Archives par mot-clé : interdisciplinarité

Appel à communication: Modélisation des données

Dans le cadre du réseau ISA (Information Spatiale et Archéologie),  un séminaire-atelier intitulé

« Modélisation et élaboration conceptuelle de bases de données spatiales en archéologie et en histoire »

aura lieu les 30 novembre et 1er décembre 2017 à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, avec une journée de présentations et débats le 30 et un atelier pratique le 1er.

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Les jeunes chercheurs sont bienvenus ainsi que les chercheurs confirmés. Les repas de midi seront pris en charge.

Argumentaire:

Suite à l’ANF Mosaïque à Bibracte[1], plusieurs personnes ont évoqué l’idée de reconduire un séminaire ou atelier de travail sur la modélisation des données en amont des analyses spatiales. En effet, nous travaillons avec les SIG (Systèmes d’Information Géographique) et réalisons des analyses spatiales mais rarement nous accédons aux modèles des données sous-jacents ainsi qu’à la réflexion conceptuelle et théorique derrière toute base de données spatiale.

Traditionnellement, les chercheurs se sont fondés exclusivement sur une description thématique des objets étudiés pour décrire les phénomènes étudiés. Les chercheurs en sciences humaines utilisent désormais couramment les SIG pour modéliser les différentes problématiques (réseaux de transports, peuplement, ressources, etc.), mais malgré cela, peu sont ceux qui montrent les processus à l’œuvre derrière les modèles finaux, c’est-à-dire les modèles conceptuels des données.

Ainsi, à la suite de deux séminaires ISA[2] (Dijon 2006, Tours 2008) et de la formation de Bibracte, nous proposons une manifestation centrée sur la modélisation conceptuelle et la mise en œuvre des bases de données. L’objectif est non seulement de présenter et discuter des modèles créés par les chercheurs et jeunes chercheurs mais aussi de promouvoir les échanges entre chercheurs et étudiants.

Afin de rendre cette manifestation la plus complète possible, nous proposons une journée de présentation couplée à une matinée d’atelier pratique. L’un de point fort de cette manifestation est son caractère transfrontalier (Espagne-France) et la participation de différents niveaux de formation (étudiants de master, doctorants, chercheurs) ce qui permettra d’enrichir encore plus les échanges. Plutôt focalisée sur l’archéologie et l’histoire, elle est aussi ouverte autres disciplines (anthropologie, géographie, histoire de l’art) car ces méthodologies novatrices peuvent leur permettre un meilleur traitement de leurs données. Cette rencontre permettra autant aux chercheurs qu’aux étudiants échanger des méthodologies, des idées et d’approfondir sur un sujet d’actualité : la mise en œuvre de modèles conceptuels et de bases des données pour la recherche dans les humanités.

[1] Réalisée en octobre 2016. Voir: https://anf2016mosaique.sciencesconf.org/

[2] Notamment, sur le même thème, Dijon 2006 (http://isa.univ-tours.fr/spip.php?article146&from=69) et Tours 2008 (http://isa.univ-tours.fr/spip.php?article150&from=68)

Téléchargez le Résumé et le formulaire d’inscription à renvoyer le 31 octobre au plus tard à: leticia.tobalina-pulido@univ-pau.fr ou melanie.lecouedic@univ-pau.fr

Interaction homme-environnement en montagne

Séminaire thématique M1 CAS

Interactions homme-environnement dans l’espace montagnard : entre traces et pratiques

3-4 décembre 2015

UPPA, Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

     Depuis une trentaine d’année, l’étude des pratiques et des traces laissées par l’homme en milieu montagnard est un domaine de recherche particulièrement dynamique, laboratoire privilégié d’une réflexion scientifique ouverte et pluridisciplinaire. Comme un revers à l’image d’Épinal qui associe à la montagne les notions de frontières ou d’espace clôt et intemporel, les recherches dans ce domaine n’ont de cesse d’illustrer la richesse d’une réflexion nourrie de champs disciplinaires différents (archéologie, anthropologie, histoire, sciences de l’environnement, géographie). L’université de Pau s’est inscrite dans ce mouvement dès 1990 avec l’organisation d’un colloque sur la montagne dans l’Antiquité (Fabre, 1992) et continue d’investir ce domaine d’étude par son implication dans des réseaux et programmes de recherche sur l’espace montagnard (projets DEPART, POEM et archéologie en Soule). L’interrogation anthropologie de ces mêmes espaces dans la même décennie s’est en premier lieu orientée sur la maitrise de l’eau en vallée du Saison puis sur l’interaction maison pyrénéenne – construction des paysages. Elle se poursuit aujourd’hui autour du patrimoine culturel immatériel et plus particulièrement sur les usages et savoir-faire inscrits dans les pratiques humaines, culturelles, sociales et professionnelles. Riches de cette tradition et désirant offrir aux étudiants un aperçu d’un domaine de recherche en profond renouvellement, nous organisons une journée d’étude proposée aux étudiants de master 1 -Culture, Arts et Sociétés- autour de l’actualité de la recherche dans le domaine de l’étude des espaces montagnards.

