Archives par mot-clé : Aquitaine

Le « petit » dans le monde vitivinicole

Colloque international
Le « petit » dans le monde vitivinicole
Université de Pau et des Pays de l’Adour – 27-29 septembre
Amphithéâtre de la Présidence

Ce colloque interdisciplinaire et international a pour objectif d’interroger la notion de « petit » dans le monde vitivinicole. Il s’agira de réfléchir à la définition et aux contours de ce concept, ainsi qu’aux différentes opportunités qu’il ouvre pour appréhender et étudier la filière vitivinicole. Il vient conclure une première étape dans un programme de recherche décennal sur « La vigne et le vin dans le Midi aquitain à la lumière d’autres territoires : histoire, cultures et patrimoines de petits vignobles » porté par le laboratoire de recherche ITEM. Ainsi, cette manifestation s’inscrit dans la continuité des séminaires tenus entre 2014 et 2016 ayant abouti à la publication des Petits vignobles : des territoires en question sous la direction de Stéphane Le Bras, paru aux PUR en 2017.

Dans une conjoncture agro-alimentaire actuelle où la mise en valeur du naturel, du sain, des circuits directs, associée à la dénonciation du gigantisme et de l’industrialisation des processus de production offrent un terrain favorable à des travaux sur ces thématiques, la problématique du « petit », recoupant ces préoccupations-là, trouve tout son sens.En réunissant ainsi plus d’une trentaine de chercheurs français et internationaux, l’intention des organisateurs de ce colloque (Laurent Jalabert, Stéphane Le Bras et Guilhem Ferrand) est de mettre en perspective la notion de « petit », de réfléchir à ses significations dans le cadre vitivinicole et de chercher à appréhender cette filière par un biais nouveau, en décentrant le regard des entrées classiques (les « grands » vignobles, les « grands » crus, les « grandes » propriétés, etc.).  Au croisement des études en sciences sociales sur les marchés, les questions de représentations, la construction des identités ou la valorisation des produits et des territoires, il sera dès lors question d’une remise à plat et d’une réinterprétation des schémas classiques d’analyses d’un secteur en constante transformation. Enfin, comme cela fut le cas lors des séminaires depuis 2014, de nombreux professionnels de la filière locale et nationale viendront éclairer les débats de leur expérience et de leurs retours. Dans ce cadre, les participants au colloque seront par ailleurs invités dans une propriété viticole en Jurançon (domaine Camin Larredya de Jean-Marc Grussaute (http://www.caminlarredya.fr/) où seront offertes une visite et une dégustation, permettant de mettre en relief les enjeux et les aboutissements d’une production dans un « petit » vignoble.

Télécharger le programme

Pour toute information : stephane.lebras@yahoo.fr

ICERAMM 2015 – Bordeaux, 19- 20- 21 novembre 2015

Journées d’études
du réseau d’information sur la céramique médiévale et moderne
(ICERAMM-2015)

http://iceramm.univ-tours.fr/

1-ICERAMMprogr_2015-V2

Organisées par
Laboratoire Archéologie et Territoires (UMR 7324 CITERES-LAT) (Philippe Husi)
Ausonius, Institut de recherches sur l’Antiquité et le Moyen Âge (UMR 5607 CNRS – Université Bordeaux Montaigne) (Sylvie Faravel)
Laboratoire ITEM, Université de Pau (EA 3002) (Alain Champagne)
INRAP (Midi-Pyrénées) (Jean Catalo)
Avec le soutien de :
Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Université Bordeaux Montaigne, Fédération des Sciences archéologiques de Bordeaux et Labex sciences archéologiques de Bordeaux (LaScArBx)

Bordeaux, les 19, 20 et 21 novembre 2015
Salle Jean Bordes, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine
(10 esplanade des Antilles, 33607 Pessac)
Sylvie Faravel (sylvie.faravel@u-bordeaux-montaigne.fr)
Philippe Husi (philippe.husi@univ-tours.fr)

Jeudi 19 novembre

9h30-10h00 : Accueil
10h00-10h20 : Philippe Husi (UMR 7324 CITERES-LAT), et Sylvie Faravel (UMR 5607 Ausonius)
Introduction des journées et informations pratiques.

