alternative hétérotopique au capitalisme »
  • 16h35 Dominique CUNCHINABE, doctorant en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « S’engager entre nature et biodiversité »
  • 17h00 Discussions

VENDREDI 12 FÉVRIER 2016

9h15 Accueil

DU MILITANTISME À LA POLITIQUE
  • 9h30 Maryse CLUCHET, doctorante en anthropologie (ITEM/UPPA)
    « La nature de l’engagement politique du mouvement ”Balai citoyen” au Burkina Faso »
  • 9h50 Hervé TERRAL, professeur de sociologie (Université de Toulouse Jean Jaurès)
    « Le mouvement Convergence occitane (Toulouse) : entre militantisme et lobbying »
  • 10h10 Babacar FAYE, master en sciences politiques et sociologie (Université Charles-de-Gaulle Lille 3)
    « À la recherche d’une normativité sociale au Sénégal : Médias sociaux, Y’en A Marre et le projet d’un Nouveau type de Sénégalais »
  • 10h45 Pause
  • 11h15 TABLE RONDE : discussions avec le monde politico-militant
    David Grosclaude, journaliste et ancien conseiller régional d’Aquitaine, Michel Braud, syndicaliste et vice-président du CFVU de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • 12h30 Repas
DISSIDENCES ÉCONOMIQUES, DÉMONDIALISATION ET ALTERNATIVES AU MONDIALISME (PARTIE 2)
  • 14h00 Arnaud DUPIN, doctorant en histoire (ITEM/UPPA)
    « La SFIO des années 1960 et la jeunesse : un ”rendez-vous” entièrement raté ? »
  • 14h20 Philippe CORCUFF, maître de conférences en sciences politique (Institut d’Études Politiques de Lyon – CERLIS)
    « Enjeux de la critique sociale aujourd’hui, entre sciences sociales, engagement et dérives néoconservatrices »
  • 14h40 Questions
  • 15h00 Pause
  • 15h15 David GARCIA, Manuel QUESADA CARRASCO et Ermengol GASSIOT BALLBÉ (Département de Préhistoire, Université autonome de Barcelone), Alba ARAN HERRERA, Lorena MERLOS
    « L’exhumation de fosses communes de la guerre et de la dictature franquiste. Quelques notes sur l’engagement de l’archéologie et des archéologues dans la lutte contre l’impunité »
  • 15h25 Fanny PARISE, anthropologue et chef de projet innovation (centre de recherche du Groupe SEB pour l’Activité Électrique Culinaire)
    « Moi, l’Anthropologue ”de la Seb ” : entre immersion dans l’industrie et engagement local… »
  • 17h00 Clôture des rencontres

Conférence Misogynie, 21 janvier 2016

Maurice Daumas, professeur émérite d’histoire moderne à l’UPPA, vous donnait rendez-vous le 21 janvier pour une conférence à la Médiathèque André Labarrère de Pau.

Intitulée “Qu’est ce que la misogynie?”, elle s’est tenue à l’auditorium de la médiathèque à 18h00.

Cette conférence s’inscrit dans le cadre du programme « Pouvoir(s) et misogynie » de la Fédération Espaces Frontières Métissages (http://frontieres-metissages.univ-pau.fr/live/recherche/misogynie)

Séminaire : “Anthropologie, territoire, environnement”

Atelier de recherche :
Anthropologie, territoire, environnement
Jeudi 21 Janvier 2016
Salle 6– Institut Claude Laugénie
Université de Pau et des Pays de l’Adour, Pau

Première partie: 9h – 10h
Introduction
Abel Kouvouama 
Pour une anthropologie des territoires : l’anthropologue, la collectivité, la communauté
Dominique Cunchinabe, Idrissa Mané :
Présentation de l’atelier :
– Etat des lieux de la recherche : évolution et contexte 
– Les méthodologies :
*Rappel méthodologique global : un processus au long cours
* La méthodologie du terrain : Contraintes, adaptabilité et réflexivité
– Présentation du questionnement :
*De la communauté paysanne à la projection urbaine
*La représentation qu’ont les agriculteurs d’eux même
*La religiosité : anthropologie du religieux, syncrétisme et pratiques sportives
Deuxième partie: 10h15 – 12h30
Dominique Cunchinabe
Anthropologie de la « saligue » : Communauté paysanne et urbanisation de la campagne
Idrissa Mané
La représentation qu’ont les agriculteurs d’eux même
Laurence Espinosa
De la présence à l’expérience : le catholicisme en Pays Grenadois, explorations d’une identité
Mathilde Lamothe
Un curieux syncrétisme sportivo-religieux : la chapelle Notre-Dame du Rugby et autres chapelles sportives landaises
 
Troisième partie: 12h30 – 13h00
Discussion ouverte sur les perspectives :
– Organisation du colloque de Grenade sur l’Adour
– Restitution des travaux de la campagne de 2015 auprès des élus dans les villages
– Écriture du rapport d’étape 2015-Proposition du plan

La place du religieux dans un musée du protestantisme

Le Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais, organise en collaboration avec le laboratoire ITEM, vendredi 11 décembre, dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville d’Orthez, de 9 h à 16 h 30, une journée d’étude ouverte à tous, consacrée à la place du religieux dans un musée du protestantisme.