Programmefeu

9h Patricia Heiniger-Castéret, (MCF en Anthropologie): Halhars – Haros – Brandons et Falles dans les Pyrénées centrales

10h Remy Berdou, (Doctorant Anthropologie de l’Environnement. ITEM / UPPA): Le pastoralisme en vallée d’Ossau: contexte d’une recherche sur la gestion des terres collectives

11h Dominique Cunchinabe, (Doctorant en Anthropologie . ITEM / UPPA): « Ça c’est sali… »

14h Mélanie le Couédic, (Ingénieur de recherche, ITEM/UPPA): Approche statistique et spatiale de l’occupation pastorale en archéologie. Approche comparée sur deux estives

Alain Champagne (MCF archéologie, ITEM, UPPA): Constitution d’une base de données « archives de familles » en montagne

15h David Garcia Casas, (Doctorant invité ITEM, Université Autonome de Barcelone): L’archéologie dans le Parc National d’Aigüestortes (Lérida, Espagne). Une étude du pastoralisme dans la longue durée

16h Thomas Contamine, (Doctorant histoire ancienne. IRAA / UPPA): L’agropastoralisme dans sa relation à l’espace: éléments de réflexion autour des montagnes de Grèce du Nord

« Rassembler, classer… et composer » : 15-­16 octobre 2015

Microsoft Word - Rassembler, organiser, classer ... et composer.

JOURNEES D’ETUDES
Rassembler, classer ………… et composer
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Laboratoire ITEM EA3002
15-­‐ 16 octobre 2015

Si toute société, tout groupe, organise l’univers dans lequel il évolue, la « communauté» des scientifiques n’échappe pas à cette loi, mieux elle a fait de cet élément fondateur un outil méthodologique. Organisé en disciplines le corps scientifique ordonne la matière qu’il s’est donné comme champ d’étude, incluant ou écartant, selon des critères discriminants, les éléments qu’il rassemble. Cette matière décomposée en « objets » par le truchement d’outils analytiques peut être amenée à rejoindre, par fragments, des listes, des catalogues, des inventaires.
Cette présentation schématique qui met en présence des acteurs, leur pensée et les objets qu’ils produisent amène à poser un certains nombre de questions : Celles de la temporalité, de la hiérarchie des pensées et de la réception des « objets ». Les critères discriminants ne sont ils pas sujet à évolution, entrainant de fait une évolution de la perception des « objets »?
Ces critères sont ils toujours construits par la communauté scientifique ? N’y a t’il pas emprunts, échanges et dialogues avec les sociétés et les groupes ou les époques étudiés ? Quel est le poids de la temporalité dans la variation de ces différents points ? Quels sont les apports des outils numériques dans ce vaste champ de l’identification, de la classification et de la médiation du savoir ?
« Objets oraux « ,  » objets matériels  » et  » objets naturels « ,  ne développent-ils pas des axes de résistances une fois inscrits dans un classement, laissant un goût de « non achevé »au scientifique qui s’applique à les traiter ? Les catégories scientifiquement posées, sont elles des frontières ou des seuils que les « objets » prennent plaisir à franchir ? L’interdisciplinarité remet-elle en cause ces outils ou les fait-­elle entrer dans une réflexion dialogique?

ima2

Jeudi 15 octobre,
Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie

9h Accueil du public
9h15 Introduction aux journées d’études : Vidéo

https://mediakiosque.univ-pau.fr/avc/courseaccess?id=3366


9h30-12h30 Patrimoine Naturel /Patrimoine Culturel

  • David Penin (Chargé de mission culture au Parc national des Pyrénées)
    « Les classifications botaniques à l’usage d’une pratique professionnelle : questions et limites» : vidéo
  • Thierry Verdier (Professeur d’Histoire moderne, CRISES-Montpellier 3)
    « Classer et ordonner les savoir géométriques de la Renaissance : un jardin historique. » : vidéo
  • Charles Videgain (Linguiste, Laboratoire IKER-UPPA)
    « Entre le lucane et la menthe » : vidéo
  • Dominique Cunchinabe (Naturaliste, Laboratoire ITEM-UPPA)
    « Ça s’est sali … ». Pour une Anthropologie de l’environnement

14h30-17h Ecrit-Oral/Fixe et Instable

  • Marie Landelle (Adjointe au directeur des Archives départementales. Responsable du pôle d’archives de Bayonne et du Pays basque)
    « Collecter, classer, conserver : la pratique archivistique à l’épreuve de l’oralité » : vidéo
  • Marlène Belly (MCF, Université de Poitiers)
    « Classer l’oral : quelle idée ! Le catalogage des chansons traditionnelles » : vidéo
  • Josiane Bru, (Ethnologue, Membre associée au Centre d’anthropologie sociale, Toulouse)
    « Versions concrètes et contes-types : composer avec l’Aarne-Thompson » : vidéo

Rassemble.