Communications régionales (Sud-Ouest de la France)
Aquitaine (coordination Alain Champagne et Sylvie Faravel)

10h20-10h40 : Pierre Régaldo (SRA Aquitaine), Vanessa Elizagoyen (INRAP), Amélie Guindon (IRAMAT-CRPAA), Ayed Ben Amara (IRAMAT-CRPAA) et al.
Travaux récents sur le centre potier de Sadirac (Gironde).
10h40-11h00 : Yolaine Rouzo-Lenoir (HADES), Hervé Barrouquère (Centre de recherche archéologique sur les Landes (C.R.A.L.)), Gwenolé Belbeoc’h (PCR céramique médiévale en Aquitaine)
Etat des connaissances sur la céramique landaise médiévale et moderne au travers des données récentes (recherche documentaire, prospections pédestres, archéologie préventive).
11h00-11h20 : Armelle Guériteau (INRAP), Sylvie Maleret (Université Bordeaux Montaigne / Ausonius)
La céramique consommée à Bordeaux (Ve s. XVe s.).
11h20-11h40 : Catherine Ballarin (INRAP)
La céramique rouge polie du grand Bergeracois (Xe – XIIIe s.).
11h40-12h00 : Sabrina Marchand (EVEHA)
La céramique du site du Larcheron à Pujo-le-Plan (Landes) – Un vaisselier landais de la seconde moitié du XVIe-début XVIIe siècle.
12h00-12h20 :Sergio Escribano-Ruiz (doctorant université du Pays Basque, Vitoria)
Cruce de caminos en Álava, consumo cerámico en un lugar entre la Península Ibérica y la Europa Continental.
12h30 – 14h00 : repas
14h00-14h20 : Fabienne Ravoire (INRAP)
Céramiques et faïences bordelaises dans les assemblages céramiques Martiniquais des XVIIIe et XIXe siècle d’après les fouilles récentes de l’Inrap à Fort-de-France, La Trinité et Saint-Pierre.

Midi-Pyrénées (coordination Jean Catalo)

14h20-14h40 : Jean Catalo (INRAP)
La question des céramiques à polissage du XIIIe siècle, l’exemple de Moissac.
14h40-15h00 : Magali Gary (Archeodunum)
Les caractéristiques des céramiques produites dans le Comminges (sud Midi-Pyrénées) à partir du Moyen Âge central.
15h00-15h20 : Stéphane Piques (PCR la céramique moderne du midi toulousain)
La poterie peinte sur engobe en Midi toulousain, essai d’aire de diffusion (XVIIe-XVIIIe s.).
15h20-15h40 : Pause
15h40-16h00 : Alain Costes (GRECAM)
La poterie du Sud-Ouest de la France du XVIe au XIXe siècle, entre modernité et archaïsme.
16h00-16h20 : Jean Chapelot (CNRS)
Technologie et socio économie de productions exceptionnelles du XIXe s. : les ponnes et autres formes montées au colombin dans le massif central, le centre-ouest et le sud-ouest.
16h30 : Petite exposition de céramiques régionales à l’Archéopole (à côté de la MSHA)
et pot d’accueil
20h30: Repas organisé sur inscription, centre de Bordeaux

