Archives par mot-clé : viticulture

20èmes Rendez vous de l’Histoire

EURÊKA
Inventer, découvrir, innover
Blois du 04 au 08 octobre 2017
2017-10-07, 18H – 19H30 École du Paysage, Grand Amphi

L’innovation est-elle nécessaire dans la viticulture? Regards croisés

L’objectif de cette table-ronde est de questionner nos représentations sur le monde vitivinicole et son histoire. Ainsi, autour de chercheurs dont les travaux portent sur l’histoire de vignobles à des périodes différentes, ainsi que grâce à la présence d’une professionnelle, il sera question de débattre autour de la notion d’innovation dans la viticulture. Celle-ci est particulièrement intéressante car elle remet en cause les stéréotypes entourant bien souvent dans le grand public la viticulture, régulièrement associée à des idées de tradition, de permanences et de fixité (cf. la notion de « terroir »).

En effet, habituellement, le vin et sa production sont présentés comme des objets assez immuables, issus d’une tradition se perpétuant depuis des générations. Si cette image est en partie portée par les acteurs eux-mêmes de la filière, elle l’est aussi par les communicants qui n’hésitent pas à jouer sur les ressorts de la patrimonialisation et de l’héritage. Surtout, elle a été pendant longtemps défendue par certains chercheurs qui, autour de la construction intellectuelle qu’est le terroir, ont eu tendance à confirmer ce biais de lecture, tandis que les évolutions étudiées étaient surtout appréhendées par un angle dépréciatif (les grandes crises, les maladies, etc.).

Or depuis plusieurs années, de nombreux travaux ont montré que, contrairement aux idées reçues, les vignobles sont soumis à de multiples évolutions positives, portées par des innovations aux natures très diverses.

Ce sont ces deux aspects (la présence d’innovations et leur nature) qui seront plus particulièrement étudiés dans cette table-ronde, organisée sous l’égide de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (laboratoire ITEM- Chaire HCP), qui s’adresse à la fois au grand public intéressé par l’histoire et aux chercheurs spécialistes ou non.

Modérateurs

Stephane LE BRAS

Maître de conférences
université Clermont-Auvergne

Intervenants

Sandrine LAVAUD

Maître de conférences
université Bordeaux-Montaigne

Laurence GUERIN

Directrice
VinOpôle Centre-Val de Loire

Benoît MUSSET

Maître de conférences
Université Le Mans

Les petits vignobles

Les petits vignobles

Stéphane Le Bras (dir.)

Coédition Presses universitaires de Rennes

Avec une préface de Laurent Jalabert

Dans cet ouvrage, les petits vignobles sont appréhendés par des historiens et géographes depuis la période médiévale jusqu’à l’ultra-contemporain. Il s’agit ici de saisir les évolutions, les permanences et les mutations de territoires dont la définition varie sur le temps long. De même, l’approche plurielle permet, par le biais du « petit » de réinterroger et réévaluer le « grand », qu’il s’agisse de la viticulture nationale dans son ensemble ou des grands territoires régionaux (Bourgogne, Bordelais, Languedoc, etc.).

Le petit est à la mode. Renvoyant à des conceptions et à des considérations qui rejoignent les préoccupations contemporaines de souci du bien-être, du respect de l’équilibre environnemental ou de la valorisation des circuits courts, il s’apparente à une recherche de l’authentique et du sain. Pourtant, dans la filière vitivinicole, l’adjectif « petit » a pendant longtemps été associé à une image dépréciée, celle des petits vins, des petits propriétaires, des petits vignobles. Jusqu’à il y a encore peu de temps, immanquablement et invariablement, ils se heurtaient à la renommée des grands territoires viticoles, la puissance des grands propriétaires et surtout la qualité des grands crus. Ainsi, alors qu’actuellement dans le sillage d’une partie des acteurs de la filière tenants du Small is beautiful, le petit se voit réhabilité, cet ouvrage vise à réévaluer, à travers les sciences sociales, la perception, la place et les mutations des petits vignobles.
Première étape dans une réflexion plus globale, il investit et questionne la notion même de « petit » pour proposer d’appréhender le monde vitivinicole par le biais des petits vignobles français. En en montrant les discontinuités conceptuelles et la permanence des singularités de l’époque médiévale à nos jours, il met en lumière les spécificités de territoires qui permettent de mieux cerner l’organisation du marché, les logiques spatiales et la diversité des pratiques viticoles en France. Au total, en décentrant le regard, les petits vignobles assurent une relecture de la viticulture nationale sur le temps long.

