Archives par mot-clé : objet

« Rassembler, classer… et composer » : 15-­16 octobre 2015

Microsoft Word - Rassembler, organiser, classer ... et composer.

JOURNEES D’ETUDES
Rassembler, classer ………… et composer
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Laboratoire ITEM EA3002
15-­‐ 16 octobre 2015

Si toute société, tout groupe, organise l’univers dans lequel il évolue, la « communauté» des scientifiques n’échappe pas à cette loi, mieux elle a fait de cet élément fondateur un outil méthodologique. Organisé en disciplines le corps scientifique ordonne la matière qu’il s’est donné comme champ d’étude, incluant ou écartant, selon des critères discriminants, les éléments qu’il rassemble. Cette matière décomposée en « objets » par le truchement d’outils analytiques peut être amenée à rejoindre, par fragments, des listes, des catalogues, des inventaires.
Cette présentation schématique qui met en présence des acteurs, leur pensée et les objets qu’ils produisent amène à poser un certains nombre de questions : Celles de la temporalité, de la hiérarchie des pensées et de la réception des « objets ». Les critères discriminants ne sont ils pas sujet à évolution, entrainant de fait une évolution de la perception des « objets »?
Ces critères sont ils toujours construits par la communauté scientifique ? N’y a t’il pas emprunts, échanges et dialogues avec les sociétés et les groupes ou les époques étudiés ? Quel est le poids de la temporalité dans la variation de ces différents points ? Quels sont les apports des outils numériques dans ce vaste champ de l’identification, de la classification et de la médiation du savoir ?
« Objets oraux « ,  » objets matériels  » et  » objets naturels « ,  ne développent-ils pas des axes de résistances une fois inscrits dans un classement, laissant un goût de « non achevé »au scientifique qui s’applique à les traiter ? Les catégories scientifiquement posées, sont elles des frontières ou des seuils que les « objets » prennent plaisir à franchir ? L’interdisciplinarité remet-elle en cause ces outils ou les fait-­elle entrer dans une réflexion dialogique?

ima2

Jeudi 15 octobre,
Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie

9h Accueil du public
9h15 Introduction aux journées d’études : Vidéo

https://mediakiosque.univ-pau.fr/avc/courseaccess?id=3366


9h30-12h30 Patrimoine Naturel /Patrimoine Culturel

  • David Penin (Chargé de mission culture au Parc national des Pyrénées)
    « Les classifications botaniques à l’usage d’une pratique professionnelle : questions et limites» : vidéo
  • Thierry Verdier (Professeur d’Histoire moderne, CRISES-Montpellier 3)
    « Classer et ordonner les savoir géométriques de la Renaissance : un jardin historique. » : vidéo
  • Charles Videgain (Linguiste, Laboratoire IKER-UPPA)
    « Entre le lucane et la menthe » : vidéo
  • Dominique Cunchinabe (Naturaliste, Laboratoire ITEM-UPPA)
    « Ça s’est sali … ». Pour une Anthropologie de l’environnement

14h30-17h Ecrit-Oral/Fixe et Instable

  • Marie Landelle (Adjointe au directeur des Archives départementales. Responsable du pôle d’archives de Bayonne et du Pays basque)
    « Collecter, classer, conserver : la pratique archivistique à l’épreuve de l’oralité » : vidéo
  • Marlène Belly (MCF, Université de Poitiers)
    « Classer l’oral : quelle idée ! Le catalogage des chansons traditionnelles » : vidéo
  • Josiane Bru, (Ethnologue, Membre associée au Centre d’anthropologie sociale, Toulouse)
    « Versions concrètes et contes-types : composer avec l’Aarne-Thompson » : vidéo

Rassemble.

Vendredi 16 octobre
Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie

 9h-12h Classer et diffuser à l’aire du numérique

  • Laetitia Maison-Soulard (Chercheur au Service du Patrimoine et de l’Inventaire de la Région Aquitaine)
    « La base de données GERTRUDE de l’Inventaire : un outil performant de formalisation des recherches et de diffusion » : vidéo
  • Nathalie Martin, (Responsable de la Bibliothèque patrimoniale – Réseau des médiathèques de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées)
    « PIRENEAS, le portail de la Bibliothèque Numérique des Ressources Pyrénéennes » : vidéo
  • Jean-Jacques Casteret/Mélanie Larché (Ethnopôle InOC Aquitaine / Laboratoire ITEM de l’UPPA)
    «Du web 2.0 au Websemantique 3.0 : dix ans de pratiques numériques pour la médiation du PCI» : vidéo

14h-16h Matériel/Immatériel

  • Grenet Sylvie (Chargée de mission pour le patrimoine culturel immatériel et le patrimoine ethnologique. Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique. Ministère de la culture)
    « Les pratiques de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel selon l’Unesco » : vidéo
  • Cécile Devos (Chercheur à la Mission Valorisation de l’Architecture et des Patrimoines – Ville d’art et d’histoire de Pau)
    «L’inventaire de la ville de Pau au quotidien : de la théorie à la pratique» : vidéo
  • Mélanie Le Couédic (Archéologue,  Laboratoire ITEM-UPPA)
    « Rassembler, classer et comparer des sites archéologies: l’exemple du SIG DEPART (Dynamiques des Espaces Pyrénéens d’Altitude. Un SIG sur le patrimoine archéologique et la modélisation des territoires pastoraux) » : vidéo

Appel à communication : Troisième rencontre des jeunes chercheur.e.s en études africaines, Paris, 14, 15 et 16 janvier 2016

Les 14, 15 et 16 janvier 2016 se tiendra à Paris la troisième rencontre des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines (JCEA).