Vendredi 20 novembre

Communications extra-régionales

9h00-9h20 : Gaëlle Dieulefet, (LA3M UMR-CNRS 7298), André Teixeira, (Faculdade de Ciências Sociais e Humanas – Universidade Nova de Lisboa; CHAM – Universidade Nova de Lisboa et Universidade dos Açores)
Les importations de faïences portugaises en France Méridionale entre le XVIIe et le XVIIIe siècle : les apports du site portuaire de Villefranche-sur-Mer ».
9h20-9h40 : Pierre Testard (UMR 7324 CITERES-LAT) : La céramique du Xe au XVIIe siècle à Angoulême (Charente) à partir des sites du Palais de Justice et de l’Îlot du Chapeau Rouge.
9h40-10h00 : Rémi Carmes (HADES)
Les fours de potiers du site de Verchamp-Eurêka à Castelnau-le-Lez (Herault) : VIIIe-XIIIe siècle.
10h00-10h20 : Anne. Bocquet-Liénard (CRAHAM), Stéphanie. Dervin (INRAP, CRAHAM), Elisabeth. Lecler-Huby (INRAP, CRAHAM) et Xavier. Savary (CG 14)
Caractérisation de quelques ateliers de potiers du XIe-XIIe s. en Normandie : une approche croisée pour mettre en évidence des aires de production.
10h20-10h40 : pause
10h40-11h00 : Françoise Labaune (INRAP)
Quelques nouveaux assemblages céramiques médiévaux de Bretagne.
11h00-11h20 : Etienne Jaffrot (EVEHA, CITERES-LAT)
Une production potière à la fin du 5e ou au début du 6e s. à Saint-Laurent-Nouans (41).
11h20-11h40 : Geert Verbrugghe (INRAP), Vanessa Elizagoyen (INRAP)
Actualité 2014 – 2015 de la recherche sur les mortiers en pierre champenois, franciliens et aquitains.
11h40-12h30 : Présentation de la céramique régionale et discussion autour du mobilier apporté par les différents participants.
12h30-14h00 : Repas
14h00-15h00 : Philippe Husi (UMR 7324 CITERES-LAT) Bilan 2015 et perspectives 2016.
– Présentation succinctes des réalisations (répertoire et notices)
– Revoir la liste des référents régionaux
– Présentation des nouveaux membres du réseau en fonction des participants aux journées
– Réflexion sur la publication d’un volume comprenant une sélection de communications pour les 10 ans d’ICERAMM (2006-2016).
– Prévisions des réalisations 2016
– Organisation des journées 2016
– Autres questions diverses
15h00-15h30 : Pour ceux qui le souhaitent, suite et fin de la présentation de la céramique régionale et discussion autour du mobilier apporté par les différents participants.
16h-18h00 : visite du Musée d’Aquitaine (en priorité les salles médiévales et modernes)
Repas libre

Samedi 21 novembre (excursion sur inscription)

9h00 : (Bordeaux centre, bus) : départ pour Sadirac, visite du musée de la Poterie et des dernières installations potières conservées.
Retour en bus gare de Bordeaux Saint-Jean vers 12h30.
Repas libre (nombreuses possibilités de restauration autour de la gare)
Informations :
Possibilité pour les participants d’accrocher quelques posters dans le hall de la MSHA pendant la durée du colloque.
Possibilité de vendre des livres dans le hall de la MSHA pendant la durée du colloque.
Liste des référents régionaux et des principaux acteurs du réseau (cette liste n’est pas exclusive et ne préjuge pas de la présence de tous les intervenants).
Y. M. Adrian (INRAP) ; A. Bocquet-Liénard (CNRS) ; S. Challe (Service public de Wallonie) ; J. Catalo (INRAP) ; A. Champagne (Université de Pau) ; C. Claude (INRAP) ; S. Dervin (INRAP) ; E. Jaffort (EVEHA-LAT) ; K. de Groote (VIOE, Institut du Patrimoine Archéologique) ; Y. Henigfeld (Université de Nantes) ; A. Horry (INRAP) ; P. Husi (CNRS) ; M. Joguin (SCA de Genève) ; F. Labaune (INRAP) ; E. Lecler-Huby (INRAP) ; A. Lefevre (INRAP) ; S. de Longueville (Service public de Wallonie) ; N. Mahé (INRAP) ; S. Mouny (Université de Picardie) ; E. Normand (Culture) ; R. Prouteau (INRAP) ; F. Ravoire (INRAP) ; C. Richarté (INRAP) ; B. Véquaud (INRAP) ; G. Verbrugghe (INRAP) ; V. Vincent (INRAP).