Ouvrage rédigé dans le cadre du programme de Recherche de la chaire HCP autour du Programme « Les petits vignobles ».

ISBN : 978-2-86906-430-0

200 pages

Prix : 20 EUR

« Les petits vignobles : des terroirs en quête de légitimité et d’identité »

2ème journée d’étude
La vigne et le vin dans le Midi aquitain à la lumière d’autres terroirs: histoire, cultures et patrimoines de petits vignobles

Jeudi 16 avril 2015

Salle Chadefaud – Institut Claude Laugénie
Université de Pau et des Pays de l’Adour

9h00 : accueil des participants

9h30 : Laurent JALABERT (PR histoire contemp., UPPA-Pau)
Introduction de la journée d’étude – Présentation du programme de recherche

9h45 : Stéphane LE BRAS (MCF histoire contemp., UBP-Clermont-Ferrand)
L’identité dans l’histoire viticole : une notion polymorphe

10h30 : Éric ROUVELLAC (MCF géographie, U. de Limoges)
Les petits vignobles, beaux et qualitatifs ?

11h15 : Henri LAPOUBLE-LAPLACE et Jean-Marc GRUSSAUTE (exploitants viticoles) ; Bertrand FASENTIEUX (ASI géologie, UPPA-Pau) et Jean DELFAUD (PR géologie, UPPA-Pau)
Le vignoble de Jurançon, héritier d’un long passé et ouvert sur l’avenir
Présentation du poster : « Paysage, Géologie et vignobles dans le Jurançon »

12h00 – Pause

14h15 : Samuel LETURCQ (MCF histoire médiévale, UFR-Tours)
Les « petits terroirs » viticoles dans la longue durée. Qu’est-ce qu’un « petit terroir » au regard du temps long ?

15h00 : Léonard LABORIE (Chargé de recherche, CNRS)
Petits vignobles et grande histoire. Cahors en quête (XXe s.)

15h45 : Jean-Pierre GARCIA (PR géographie, U. de Bourgogne) et Guilhem FERRAND (PRAG histoire médiévale, UPPA-Pau)
Conclusions de la journée d’étude
Contacts et renseignements : stephane.lebras[arobase]yahoo.fr

2eme journée petits vignobles - Affiche

Journée d’étude les « Petits vignobles aquitains » 7 mars 2014

Progr_def_sem_Page_1

« L’Université de Pau et des pays de l’Adour et le laboratoire de recherche ITEM organisent le 7 mars 2014 une journée d’étude afin de lancer son programme de recherche interdisciplinaire sur la thématique des petits territoires viticoles du Midi aquitain.
Cette journée, ouverte au public, se veut une première étape dans un programme triennal : il visera à l’étude d’un champ encore peu abordé sous l’angle pluridisciplinaire (histoire, géographie, sociologie, ethnographie, sciences, droit, etc.), celui des aires de production de moins de 2.000 ha dans une région où la viticulture et sa civilisation sont depuis des siècles dominées par les vins de Bordeaux.
Outre la présentation du programme et des grandes problématiques qu’il recoupe, il s’agira d’une première rencontre entre professionnels de la filière, représentants d’organismes privés ou publics et chercheurs de l’université afin de mettre en œuvre un partenariat privilégié, profitant à l’ensemble des acteurs qu’ils soient institutionnels, touristiques, producteurs ou universitaires. »

 Progr_def_sem_Page_2Contacts : 
Stéphane Lebras, stephane.lebras@univ-pau.fr
Laurent Jalabert, laurent.jalabert@univ-pau.fr

Tel : 05 59 40 73 14