Point sur le programme d’Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine (PCIA)

Le Travail d’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) en Aquitaine poursuit son chemin. Les résultats ont été présentés lors d’une exposition qui a débuté  en novembre 2014 au Musée d’Ethnographie de Bordeaux (Annonce de l’exposition (extra)ordinaire quotidien, et le film du Making-of ) et lors d’une journée d’étude (voir ici) et d’un colloque international (voir ce billet).

Le site internet Son d’Aqui présente une première cartographie de l’inventaire sur l’Aquitaine. Les premiers résultats sont aussi accessibles en ligne sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication qui recense les fiches produites par les différents contributeurs de l’inventaire national. Vous pourrez notamment y trouver les fiches résultant des enquêtes menées par les chercheurs d’ITEM impliqués dans le programme. Voici un premier état des lieux :

  • Savoir-faire

Le tournage des quilles en Aquitaine (personne rencontrée : Alain Ducassou, enquêtrice : Mathilde Lamothe) : la fiche.

La transformation des canards gras en Aquitaine : Mode de préparation des canards gras sans gavage (personnes rencontrées : Christian et Maryse Ducassou. Enquêtrices : Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret, Mathilde Lamothe): la fiche.

Fabrication du « tom-tom » : Tambourin à cordes traditionnel en Aquitaine (personnes rencontrées : Pierre-Henri Fontespis-Loste et Jean Baudoin. . Enquêteurs : Mathieu Allard, Anne-Florence Bisson et Patricia Heiniger-Casteret): la fiche.

Atandes de Larrau. Savoir-faire lié au système d’élevage en haute vallée de Soule (Pays Basque) (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et deux films:

Le film les éleveurs Atendes de la commune de Larrau.

Le film Atandes – la guérison par les plantes : un exemple du savoir naturaliste dans les Pyrénées.

Bortüsorhoka : Parcours journalier à la haute montagne dans le pays basque (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et  le film Bortüsohoka : le parcours journalier de l’Atendes.

Erekinka : Feu pastoral  de Larrau (Aquitaine, pays basque) pour la culture de l’herbe (personnes rencontrées : éleveurs de Larrau, Enquêteur : Dominique Cunchinabe): la fiche et le film Atandes-Erekinka.

soule_brebis

  • Jeux1

Les quilles de neuf (personnes rencontrées : joueurs et responsables de clubs de quilles de 9 enquêtrice : Mathilde Lamothe): la fiche et Le film De la rue droite au saute cor : les quilles de 9.

cropped-quille3.jpg

  • Pratiques festives

Le carnaval de Géronce, Carnaval de l’ensemble de la vallée de Josbaig, Corso fleuri, bals: la fiche et le film Faire les Blancs ou l’honneur du carnaval de Géronce.

cropped-Géronce-fin-de-défilé.jpg

  • Musiques et danses

La pastorale souletine (Auteurs de pastorales : Maïté Berrogain-Ithurbide, Pier-Paul Berzaitz, Jean Bordaxar, Junes Casenave, Patrick Queheille, Jean-Louis Davant et les habitants du village de Roquiague. Enquêteurs : Audrey Casahous et Rémy Berdou): la fiche.

pastoraleAuteurs de ce billet: Perrine Charteau, Patricia Heiniger-Castéret, Mélanie Le Couédic

  1. concernant les pratiques sportives et leurs contextes, le programme de recherche PCI/ITEM collabore avec le programme PCI/IDEMEC dont on peut retrouver le travail collaboratif sur le site « Restituer l’inventaire du PCI »,   http://pci.hypotheses.org/ dont il était question dans ce billet []

Rencontre-dédicace avec Véronique Lamazou-Duplan

À l’occasion de la parution de Signé Fébus. Comte de Foix , Prince de Béarn,  Véronique Duplan-Lamazou présentera l’ouvrage  lors d’une rencontre-dédicace le jeudi 4 décembre à 18h30 à la Librairie L’Escampette.