Journées d’études

Rando-archéo sur le cirque d’Anéou

Le circuit découverte de l’estive d’Anéou (Laruns, 64) était proposé le 20 juin 2015, dans le cadre des journées nationales de l’archéologie.
Cette balade de 6 km a permis de faire découvrir quelques uns des nombreux sites pastoraux d’altitude retrouvés sur l’estive d’Anéou (cabanes et enclos), datés de la Protohistoire aux époques récentes grâce à plusieurs campagnes de prospections et de sondages (cf. bibliographie ci-dessous). Voici la carte de l’itinéraire avec les étapes de la visite:

 

Profil altimétrique

La visite en images :

Photographies : Cacau de Paula et Rémi Calvier

Bibliographie

Ces rapports d’opération et articles seront complétés par des ouvrages en cours de publication (thèse et ouvrage collectif).

  • Articles :

Rendu, Christine, Didier Galop, Carine Calastrenc, Mélanie Le Couédic, Damien Rius, et Marie-Claude Bal. 2013. « Montagnes et campagnes d’Oloron dans la longue durée. Premiers résultats d’un programme interdisciplinaire ». In D’Iluro à Oloron-Sainte-Marie. Un millénaire d’histoire, Dany Barraud et François Réchin (dir.), pp. 37-68. Suppléments d’Aquitania. lien academia

Mélanie Le Couédic, 2012, « Modéliser les pratiques pastorales d’altitude dans la longue durée », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Systèmes, Modélisation, Géostatistiques, document 590, mis en ligne le 09 février 2012. http://cybergeo.revues.org/25123

  • Rapports :

Carine Calastrenc, Christine Rendu. « Archéologie pastorale en vallée d’Ossau. Prospections », Campagne 2004. http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00692381/document

Calastrenc, Carine.. « Archéologie pastorale en vallée d’Ossau Campagne 2005, sondages ». http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00692387/document

Christine Rendu, Carine Calastrenc, Mélanie Le Couédic. « Archéologie pastorale en vallée d’Ossau, rapport final d’opération, campagne 2006, sondages et prospections ». https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00964699/document

Christine Rendu, Carine Calastrenc, Mélanie Le Couédic, Olivier Barge, Marie-Claude Bal. « Archéologie pastorale en vallée d’Ossau – Atelier 2 du PCR « Dynamiques sociales, spatiales et environnementales dans les Pyrénées centrales » – Rapport de sondages archéologiques et prospections – Campagne 2007 ». https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00692396/document

Carine Calastrenc, Christine Rendu.« Archéologie pastorale en vallée d’Ossau – Atelier 2 du PCR « Dynamiques sociales, spatiales et environnementales dans les Pyrénées centrales » Fouilles archéologiques – Campagne 2009. 2010 ». https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal-00692398/document

Conférence « La saga des peintres verriers Mauméjean » 06 juin 2015

La SSLA de Pau et du Béarn
et les Amis des églises anciennes du Béarn

ont le plaisir de vous inviter à la conférence publique qui sera donnée par

Benoît MANAUTE
La saga des peintres verriers Mauméjean

le samedi 6 juin à 14 h 30
à l’auditorium de la médiathèque A. Labarrère (Pau)
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Plébiscitée par les commanditaires français, espagnols et américains, récompensée lors des grandes expositions internationales de l’entre-deux-guerres, la manufacture Mauméjean travailla à l’ornementation de plus de cinq mille cathédrales, basiliques ou chapelles disséminées dans plus de trente-quatre pays. Ayant accueilli les premiers pas de cette dynastie au destin hors du commun, le Béarn, le Pays basque, et les Landes restent les témoins privilégiés d’une production originale qui, après avoir été sous-estimée en raison de sa monumentalité et de son éclectisme, apparaît aujourd’hui comme un indispensable jalon conduisant de l’historicisme de la fin du XIXe siècle aux plus drastiques recherches menées par les verriers d’après-guerre.
Les souscripteurs pourront retirer le livre de B. Manauté : « Flambe ! Illumine ! Embrase ! La manufacture de vitrail et mosaïque d’art Mauméjean » auprès des Editions « Le Festin » qui seront présentes à cette occasion.