Vendredi 16 octobre
Salle Chadefaud, Institut Claude Laugénie

 9h-12h Classer et diffuser à l’aire du numérique

  • Laetitia Maison-Soulard (Chercheur au Service du Patrimoine et de l’Inventaire de la Région Aquitaine)
    « La base de données GERTRUDE de l’Inventaire : un outil performant de formalisation des recherches et de diffusion » : vidéo
  • Nathalie Martin, (Responsable de la Bibliothèque patrimoniale – Réseau des médiathèques de la Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées)
    « PIRENEAS, le portail de la Bibliothèque Numérique des Ressources Pyrénéennes » : vidéo
  • Jean-Jacques Casteret/Mélanie Larché (Ethnopôle InOC Aquitaine / Laboratoire ITEM de l’UPPA)
    «Du web 2.0 au Websemantique 3.0 : dix ans de pratiques numériques pour la médiation du PCI» : vidéo

14h-16h Matériel/Immatériel

  • Grenet Sylvie (Chargée de mission pour le patrimoine culturel immatériel et le patrimoine ethnologique. Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique. Ministère de la culture)
    « Les pratiques de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel selon l’Unesco » : vidéo
  • Cécile Devos (Chercheur à la Mission Valorisation de l’Architecture et des Patrimoines – Ville d’art et d’histoire de Pau)
    «L’inventaire de la ville de Pau au quotidien : de la théorie à la pratique» : vidéo
  • Mélanie Le Couédic (Archéologue,  Laboratoire ITEM-UPPA)
    « Rassembler, classer et comparer des sites archéologies: l’exemple du SIG DEPART (Dynamiques des Espaces Pyrénéens d’Altitude. Un SIG sur le patrimoine archéologique et la modélisation des territoires pastoraux) » : vidéo

Appel à communication « Pays pyrénéens et environnement », Bagnères-de-Bigorre, 12-14 juin 2015

A l’occasion du cent cinquantenaire de la fondation de la Société Ramond, le 62e congrès de la Fédération historique Midi-Pyrénées se tiendra à Bagnères-de-Bigorre du 12 au 14 juin 2015.
Le sujet est Pays pyrénéens et environnement. Le congrès vise à réunir, dans une perspective largement interdisciplinaire, tous les chercheurs sur l’histoire de l’environnement de la chaîne pyrénéenne et son piedmont. Sont particulièrement attendues les contributions qui s’attacheront à l’étude des jeux d’échelles temporels et spatiaux, des interactions homme/nature, longue durée/événement, montagne/piedmont, voire des relations ou comparaisons entre Pyrénées et régions de montagne plus lointaines.

Les thèmes d’études, largement ouverts à tous les chercheurs (naturalistes, géographes, archéologues, historiens, anthropologues, juristes, historiens de l’art, etc.) sont les suivants:
1. Les données naturelles. Géologie et géomorphologie ; climat ; risques naturels (séismes, inondations…) ; évolution des paysages ; biodiversité : faune et flore.
2. L’occupation de l’espace. Peuplement et mouvements de population ; villes et villages ; axes et moyens de communication.
3. L’exploitation des ressources naturelles. Pastoralisme, forêts, mines et carrières, énergie, notamment hydraulique ; tourisme, thermalisme…
4. Les politiques de l’environnement : actions et réactions. Des communautés d’habitants à l’État ou à l’Europe, l’on s’attachera à étudier l’histoire de l’action des pouvoirs en matière d’aménagement et de protection de la nature, et les réactions qui en ont découlé.
5. Découvertes et représentations. Découverte de la montagne et des paysages, représentation de la nature sauvage ou domestiquée dans les lettres, les sciences ou les arts (photographie, peinture, littérature…).
Lien vers la fiche pour proposer une communication à envoyer avant le 25 janvier 2015
Résumé en 15-20 lignes (1500 signes) de la communication : à joindre à cette fiche sous le nom de l’auteur.
Les résumés des communications retenues par le comité scientifique seront édités en un fascicule qui sera distribué aux congressistes au début du congrès. Les communications se feront en français et ne devront pas dépasser 25 minutes. Alternativement on pourra afficher des « posters » dont les présentations orales ne devront pas dépasser 5 minutes.
À l’issue du congrès, un comité de lecture sera mis en place afin de prévoir dans les meilleurs délais la publication de ses actes. Le texte de votre communication devra parvenir à la Fédération, sous forme numérique (pas plus de 30 000 signes + les illustrations), avant le 30 septembre 2015.