12246854_992451087485622_9176892776246146754_n

Programme :
9 h : accueil par Yves Darrigrand, maire d’Orthez. Présentation de la journée par Philippe Chareyre.
9 h 30 : présentation du Musée rochelais d’histoire protestante et intervention sur : « Un parcours religieux au péril du politique » par Didier Poton, professeur à l’université de La Rochelle, président du Musée rochelais d’histoire protestante.
10 h 30 : présentation du Musée du protestantisme de Ferrières (de la Réforme à la laïcité) par Elodie Pagès, assistante de conservation.
Intervention de Patrick Cabanel, directeur d’études à l’EPHE, conservateur du Musée de Ferrières sur : « Pourquoi avoir choisi, à Ferrières, de présenter autre chose que du religieux ? ».
11 h 15 : présentation du Musée Jeanne d’Albret, histoire du protestantisme béarnais par Charlotte Abadie-Laborde, chargée de conservation. Intervention de Philippe Chareyre, professeur à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, président du Musée Jeanne d’Albret, sur : « Un musée d’histoire du protestantisme est-il fait pour des protestants ? ».
12 h : débats et conclusions suivis du déjeuner et de la visite du Musée Jeanne d’Albret et du temple d’Orthez en deux groupes.

Musée Jeanne d’Albret, histoire
du protestantisme béarnais,
37, rue Bourg-Vieux,
64300 Orthez.

www.museejeannedalbret.com
contact@museejeannedalbret.com

Interaction homme-environnement en montagne

Séminaire thématique M1 CAS

Interactions homme-environnement dans l’espace montagnard : entre traces et pratiques

3-4 décembre 2015

UPPA, Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

     Depuis une trentaine d’année, l’étude des pratiques et des traces laissées par l’homme en milieu montagnard est un domaine de recherche particulièrement dynamique, laboratoire privilégié d’une réflexion scientifique ouverte et pluridisciplinaire. Comme un revers à l’image d’Épinal qui associe à la montagne les notions de frontières ou d’espace clôt et intemporel, les recherches dans ce domaine n’ont de cesse d’illustrer la richesse d’une réflexion nourrie de champs disciplinaires différents (archéologie, anthropologie, histoire, sciences de l’environnement, géographie). L’université de Pau s’est inscrite dans ce mouvement dès 1990 avec l’organisation d’un colloque sur la montagne dans l’Antiquité (Fabre, 1992) et continue d’investir ce domaine d’étude par son implication dans des réseaux et programmes de recherche sur l’espace montagnard (projets DEPART, POEM et archéologie en Soule). L’interrogation anthropologie de ces mêmes espaces dans la même décennie s’est en premier lieu orientée sur la maitrise de l’eau en vallée du Saison puis sur l’interaction maison pyrénéenne – construction des paysages. Elle se poursuit aujourd’hui autour du patrimoine culturel immatériel et plus particulièrement sur les usages et savoir-faire inscrits dans les pratiques humaines, culturelles, sociales et professionnelles. Riches de cette tradition et désirant offrir aux étudiants un aperçu d’un domaine de recherche en profond renouvellement, nous organisons une journée d’étude proposée aux étudiants de master 1 -Culture, Arts et Sociétés- autour de l’actualité de la recherche dans le domaine de l’étude des espaces montagnards.

Programmefeu

9h Patricia Heiniger-Castéret, (MCF en Anthropologie): Halhars – Haros – Brandons et Falles dans les Pyrénées centrales

10h Remy Berdou, (Doctorant Anthropologie de l’Environnement. ITEM / UPPA): Le pastoralisme en vallée d’Ossau: contexte d’une recherche sur la gestion des terres collectives

11h Dominique Cunchinabe, (Doctorant en Anthropologie . ITEM / UPPA): « Ça c’est sali… »

14h Mélanie le Couédic, (Ingénieur de recherche, ITEM/UPPA): Approche statistique et spatiale de l’occupation pastorale en archéologie. Approche comparée sur deux estives

Alain Champagne (MCF archéologie, ITEM, UPPA): Constitution d’une base de données « archives de familles » en montagne

15h David Garcia Casas, (Doctorant invité ITEM, Université Autonome de Barcelone): L’archéologie dans le Parc National d’Aigüestortes (Lérida, Espagne). Une étude du pastoralisme dans la longue durée

16h Thomas Contamine, (Doctorant histoire ancienne. IRAA / UPPA): L’agropastoralisme dans sa relation à l’espace: éléments de réflexion autour des montagnes de Grèce du Nord

Parution d’ouvrage : “Caudéran”, Editions Le Festin

Dominique Dossol est l’auteur d’un nouvel ouvrage paru aux Editions Le Festin.