Journée d’étude « Leçon d’éducation physique, lendits et sport scolaire en images dans les Basses Pyrénées autour des années 1950 »

MERCREDI 20 MAI 2015
ESPE d’Aquitaine site de Pau – Amphithéâtre
14 h – 18 h

A partir de films récemment numérisés, nous vous invitons à retrouver le temps où les écoliers du département troquaient galoches et pèlerines pour shorts et espadrilles afin de comprendre comment l’éducation physique et le sport scolaire ont pu se développer dans le département des Basses-Pyrénées au sortir de la deuxième guerre mondiale.

Cette demi-journée d’étude proposera donc des regards croisés d’historiens autour de plusieurs questions : quels sont les hommes qui ont porté ce projet du développement de l’éducation physique dans le département des Basses-Pyrénées dans les années 1950 ? Sur quelles structures se sont-ils appuyés ? Comment l’héritage de Philippe Tissié, inventeur des lendits, a-t’il joué ? Quelle(s) gymnastique(s) et quelles « techniques du corps » ont été privilégiées ? Comment le sport a-t’il été introduit à l’école ?

A l’initiative de Michel Syndique, passionné d’histoire et d’éducation, les archives de Pierre Barets, professeur d’éducation physique à l’Ecole Normale d’Instituteurs de Lescar, ont été sauvegardées, classées et numérisées. Ce « fonds Barets », dont la partie pédagogique est en cours de versement au centre Félix Pécaut de l’ESPE, est composé d’archives papier, mais aussi de reportages réalisés par René Pérony, cinéaste palois. Celui-ci a filmé des leçons d’éducation physique, des séances de sport organisées par l’USEP les jeudis après-midi et les fameux lendits, grands rassemblements sportifs scolaires qui se déroulaient dans tout le département.

Télécharger le programme de la journée

J.-J. Castéret invité des Carnets de Voyage de France Musique

Jean-Jacques Castéret, directeur de l’Ethnopôle InOc Aquitaine et chercheur associé au Laboratoire ITEM de l’UPPA fut l’invité de France Musique, le dimanche 24 mai de 19h à 20h30, dans l’émission Carnet de Voyage d’Edouard Fouré Caul-Futy consacrée à ses travaux sur la polyphonie de tradition orale dans les Pyrénées gasconnes. Entre ethnomusicologie et histoire, l’émission a mis à l’honneur quelques unes des grandes figures du chant en Béarn bien connues des cantèras et des grandes heures du Festival de Siros.

Le podcast

« Les petits vignobles : des terroirs en quête de légitimité et d’identité »

2ème journée d’étude
La vigne et le vin dans le Midi aquitain à la lumière d’autres terroirs: histoire, cultures et patrimoines de petits vignobles

Jeudi 16 avril 2015

Salle Chadefaud – Institut Claude Laugénie
Université de Pau et des Pays de l’Adour

9h00 : accueil des participants

9h30 : Laurent JALABERT (PR histoire contemp., UPPA-Pau)
Introduction de la journée d’étude – Présentation du programme de recherche

9h45 : Stéphane LE BRAS (MCF histoire contemp., UBP-Clermont-Ferrand)
L’identité dans l’histoire viticole : une notion polymorphe

10h30 : Éric ROUVELLAC (MCF géographie, U. de Limoges)
Les petits vignobles, beaux et qualitatifs ?

11h15 : Henri LAPOUBLE-LAPLACE et Jean-Marc GRUSSAUTE (exploitants viticoles) ; Bertrand FASENTIEUX (ASI géologie, UPPA-Pau) et Jean DELFAUD (PR géologie, UPPA-Pau)
Le vignoble de Jurançon, héritier d’un long passé et ouvert sur l’avenir
Présentation du poster : « Paysage, Géologie et vignobles dans le Jurançon »

12h00 – Pause

14h15 : Samuel LETURCQ (MCF histoire médiévale, UFR-Tours)
Les « petits terroirs » viticoles dans la longue durée. Qu’est-ce qu’un « petit terroir » au regard du temps long ?