Librairie L’Escampette
10, rue des Cordeliers
64000 Pau
Tél. 05 59 27 83 31
librairies@lescampette.org

Febus_Flyer_A5_HD

Parution « Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école »

sur le chemin de la laïcitéLe recueil des actes du cycle de conférences du Musée Jeanne d’Albret Sur le chemin de la laïcité… les protestants et l’école vient de paraître.
Sommaire
Préface, Philippe Chareyre
Anne Ruolt, Pourquoi les Ecoles du Dimanche en France au XIXe siècle ?
Gabrielle Cadier Rey, L’enseignement des jeunes filles protestantes au XIXe siècle. L’exemple de Madame Reclus à Orthez
Patrick Cabanel, Les sources protestantes de la laïcité.
Cet ouvrage est en vente à la boutique du Musée Jeanne d’Albret. Pour toute commande, contact[at]museejeannedalbret.com

Deux parutions de Laurent Dornel

Étrangers dans la Grande Guerre, La Documentation française – Musée de l’Histoire de l’Immigration, 2014.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110098320/index.shtml
Quand la  Etrangers dans la GuerrePremière Guerre mondiale éclate, la France est déjà un pays d’immigration. Les étrangers, dont les situations sont très contrastées, sont immédiatement et durablement affectés. Mais la guerre provoque aussi l’arrivée de centaines de milliers de soldats et de travailleurs, recrutés dans les pays limitrophes ou dans
les colonies pour combler les besoins humains devenus considérables. Cet ouvrage analyse l’histoire peu connue de ces étrangers aux statuts et aux origines très divers, mais aussi leurs relations avec les armées et la société française. L’après-guerre hérite de la mise en place d’une politique racialiste qui se déploie notamment dans le monde du travail.

« Xénophobie et “blanchité” en France dans les années 1880-1910», en intégralité dans la revue en ligne Contretemps : http://www.contretemps.eu/lectures/à-lire-extrait-quelle-couleur-sont-blancs

Café SHS avec Laurent Dornel « La vie quotidienne des travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre »

Flyer café SHS-Laurent DORNEL-2

Le service de coopération universitaire du Consulat général de France à Shanghai organise un café SHS (sciences humaines et sociales) le jeudi 13 novembre 2014 au Café WUJIE à 18h30.

Laurent Dornel, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Pau, interviendra sur le thème suivant : « La vie quotidienne des travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre : quelques aspects ».

Pendant la Première Guerre mondiale, environ 140 000 Chinois partirent travailler en France, au service de la France (40 000) et de l’armée britannique. Cette histoire fut longtemps méconnue en France comme en Chine et on se propose d’en aborder quelques points. Comment ces travailleurs furent-ils accueillis et administrés ? Dans quels secteurs et lieux furent-ils employés ? Quelles furent leurs relations avec les travailleurs français et coloniaux ainsi qu’avec les populations civiles ? Que devinrent-ils à la fin du conflit ?

plus d’informations: http://www.ambafrance-cn.org/Cafe-SHS-avec-Laurent-Dornel-La-vie-quotidienne-des

Le Festin#91 – Spécial Art Déco

Le_Festin_Automne_2014d-fill-325x416

Sur le lefestin.net: Le Festin de l’automne est un numéro événement ! Inédit à plus d’un titre, ce numéro spécial prend la forme d’un abécédaire inventif recensant les joyaux Art déco de l’Aquitaine. « A » comme Architecture, « C » comme Casinos, « M » comme Mobilier…, la sélection proposée embrasse tous les aspects de ce mouvement à la croisée des genres. L’illustration est à l’avenant, qui s’appuie sur la richesse du bâti, des objets ou des arts graphiques, y compris par le truchement populaire de la réclame. Car autant qu’à un style, c’est à une époque, voire même à un art de vivre que le festin ouvre ses pages.

La formule de l’abécédaire a été retenue pour mieux dépeindre le foisonnement de cette période d’exception pour les savoir-faire « à la française ». Esthétique épurée, lignes simplifiées, formes géométriques se propagent dans les provinces françaises. Ainsi, Bordeaux ou Pau ont bénéficié, grâce à l’entregent de maires bâtisseurs, de grands travaux municipaux qui sont parvenus à imposer une nouvelle monumentalité urbaine sans Hiatus avec l’héritage du passé. Il s’agit avant tout de rajeunir « l’image » de la ville, ce qu’ont tenté d’entreprendre plusieurs stations thermales comme Dax, Salies-de-Béarn ou Cambo-les-Bains.

À Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye-Plage, Anglet, Hossegor, Le Pyla ou Le Cap-Ferret… la vie balnéaire s’organise selon un rituel désormais immuable, du golf au casino, de la plage à l’hôtel ou à la maison de villégiature, chacun rivalisa d’élégance pour incarner la nouvelle société des loisirs. C’est cette ambiance particulière que ce numéro tout à fait exceptionnel du Festin, composé par l’historien de l’art Dominique Dussol, tente de restituer. Rompant avec la morosité ambiante de notre époque, laissons nous donc entraîner sans retenue dans la turbulence des Années folles.

L’Edito de Xavier Rosan

En tête: Publicité pour le rhum Negrita (Bardinet, Bordeaux) dans les années 1930, coll. part.