Séminaire « Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe.s.) »

Le prochain Séminaire Frontières du Master CAS (M2) sur le thème:
« Les contrebandes à l’époque moderne (XVI-XVIIIe siècles) »
(Coord. O. Caporossi)
aura lieu le jeudi 19 février 2016 de 9h30 à 16h00 en salle Chadefaud à l’Institut Claude Laugénie, à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.
Contrebandiers des laines et des sucres, trafiquants de monnaie et de chevaux, passeurs de métaux précieux et de tabacs, tous représentent l’une des principales figures sociales de la frontière pyrénéenne à l’époque moderne. La contrebande constitua l’une des réalités des échanges franco-espagnols, réalité qui dépassait de loin le simple cadre pyrénéen et touchait le commerce atlantique des colonies espagnoles d’Amérique. Reconstituer leurs parcours, leurs réseaux, l’économie illicite, parfois clandestine, que les contrebandiers avaient su bâtir, conduit l’historien à examiner les sources historiques les plus diverses : judiciaires, fiscales et administratives.
Les contrebandes

 

Couverture: lithographie, Edouard Pingret, 1834, Bibliothèque municipale de Toulouse, URL : http://numerique.bibliotheque.toulouse.fr/ark:/74899/B315556101_A_PINGRET_017

« Viollet-le-Duc, à la découverte des Pyrénées en 1833 »

La Société des Sciences des Lettres et Arts de Pau et du Béarn
a le plaisir de vous inviter à la conférence de
Viviane DELPECH
docteur en histoire de l’art
Université de Pau et des Pays de l’Adour/Société d’Études Basques
« Viollet-le-Duc à la découverte des Pyrénées en 1833 »
le samedi 5 mars à 11 heures
à l’auditorium de la médiathèque André-Labarrère,
place Marguerite Laborde à Pau

Affiche conf. V. Delpech

Leader charismatique du mouvement néogothique et restaurateur de nombreux édifices médiévaux au XIXe siècle, Viollet-le-Duc se distingua de ses confrères par sa formation anti académique. Issu d’un milieu engagé dans la réhabilitation du patrimoine médiéval, il fut rapidement sensibilisé à la vogue élitiste du voyage pittoresque invitant à découvrir les confins de la France à travers ses paysages, son architecture et ses populations rurales. Encouragé par son père et son oncle, il prit la route des Pyrénées, en 1833, dans le but de découvrir une altérité proche, incarnée par une nature dépaysante et des identités locales fortes souvent bien étrangères à celle, mondaine, de la capitale. Ce voyage de plusieurs mois donna lieu à plus d’une centaine de représentations paysagères, depuis le Pays basque jusqu’à la frontière aragonaise, complétées, dans son journal, par les descriptions pittoresques de la population locale. Ces oeuvres richissimes proposent un apport notable en termes de géographie historique et d’histoire de l’art. Dressant un état des lieux de l’environnement pyrénéen en 1833, elles dévoilent la vision ambiguë du jeune Viollet-le-Duc à propos du paysage, mu, comme son époque, entre scientisme et le romantisme.

Couverture: Cauterets, cascade au dessus du pont d’Espagne, Viollet-le-Duc, aquarelle, 1833. Conservé à Charenton-le-Pont, Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine. ©Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / image Médiathèque du Patrimoine

Séminaire Frontières « Retour aux sources : archives en question »

Vendredi 5 février 2016 Séminaire Frontières
MASTER CAS – Master Patrimoine
« Retour aux sources : archives en question »
(org. V. Lamazou-Duplan)

Séminaire Frontières 5 février 2015_def© ADPA-CG64. J.-M. Decompte
Séminaire Frontières 5 février© Radio France. A. Labbé

Au programme, les fameuses sources de l’historien, du chercheur… Cette journée croisera périodes, regards et disciplines. Des sources, de diverses natures, seront examinées en interrogeant la notion d’archives : archives comme lieu (le dépôt) mais aussi comme contenu (les documents archivés) ; des sources prises entre découverte d’archives inédites, relectures d’archives connues, sources croisées, mais aussi absence de sources, silences des archives… le tout au regard des pratiques de la recherche et de l’écriture de l’histoire.

Programme:

Institut Claude Laugénie, salle Chadefaud

9h Véronique Lamazou-Duplan (UPPA) Introduction
9h20 Jacques Pons (Directeur des ADPA) De la collecte des sources d’archives à leur communication aux chercheurs : l’exemple des Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
10h Alvaro Adot (UPPA / EHEHI-Casa de Velázquez) Les premiers pas de l’organisation et classement de la documentation du Trésor de Chartes de Pau.
Débat et pause
11h Frédéric Bidouze (UPPA) Vérité et véracité dans les brochures de la campagne de presse aux élections des États généraux de 1789 (5 juillet 1788-5 mai 1789). D’une saine tension dans l’usage des sources.

Débat

14h Nadine Béague (INRAP), L’apport de l’archéologie dans la connaissance d’un site historique, l’exemple du château de Morlanne.
14h40 Eloísa Ramírez Vaquero (UPNA) Textos inesperados en un archivo real: libros de la burguesía del siglo XIV.
15h40 Dominique Bidot-Germa (UPPA) Les sources de l’histoire d’une ville (Pau, du XIe au XIIIe siècle) : quand archives et archéologie défaillent.
16h Débat et conclusions.