Atelier d’archéologie, Los Bañales, mars 2015

La ville hispano-romaine de Los Bañales (Aragon), site charnière de la vallée de l’Èbre, est actuellement l’objet d’un programme de recherche porté par J. Andreu Pintado (université de Navarre). L’étude de cet important établissement urbain romain offre un excellent potentiel de coopération scientifique et pédagogique transfrontalière entre la Fondation Uncastillo et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, engageant les archéologues de l’équipe d’accueil ITEM EA 3002 et du laboratoire IRAA.

Depuis 2011, les financements obtenus dans le cadre d’un projet de coopération Aquitaine-Aragon ont contribué au recueil d’informations importantes concernant la romanisation des espaces  pré-pyrénéens. Le projet 2013-2015 a pour objectif d’élargir les actions de formation et de recherche à l’Archéologie préventive; l’idée est de favoriser l’émergence d’un réseau transfrontalier ouvert aux entreprises d’archéologie préventive, sur la base de la convention passée avec l’INRAP et des coopérations en cours avec le secteur privé (essentiellement les sociétés HADES, IKER, EVEHA).

Dans ce cadre, plusieurs ateliers franco-espagnols, de niveau master et doctorat, ont eu lieu sur le site archéologique de Los Bañales et dans les locaux de la fondation Uncastillo, dans le village du même nom. Le dernier s’est déroulé du 23 au 28 mars 2015. La semaine a consisté pour les étudiants en conférences, ateliers photographie, céramiques et monnaies, visite guidée du site de Los Bañales, et s’est achevée par une journée d’étude sur la romanisation dans les Pyrénées dans le campus de l’université de Navarre, à Pampelune.

(photographies: Pauline Salanave-Pehe et Mélanie le Couédic)

Télécharger le programme du IVème atelier franco-espagnol d’archéologie

Ma thèse en 180s – Edition 2015

141877_Affiche2

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » permet aux doctorants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant ou étudiante doit faire, en trois minutes, un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » est inspiré du concours « Three minute thesis (3MT®) », conçu à l’Université du Queensland (Australie).

Le concept a été repris en 2012 au Québec par l’ACFAS (association francophone pour le savoir) qui a souhaité étendre le projet à l’ensemble des pays francophones.

Sélection des candidats de l’UPPA pour la finale régionale :

Mercredi 22 avril 2015 à 14h sur la scène de la Maison de l’étudiant à Pau.

  • Mylène GHISLAIN, doctorante en chimie analytique et environnement,
  • Marlène DEZEST, doctorante sur aspects moléculaires et cellulaires de la biologie,
  • Vanessa ROUAUD, doctorante en physiologie et biologie des organismes, populations, interactions,
  • Dimitri DEL PIANTA, doctorant en chimie,
  • Yann BRUNA, doctorant en sociologie,
  • Gil GALASSO, doctorant en histoire de l’art.

Venez encourager nos candidats et participer au vote du public !

Nous apportons un soutien particulier à Gil Galasso qui représentera le laboratoire ITEM lors de cette manifestation.

son intervention en vidéo: « l’art de la découpe, histoire et enjeu »