15h00 : Léonard LABORIE (Chargé de recherche, CNRS)
Petits vignobles et grande histoire. Cahors en quête (XXe s.)

15h45 : Jean-Pierre GARCIA (PR géographie, U. de Bourgogne) et Guilhem FERRAND (PRAG histoire médiévale, UPPA-Pau)
Conclusions de la journée d’étude
Contacts et renseignements : stephane.lebras[arobase]yahoo.fr

2eme journée petits vignobles - Affiche

L’œuvre de Pierre Bourdieu en pratiques – 10 et 12 mars 2015

  L’œuvre de Pierre Bourdieu en pratiques – 13e édition

ESPACES : LOGIQUES SOCIALES, LOGIQUES TERRITORIALES

Voici le programme des prochaines journées Bourdieu:

Mardi 10 mars 2015
(Amphithéâtre de la Présidence / UPPA)
Conférence de Jean-Christophe François (Géographe, Paris) :
« Le chien, la boulangère et le clochard » (17h00-19h45)

Jeudi 12 mars 2015
(Amphithéâtre de la Présidence / UPPA / 14h00-17h30)
Conférences de :

Lionel Dupuy (Géographe, SET/UPPA – PauSES) :
« L’espace occitan : logiques géographiques, logiques politiques,
logiques sociales » (14h00-15h00)

Robert Ziavoula (Géographe, CESSMA/Inalco, Paris) :
« Au cœur des territoires : logiques marchandes et
représentations des acteurs » (15h00-16h00)

Abel Kouvouama (Anthropologue, ITEM/UPPA – PauSES) :
« La laïcité, un principe de liberté dans l’espace public » (16h00-17h00)

Discussion générale (17h00-17h30)

Association PauSes, www.pauses.net, Laboratoire ITEM, UPPA

image : Bourdieu (1972) – « Kabyle House or The World Reversed »

Parution « Migrations et exils entre l’Espagne et la France »

Migrations et exils entre l’Espagne et la France. Regards depuis l’aquitaine et l’Aragon

4ème de couverture:
Cet ouvrage réunit neuf textes de chercheurs français et espagnols qui portent sur les migrations entre la péninsule Ibérique et la France, à l’époque moderne et contemporaine.
Loin de constituer une frontière infranchissable, les Pyrénées ont été continuellement, depuis l’Antiquité, le lieu de passage d’hommes, de marchandises et d’idées. Et les directions de ces passages ont beaucoup varié.
En effet, étudier les migrations depuis l’époque moderne permet d’échapper à une vision convenue et présentiste des migrations entre la péninsule Ibérique et la France. Les hommes ne se sont pas toujours déplacés du sud vers le nord. À l’époque moderne, d’imposantes communautés de Béarnais, et plus largement de Français du Sud-Ouest, s’étaient installés à Saragosse.
À partir de sources riches, et parfois inédites, ces textes retracent donc les mouvements de populations qui ont traversé les frontières, parfois dans des conditions dramatiques (comme lors de la Retirada), parfois pour rechercher ailleurs une vie meilleure.

Este libro reúne nueve trabajos de investigadores franceses y españoles centrados en la migración entre la Península Ibérica y Francia en las edades moderna y contemporánea.
Lejos de constituir una barrera infranqueable, los Pirineos han sido, desde la Antigüedad, un continuo lugar de paso de personas, mercancías e ideas. Su dirección ha variado mucho. De hecho, el estudio de la migración en los tiempos modernos muestra una visión totalmente diferente de la que se
tiene en el presente. Los hombres no siempre se han desplazado de sur a norte. En la edad moderna, miembros de las comunidades del Bearn y, más ampliamente, de la Francia del suroeste, se instalaron en Zaragoza.
A partir de valiosas fuentes, en ocasiones inéditas, estos textos estudian los movimientos de población que cruzaron las fronteras, a veces en condiciones dramáticas (como con motivo de la Retirada) y casi siempre en busca de una vida mejor.