Cinquante ans après son rattachement à Bordeaux, Caudéran, ancienne « banlieue » de villégiature bien souvent qualifiée « Neuilly bordelais », n’a rien perdu de son identité, malgré les importantes transformations urbanistiques, architecturales et paysagères de ces dernières décennies. Il reste, ici ou là, de superbes traces (chartreuses, bourdieux) de ce prestigieux passé, de même que des lieux de distractions populaires (comme l’American Park) qui y firent florès à partir du 18 ème siècle. C’est aussi un quartier où l’on trouve de superbes témoignages de l’Art nouveau, de l’Art déco et des architectures contemporaines de premier plan (notamment dues aux groupe Salier Courtois-Lajus, comme la Villa Morton ou la résidence Les Buissionnets).

Dans ce livre richement illustré de photographies contemporaines et de cartes postales anciennes, Dominique Dussol propose de redécouvrir l’histoire et le patrimoine extraordinairement riche et varié de ce vaste quartier, à travers une sélection d’une trentaine de sites emblématiques (Tivoli, Grand Lebrun, le Parc Bordelais, La Pergola, les architectures contemporaines des architectes Salier-Courtois-Lajus, etc.). Un livre qui fera référence et rendra justice à ce joyau méconnu.

couv1cauderan

Dominique Dussol est professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Longtemps critique d’art pour le journal Sud-Ouest, à Bordeaux, il collabore depuis de nombreuses années à la revue Le Festin, dont il est le président du comité scientifique. Il est l’auteur d’ Art et Bourgeoisie.
En novembre 2011, paraît le résultat de ses recherches sur le Pau de l’Entre-deux guerres, Pau Art déco. Il assure également des commissariats d’expositions, parmi lesquelles Bordeaux, entre le ciel et l’eau (capc, Bordeaux/Munich, musée du Lenbachhaus), Bégaud…(musée des beaux-arts de Bordeaux)

Photographie d’en tête: Rue de Mexico © M. DUBAU

Viviane Delpech : Prix Second Empire 2015

Viviane Delpech, chercheur associée à l’EA 3002 ITEM et chargée de cours au département Histoire de l’art et Archéologie, vient de recevoir le Prix Second Empire 2015 de la Fondation Napoléon pour son ouvrage Abbadia, le monument idéal d’Antoine d’Abbadie, édité par les Presses Universitaires de Rennes dans la collection de beaux livres Art et Société.

abadia

Issu de sa thèse de doctorat d’histoire de l’art, soutenue à l’UPPA en 2012 sous la direction de Dominique Dussol, cet ouvrage doit sa publication au concours de la Société d’Études Basques, de la Fondation Initiatives Jeunes du Crédit Agricole, de la Ville d’Hendaye, de la Banque Michel Inchauspé, de l’UPPA et de l’Institut Culturel Basque. Le Service régional du Patrimoine et de l’Inventaire d’Aquitaine en a assuré l’ensemble de la couverture photographique en missionnant le talentueux photographe Alban Gilbert.

A la lumière de 25 000 documents d’archives, ces travaux révèlent les secrets de la construction de l’extravagant château d’Abbadia (1864-1884), édifié par les architectes Eugène-E. Viollet-le-Duc et Edmond Duthoit sur un promontoire spectaculaire de la corniche basque, en retraçant la vie extraordinaire de ses commanditaires, l’explorateur savant basco-irlandais Antoine d’Abbadie et son épouse Virginie. Cette thèse se fonde sur le postulat qu’Abbadia, fait à l’image de ses ordonnateurs, est le catalyseur de leurs expériences et de leur vision du monde. Remarquable exemple de l’Éclectisme du Second Empire et du mouvement néogothique, cet édifice superbement restauré et conservé dans son état originel constitue une richissime source d’information pour l’étude de l’histoire de l’architecture, des arts décoratifs et des arts paysagers du XIXe siècle.

Le Prix Second Empire est attribué par un jury prestigieux composé de professeurs d’université, de spécialistes et de membres de l’Institut de France. La Fondation Napoléon attribue ainsi, chaque année, trois prix, récompensant des chercheurs pour leurs ouvrages, et plusieurs bourses, octroyées à des doctorants afin d’encourager les recherches sur le Premier et le Second Empire. Cette année, la cérémonie de remise des prix et des bourses a lieu à l’hôtel de Beauharnais le 9 décembre en présence de S.A.I. la princesse Napoléon et du président de la Fondation Napoléon, Victor-André Masséna, prince d’Essling.

“De dauna à bergère”, 12 décembre 2015

L’Écomusée de la vallée d’Aspe, dans le cadre du label Pays d’art et d’histoire des Pyrénées béarnaises, propose une journée d’études le samedi 12 décembre à Oloron-Sainte-Marie :

“De dauna à bergère”
De la place de la femmes en milieu rural à l’affirmation de la bergère dans les Pyrénées

affiche de dauna a bergere (1)
Villa du Pays d’art et d’histoire
La Confluence – Rue de l’Intendant d’Etigny
64400 Oloron Sainte-Marie
Renseignements : 05.64.19.00.10 ou ciap@piemont-oloronais.fr

Les études de mobilier : nouvelles approches

Le séminaire archéologie du Master 1 Cultures, Arts et Sociétés de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour aura lieu le vendredi 27 novembre 2015 à L’institut Claude Laugénie, en salle Chadefaud.

Pages de Seminaire-mobilier-final

Il portera sur “Les études de mobilier : nouvelles approches”

Programme du Seminaire