Appel à communication 3ème rencontre des Jeunes Chercheurs en Etudes Africaines 2016

Ces journées visent à stimuler et renforcer les échanges entre jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s, jeunes docteur.e.s, post-doctorant.e.s), au-delà des écoles et courants intellectuels ou des clivages géographiques et institutionnels. Elles se positionnent également à la charnière de nombreuses disciplines (histoire, géographie, sociologie, économie, démographie, sciences politiques, anthropologie, littérature, sociolinguistique, démographie, musique, histoire des arts, sciences du vivant), afin de susciter des dialogues entre questionnements et pratiques de recherche. Dans la continuité des rencontres précédentes, il s’agira de favoriser le croisement des problématiques abordées par les jeunes chercheur.e.s travaillant sur les Afriques sans exclusive, Caraïbes et Afrique du Nord comprises.

Cet événement scientifique permettra de réfléchir à la place des études académiques sur les mondes africains dans le champ de la recherche, en s’ouvrant à diverses approches et en valorisant leurs apports empiriques et théoriques. Il permettra également d’interroger les conditions de réalisation de la recherche (accès au terrain, place de l’observateur, etc.), ou encore les paradigmes et apports théoriques postcoloniaux dans l’analyse de réalités africaines plurielles. Aussi, parallèlement aux sessions de communications, des tables-rondes privilégiant des réflexions d’ordre méthodologique et épistémologique seront organisées afin d’inviter chercheurs confirmés et jeunes chercheur.e.s à échanger sur leurs pratiques et questionnements scientifiques.

Les réflexions proposées pour cette troisième édition des JCEA permettront d’analyser l’Afrique dans sa pluralité et son hétérogénéité, en tant qu’imaginaire, espace, objet ou concept à géométrie variable, au regard de la diversité des approches linguistiques, géographiques, culturelles, historiques ou disciplinaires dont elle fait l’objet dans la production des savoirs. Cette ligne directrice dessine un vaste panorama et appelle un large état des lieux des travaux de jeunes chercheur.e.s en cours.

Aussi, les propositions de communication (en français ou en anglais) s’inscriront dans l’un des vingt-deux panels proposés. Chaque panel fait l’objet d’une présentation détaillée sur le site des JCEA 2016.

Axe A : Un continent au cœur des mondialisations

Panel 1 : Mobilités et migrations
Panel 2 : Dynamiques circulatoires des arts et des artistes
Panel 3 : Le religieux et ses réseaux
Panel 4: Musique(s) d’Afrique(s) ?
Panel 5 : Les arènes de la santé, du local au transnational
Panel 6 : Géopolitiques globalisées

Axe B : Gouvernance et jeux de pouvoir

Panel 7 : Intervenir en Afrique
Panel 8 : Sociétés et environnement
Panel 9 : Les espaces de citoyenneté critique
Panel 10 : Gestion foncière : modes d’accès et d’appropriation du sol en milieux ruraux et urbains
Panel 11 : Enfermer, contrôler, marginaliser

Axe C : Identités et modes de socialisation

Panel 12 : Corps, genre(s) et sexualité(s)
Panel 13 : Espaces du rire et formes de la dérision politique
Panel 14 : Economie : jeux d’échelles
Panel 15 : Lieux de sociabilité et « jeux de société » dans l’espace urbain
Panel 16 : Identités et constructions diasporiques

Axe D : Entre passés et présents

Panel 17 : États, nations et frontières
Panel 18 : Imaginaires, pratiques et connexions linguistiques
Panel 19 : Fabriques mémorielles
Panel 20 : Diversifier et articuler les sources
Panel 21 : Patrimoine, patrimonialisation, tourisme
Panel 22 : Mutations des discours panafricains

Modalités de soumission

Les postulants sont invités à prendre connaissance des présentations et thématiques des panels, afin de pouvoir soumettre une proposition.

Les propositions de communication (en français ou en anglais) d’un maximum de 500 mots doivent être déposées sur la plateforme suivante :http://jcea2016.sciencesconf.org/
avant le 15 juillet 2015.

L’acceptation sera notifiée le 15 septembre 2015 au plus tard.

Les textes définitifs des communications devront parvenir au comité d’organisation le 15 décembre 2015.

Appel à documentaires

Nous lançons également un appel à documentaires. Les thématiques sont ouvertes, mais sont attendus des documentaires (ou extraits) d’un maximum de 26 mn, permettant d’interroger la pratique scientifique de jeunes chercheurs. La projection sera suivie d’un débat autour des films et de leurs liens avec les travaux d’étude des réalisateurs. Les propositions de films ou d’extraits peuvent être soumises selon le support choisi par les réalisateurs (numérique, CD, etc.) et accompagnées d’une description du projet d’environ 500 mots.

Les propositions de films ou d’extraits peuvent être soumises selon le support choisi par les réalisateurs/trices (numérique, CD, etc.)
accompagnées d’une description du projet d’environ 500 mots envoyée à l’adresse suivante : jcea2016@gmail.com
avant le 15 juillet 2015.