textes coordonnés par Victor Pereira et Roberto Ceamanos Llorens

lien vers la page sur le site de l’éditeur

Séminaire du projet de recherche POEM, 23-01-2015

Le second séminaire du programme de recherche POEM « Échanges et mobilités dans les Pyrénées occidentales et leurs piémonts », s’est tenu le 23 janvier 2015 à l’ Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud, campus de Pau.
Le matin a été consacré à un atelier de présentation du serveur ITEM-GIS pour la mise en commun des données du projet, tandis que l’après midi  a été un point d’étape sur les premiers résultats scientifiques.
Quelques clichés de la journée:
(photos Benoît Pacé)

Mise en ligne de l’exposition virtuelle  » (Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine »

Voici la dernière production de l’ethnopôle InOc Aquitaine: l’exposition virtuelle :

(Extra)ordinaire Quotidien, patrimoine culturel immatériel en Aquitaine

à l’adresse  www.patrimoine-immateriel-aquitaine.org

10410838_761707603903259_7094251109946702672_nCette exposition a été réalisée en partenariat avec le laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et avec le Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux où se tient l’exposition physique  jusqu’au 29 mai 2015. Dirigée par Patricia Heiniger-Castéret, commissaire scientifique et maître de Conférences à l’UPPA, l’exposition a été réalisée dans le cadre d’un appel  à projets « Recherche – Enseignement supérieur » de la Région Aquitaine et des programmes d’Inventaire du PCI de la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication. Cette exposition trilingue (français occitan et basque, et bientôt anglais et espagnol) propose une réflexion sur les pratiques culturelles présentes en Aquitaine : leur vitalité, leur ancrage dans le quotidien et leurs évolutions et adaptations à la société contemporaine. Elle instaure un dialogue avec le visiteur qui, à travers cette expérience virtuelle, découvrira ou redécouvrira le sens de ces/ses pratiques et les façons dont elles s’inscrivent dans le territoire régional. Bonne  navigation!

Parution: La mémoire de la Première Guerre mondiale dans les Pyrénées-Atlantiques

Ouvrage publié sous la Direction de Laurent Jalabert (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Pau et des pays de l’Adour, ITEM), avec la participation de Dominique Dussol (Professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM), Josette Pontet, (Professeur émérite d’histoire à l’Université Bordeaux Montaigne) et Jean-François Vergez (Directeur de l’ONAC-VG 64)

La Première Guerre mondiale est de tous les conflits contemporains, celle qui a laissé le plus de traces dans l’espace public.

Les Pyrénées-Atlantiques, département le plus éloigné des zones du conflit n’échappe pas à la règle. La mémoire de la Grande Guerre y est présente et recouvre bien des représentations qui se retrouvent à l’échelle nationale. Mais elle est aussi marquée par les fortes identités régionales qui s’y affichent, dans ses deux composantes, basques et béarnaises d’abord, mais aussi dans des micros sociétés, parfois très isolées, notamment dans les vallées pyrénéennes, où l’on retrouvera des traces originales du conflit. Des monuments aux morts reproduits en série, aux pierres gravées par les bergers de la vallée d’Ossau, en passant par quelques vitraux, noms de rues, plaques, ou célébrations mémorielles, la réflexion proposée par le collectif d’auteurs oscille entre analyses classiques qui recouperont les méthodologies et interprétations connues d’une mémoire nationale incontestable et spécificités locales, qui témoignent d’une approche plus originale.

Ces particularismes ne sont pas toujours liés aux cultures régionales, ils peuvent être le fait d’engagements individuels, d’élus, d’artistes, de représentants de l’État, ou de simples citoyens ayant cherché à marquer leur espace environnant d’une mémoire spécifique. Cet ouvrage a été publié avec l’aide du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques et de La Mission du Centenaire 14-18.

Paru aux éditions Cairn

COUV ESPACES.indd

Parution « Abbadia. Le monument idéal d’Antoine d’Abbadie »

abadiavu sur le site des Presses universitaires de Rennes:

Modèle éloquent de la vogue éclectique du Second Empire, le château d’Abbadia au pays Basque surprend par l’association de sources d’inspiration tantôt conformistes tantôt singulières, où s’entremêlent les charmes de l’Orient, la rêverie du Moyen Âge, l’esprit scientifique, une pratique austère du catholicisme et une passion intense pour l’Éthiopie. Cette œuvre d’art est due à l’implication quasiment viscérale de ses commanditaires, l’explorateur savant Antoine d’Abbadie et son épouse Virginie. Elle doit également beaucoup à Eugène-E. Viollet-le-Duc, Edmond Duthoit et au paysagiste Eugène Bühler.

Par Viviane Delpech, membre associée à ITEM,  avec une préface de Bernard Toulier.

voir aussi le site dédié: http://www.archives-abbadia.fr/

Esquisse du château et du premier observatoire d’Abbadia par Clément Parent (Ville d’Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d’Abbadia – Patrimoine du XIXe siècle (En ligne), http://www.archives-abbadia.fr)

 

 

Rencontre-dédicace avec Véronique Lamazou-Duplan

À l’occasion de la parution de Signé Fébus. Comte de Foix , Prince de Béarn,  Véronique Duplan-Lamazou présentera l’ouvrage  lors d’une rencontre-dédicace le jeudi 4 décembre à 18h30 à la Librairie L’Escampette.

Librairie L’Escampette
10, rue des Cordeliers
64000 Pau
Tél. 05 59 27 83 31
librairies@lescampette.org

Febus_Flyer_A5_HD

Le Festin#91 – Spécial Art Déco

Le_Festin_Automne_2014d-fill-325x416

Sur le lefestin.net: Le Festin de l’automne est un numéro événement ! Inédit à plus d’un titre, ce numéro spécial prend la forme d’un abécédaire inventif recensant les joyaux Art déco de l’Aquitaine. « A » comme Architecture, « C » comme Casinos, « M » comme Mobilier…, la sélection proposée embrasse tous les aspects de ce mouvement à la croisée des genres. L’illustration est à l’avenant, qui s’appuie sur la richesse du bâti, des objets ou des arts graphiques, y compris par le truchement populaire de la réclame. Car autant qu’à un style, c’est à une époque, voire même à un art de vivre que le festin ouvre ses pages.

La formule de l’abécédaire a été retenue pour mieux dépeindre le foisonnement de cette période d’exception pour les savoir-faire « à la française ». Esthétique épurée, lignes simplifiées, formes géométriques se propagent dans les provinces françaises. Ainsi, Bordeaux ou Pau ont bénéficié, grâce à l’entregent de maires bâtisseurs, de grands travaux municipaux qui sont parvenus à imposer une nouvelle monumentalité urbaine sans Hiatus avec l’héritage du passé. Il s’agit avant tout de rajeunir « l’image » de la ville, ce qu’ont tenté d’entreprendre plusieurs stations thermales comme Dax, Salies-de-Béarn ou Cambo-les-Bains.

À Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye-Plage, Anglet, Hossegor, Le Pyla ou Le Cap-Ferret… la vie balnéaire s’organise selon un rituel désormais immuable, du golf au casino, de la plage à l’hôtel ou à la maison de villégiature, chacun rivalisa d’élégance pour incarner la nouvelle société des loisirs. C’est cette ambiance particulière que ce numéro tout à fait exceptionnel du Festin, composé par l’historien de l’art Dominique Dussol, tente de restituer. Rompant avec la morosité ambiante de notre époque, laissons nous donc entraîner sans retenue dans la turbulence des Années folles.

L’Edito de Xavier Rosan

En tête: Publicité pour le rhum Negrita (Bardinet, Bordeaux) dans les années 1930, coll. part.